Le prix à payer ?

Je me demande si à chaque succès, à chaque bonheur, à chaque belle chose qui nous arrive dans la vie, nous devons nous attendre à un malheur, un prix à payer ? Un peu comme si à chaque bonheur son lot de malheurs ou l’inverse, à chaque malheur son lot de bonheurs.

Si j’en viens à penser cela aujourd’hui, c’est tout simplement que suite à ma perte de près de 20 kilos, je me coltine depuis plus d’un an maintenant blessures sportives sur blessures sportives et j’en suis grandement fatiguée !

J’ai beau tout faire ce que médecins, ostéopathe et autre podologue me conseillent à savoir bien m’hydrater, bien m’échauffer et bien m’étirer à chaque séance, rien n’y fait. J’ai eu une accalmie de quelques semaines et hop ça revient.

bless

Si vous me suivez, tout a commencé par un claquage à la cuisse qui d’après mon ostéopathe n’en était pas vraiment un car ça ne m’a pas stoppé tout net dans mon activité sportive. J’ai ensuite eu pas mal de douleurs dans le bas du dos et récemment une élongation au mollet qui me donnait mal également à la cheville. Rebelote, j’ai à nouveau mal à cette cheville après quasiment un mois de port de semelles orthopédiques.

J’ai été voir il y a de ça un mois et demi, un médecin du sport qui ne s’alarmait pas sur mes blessures mais qui m’a donc conseillé mon ostéopathe. Je l’ai vu fin octobre et elle m’a conseillé d’aller voir un podologue car elle pensait qu’il était possible que j’ai besoin de semelles orthopédiques. Le podologue m’en a effectivement prescrite pour combler mes pieds plats et redresser mes genoux et mon pied qui s’est décalé instinctivement depuis des années pour faire face à un léger décalage de bassin.

J’ai donc mes semelles depuis quasiment un mois. Au début, j’ai eu beaucoup de mal à m’y adapter. Elles sont plus épaisses à droite et j’avais mal sous le pied. J’avais l’impression de marcher avec une balle de tennis coincée dans ma chaussure, autant dire que c’était assez gênant. J’ai rappelé mon podologue au bout de quelques jours qui m’a rassuré et m’a conseillé d’attendre encore une semaine. Ce que j’ai fait et effectivement cette sensation de gêne au pied droit s’estompe de plus en plus. Même avec les chaussures à talon (3-4 cm) alors que je n’arrivais plus du tout à les porter.

fitness

Après la reprise des activités sportives, je ressentais toujours une légère gêne au genou gauche à l’arrière au niveau du creux. Je sens que j’ai un meilleur maintien du pied à droite qui reste bien droit pendant mes activités sportives sur machine cardio alors que le gauche part encore un peu dans tous les sens. La douleur au creux du genou droite est moindre et je pense que la semelle gauche est à réadapter. Hier, j’ai été au sport mais j’avais un peu mal au genou et à la cuisse gauche encore et là ce matin, j’ai toujours mal mais aussi à la cheville. J’espère que je ne me suis pas encore fait une élongation ! Je vais au cours d’aquaphobie ce soir et je vais me reposer de mes activités sportives jusqu’à mon RDV de contrôle avec le podologue qui a lieu lundi.

J’espère qu’il pourra me rassurer, car moi je compte bien lui demander si ce n’est pas un rhumatologue qu’il faudrait que je finisse par aller voir. Mon ostéopathe m’avait dit de reprendre RDV avec elle après deux mois de port des semelles et donc je dois encore attendre un mois mais je l’appellerais également pour savoir si elle peut me prendre avant ou pas.

Alors je suis heureuse d’avoir perdu 20 kilos et pour rien au monde, je ne voudrais reprendre mon alimentation ou mon train de vie d’avant mais je me dis que si le prix à payer pour ce bonheur de se trouver mieux dans sa peau est le malheur de ces blessures sportives pour finalement se trouver à avoir mal dans son corps, bah ça n’a rien de juste !

Je veux juste pouvoir faire mon sport sans craindre de blessures. Pouvoir être apaisée après un an et demi de douleurs. Car là, je suis extrêmement fatiguée…

humeurs hellocoton

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments / Add your comment below

  1. Il ne faut pas que tu te mettes dans la tête que tu as un prix à payer sinon tu ne profiteras jamais de l’instant présent ^^. Bon courage par contre :/. Peut-être que le rhumatologue est la bonne solution mais je trouve ça dingue qu’aucun médecin n’est pu régler ton problème !

    1. c ce que je me dis, en 2015 tu soignes la douleur un temps mais tu cherches jamais la cause, voila ce qu’ils apprennent à la fac de medecine, faut pas donner trop de radio car ils on un quota a respecter bref ça me débecte

      1. En fait c’est de la médecine japonaise énergétique. Le reikiste place ses mains sur différentes parties de ton corps et leur redonne l’énergie dont elles manquent 🙂
        J’ai fait un article oú j’explique tout en détails si tu veux voir. Après moi ça m’a beaucoup aidé mais il y a des sceptiques 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :