Je ne suis pas faite pour ça ! . . .

Comme vous le savez, ou si vous ne le savez pas encore, je travaille en collectivité territoriale, à l’accueil d’une mairie plus précisément. Je m’occupe donc principalement de l’accueil physique et téléphonique ainsi que de l’État Civil.

Autant j’adore l’État Civil, et c’est très intéressant mais alors l’accueil… J’ai vraiment beaucoup de mal ! J’avais d’ailleurs déjà fait un article où je disais que « Travailler à l’accueil, c’est s’en prendre plein la gueule !« . Et je le pense toujours autant.

keyboard-616492_640

La mentalité des gens est de plus en plus à craindre, et dans tous les sens du terme ! Les gens craignent et je crains les gens. J’en ai marre de me faire engueuler parce-qu’ils n’ont pas tous leurs papiers et qu’ils sont obligés de revenir une seconde fois, je n’y suis pour rien ! J’en ai marre qu’ils pensent qu’ils sont exemptés de ces dits-papiers parce-qu’ils sont connus du Maire ! Et alors ?!

J’en ai marre de devoir être la messagère, j’en ai marre de transférer les appels. J’en ai marre de prendre des messages. J’en ai marre de me faire engueuler parce-qu’ils n’ont pas la personne qu’il faut au bout du fil et avec qui il faudrait s’expliquer, sous prétexte que faut bien se défouler sur quelqu’un ! J’en ai marre d’être ce quelqu’un.

Je demande juste un peu plus de reconnaissance, et en travaillant à l’accueil, je n’ai pas l’impression d’en recevoir. Le public n’est pas reconnaissant en général. Limite, ils te disent comment faire ton travail ou te donnent des ordres. Je n’aime pas l’accueil et je crois que je n’aime pas non plus le Service Public.

man-597178_640

Alors pourquoi je suis allée là-dedans, vous me demanderez bien hein ?! Et bien, c’était plus un choix par défaut. Je n’ai jamais eu vraiment d’idées précises sur ce que je voulais faire plus tard. J’ai voulu être avocate, puis juge pour enfant ou encore architecte. Et puis, je ne voulais pas défendre les méchants, ni faire de trop grandes études. Je suis donc allée au bac général ES car le plus diversifié et j’ai suivi la licence Administration Économique et Sociale. Je l’ai obtenu avec mention, et j’aurais très bien pu décrocher un master, mais je ne voulais ni continuer mes études, ni les continuer dans la ville où j’y étais obligée que je ne supportais pas !

Alors j’ai arrêté, je me suis inscrite à Pôle Emploi qui ne m’a pas du tout aidé ! Leur rendez-vous mensuel ne servait strictement à rien et surtout la seule offre d’emploi qu’ils m’ont proposé, c’était conductrice de train alors que j’avais un profil administratif ! L’été de fin de ma licence, alors que l’été d’avant, je n’avais rien décroché, j’avais trois réponses positives pour un job saisonnier. Il a fallu faire un choix. J’ai choisi ceux qui m’avaient répondu en premier.

Ensuite, j’ai galéré pendant plusieurs mois avant de trouver dans ma ville, j’ai fait le recensement en hiver 2010. Puis ensuite, je me suis inscrite au Centre de Gestion et j’ai fait quelques missions intérimaires pendant quelques mois. C’était par défaut. Parce-qu’il fallait bien faire quelque chose et que les candidatures spontanées n’aboutissaient pas. Et puis ensuite, je regardais la Bourse de l’Emploi du Centre de Gestion et c’est comme ça que je suis arrivée dans cette mairie. Ça fait 4 ans maintenant et j’ai été titularisée le 1er juillet 2014. Je suis donc stagiaire comme ils appellent ça dans la Fonction Publique pendant un an.

paper-clip-400821_640

Alors, je ne sais pas si c’est le poste qui ne me convient pas, c’est-à-dire l’accueil ou si c’est vraiment le service public. Je suis contente d’être titularisée mais je ne me vois pas restée ici pendant 40 ans, comme je ne me vois pas bosser dans la Fonction Publique pendant 40 ans non plus.

Mais je ne sais pas ce que je veux, moi ce que j’aime, c’est écrire… Mais avant d’être la prochaine Guillaume Musso, j’ai du chemin !

Et toi, tu es en phase avec ton travail ? Ça te plaît ? Tu te vois l’exercer toute ta vie, et au même endroit ?!

logo-fondrose-150x50

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 comments / Add your comment below

  1. Je ne suis pas en phase avec mon travail pour la simple et bonne raison, qu’à 20 ans, après x changements d’avis d’orientation, des essais, etc, je n’ai toujours pas trouvé ma voie. Alors, pour le moment, j’essaye de trouver en intérim ou quelque chose comme ca… Mais en tout cas, je comprends très bien ce que tu ressens… Et je e souhaite de tout coeur de trouver ta voie.

  2. J’ai travailler un peu plus d’un an en centre d’appel et c’est bien pire, les gens te prenne pour une assistante social, un putshing ball, une moins que rien, tout ça car ils ne te voit pas et que par conséquent tu ne peux rien leurs faire.
    J’ai aussi travailler en acceuil et il y a toujours les cas socials qui pètent leurs câbles devant tout le monde, mais globalement ça reste assez « courtois » parfois sec, des paroles blessante, mais les gens se retiennent, alors que par téléphone (puisque tu répond aussi par téléphone tu est bien placé pour le savoir 😉 que les gens n’hésitent pas à t’insulter …

    Ce que j’ai appris grâce à ces jobs ingrats, c’est qu’il ne faut pas le prendre à coeur, il faut que tout ce qu’il se passe au boulot reste au boulot et ne surtout pas te remettre en question !!

    Ce n’est pas parce que eux pensent que tu es incompétente que tu l’es, tout comme quand ils oublient un justificatif il pourrait être assez « intélligent pour lire correctement les doc dont ils ont besoin

    Les gens d’aujourd’hui, sont pressé, intransigeant et souvent très malpolis.
    Mais je suis sur que tu as d’excellent souvenirs de personnes à qui tu as eu à faire et ou tu t’es dit qu’heureusement qu’il y a des gens qui te mettent du baume au coeur 😉

  3. c’est drôle j’ai exactement le même début de cursus que toi !^^ j’ai fais un bac ES et une licence AES aussi parce que je ne savais pas quoi faire. j’ai fini par un master en politiques sociales et maintenant que je sais ce que je veux faire et ben … chômage ! et pole emploi veut me faire changer de boulot parce que il n’y aurait pas assez de débouchés. Sauf que maintenant que je sais ce que je veux faire je ne lacherai pas !
    c’est difficile de trouver sa voie, alors laisse toi le temps d’y réfléchir 🙂 le principal c’est d’être épanoui dans son job.et puis après tout on n’est pas destiné à faire le même boulot toute sa vie, les reconversions professionnelles sont bien plus fréquentes qu’on le pense

  4. bonjour ,
    Ohhhh que ça fait du bien de ne pas se sentir seule , merci pour cet article … Et tu as raison d’aimer écrire car tu le fais très bien …;)
    Dans le même cas , 29 ans secrétaire commerciale ahh non même sur ma fiche de paie : caissière facturière … Depuis 7ans …
    Avec seulement un bac en poche car je n’ai pas validé mon BTS …
    Je cherche désespérément à reprendre mes études , mais quand ton employeur n’est pas du tout enclin à t’autoriser un CIF OU UN DIF …
    Et puis tu patoge … Et d’autant plus quand tout te plait tout te fais rêver sauf ton job …
    En tout cas si je peux me permettre vraiment avec une licence tu as des milliard de possibilités … Donc lance toi … Un job dans une librairie , peut être donner des cours d’écriture a des gens en difficulté …
    Bon courage à toi jolie plume

  5. c’est fou comme je me reconnais dans ton article. Pareil j’ai voulu être avocate puis juge pour enfant mais je ne voulais pas défendre les méchants. J’ai passé et réussi un bac pro secrétariat par facilité parce que je connais (ma mère et ma tante sont secrétaires) et là un boulot de secrétaire de facturation alors que je déteste les chiffres. Je m’en suis rendue littéralement malade pour enfin être virée suite à un entretien qui n’a jamais eu lieu. Ironie du sort je vais chercher mon solde de tout compte et tout le tralala le jour de mon anniversaire 😓
    Surtout n’abandonne ce que tu aimes c’est le plus important.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :