La différence entre blogging et journalisme . . .

La blogueuse « humeurs » ne parle pas seulement d’elle et de ses états d’âme, mais elle publie aussi sur des sujets d’actualité, des faits de société auxquels elle donne son avis. L’autre jour, un article d’une blogueuse et un autre de moi-même ont fait polémique. Une lectrice nous a notamment reproché de parler d’un fait divers sans omettre de nous faire remarquer qu’on était blogueuse et non pas journaliste. L’article de l’autre blogueuse ayant ce jour là été sélectionné, je pense que si elle avait manqué de respect à ce fait divers, Hellocoton n’aurait pas choisi de mettre ledit article en avant.

man-791049_960_720

Je ne vois pas pourquoi nous n’aurions pas le droit d’écrire sur des sujets divers ou des faits de société. Cela voudrait dire qu’on ne pourrait pas en parler autour d’un diner quand on regarde les infos par exemple, donner notre opinion sur ce qui se passe dans le monde ? Qu’on ne vienne pas me dire que les faits divers ne sont pas comme les autres faits d’actualité et qu’ils sont personnels parce-qu’à partir du moment où ils sont publiés et qu’ils passent aux infos, ils deviennent un peu publics.

D’autant plus, que je suis bien d’accord sur le fait que nous parlons alors sans connaissance de cause car effectivement nous ne connaissons pas ces personnes à qui ils arrivent ces faits mais cependant, le journaliste parle aussi sans connaissance de cause dans un premier temps. L’autre jour dans le journal, je lisais l’article sur ces élèves et leur professeur qui ont été surpris par une avalanche et je vous assure que le journaliste y allait de suppositions en suppositions sans savoir encore ce qui c’était réellement passé. Il avançait des arguments, tous les arguments possibles et imaginables sans savoir lequel s’avérait effectivement vrai.

home-office-336378_960_720

Alors quelles différences entre journalistes et blogueurs ? Le journaliste, premièrement n’est déjà pas propriétaire de sa plateforme comme l’est le blogueur qui écrit sur son propre site et qui est le seul à écrire sur son propre site. Le journaliste lui doit écrire pour le compte de son journal en collaboration avec d’autres journalistes.

« Un journaliste est un professionnel de l’écriture qui apprend une thématique alors que le blogueur est un professionnel (ou un passionné) d’une thématique qui apprend l’écriture. » Frédéric Cavazza

Le blogueur est libre de s’exprimer sur n’importe quel sujet, le journaliste lui a une ligne éditoriale à respecter, un thème à suivre. Le journaliste se doit d’informer en toute impartialité, il se doit de vérifier ses informations et de les transmettre de façon claire et précise à ses lecteurs. Le blogueur lui est réellement libre de prendre telle ou telle position, de prendre part de se réagir en donnant sa propre opinion. Il n’a pas l’obligation d’analyser comme doit le faire le journaliste.

technology-791034_960_720

Le journaliste a le droit d’avoir sa propre opinion mais il se doit d’aller au déjà et d’analyser pour rechercher la vérité et informer à travers des faits et des analyses. Le blogueur lui pourra prendre part et concorder les faits avec son vécu et son expérience personnelle et on ne pourra pas lui en vouloir. Les blogs n’ont pas vocation à informer, si on lit un blog c’est parce-qu’on apprécie le créateur, ses écrits et ce qui émane de lui à travers ses écrits. Moi personnellement, je n’ai jamais lu un blog dans le but de m’informer !

Cependant, certains blogueurs sont très doués dans l’analyse et cherchent à vérifier leur informations, étayer leurs sources etc etc, aussi bien que le ferait un journaliste. Quand au journaliste, leur travail est parfois mis à mal par la quête du scoop et d’être le premier à relayer l’information sans fournir alors un contenu professionnel.

Je pense que de toute façon la différence réside dans le fait qu’on ne lit pas un journal d’informations ou un blog pour les mêmes raisons. Quand on lit le journal, c’est pour s’informer, comprendre, connaître, alors que lorsqu’on lit un blog, c’est pour comprendre parfois une autre vision que la sienne, découvrir des opinions et des points de vue… C’est en cela qu’on ne peut pas comparer blogueur et journaliste !

newspapers-444453_960_720

Les deux peuvent donc travailler sur les mêmes sujets, dans la mesure où ils n’en feront pas le même contenu. En ce sens, rien n’empêche un blogueur de réagir à un fait de société ou autres, et je ne vois pas pourquoi on pourrait le lui reprocher ! Je ne vois pas bien ce qu’on peut bien vouloir lire sur un blog si on doit se brider sur ses écrits ! Alors oui, le blogueur pourra parfois manquer un peu d’impartialité mais il n’est pas journaliste, un blogueur écrit son opinion basée sur son vécu.

Si le blogueur n’a pas le droit d’avoir d’avis sur les faits de société, pourquoi certaines blogueuses pourraient parler de maquillage ou de mode alors que ce n’est pas leur métier ? Pareil pour ceux et celles qui bloguent en émettant des critiques de films ou de livres ! Alors, c’est sûr que si l’article est juste un ramassis de j’aime ou je n’aime pas sans analyser un peu, ça n’a pas grand sens ou autres, mais j’ai lu quelques articles de blogueuses qui émettent ce genre de critiques sur les films qu’elles ont vu au cinéma et c’est toujours très neutre et objectif, tout en laissant leur opinion personnelle. La différence avec la critique de ceux dont c’est le métier ? C’est qu’on connaît la blogueuse et ses goûts et qu’on peut s’identifier à elle et donc être amené à apprécier lire ses critiques car elle a les mêmes goûts que nous.

News-blog-1120136F3C3CE4B9

J’ai toujours bien identifié la barrière entre moi la petite blogueuse et un travail journalistique. Je suis bien loin de me vanter de pouvoir me comparer à un journaliste, non, je n’analyse pas toutes les informations, je ne fais pas de travail de recherches approfondies car ce n’est ni mon travail ni dans mes aspirations. Je me contente juste de livrer ici mes états d’âmes et quand un fait m’inspire, je pense encore avoir le droit d’y émettre ma propre opinion. Je le fais toujours en précisant que ma pensée n’engage que moi et en nuançant ce que les autres pourraient penser. Je sais que je suis parfois bien loin d’avoir une opinion de masse et je n’ai jamais eu vocation à prôner la vérité.

Qu’en penses-tu ?

une hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 réflexions sur “La différence entre blogging et journalisme . . .

  1. sweetiejulie dit :

    Je pense que j’adore ton billet par le ton que tu emploies, les éléments que tu compares qui me permettent de définir un petit peu plus les choses dans ma tête. J’aime bien être une passionnée d’une thématique en apprenant l’écriture 🙂 Continue de blogger, tu le fais très bien <3

  2. Choup'N'Beauty dit :

    Hello !
    Ton article est très intéressant. Je me suis moi-même posé cette question en voyant les guéguerres qu’il y a parfois entre blogueurs et journalistes. Il y a des points sur lesquels je te suis tout à fait et d’autres moins. Notamment quand tu dis que les blogs n’ont pas pour vocation d’informer. Cela reste quand même très subjectif je pense ! Personnellement, quand j’écris une revue produit sur mon blog, c’est clairement pour informer mes lectrices sur ses caracaractéristiques, et dans un second temps, évidemment pour donner mon avis. Mais dans ma pratique de blogueuse l’information est primordiale (notamment dans tout ce qui concerne la composition cosmétique à titre d’exemple).
    Par contre, je suis tout à fait d’accord avec toi pour ce qui est du versant « avis ». Et puis, il y a aussi une dimension humaine très enrichissante sur les blogs qu’on ne retrouve pas dans la presse.
    En tout cas, merci pour ton article !
    Aurore

  3. Ines dit :

    Je pense que tu as tout a fait raison, je lis enormement la presse, par ce que dans le cadre de mon travail je suis dans l’obligation de rediger des revues de presse a ma superieur afin qu’elle puisse etre au courant des dernieres news les plus importantes de la semaine dans le domaine politique et bilateral. Mais a cote de ca je suis une grande Fan de blogs, je lis beaucoup de blogueuses et blogueurs toutes categories confondues. Donc oui il y a bel et bien une difference. Lorsque je lis des articles de presses c’est pour avoir une information detaillee de preference et pertinente, pour que je puisse me dire « source fiable ». => approche professionelle, je recherche une information a l’etat brut.
    Mais lorsque je lis des billets de blog je ne cherche pas l’info, je cherche un point de vue, d’autre arguments, et parfois des blogueurs tres cales donnent de tres bonnes analyses autour d’un sujet qu’ils maitrisent vu qu’ils en ont fait leur passion. => approche personnelle, je recherche une information detaillee et plus personnelle.
    Je trouve donc ce reproche  » vous etes blogueuses pas journalistes » sans interet. Et surtout tres reducteur. Beaucoup de gens reagissent ainsi, comme si le monde amateur avait moins de merite que le monde professionnel.
    Parfois j’apprend plus de choses grace a un blog plutot qu’a un article. Je pense notamment a la beaute, ou une revue de blogueuse me donnera 10 fois plus de details qu’un article (alias pub) dans un magazine feminin, Idem pour les voyages, lire une blogueuse life style est plus utile souvent que lire un routard ou un site de tourisme. Un va droit au but, donne un appercu general, le blog va me donner l’info precise, des idees, des bons plans.
    Meme dans des domaines plus elitistes, en politique il m’arrive de parcourir des blogs de personnes qui font de la recherche ou qui sont du domaine et qui fournissent une analyse de l’evenement dix fois plus pertinente qu’un article « Le Monde » par exemple. Le journaliste suit une ligne editoriale celle de son journal, en plus de ses hypotheses et de ses suppositions il y a le courant de pensee qu’il doit suivre. Un blogueur est maitre de ses propos, plus accessible.

    • Dounia Joy dit :

      merci de parler d’un reproche reducteur et sans intérêt, cest aussi ce que j’ai pensé et surtt c pas comparable comme je le dis et chacun a le droit à la parole comme il l’entend ds le respect d’autrui ! :)merci en tt cas pr ce com qui complète parfaitement mon article ! 🙂

  4. Lily dit :

    Article très intéressant et très juste aussi ! La différence n’est pas facile à faire, que ça soit en tant que lecteur/trice ou professionnel/le. Personnellement je suis journaliste et blogueuse et j’ai eu du mal au départ à différencier les deux, surtout que je n’ai pas fait d’école de journalisme donc je ne me suis formée que d’expérience et de rencontres avec des journalistes plus chevronnés. Ce que je trouve le plus vrai dans ton article c’est le fait qu’on ne lit pas la presse et les blogs pour les mêmes raisons. Par exemple, un journaliste peut très bien écrire pour un journal dont il respectera la ligne éditoriale, le ton et les attentes de son/sa rédacteur/trice en chef et, de son côté, peut avoir un blog où là il pourra parler d’actualité, de politique même s’il veut mais ça sera son avis personnel que les gens viendront chercher, pas celle du média pour lequel il travaille normalement. C’est parfois délicat en tant que journaliste mais après, il faut trouver l’équilibre entre liberté d’expression et intégrité professionnelle, j’imagine. Personnellement, sur mon blog je parle peu de fait de société parce que je le fais déjà dans le cadre de mon travail et que j’ai envie de parler d’autre chose mais j’ai une amie journaliste qui tient un blog où elle parle parfois de politique tout en écrivant pour d’autres médias. Et ça n’est pas parce qu’on est blogueuse que nos articles ne sont pas pertinents, certaines font beaucoup de recherches en avant et leurs écrits sont parfois plus pertinents que ce qu’on peut trouver dans la presse !
    En tout cas sujet très intéressant que tu as très bien traité 🙂 à bientôt !

  5. Melgane dit :

    Je n’ai pas vu passer la polémique, c’était sur quoi ? Etrangement, avec l’affaire du fourgon et des 14 jeunes, je m’étais attendue à me faire lyncher et rien n’est arrivé…

    Donc on ne peut pas donner son avis sur un livre, parce qu’on n’est pas de critiques littéraires ? Donc, je vais plus loin : si ces personnes lisent un livre et que quelqu’un de leur entourage leur demande ce qu’ils en pensent ils ne pourront pas répondre ? S’ils demandent ce qu’ils ont pensé du repas, n’étant pas gastronome, ils ne peuvent pas répondre ? Et sur un vêtement, n’étant pas styliste, ils n’ont pas leur mot à dire ? Et sur les séries télé, n’étant pas spécialistes, ils doivent la fermer ? C’est absurde.

    Ça me donne bien envie de pondre un article… le problème de ces personnes c’est qu’elles font des blogueurs des personnes de métier, alors que ce n’est pas le cas.

  6. Véronique du Blog Berenice Big ! dit :

    Un journaliste est tenu à un cadre professionnel, règlementaire, rédactionnel… Le blogueur est un électron libre sur le net ! Il dit ce qu’il veut, sur le ton qu’il veut (dans la limite bien sûr de la loi) et il est joyeux, solidaire, partageur, enthousiaste, affirmé dans ses idées, des fois top, des fois bof… Bref, un poil à gratter qui chatouille… Mais si le journaliste peut-être blogueur, l’inverse n’est pas vrai parce que le journalisme est un métier qui ne s’improvise pas. Mais franchement, il y a de la place pour tout le monde, non ?

  7. ptitedelph dit :

    C’est un très bel article Dounia auquel j’adhère. Sur l’histoire qui a fait polémique d’ailleurs, c’était contre les journalistes et les personnes sous le site qui se permettaient de juger qui m’ont fait sortir de mes gongs avant bien toute autre chose. Alors que Marie-France (j’ai lu ton article après du coup tout ce qui avait pu se dire pour aussi comprendre pourquoi de mon côté j’avais pu toucher autant malgré tout, même si ce n’était pas ciblé contre qui que se soit comme je n’avais pas toutes les infos non plus (même si ça m’a tout autant rendue mal de lire certains mots que je me suis appropriée du coup, ce n’est pas pour autant que je ne tiens pas compte des raisons qui font dire certaines choses et là en l’occurrence, je respecte ce que tu penses avec ton vécu et comprends bien) avait réussi à mieux en parler que les journalistes pour le coup, parce qu’elle en parlait de façon neutre et avec son coeur surtout. C’est important de parler actualités en le mélangeant au blogging, pour ouvrir tous les horizons possibles. A la différence des journalistes, nous on peut en parler de façon plus personnelle et surtout tout aussi bien, grâce à nos ressentis, nos vécus. C’est ça la blogosphère, un mélange d’actualités vues par les différents yeux des blogueurs et c’est ce qui fait la richesse aussi de ce qu’on fait et écrit. Je t’embrasse, prends soin de toi

    • Dounia Joy dit :

      bonsoir moi c’était vraiment pour le coup le com que marie france a souligné qui m’a blessée ainsi que celui de la meme personne qui me disait immature ou encore ceux qui disaient que je n’avais rien vécu pr penser cela (alors que comme tu l’as lu c bien tt l’inverse). j’ai compris ensuite que toi tu ne parlais pas des com sous l’article de marie france mais ss l’article de presse concernant ce fait divers ! moi je n’ai voulu blessé personne en écrivant mes pensées, juste écrire ce que je pensais selon mon vécu et mes ressentis 🙂 je pense aussi que le blogging est important comme tu le dis si bien dans le sens où ça ouvre sur d’autres perspectives justement en lisant d’autres opinions que la sienne 🙂 merci et prends soin de toi également !

  8. Catwoman dit :

    C’est un excellent article. Si on doit se contenter de parler maquillage, fringues ou couches, je ferme tout de suite mon blog 😉
    C’est la spécificité et c’est ce que j’aime dans les blogs « humeurs » : on ne parle pas que de soi et de son nombril. On parle aussi du reste, on s’exprime, on échange …

  9. Alexandra dit :

    C’est un très bon article !
    Je me sens concernée, car, me lançant dans le domaine de blogging, j’ai décidé non pas de faire un blog mode, ni de make up (bien que j’adore ça), mais un blog lifestyle et voyage avec la particularité d’avoir une partie « pause café » dans laquelle je publie des articles plus « poussés », comme de la géopolitique, l’écologie etc… Je dis « poussés » car je ne donne pas juste mon avis, je vais chercher du contenu, des informations de sources différentes.
    J’ai justement du mal à trouver mon public, car, comme tu le dis, les lectrices de blogging, ne vont pas sur les blogs pour s’informer.
    Mais bon, je garde bon espoir de me faire ma place ! J’ai envie que les gens, en lisant mes billets, peuvent se dire qu’ils ont appris quelque chose d’intéressant, quelque chose qu’ils n’auraient pas, d’eux même, cherchés à connaître.
    N’étant pas journaliste de profession, et voulant garder mon libre arbitre, mon blog est un moyen d’expression.
    Comme tu l’écris si bien, on est bloggeuse, pas journaliste. Mais nous aussi, on peut apporter de la valeur ajoutée dans les têtes de nos chers lecteurs 😉

    http://alexfromtheworld.com/

Laisser un commentaire