Quand la motivation pour le blog est partie en vacances…

Où Étais-je ?

Le dernier article ici date du jour de mon anniversaire. J’ai manqué de motivation depuis. Cet article évoquait le cap de la trentaine qui n’a finalement pas été si difficile que je l’avais pensé. A croire que s’y être fait depuis le début de l’année, a fait passer crème ce jour là finalement. J’ai l’impression qu’au contraire, ce passage va marquer le début d’une nouvelle vie. Du moins, je l’espère. Même si je sais que rien ne me tombera tout cru et qu’il faudra que je me fasse violence pour prendre des risques et agir pour avoir la vie que je voudrais.

Le dernier article date donc du 06 de ce mois. Oh j’ai publié le 15 mais c’était pour l’ultime épisode de mon club de lecture. Merci encore à toutes celles qui l’auront fait vivre et qui m’auront donné de belles idées de lectures. J’étais en vacances depuis le 10 juillet et je n’ai pas eu envie ni même le temps d’écrire. J’ai mes neveux qui sont arrivés à ce moment là et nous avons passé une bonne semaine avec eux malgré le temps parfois pourri.

Pourquoi j’ai disparu ?

Le temps n’est pas la seule excuse. Il y a eu l’envie qui s’est barrée et qui n’est toujours pas revenue. Je ne me suis pas justifiée en disant que j’étais en vacances et que j’allais revenir bientôt car je ne sais même pas si je vais revenir. J’ai comme l’impression de ne plus avoir besoin de ce blog finalement. Comme s’il m’avait aidé à passé un cap et que c’est fait. Je ne sais pas c’est bizarre à expliquer parce-que je ne comprends pas moi-même.

Je ne sais pas si je manque d’inspiration, si ma vie est tellement plate que je n’ai rien à raconter, si je manque d’envies ou si ce n’est plus mon délire. J’aime pourtant lire vos blogs toujours autant et je ne manque jamais de flâner parmi les sélections Hellocoton et Inspilia. Mais j’ai l’impression que j’ai envie d’autre chose sans savoir encore quoi exactement.

Pause temporaire ou définitive ?

C’est pour ça que je ne me suis pas justifiée sur le fait d’être moins présente, car je ne sais pas si je dois vous dire, si ce n’est qu’une pause temporaire ou une pause définitive. Donc, je verrais en fonction de mes envies, de mes idées, et je ne vais certainement plus me forcer à écrire comme j’ai pu le faire auparavant pour ne pas restée absente trop longtemps. Peu importe si je perds des lectrices en cours de route. Je ne vais pas présenter du contenu médiocre sous peine d’écrire quelque chose à tout prix.

Merci à toutes les lectrices d’un jour et encore plus à celles de toujours. Je sais que je peux compter sur un certain nombre d’entre vous et que l’on peut se parler ailleurs que via ce blog. Je continue à vous lire ici, et je réfléchis à la tournure des évènements. Dès que tout sera plus clair dans ma tête, vous serez les premières informées !

A bientôt, je l’espère…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Que devient un blog « humeur » lorsqu’on n’a plus envie de se confier… ?

Des confidences trop personnelles

J’ai fait une pause avec le blog cette semaine… Ce dernier mois, mes articles ont été très personnels, voir même très intimes. Je me suis confiée sur les sujets les plus douloureux de ma vie. Puis, je vous ai révélé le plus grand secret de ma vie, qui n’en est pas vraiment un d’ailleurs. Même si, je n’ai jamais forcément eu à le cacher ni à le révéler à qui que ce soit d’autres que mes (peu nombreux) petits copains…

Et puis, vous avez pu lire tout au long de ce blog, mes péripéties amoureuses… Alors qu’en trois ans, je ne suis sortie finalement avec personne, je me demande de combien de mecs j’ai pu vous parler ici… Je suis un cœur d’artichaut que voulez-vous. Je m’attache et surtout trop vite… Et puis je n’ose pas ou alors j’ose maladroitement et ça ne paye pas… J’intellectualise trop les choses, je ne laisse pas le temps au temps et je n’ai jamais réussi à lâcher prise…

Mais après les articles sur ma virginité tardive, après les articles sur tous les mecs qui ont pu me plaire depuis 3 ans, je dis stop. Je suis fatiguée, je me suis fatiguée. Et je n’ai plus envie de me confier ici. Car je l’ai trop fait. Je ne sais pas si je regrette ou si le fait de ne pas être blogueuse anonyme pèse dans la balance, mais je crois qu’il est temps de garder les choses pour moi. Et je ne parle même pas qu’ici, mais sur Facebook aussi par exemple… J’ai tendance à trop demander de l’aide et ça non plus je ne veux plus…

 L’interrogation de tout arrêter

J’ai même pensé à arrêter le blog. Je vous avoue que là, je ne sais pas ce qu’il va devenir. Je n’ai pas forcément envie d’arrêter car j’aime écrire, mais ce que j’aimais surtout écrire, c’était ce genre d’articles où je pouvais déverser mes états d’âmes… Et j’ai l’impression aussi que c’est dans ce genre d’articles que je suis douée… Que tout le reste qui ponctue mon blog n’est pas aussi bien écrit et qu’en dehors de la confidence par écrit, je ne suis pas bien douée…

J’ai envie de vous parler de livres peut-être un peu souvent… Peut-être même que j’écrirais ici des histoires, des nouvelles, des fictions inventées… Je ne sais pas encore. Ou peut-être que cet article sera finalement le dernier. Même si je sais que je ne vous ai pas encore parlé d’une série et que je veux vous en parler malgré que tout le monde en a déjà parlé !

Il y aurait matière à encore vous exposer ma vie amoureuse… Elle est encore riche… dans ma tête ! Mais je n’en ai vraiment plus envie… Je ne sais pas si je ne vais pas fermer quelques articles d’ailleurs, j’avoue que je me pose pas mal de questions, pour ne pas changer. Mais je me fatigue, je n’ai plus assez d’énergie ni assez de forces pour continuer à triturer mon cerveau de la sorte. Il est grand temps que j’apprenne le lâcher-prise et le « on verra bien ce qui se passe ».

 Me recentrer sur moi et uniquement moi

Il est temps que je me focalise sur moi, sur mon boulot que je veux changer, sur les sorties et les amis que je voudrais me faire. Sur ma vie en général et ce vers quoi je veux la tourner. Il est grand temps que je vive ma vie telle que je l’ai toujours rêvé. Et non plus telle que l’ont m’a dit de le faire. Je commence par regarder les annonces et j’ai vu un appartement qui me plaît, on doit me rappeler la semaine prochaine pour fixer un RDV pour le visiter. J’aimerais bien que ça fonctionne.

Ce serait un premier pas. Puis ensuite, j’aurais tout le loisir de m’occuper du reste petit à petit. Voir un organisme d’orientation pour voir ce que je pourrais bien faire de ma vie. Et peut-être enfin m’inscrire à une sortie OVS (mais y’a pas beaucoup de sorties de jeunes) et même sortir seule plus souvent, même au cinéma ! Je pense que le seul moyen de changer ce qu’est ma vie, c’est de provoquer des petites choses, des petits changements et ne plus attendre que ça me vienne tout cuit dans les mains…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les trois ans du blog et les envies futures pour celui-ci . . .

le commencement

Le blog a 3 ans ! Il s’en est passé des choses en trois ans. Des articles axés principalement « humeurs ». Je vous ai raconté mes coups de gueule et mes coups de cœur ! Mes avis sur des sujets de société, mes blessures de cœur, ma perte de poids et mes blessures sportives. J’ai même ouvert un club de lecture et j’ai récemment moi-même commencé les chroniques sur des romans lus et appréciés.

J’ai commencé à bloguer sans trop savoir où cela allait me mener et je ne pensais même pas le faire durer aussi longtemps. Je connaissais Hellocoton via une connaissance et je m’étais inscrite directement, j’avais même commencé le blog directement sur Publicoton. Puis j’ai migré sur blogspot, et sur wordpress.com. J’avais trouvé la plateforme qui me correspondait !

le passage a wordpress

Pendant des mois et mois durant toute l’année dernière, j’ai eu envie de m’acheter un hébergement et un nom de domaine afin de passer sur wordpress.org, puis j’avais beau lire les tutoriels, j’avoue que je n’y comprenais pas grand chose alors j’ai laissé tomber, sans pour autant tirer un trait définitif la-dessus ! Je me suis enfin lancée fin janvier 2017 et après plusieurs jours de galère, je suis enfin parvenue à installer wordpress.org.

J’apprécie être plus autonome et avoir plus de marges de manœuvre pour le blog mais j’apprends également beaucoup de choses sur le CSS, html, référencement, SEO etc etc… Ce n’est pas que j’ai envie de professionnaliser mon blog, mais je veux pouvoir y faire les changements que je souhaite à n’importe quel moment.

ce gout pour l’écriture

J’ai connu des passages à vide, des moments où je me demandais si j’allais un jour retrouver l’inspiration. Vous avez pu voir mes participations à des clubs de lecture, à des projets d’écriture, puis photographiques. J’ai écrit des « nouvelles » parfois, et petit à petit, je me suis redécouvert ce goût pour l’écriture, que j’ai depuis toute petite.

Toute petite déjà, j’écrivais des histoires. J’en avais plusieurs petites nouvelles que j’avais écrit et que je regrette aujourd’hui, de ne pas avoir conservé. Adolescente, j’ai écrit des chansons, et elles, je les ai conservées, peut-être vous les ferais-je lire ici un jour… Ou peut-être les chanterais-je ?! Cet envie de vie d’artiste qui ne me quittera sans doute jamais !

les doutes de toute blogueuse

J’ai beaucoup douté sur le fait d’arrêter ou pas le blog. Même encore parfois, je me demande si cela sert encore à quelque chose. Depuis quelque temps, j’ai cet impression de faire moins de vues et de toucher moins de personnes. Même si je ne blogue que pour moi, le partage et vos retours sont aussi très importants pour moi et m’ont souvent beaucoup aidé.

J’ai aussi récemment beaucoup douté sur ma qualité d’écriture. J’ai eu l’impression qu’elle régressait. J’avais commencer l’écriture d’un roman que j’ai stoppé pour ça, et que j’aimerais vivement reprendre, mais les nouvelles que je pouvais parfois écrire, j’ai l’impression de ne plus avoir de talent pour le faire…

les envies futures pour le blog

Mais je sais que je ne pourrais pas me passer de bloguer, et qu’il ne sert à rien de lutter. J’aime lire les blogs, j’aime en découvrir de nouveaux, j’aime particulièrement les articles humeurs et j’aime déverser mes pensées sur ce journal intime public. Je veux continuer à vous raconter mes humeurs, mes coups de gueule et mes coups de cœur.

Je veux aussi réessayer de bloguer sur des sujets d’actualité même si j’ai parfois souffert des retours négatifs que j’ai pu avoir lorsque je n’étais pas dans une pensée de masse. J’aimerais continuer les chroniques de livre, et puis parfois de films et de séries ! Parfois, j’aimerais retrouver les débuts, ne jamais être à court d’inspiration… Vous surprendre aussi, en intégrant de nouveaux registres !

Et indépendamment du blog, reprendre mon roman et participer à des concours d’écriture. Je sais que malgré mes doutes évoqués plus haut, je peux retrouver cette plume qui m’habitait et j’avais d’ailleurs gagné un petit concours d’écriture l’année dernière donc j’avais des capacités. Il faut que je cesse de les sous-exploiter et de me mettre moi-même des bâtons dans les roues.

vous remercier

Je voulais aussi vous remercier, vous, toutes les personnes qui lisez ce blog, qui continuez à en être fidèle ou vous qui débarquez parfois et me laissez un petit commentaire. Merci pour le partage, pour les conseils que vous m’avez prodigué, pour les encouragements que vous m’avez fourni en tous points et pour votre bienveillance à mon égard et à l’égard de ce blog.

Je suis ravie des amitiés inter-blogueuses que j’ai pu développer. J’ai beaucoup de considération pour certaines d’entre vous, je ne vais pas oser vous citer car j’aurais peur d’en oublier une, mais je suis sûre qu’en me lisant, vous vous reconnaîtrez. Et puis vous savez me trouver ailleurs que sur ce blog !

Joyeux anniversaire « Dans la tête de Dounia-Joy » et j’espère que nous en fêterons ensemble et avec pleins de nouvelles lectrices (lecteurs) de nombreux autres anniversaires ensemble !

Rendez-vous sur Hellocoton !

S’exposer sur Internet à 9 ans . . . Pour ou contre ?!

large-9poijh

L’autre jour, en flânant sur Facebook, je suis tombée sur une vidéo Youtube qu’avait posté une blogueuse sur son compte. C’était la chaîne Youtube d’une petite fille de 9 ans qui déplorait dans sa vidéo les commentaires insultants et les critiques qu’elle recevait.

Je me suis alors posée la question : est-elle trop jeune pour s’exposer sur le net ? C’est vrai qu’au premier abord, je me suis dit que sa chaîne était plutôt mignonne. Elle avait posté des coiffures pour l’école etc etc. Elle parle beaucoup de ses parents et sa cousine sur ses vidéos. Je me suis ainsi dit qu’elle était très bien entourée et qu’elle était de ce fait encadrée dans tout ça.

Voici donc la vidéo en question. Bon déjà, je pense que le texte n’est pas d’elle mais sûrement de sa famille. Je pense tout de même qu’elle comprend ce qu’elle dit. Elle paraît être une petite fille tout à fait pleine de bon sens et de maturité.

On lui reproche donc à elle et à sa famille cette sur-exposition. Mais également le fait qu’elle soit bien trop jeune pour assumer les critiques et qu’elle devrait profiter de sa jeunesse etc etc… Je comprends tout à fait ces critiques constructives et je suis assez d’accord. Cependant, je trouve que cette petite Youtubeuse reste tout de même assez mignonne. Pour moi elle reste à sa place de petite fille de 9 ans. Ce serait une vidéo de petite fille qui apprend le maquillage ou maquillée comme un camion volé, je prendrais plus peur, tu vois.

On lui reproche aussi d’imiter les grandes Youtubeuses. Bah déjà moi, je pense que les grandes Youtubeuses se copient toutes entre elles. Du coup, le fait qu’une petite fille cherche à les imiter me paraît tout à fait normal. Quand on lui dit qu’elle a un rôle à jouer, j’ai envie de dire, ce sont surtout les « grandes » Youtubeuses qui ont un rôle à jouer. En effet, elles sont suivies par tout un tas de personnes et qui sont aujourd’hui connues grâce à leurs vidéos.

tumblr_mk6kn9XDIA1s9n0nco1_500

trop jeune pour assumer les critiques

Alors, je comprends les peurs et les appréhensions des personnes qui la jugent trop jeune. Ils n’ont pas tout à fait tort. Je crois qu’elle n’est pas armée à elle seule pour assumer les critiques et savoir comment réagir et quoi répondre face à cela.

Par contre, je déplore les commentaires insultants qu’elle reçoit, c’est un peu contre-productif. Ça ne sert à rien, qu’à prouver que finalement si elle elle est trop jeune pour poster des vidéos, eux ne sont finalement peut-être pas assez matures pour les regarder. Ni assez matures pour les commenter sans insultes mais plutôt en exposant une critique constructive.

effet pervers

Je suis aussi d’accord sur le fait que de s’exposer aussi jeune peut être dangereux et attirer les pervers. Mais après tout, tant qu’elle ne dit pas d’où elle vient, je ne pense pas que ce soit un réel problème. Bien évidemment, j’espère aussi que c’est sa famille qui gère les commentaires et enlève tous commentaires ou liens à caractère pornographique que des imbéciles pourraient lui envoyer. Est-elle plus en danger sur Internet en exposant des vidéos que dans la vraie vie après tout ? Elle a aussi des risques de rencontrer des pervers devant l’école et dans ce cas, on ne fait plus rien. On en vient même à la dangerosité d’un propos qui reviendrait à dire, pour ne pas exciter les violeurs, ne mettons pas de minijupes…

admire-1139155_960_720

On évoque aussi à cette gamine le fait de ne pas grandir trop vite et de continuer à faire des choses de son âge mais c’est oublier qu’en fait les gamins d’aujourd’hui n’ont plus les mêmes préoccupations que nous à leur âge ! Tout a évolué peut-être dans le mauvais sens car ils perdent de plus en plus tôt et de plus en plus leur insouciance mais après tout, ils sont nés avec Internet et le côté virtuel des jeux vidéos, etc etc… Ils ne font que suivre ce qui est de leur « temps », j’ai envie de dire. Bonne ou mauvaise chose, je ne sais pas. Je suis un peu mitigée et ça pourrait faire l’objet d’un autre article, tiens !

On reproche aussi à ses parents de se faire de l’argent sur son dos. Il faut dire que la petite gamine est bien suivie sur Youtube et qu’il est donc fort probable que le compte ait touché de l’argent. J’avoue que ce n’est pas vraiment une remarque permanente. Est-il vraiment légitime de se poser la question car après tout en quoi ça regarde les autres ? Si ça les dérange, qu’ils ne la suivent pas, point. Que faudrait-il dire des parents qui postent des vidéos de leur enfant en train de chanter ?

tout le monde surexpose ses enfants

Et si on veut aller plus loin, que faudrait-il dire des parents qui postent des photos de leur progéniture sur Facebook ? Ceux qui laissent les photos en publique et donc accessibles à tous ? Ne sont-ils pas inconscients aussi ?! Est-ce vraiment de l’inconscience d’ailleurs ? J’ai tendance à penser que c’est plus de l’insouciance, qu’ils pensent effectivement au danger mais ne veulent pas le voir si près…

Et puis les enfants stars ne sont-ils pas exposés aussi ? Cet enfant qui danse dans les clips de Sia avec des justaucorps couleur chaire, ça ne choque personne ?

maggie2

Qu’en penses-tu ?

humeurs hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

La différence entre blogging et journalisme . . .

La blogueuse « humeurs » ne parle pas seulement d’elle et de ses états d’âme, mais elle publie aussi sur des sujets d’actualité, des faits de société auxquels elle donne son avis. L’autre jour, un article d’une blogueuse et un autre de moi-même ont fait polémique. Une lectrice nous a notamment reproché de parler d’un fait divers sans omettre de nous faire remarquer qu’on était blogueuse et non pas journaliste. L’article de l’autre blogueuse ayant ce jour là été sélectionné, je pense que si elle avait manqué de respect à ce fait divers, Hellocoton n’aurait pas choisi de mettre ledit article en avant.

man-791049_960_720

Je ne vois pas pourquoi nous n’aurions pas le droit d’écrire sur des sujets divers ou des faits de société. Cela voudrait dire qu’on ne pourrait pas en parler autour d’un diner quand on regarde les infos par exemple, donner notre opinion sur ce qui se passe dans le monde ? Qu’on ne vienne pas me dire que les faits divers ne sont pas comme les autres faits d’actualité et qu’ils sont personnels parce-qu’à partir du moment où ils sont publiés et qu’ils passent aux infos, ils deviennent un peu publics.

D’autant plus, que je suis bien d’accord sur le fait que nous parlons alors sans connaissance de cause car effectivement nous ne connaissons pas ces personnes à qui ils arrivent ces faits mais cependant, le journaliste parle aussi sans connaissance de cause dans un premier temps. L’autre jour dans le journal, je lisais l’article sur ces élèves et leur professeur qui ont été surpris par une avalanche et je vous assure que le journaliste y allait de suppositions en suppositions sans savoir encore ce qui c’était réellement passé. Il avançait des arguments, tous les arguments possibles et imaginables sans savoir lequel s’avérait effectivement vrai.

home-office-336378_960_720

Alors quelles différences entre journalistes et blogueurs ? Le journaliste, premièrement n’est déjà pas propriétaire de sa plateforme comme l’est le blogueur qui écrit sur son propre site et qui est le seul à écrire sur son propre site. Le journaliste lui doit écrire pour le compte de son journal en collaboration avec d’autres journalistes.

« Un journaliste est un professionnel de l’écriture qui apprend une thématique alors que le blogueur est un professionnel (ou un passionné) d’une thématique qui apprend l’écriture. » Frédéric Cavazza

Le blogueur est libre de s’exprimer sur n’importe quel sujet, le journaliste lui a une ligne éditoriale à respecter, un thème à suivre. Le journaliste se doit d’informer en toute impartialité, il se doit de vérifier ses informations et de les transmettre de façon claire et précise à ses lecteurs. Le blogueur lui est réellement libre de prendre telle ou telle position, de prendre part de se réagir en donnant sa propre opinion. Il n’a pas l’obligation d’analyser comme doit le faire le journaliste.

technology-791034_960_720

Le journaliste a le droit d’avoir sa propre opinion mais il se doit d’aller au déjà et d’analyser pour rechercher la vérité et informer à travers des faits et des analyses. Le blogueur lui pourra prendre part et concorder les faits avec son vécu et son expérience personnelle et on ne pourra pas lui en vouloir. Les blogs n’ont pas vocation à informer, si on lit un blog c’est parce-qu’on apprécie le créateur, ses écrits et ce qui émane de lui à travers ses écrits. Moi personnellement, je n’ai jamais lu un blog dans le but de m’informer !

Cependant, certains blogueurs sont très doués dans l’analyse et cherchent à vérifier leur informations, étayer leurs sources etc etc, aussi bien que le ferait un journaliste. Quand au journaliste, leur travail est parfois mis à mal par la quête du scoop et d’être le premier à relayer l’information sans fournir alors un contenu professionnel.

Je pense que de toute façon la différence réside dans le fait qu’on ne lit pas un journal d’informations ou un blog pour les mêmes raisons. Quand on lit le journal, c’est pour s’informer, comprendre, connaître, alors que lorsqu’on lit un blog, c’est pour comprendre parfois une autre vision que la sienne, découvrir des opinions et des points de vue… C’est en cela qu’on ne peut pas comparer blogueur et journaliste !

newspapers-444453_960_720

Les deux peuvent donc travailler sur les mêmes sujets, dans la mesure où ils n’en feront pas le même contenu. En ce sens, rien n’empêche un blogueur de réagir à un fait de société ou autres, et je ne vois pas pourquoi on pourrait le lui reprocher ! Je ne vois pas bien ce qu’on peut bien vouloir lire sur un blog si on doit se brider sur ses écrits ! Alors oui, le blogueur pourra parfois manquer un peu d’impartialité mais il n’est pas journaliste, un blogueur écrit son opinion basée sur son vécu.

Si le blogueur n’a pas le droit d’avoir d’avis sur les faits de société, pourquoi certaines blogueuses pourraient parler de maquillage ou de mode alors que ce n’est pas leur métier ? Pareil pour ceux et celles qui bloguent en émettant des critiques de films ou de livres ! Alors, c’est sûr que si l’article est juste un ramassis de j’aime ou je n’aime pas sans analyser un peu, ça n’a pas grand sens ou autres, mais j’ai lu quelques articles de blogueuses qui émettent ce genre de critiques sur les films qu’elles ont vu au cinéma et c’est toujours très neutre et objectif, tout en laissant leur opinion personnelle. La différence avec la critique de ceux dont c’est le métier ? C’est qu’on connaît la blogueuse et ses goûts et qu’on peut s’identifier à elle et donc être amené à apprécier lire ses critiques car elle a les mêmes goûts que nous.

News-blog-1120136F3C3CE4B9

J’ai toujours bien identifié la barrière entre moi la petite blogueuse et un travail journalistique. Je suis bien loin de me vanter de pouvoir me comparer à un journaliste, non, je n’analyse pas toutes les informations, je ne fais pas de travail de recherches approfondies car ce n’est ni mon travail ni dans mes aspirations. Je me contente juste de livrer ici mes états d’âmes et quand un fait m’inspire, je pense encore avoir le droit d’y émettre ma propre opinion. Je le fais toujours en précisant que ma pensée n’engage que moi et en nuançant ce que les autres pourraient penser. Je sais que je suis parfois bien loin d’avoir une opinion de masse et je n’ai jamais eu vocation à prôner la vérité.

Qu’en penses-tu ?

une hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogger Recognition Award !

Tinalakiller m’a taguée il y a déjà plusieurs jours (quasiment un mois en fait mais chut !) et je trouve enfin le temps de répondre à ces questions. Le but du tag est de faire une présentation de mon blog puis ensuite de donner des conseils aux futurs blogueurs en herbe. Je la remercie beaucoup de m’avoir nommée pour ce tag car j’aime beaucoup l’idée.

blogger-recognition-award-debbie-in-shape

L’histoire de mon blog

J’ai toujours aimé écrire, quand j’étais gamine, j’écrivais des mini-nouvelles, qu’aujourd’hui, je regrette beaucoup d’avoir jeté. Adolescente, j’écrivais des paroles de chansons. Je crois que j’en ai une quinzaine et ça je les ai gardées, ouf ! J’ai aussi eu quelques journaux intimes où j’aimais raconter mes petites histoires. Puis, une copine sur Internet depuis quelques années tenait un blog et j’aimais la lire alors j’ai décidé moi-même de tenter l’expérience. Grâce à elle, j’ai connu Hellocoton et c’est ainsi que l’histoire de ce blog a débuté le 22 février 2014. Aujourd’hui, j’aime toujours écrire. Quand j’ai commencé, je n’avais aucune ligne éditoriale et c’est toujours le cas. J’écris au gré de mes envies et surtout au gré de mes humeurs. Je peux donner des avis et puis donner des points de vue sur différents sujets tout en postant pas mal d’articles humeurs sur mes pensées et mes ressentis les plus profonds. J’espère faire vivre ce blog encore longtemps même si en ce moment, je suis en panne sèche et en manque de temps, je pense et j’espère pouvoir encore proposer de beaux contenus.

pencils-762555_960_720

Mes conseils aux futures blogueurs en herbe

Je ne suis pas une grande blogueuse qui pourra prodiguer des conseils pour percer à tout prix et je ne pense pas que ce soit le but ultime à rechercher lorsqu’on commence un blog. Je conseillerais juste de s’inscrire sur les réseaux sociaux avec son blog, surtout Hellocoton qui est une très belle plateforme d’échange et de partage de blogs. Il ne faut pas chercher à avoir 40000 abonnés dès l’inscription donc inutile de cliquer « je m’abonne » à tous les blogs que l’on verrait passer mais auxquels on n’ira jamais jeter un coup d’œil. Il faut s’abonner uniquement aux blogs susceptibles de plaire par leur contenu. Il ne faut pas chercher à faire d’articles juste pour écrire si l’inspiration n’est pas là, ça ne donnera rien de bien. Il convient de rester soi-même tout simplement, de soigner son design et ses photos. Écrire des paragraphes non ponctués de 10000 fautes. Être assez régulier et puis suivre son inspiration, ses idées et ses envies tout simplement.

home-office-336581_960_720

Je ne tague personne en particulier mais j’invite toutes celles que ça intéresseraient à faire ce tag !

 douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Défi #1 – "Écrire pour renouer" – Lettre à moi-même . . .

Je participe cette année aux défis d’Agoaye. Chaque semaine, elle nous proposera un défi et un thème sur des sujets en particulier. Si on ne souhaite pas participer aux défis, il y aura tout de même chaque semaine un thème écrit sur lequel nous pourrons composer. Et les plus courageuses d’entre nous pourront si elles le souhaitent réaliser et les défis et le thème ! Cette semaine, le thème du défi s’intitule « Écrire pour renouer ». Pour cela, il suffit d’écrire une lettre à quelqu’un à qui on a quelque chose à dire depuis longtemps. Le thème lui porte se nomme « Ma petite liste pour 2016. » J’avais fait le choix de ne pas faire d’articles sur mes résolutions alors, je n’avais pas spécialement envie de participer à ce thème écrit. J’ai donc décidé de publier ma lettre rédigée dans le cadre du défi. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce challenge, cliquez sur le lien :

défi1

Chère Dounia-Joy,

Tu approches la trentaine et pourtant tu n’as rien vécu. Tu te contentes de survivre ou de te laisser vivre sans prendre part toi-même à ta vie. Je suis sûre que tu as toutes les capacités pour être pleinement heureuse mais tu te brides toi-même. Tu restes bloquée dans ton petit confort sans oser prendre de risques.

Tu te plains que tu t’ennuies mais tu ne t’ennuierais pas si tu osais. Si tu rencontrais plus de monde, et si tu sortais un peu plus au lieu de rester scotchée les yeux devant ton écran d’ordinateur à lire ou regarder tes séries. Oh, je sais bien que tu sors pour aller faire du sport mais on ne peut pas dire que tu y rencontres beaucoup de monde.

Je sais que tu as peur de faire des rencontres. Que tu n’es pas guérie de tes histoires passées ou des non-histoires qui t’ont tout autant blessée. Mais, tu n’es pas obligée de faire des rencontres uniquement dans un but amoureux, tu pourrais tout aussi bien faire des rencontres amicales même si je sais que tu ne crois plus vraiment en l’amitié.

fille1

Il faut dire que tu n’as été gâtée ni en amitié ni en amour. Tu n’as jamais réussi à te lier d’amitié facilement. Pour toi, il est plus facile de créer des liens via ton ordinateur qu’en vrai. Tu es encore beaucoup trop timide et tu as encore tellement peu de confiance en toi. Alors tu te caches, derrière tes profils, tu te laisses aller à être toi. Sans barrière. C’est drôle, c’est derrière un écran que tu te livres le mieux.

Tu n’as jamais su garder de liens d’amitié. Tes copines du primaire sont restées au primaire. Pareil pour le collège. Tu as bien tenté de garder tes deux meilleures copines de lycée mais aujourd’hui, tu ne leur parles plus et tu n’en as plus vraiment envie. Elles ont leur vie qui est si loin de la tienne à présent. Plus les mêmes envies, plus les mêmes aspirations, à quoi bon ?

A la fac, tu n’as pas plus gardé de liens avec les amies avec qui tu étais non plus. Alors où d’autres aurais-tu pu te faire des ami(e)s que devant ton ordinateur là où tu passes le plus clair de ton temps ?! Alors, tu en as avec qui tu communiques depuis quasiment plus de 8 ans maintenant. Même si ce n’est plus non plus aussi fort qu’avant, tu sais que tu peux compter sur certaines d’entre elles. Mais bizarrement, l’une de celles que tu as vues en vrai, t’as finalement beaucoup déçue et tu as cessé de lui parler. Et puis, la vie a fini par t’éloigner de la plupart d’entre eux / elles…

We-heart-it-lips-and-scarf

Il y a ces garçons… Ceux qui tu as rencontré sur la toile également, quand tu te perdais sur AdopteUnMec. Oh tu es y toujours inscrite mais tu refuses quasiment toutes les demandes de charmes. Tu ne leur laisses aucune chance. Mais quelques uns de ceux à qui tu parlais le plus sont restés liés à toi, sans parfois les avoir jamais vus…

Tu ne comprends pas pourquoi ils reviennent toujours vers toi d’ailleurs. Tu te dis qu’eux aussi s’ennuient de leur côté et qu’ils n’ont sûrement rien de mieux à se mettre sous la dent. Mais, tu ne penses même pas qu’ils veuillent de toi et toi, tu ne veux pas d’eux. Tu ne veux de personne. Tu veux ceux qui ne veulent pas de toi…

Mais tu as peur de les voir quand même. Car tu as un cœur d’artichaut et tu sais que tu pourrais facilement tomber dans le piège de tomber amoureuse, c’est si bien ! Peur de te sentir tellement seule que tu finirais par accepter une relation que tu ne désires pas au départ. Car tu sais ce que tu veux, tu sais ce que tu ne veux pas mais tu sais aussi qu’en amour tu n’as aucune volonté.

iEG7M1ILE5wyFXJrIrPZ9rFGAQo

Tu es trop passionnelle. Tu voudrais vivre tellement de choses que tu pourrais accepter ce qui pourtant ne te correspondrait pas. Alors tu t’enfermes. Tu te refuses à la rencontre, même amicale. Tu as peur d’être déçue et peut-être de décevoir. Tu as peur de t’attacher et puis finalement que l’autre, lui, ne s’attache pas.

Tu as peur des mecs car tu ne sais pas si tu saurais restée seulement amie avec eux et tu as aussi peur des nanas car tu as peur que finalement l’amitié finisse aussi par s’étioler comme avec tes copines de lycée. Mais tu as trop peur tu sais. Tu devrais juste prendre des risques parfois. Car c’est ça la vie et puis même si on tombe, on finit toujours par se relever.

Tu en sais quelque chose pourtant. Tu t’es relevée de bien des choses… De ruptures, d’histoires à sens unique, d’amitiés déçues, de blessures… Et tu as accompli de grandes choses auxquelles tu peux être fière. Souviens-toi toujours des années 2012 à 2015. Souviens-toi des – 20 kilos. De la transformation de ton corps. De ta volonté et détermination à perdre ce poids. Tu as perdu du poids non seulement physique mais dans tes bagages. Tu as laissé derrière toi toutes ces blessures. Et je suis sûre qu’à présent, tu serais prête pour vivre de jolies histoires. Il faut seulement que tu acceptes de prendre quelques risques….

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Charlie m'a taguée !

La talentueuse Charlie m’a taguée et voici enfin mes réponses à ses questions ! Je ne vais plus présenter ce tag qui a fait le tour de la blogosphère alors sans plus attendre, voici 11 faits me concernant :

  • Je suis hypocondriaque alors vous imaginez mes blessures sportives « chroniques » dans l’état que ça me met !
  • Je ne suis pas fan des dessins animés mais j’adore la chanson de la Reine des Neiges, et je l’assume !
  • Je suis tellement fan de la série « Les Frères Scott » que je l’ai recommencée pour la énième fois.
  • Je trouve de plus en plus de difficultés à trouver l’inspiration pour ce blog mais je refuse de l’abandonner.
  • Je change de place aux meubles dans ma chambre très régulièrement.
  • J’aimerais être plus douée de mes mains, savoir coudre etc etc…
  • Je trouve toujours très difficile de trouver à dire 11 choses sur moi.
  • Ma chambre, j’ai beau la ranger régulièrement, elle se retrouve très trop souvent en bordel !
  • Je ne fête pas le nouvel an. Je ne vois pas l’intérêt de fêter une nouvelle année, ça ne change rien de changer de chiffre.
  • Je peine dans la rédaction de mon roman, je n’ai rien gardé de ce que j’avais commencé, ça ne me plaisait pas.

IMG_74911bis

Continuons maintenant sur mes réponses aux 11 questions de Charlie :

Quel(s) regrets as-tu dans la vie ? Je regrette mes études, j’aurais du écouté les conseils du conseiller d’orientation qui m’orientait vers L car à présent, j’aurais voulu travailler dans l’édition mais je ne le savais pas à l’époque. Je regrette ma timidité qui m’a fermé bien des portes. Je regrette de porter trop d’attention aux jugements permanents des gens. Je regrette un tas de choses en fait.

Qu’est-ce qui te rend heureuse, là, tout de suite, maintenant ? Je me suis offerte une liseuse, et j’aimerai lire un livre par jour, ah ah c’est impossible mais c’est bon de rêver ! Je n’ai pas encore eu le temps de commencer à la rentabiliser car pour le moment, je reste inscrite à la bibliothèque et j’ai des livres « papier » à lire.

books

Une citation qui te définirait bien ? « Ta seule limite, c’est toi-même ». Effectivement, ayant perdu 20 kilos, j’estime que ma volonté et ma détermination m’ont permise aujourd’hui d’arriver à ce résultat. J’étais une grande gourmande et pas du tout sportive, aujourd’hui, c’est quasiment tout l’inverse. Je me suis surpassée et j’en suis fière.

Une information savante à me faire partager que d’habitude tu ne peux pas placer dans une conversation ? Tu savais qu’en fait quand on dit « mariage pluvieux, mariage heureux », en fait l’adage premier était « mariage plus vieux, mariage heureux » ?! Je pense en plus que c’est totalement vrai, soit plus on se marie jeune, plus on a de chances que ça se termine en divorce.

Un coup de gueule à pousser ? Non pas vraiment ! Enfin, sûrement des milliers mais je ne vais pas vous embêter !

Ton dessert préféré ? J’en ai pas vraiment, j’aime bien les crèmes brûlées mais j’évite de trop en manger. Quand aux gâteaux, j’ai fait une orgie de bûches et de macarons à Noël et ça m’a fait du bien ! Surtout qu’en me pesant ce matin, je n’ai pris que 100 grammes durant les fêtes !

macarons

As-tu déjà fait des rencontres magnifiques sur la blogosphère ? Virtuelles et réelles ! Je n’en ai pas rencontré réellement mais il y en a pas mal que j’aimerais beaucoup rencontrer comme Charlie Dupin, Mots à maux, Sweetie Julie, mfrancetlesmots, les blogs grandiOse et Ingrid. Quand à n-i-n-i-c-he, je me suis rendue compte, qu’on avait travaillé ensemble quand elle a fait une saison là où je bosse quand elle s’est abonnée à mon blog et chasinga life est une amie rencontrée sur Internet depuis 8 ans déjà et que j’aimerais beaucoup rencontrer.

Ferais-tu de ton blog, ton principal métier si c’était possible ? Pour quelles raisons ? Je n’ai pas tellement envie car mon blog est avant tout mon exutoire, là où je délivre toutes mes pensées les plus profondes et où l’on sent le gré de mes humeurs. Et je n’ai pas envie de faire d’articles sponsorisés ou « dicter ». Je veux garder ce moi-même très présent dans ce blog.

Un talent caché à nous révéler ? Écrire ! Non, je déconne, étant donné que je n’arrive pas à avancer dans mon roman, je n’en suis pas sûre, pourtant j’aime beaucoup la tournure de pas mal de mes articles sur ce blog, mais je ne suis pas forcément très objective sur moi-même. Sinon, j’aime chanter mais je ne pense pas y avoir de talent particulier.

Un ou une humoriste préférée ? J’aime bien Gad Elmaleh et Florence Foresti.

Un instant cocooning à nous faire partager ? Le matin, mon petit déjeuner est mon repas favori de la journée : jus de fruits, et céréales muesli aux fruits secs dans un yaourt à 0 %, le tout en regardant Plus Belle la Vie ! J’adore !

A mon tour de poser 11 questions :

  • Quels cadeaux as-tu reçu pour Noël ?
  • Que fais-tu le 31 décembre ?
  • Quelle est la fréquence de tes achats ? Te considères-tu acheteuse compulsive ?
  • Lis-tu beaucoup ? Si oui, quels genres de livres et pourquoi ?
  • Quelle est ta série préférée et pourquoi ?
  • Voudrais-tu changer quelque chose à ton blog ? Si oui : quoi ?
  • Que voudrais-tu changer dans ta vie ? Et pourquoi ?
  • Quel genre de blogs préfères-tu lire ? Et pourquoi ?
  • Regardes-tu la téléréalité ? Si oui, lesquelles ? Sinon, pourquoi ?
  • De quel pouvoir magique aimerais-tu être dotée et pourquoi ?
  • Et enfin : Quelles sont tes bonnes résolutions pour 2016 ?

Pour répondre à ces questions, je nomine : Loraline, Sweetie Julie, chasinga life, tootwix, Les blogs GrandiOse, Eclectik Girl, Pretty Cool Thing, Une Nana du Quotidien, Choux Roses, My Cocoon Blog et Le blog anonyme.

N’hésitez pas à me donner les liens de vos articles les filles !

Merci encore à Charlie de m’avoir nominée et pardonne moi pour le retard ma belle !

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis blogueuse mais . . .

HNCK3991-1300x867

Il y a beaucoup de préjugés quand on annonce qu’on tient un blog. On est tout de suite considérée comme une fille écervelée qui n’a pas grand chose dans le cerveau. Et pourtant, si ! Une blogueuse est une fille comme une autre et n’est pas plus ou moins superficielle qu’une autre !

– Je suis blogueuse mais je ne pratique pas le nail art et pire, je me ronge les ongles,

– Je suis blogueuse mais je ne suis pas Youtubeuse,

– Je suis blogueuse mais je ne poste jamais mes looks ni mes routines de maquillage,

– Je suis blogueuse mais je n’ai pas de chats !,

– Je suis blogueuse mais je ne fais pas d’articles sponsorisés !,

– Je suis blogueuse mais je ne me fais rien offrir par des marques !,

– Je suis blogueuse mais je ne m’abonne pas à des centaines de blog par jour dans le seul but d’avoir des abonnements en retour !,

– Je suis blogueuse mais aucunement experte en beauté !,

– Je suis blogueuse mais encore moins experte en cuisine car à peine je sais cuire des pâtes sans en faire de la bouillie !,

– Je suis blogueuse mais je ne suis pas rédactrice web, et le blog n’est pas mon métier !,

– Je suis blogueuse mais je ne suis pas une « moi, je » !,

– Je suis blogueuse mais je ne suis pas tellement manuelle donc je ne donne aucun cours de DIY !

HNCK4023-1300x867

Je suis blogueuse mais je n’ai aucune ligne éditoriale. Mon blog est à mon image et reflète mes humeurs. Je blogue sur des choses futiles, sur moi, mes sentiments, mes émotions. Je blogue pour donner mes opinions sur tel ou tel sujet. Mais je blogue surtout pour moi, pour mon propre plaisir et parce-que le blogging m’apporte beaucoup.

Je suis une petite blogueuse qui a réussi à se faire une petite place en un an et grâce  la plateforme Hellocoton qui te permet de connaître des blogs en tout genres. J’ai été sélectionnée plusieurs fois et j’ai un peu plus de 200 abonnées. Je ne pense pas qu’elles me lisent toutes mais j’ai une vingtaine de fidèles lectrices et échanger avec elles est un pur plaisir.

Je suis une blogueuse qui en ce moment vit un passage à vide dans sa vie de blogueuse. Je m’étais imposée un rythme fou sur le blog pendant 4 mois. Je publiais 5 articles par semaine. Heureusement, j’étais constamment en effervescence d’idées mais je crois que je suis à bout de souffle.

Alors, oui, je reste blogueuse, car j’aime écrire, j’aime échanger avec les autres blogueuses, mais non, je ne m’imposerai plus ce rythme fou et je vais me limiter à 2 articles par semaine ! Pour me laisser le temps de souffler, le temps de mettre à plat mes idées également.

Je vais retrouver le plaisir d’écrire et non plus la contrainte de devoir publier à tout prix un article parce-que je me l’étais imposé. Je veux retrouver le plaisir de bloguer ! Le plaisir de publier un article et non pas le devoir !

Je suis blogueuse et je l’espère pour longtemps encore !

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

Liebster Award ! {Tag} Et de 3 !

J’ai encore été frappée tagguée ! Merci à Vi_Bienheureusement de m’avoir nominée !

Ce tag circule maintenant depuis longtemps sur les blogs et je l’ai déjà fait deux fois, mais je ne me défile pas ! Pour relire mes précédents Liebster Award, rdv ici et .

Le principe du Liebster Award est le suivant : on doit donc énoncer 11 choses sur soi, répondre aux 11 questions du tagueur, poser 11 questions aux tagués et taguer 11 personnes et les prévenir sur leur page !

C’est un moyen de faire connaître à ses abonnées d’autres blogs, blogueuses !

20141031021813[1]

Voici sans plus attendre 11 choses sur moi :

1) J’aurais voulu être une artiste : chanteuse, actrice ou danseuse !!

2) En parlant de danse, je rêve d’apprendre à danser avec un vrai danseur comme dans « Danse avec les Stars » et apprendre à danser le « Bollywood ».

3) Je ne peux absolument jamais me coucher avant minuit voir une heure du matin !

4) Et le lendemain matin si je dois me lever, j’ai absolument du mal à sortir de mon lit !

5) J’ai au moins 8 articles en brouillon dont 3 commencés et les 5 autres, juste le titre énoncé et l’idée dans la tête !

6) Pour rejoindre le 1) J’aimerais absolument passer un casting, soit de chant ou de télé-réalité.

7) Je ne pensais absolument pas tenir dans la durée en commençant ce blog.

8) Je n’ai été qu’à un concert dans ma vie et c’était les Kyo, il y a dix ans.

9) Je ne comprends pas pourquoi les mecs engagent la conversation puis s’arrêtent de te parler du jour au lendemain (et pourtant je fais la même) !

10) Je n’aime pas les fleurs !

11) Je trouve ça toujours aussi dur de trouver 11 choses à dire sur moi !

IMG_71232_GF

Mes réponses aux 11 questions de Vi_bienheureusement :

Comment en es-tu venue à créer un blog ?

J’ai ce blog depuis fin février. J’avais déjà tentée l’expérience en 2013 mais j’avais abandonné. Je pense que je n’étais pas prête à l’époque même si j’avais déjà très envie de tenir un blog. Il fallait que j’attende d’être prête à faire du blog mon journal intime en ligne.

Quelle est ta fréquence de publication ?

J’essaie de faire aux moins 2 articles par semaine, j’aime quand j’en fais beaucoup plus ! Septembre et Octobre ont été mes mois les plus productifs sur le blog depuis mes débuts.

Comment fais-tu pour trouver l’inspiration ?

Je ne sais pas vraiment. De mes expérience, de mes pensées. J’écris comme je pense bien souvent. Ou parfois certaines blogueuses m’inspirent également.

Es-tu plutôt du genre « articles succincts » ou « je déborde et écris 38 lignes » ?

Ça dépend du sujet de mon article. Généralement, ils sont assez longs, j’ai du mal avec les articles courts ou uniquement composé d’images.

Hormis le sujet de ton blog, quelle est ton autre passion ?

J’aime beaucoup la photo, mais je ne sais pas si on peut parler de passion, le chant également. Et regarder des séries TV.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui hésite encore à se lancer dans le blogging ?

Qu’il ne faut pas se forcer, attendre le bon moment en laissant l’idée murir dans sa tête. Que s’inscrire sur des réseaux de blogueuses comme Hellocoton est une vraie source de partage et qu’elle ne le regrettera pas !

Ton entourage lit-il ton blog ? Si oui qu’en pense t’il ?

En fait, je n’en sais rien. J’ai une page Facebook sur le blog qui est sur mon profil personnel Facebook où j’ai certains membres de ma famille mais je ne sais pas s’ils me lisent.

Quel est ton réseau social préféré ?

Avant, j’aurais répondu Facebook mais étant donné que je n’y vais presque plus, je dirais Hellocoton !

Tu es plutôt du genre à laisser des commentaires partout ou pas du tout ?

Non pas vraiment, j’en laisse sur Hellocoton de temps en temps mais rarement sur les blogs à proprement parler.

Quel regard porte tu sur l’avancée de ton blog ?

Je pense avoir beaucoup évolué depuis février. Mon écriture a muri je trouve. Et on me l’a dit aussi !

Fixe un objectif pour 2015 pour ton blog ! 😀

Continuer à bloguer, continuer à toucher de plus en plus de blogueuses.

A mon tour de poser 11 questions :

1) Depuis quand blogues-tu et qu’est-ce qui t’en a donné l’envie ?

2) Dans quelles conditions écris-tu tes articles ?

3) Quelles blogueuses (ou blogueurs pourquoi pas !) t’inspirent ?

4) Quel(s) livre(s) que tu as lu t’as touché et pourquoi ?

5) Quel(s) film(s) que tu as vu t’as touché et pourquoi ?

6) A part bloguer, qu’aimes-tu dans la vie ?

7) Quelles sont tes émissions TV préférées ?

8) Vas-tu fêter Halloween ?

9) Dans quoi bosses-tu ? (ou étudies-tu?)

10) Quel est le plus beau jour de ta vie jusqu’à présent et pourquoi ?

11) Que voudrais-tu absolument faire ou voir avant de mourir et pourquoi ?

Et vous 11, je vous nomine :

1) Charlie Dupin

2) mfrancetlesmots

3) Freaking Sassy

4) Chez la Fripouille

5) Kariana

6) Fuite en avant

7) Eclectik Girl

8) 2girls1mag

9) com2filles

10) goldfishgang

11) mademoiselle Cordelia

A vous si vous le souhaitez !

signature blog

Rendez-vous sur Hellocoton !