Et si perdre du poids n'augmentait pas vraiment ma confiance en moi . . . ?

Vous le savez si vous me suivez depuis un bout de temps que j’ai perdu du poids. Beaucoup de poids. A ce jour 14.4 kilos.

Décembre 2012, après une année de malbouffe avec mon ex, le bilan est lourd : 75.5 kilos pour 1m57 ! Je suis alors en fort surpoids, d’après l’IMC, à la limite même de l’obésité.

Je décide de me reprendre en main et reprend le sport, mais la rupture est difficile et je ne mange plus grand-chose. En juin 2013, je fais 64 kilos. J’en reprends 6 pendant l’été, deux mois de malbouffe et d’apéros. Septembre 2013, 70 kilos. Je reprends le sport de façon plus régulière et intensive.

Décembre 2014 : 65.7 kilos. A ce jour 61.1 kilos. Mon idéal serait 55 kilos. Mon objectif est de passer sous la barre des 60 et ne plus jamais y revenir ! Cette perte de poids, je la dois à ma volonté, à mon sport et à mon changement d’alimentation (manger + sainement, arrêter le grignotage et les sodas^^).

dawn-dust-evening-5192-824x550

Ça ne s’est pas fait sans encombre. Il y a eu des moments où j’ai flanché et repris mes mauvaises habitudes, il y a eu mes problèmes musculaires avec ma cuisse (claquage) puis avec mon dos (cruralgie, lombalgie etc…). Je n’aime toujours pas mon ventre, ni mes hanches, et mes cuisses sont encore trop grosses à mon goût mais je vois quand même les changements quand je vois que mes ceintures, je les serre de plus en plus et surtout que mes pantalons sont bien trop grands sans.

Malgré la cuisse et le dos, je n’ai rien lâché et cette force, je la dois au sport. Ça m’a rendu plus forte, plus déterminée. Bref, tout ça pour dire que quand vous avez un objectif et que vous avez la volonté et la détermination, vous y parviendrez. Et ceci est valable pour n’importe quel objectif pas forcément le même que le mien…

Cependant, cette perte de poids augmente-t-elle vraiment ma confiance en moi ? J’ai voulu perdre tout ce poids pour moi-même, aucunement pour plaire à quiconque, je voulais seulement me plaire à moi. Alors oui, je suis fière et contente du chemin parcouru mais pourtant, je n’accepterai toujours pas de me mettre en bikini deux-pièces sur la plage car je n’assume toujours pas mon ventre et mes hanches.

chasport_GF

A la salle de sport, je ne me considère plus comme une « grosse » et je vois désormais des filles bien plus costauds que moi, ça m’aide à me sentir mieux quand j’en vois d’autres avec des corps à tomber par terre ! Cependant, la véritable source de beauté physique chez moi a toujours été le visage. Alors quand je vois une fille costaud avec un magnifique visage, je complexe plus que si je vois une fille avec un corps de rêve mais qu’elle n’est finalement pas si belle que ça de visage… ! M’enfin la beauté est tellement relative me direz-vous, et vous aurez raison !

Mon visage, je me sens beaucoup mieux depuis que je suis blonde, mais je n’aime toujours pas devoir porter mes lunettes H24. Je me trouve beaucoup plus jolie sans. J’ai appris à apprivoiser mon nez. En photo, je sais quel profil m’avantage et comment me positionner afin qu’il ne soit pas trop gros mais de profil, je le trouve encore énorme. Je n’aime pas non plus mes dents blanches alors que j’ai un magnifique sourire.

Mais je pense que morphologie et confiance en soi ne vont pas de pair. Je connais des filles avec un corps de rêve qui n’ont aucunement confiance en elles et d’autres un peu plus rondes qui sont totalement en accord avec elles-mêmes. Je crois que l’on se déprécie quand on n’a pas confiance en soi justement, et c’est vraiment ça qui me manque pour pouvoir enfin m’accepter comme je suis.

Car, je m’aime peut-être un peu plus depuis que j’ai perdu du poids et que je suis blonde, mais non, je n’ai toujours pas confiance en moi. Je me rabaisse toujours autant. Alors est-ce que ça changera ? Comment faire ? Comment est-ce qu’un jour on parvient à enfin s’aimer tel que l’on est ?

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 comments / Add your comment below

  1. Tu es dur et exigente avec toi même, j’étais mal dans ma peau plus jeune et quand je suis partie à l’étranger, ça m’a donné confiance en moi (j’étais capable!) et j’ai commencé à me sentir bien.

    Je crois que ta dépréciation de toi vient justement de ton manque de confiance. Quand tu auras réglé ça, tu arrêteras de te comparer et tu t’accepteras tel que tu es. Et crois moi, tu n’es pas un monstre! J’aime bien l’expression an anglais qui dit: » give you some credit! », parce que oui, tu n’es pas une moins que rien et il est temps que tu te regardes positivement.

    Allez, haut les coeurs! 🙂

  2. T’es obligée de porter tout le temps des lunettes?
    Sinon je comprends ce que tu veux dire. Perso, perdre du poids m’a aidé à me sentir mieux mais ça ne règle pas tous les problèmes.

      1. Comment ça se fait ? On t’a montré comment faire ? Perso je mets mes lentilles en 1 mn chrono le matin. Les raisons peuvent être diverses : peur de toucher l’oeil, mauvais positionnement du doigt, mauvais écartement de l’oeil etc…

          1. Je te rassure, ça me répugnait avant, limite c’était phobique. D’ailleurs, je ne supporte pas quand on me fait les yeux blancs ni quand il y a de la violence avec les yeux dans les films par exemple. Franchement, quand l’opticienne m’a dit de mettre mon doigt dans l’oeil, je lui ai dit « oh mon dieu » !. D’ailleurs ma séance d’essayage a duré 1h30, tous les gens de la boutique n’en pouvaient plus. Mais finalement une fois, vraiment une seule fois suffit, que tu as surmonté ce problème de toucher ton oeil avec ton doigt, tu verras que c’est d’une facilité déconcertante, vraiment. Perso j’en reviens pas que je puisse tous les jours mettre mes doigts dans les yeux sans broncher !

  3. Ton article m’a touché. Je sais ce que c’est que de devoir se battre contre une estime de soi au ras des pâquerettes… S’aimer c’est tellement dur et pourtant c’est le seul moyen de vivre en paix. Et si on arrêtait de se dévaloriser ? Et si on devenait fier de tous les efforts accomplis et de chacun de nos pas. Ne pas être pressée, continuer à notre rythme vers nos objectifs et ne retenir que les réussites. C’est comme ça que je m’y suis prise et ça a plutôt bien fonctionné. Y a encore quelques rechutes mais j’y travaille 😉

  4. quand on est complexé sur son physique (je suis dans ce cas aussi), je pense qu’en fait on se concentre sur le physique mais le problème de confiance et d’estime de soi est ailleurs. Alors même une fois le poids « idéal » atteint, on va trouver autre chose, un autre complexe. C’est vraiment pas évident! C’est comme se dire « si j’étais en couple, je serais heureux(se) », comme si le bonheur dépendait de quelqu’un d’autre.
    Mais il faut que tu sois super fière de toi, tu as montré que tu était quelqu’un de déterminé, qui ne baisse pas les bras, tu devrais vraiment être fière de toi et t’aimer davantage, rien que pour ça 🙂

  5. Je crois que c’est dur pour tout le monde de s’accepter quelque soit sa morphologie. Je n’ai jamais eu de problèmes de poids mais j’ai des complexes. J’ai eu du mal à vivre la transformation physique après ma première grossesse. Ça m’a un peu pourri la vie alors pour la deuxième alors que j’ai pris plus de poids, je me suis mis moins de pression… J’avais une copine qui comme toi a perdu beaucoup de poids mais elle se voyait encore « grosse » alors qu’elle était toute mince. Le chiffre de la balance ne veut rien dire dans l’acceptation de soi… Prends soin de toi et reprends un jean d’il y a quelques temps pour réaliser la différence ;-). Bises

  6. C’est aussi une question que je me pose régulièrement : est-ce que si je me met au sport et perd du poids je m’aimerai plus ? En fait, à la lecture de ton article, je pense que les deux doivent s’arranger ensemble. Que ce n’est pas parce que l’on a un beau corps, comme tu le dis, que l’on va s’accepter… Je dirais… ça me fait un peu penser au principe de l’anorexie, aux filles qui se trouvent toujours trop grosses parce qu’elles ne s’acceptent pas. Je crois que quand on maigri mais qu’on ne s’accepte toujours pas c’est parce que dans notre tête on se voit encore comme on était avant.

  7. La confiance en soi, c’est dans la tête. Comme tu le dis dans ton article, il y a des filles qui ont un corps de rêve et que ne s’aiment pas alors que d’autres filles ont quelques rondeurs et ne s’en cachent pas.
    L’acceptation de soi, c’est un long travail qui demande à être quotidien. Il faut apprendre à se détacher de ses fausses croyances pour s’en créer de nouvelles qui correspondent mieux avec ce qu’on souhaite devenir.
    C’est long, c’est dur, mais ça vaut le coup !

  8. J’ai perdu 10 kg cest tout ce dont j’avais besoin ! Enfin c’est ce que je croyais … Je les ait pas perdus de la bonne façon en réalité et je ne sais pas si c’est pour ça que j’ai du mal a me trouver bien je vois encore les formes dans le miroir ! Et je pense qu’il me manque quelque chose à tout ça l’important c’est de le trouver ! 💋 💋 ❤️

  9. Je me reconnais parfaitement dans ton article. J’avais pris beaucoup de poids avant de me reprendre en main en faisant du sport et en changeant complètement de régime alimentaire. J’avais toujours été mince mais tous mes excès m’ont fait progressivement prendre 17 kg ! Aujourd’hui, je fais 53 kg pour 1,72 m, mon corps s’est tonifié avec la pratique régulière du sport mais je ne l’aime toujours pas. En revanche, j’ai gagné en assurance mais je suis convaincue que c’est davantage lié aux bienfaits du sport qu’à ma perte de poids. Bref, tu as raison : perdre du poids n’améliore pas forcément l’estime qu’on a de soi.

  10. Salut. Quand on cherche à perdre du poids, on a souvent envie d’obtenir rapidement des résultats visibles. Bien plus que des sacrifices, perdre quelques kilos requiert avant tout un changement d’habitudes qui n’améliorent pas seulement notre silhouette, mais également notre qualité de vie. Les recherches ont démontré que la plupart des gens en surpoids portent autour de 5 à 10 kilos de gras corporel indésirable. De par mon expérience, la plupart des diètes échouent parce qu’elles ont une approche longue, lente et ennuyeuse vis à vis la perte de poids. Comme expliqué dans le site suivant http://www.perdredupoidsregime.com/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :