J’ai regardé « Juste un regard », série adaptée du roman d’Harlan Coben

lire et regarder des séries

J’aime lire et j’aime regarder des séries. Je ne prends pas assez de temps en ce moment ni pour l’un ni pour l’autre. Mais je vais remédier à cela très rapidement. Je lis de tout, et j’ai des périodes où j’aime lire des auteurs en particulier. J’ai eu ma période Guillaume Musso, Sophie Kinsella et Harlan Coben, des auteurs que j’apprécie grandement.

Harlan Coben a eu la chance de voir certains de ses romans adaptés en film « Ne le dis à personne, et en série « Une chance de trop » et « Juste un regard » dont les deux premiers épisodes ont été diffusés hier soir sur TF1. J’avais beaucoup aimé « Une chance de trop » donc c’est avec excitation que j’attendais cette nouvelle adaptation.

juste un regard

© NICOLAS GOUHIER / VAB PRODUCTIONS / TF1

Autant vous dire que je n’ai pas été déçue et que je suis très impatiente de voir la suite. Intrigues, suspens, très haletant, très prenant. Il ne faut pas louper une miette sinon tu es perdue. Mais, il faut dire qu’on ne nous dévoile pour le moment pas grand chose et que nous sommes dans le flou total. Il est quasiment impossible de savoir le fin mot de l’histoire.

A mon avis, les personnages comme Harlan Coben, ne sont vraiment pas tout seul dans leur tête pour imaginer des scénarios pareil ! J’ai aimé le jeu des acteurs qui sont pour moi tous crédibles dans le rôle qui leur est attribué. Je trouve qu’on ne pense pas souvent à Virginie Ledoyen pour de grands rôles, pourtant c’est une bonne actrice.

« L’histoire de Juste un regard sur TF1 est basée sur une mère de famille qui décide de retrouver son mari malgré le danger et les fantômes du passé qui la hante. Ce fameux mari va se révéler être un parfait inconnu pour elle ».

mes théories

J’ai eu plusieurs théories au fil de l’épisode comme quoi soit Eva, soit son mari serait responsable de l’accident au concert il y a 15 ans, que le noir a peut-être enlevé son mari pour le protéger et qu’au final il ne serait peut-être pas le si grand méchant de l’histoire. Grégory Marsan, l’homme qui a perdu son fils qu’Eva a essayé de sauver il y a 15 ans, ne serait lui peut-être pas si gentil, d’ailleurs il y a une sombre histoire qui se cache derrière tout ce qui s’est passé il y a 15 ans.

Puisqu’en effet, Eva a eu une courte perte de mémoire suite à cet accident et ne se souvenait pas d’avoir déjà rencontré son mari avant tout ça. Je me demande même si son mari est vraiment celui qu’il prétend être. Et s’il ne s’est pas marié avec Eva juste par intérêt mais lequel ? Je me triture le cerveau depuis hier, j’adore essayer de chercher le dénouement fatal.

une issue improbable à deviner

Mais avec Harlan Coben, je m’attends à encore plus tordu et je suis sûre que je ne serais pas déçue de l’issue. Que je n’y aurais même pas songé une seule seconde et que je vais en rester sciée. C’est ce que j’attends de l’issue de la série.

Je n’ai pas lu le livre du même auteur qui a inspiré la série. Je pense le lire après l’avoir fini même si je pense que l’issue ne sera pas forcément la même, car j’imagine que pour maintenir le suspens, des modifications ont été apportées par rapport au roman !

Et vous, vous avez regardé, aimé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions sur “J’ai regardé « Juste un regard », série adaptée du roman d’Harlan Coben

  1. Louloutediary dit :

    J’avais adoré Juste un regard en bouquin. C’est d’ailleurs mon préféré de l’auteur. J’étais curieuse de découvrir l’adaptation cinématographique et pour le moment elle m’intrigue ! Tout comme toi, je trouve dommage qu’on ne voit pas plus souvent Virginie Ledoyen, car c’est une bonne actrice.
    Bon week-end !

    • Dounia-Joy dit :

      ah ah merci !!! et c’est fidèle au livre ou y’a bcp de changements ? je pense le lire mais après la série !! pas de spoil stp lol !!! bonne semaine à toi

  2. lequotidiendemmanuelle dit :

    Je n’ai pas lu le livre mais je regarde la série que j’apprécie aussi. Au début, j’ai eu un peu de mal à m’impliquer mais le suspens prend vite effet. Tout comme toi, je m’interroge sur la fin et les divers rebondissements.

Laisser un commentaire