J’ai vu Amir en concert à Guingamp au festival de la Saint-Loup

Je n’ai pas fait beaucoup de concert dans ma vie. La première fois, j’avais 17 ans, et j’étais allée voir les Kyo avec l’une de mes meilleures amies de l’époque. L’un de mes meilleurs souvenirs encore à ce jour. Je m’en souviens presque comme si c’était hier à chaque fois que j’y pense. On était arrivée plusieurs heures à l’avance. Nous étions placées genre au 6 / 7è rang devant la scène. On les voyait d’assez près.L’engouement avait été grandiose.

Je n’ai pas revu de concert depuis, à part des prestations gratuites lors de vacances et scènes ouvertes. J’ai eu l’occasion d’aller à des festivals mais je me suis toujours rétractée au dernier moment. Moi ce que j’aime c’est voir un concert d’un seul artiste pas d’en voir 15 chanter 3 chansons. J’aime voir quelqu’un dont j’apprécie la plupart des chansons et que je sais alors qu’il me fera passer un bon moment.

Amir au festival de la saint-loup à Guingamp

Quand j’ai su qu’Amir passait dans mon département et même si cela était sur un festival, je n’ai pas hésité. J’ai acheté mon billet sur le champ ! Une assurance annulation également au cas où et voilà. J’étais contente. Je suis une fervente téléspectatrice de The Voice, et j’ai surkiffé la chanson qui l’a classé 6è à l’Eurovision. Et l’album entier a été pour moi une vraie révélation francophone.

Le concert était prévu pendant le festival de la Saint-Loup a Guingamp le 15 août. Le 27 juillet je reçois un mail de Ticketmaster, le site où j’ai pris les billets, comme quoi le concert était reporté au 21 et que les billets restaient valables. Bien évidemment, je ne voulais pas louper donc j’ai fait en sorte d’être libre lundi après-midi pour pouvoir y aller (je voulais y aller en avance). Finalement, j’ai eu le temps de faire ce que j’avais à faire et on est parti à 17h45. Nous avons du arriver un peu avant 18h30 et avons attendu… longtemps ! Il y avait déjà un peu foule.

le jour j repoussé…

On a patienté de longues heures avant qu’ils ne se décident à faire des rangées de barrière pour pouvoir vérifier nos sacs etc etc… Dès qu’on est passé, on a couru mais bien évidemment les meilleures places tout devant la scène, ou meilleures places assises étaient déjà prises. On a finalement pris des places assises et je dirais que nous étions à une vingtaine de mètres de la scène. De quoi le voir suffisamment bien et puis en plus de mon appareil photo, j’avais emmené une paire de jumelles.

La première partie était assurée par « Jooz » soit Jonathan Bartoli, le petit frère de Jenifer… qui n’est autre que la coach d’Amir à The Voice ! Je ne le connaissais absolument pas du tout en tant qu’artiste. J’ai plutôt bien aimé sa prestation malgré mon impatience de gosse de voir Amir arriver sur scène. Le concert d’Amir devait débuter à 21h et il a du débuter à 21h30. Son arrivée sur scène a été accueillie de façon très bruyante !

un artiste passionné

Chacune de ses prestations lui a valu moult applaudissements. Connaissant le CD par coeur, je chantais de toute mes forces en me disant que si je n’avais plus de voix le lendemain, tant pis ! Finalement, j’avais de la voix le lendemain et j’étais juste déçue d’avoir la sensation d’être la seule à connaître toutes ses chansons par cœur ! Peu de gens chantaient. Sauf les tubes les plus connus.

Le public a tout de même été dansant et la connexion avec l’artiste a été directe, passionnée et sincère. J’aime ce genre de moments où tu vis l’instant présent en oubliant tout le reste et en ne te souciant absolument plus de ce qui peut te contrarier ou autre. C’est une véritable interaction qui se joue entre l’artiste et son public et ça a quelque chose de fortement exaltant. J’aimerais vivre cela beaucoup plus souvent !

J’ai essayé de prendre quelques clichés, malgré que comme je vous le disais, il y a quelques semaines, j’ai l’impression d’avoir perdu tout talent photographique et j’ai pu l’admirer de près via les jumelles. Waw, je trouvais déjà qu’il avait beaucoup de charmes à travers ma télé ou mes écrans mais alors en vrai, une véritable bombe atomique ! Il est extrêmement canon. C’est un artiste beau, talentueux, souriant, plein d’entrain et d’énergie et proche de son public.

Après le concert

A la fin du concert, j’ai tenté de m’approcher à droite de la scène, il y avait des grilles, des agents de sécurité derrière et sa tente où il avait sa « loge ». J’ai patienté quelques minutes mais nous ne l’avons jamais vu arriver. Ce qui m’a énervé, ce n’est pas le fait qu’il ne vienne pas voir son public mais les gens émechés qui le traitaient de lâches ou l’insultaient car là c’était sûr qu’il ne viendrait plus… J’ai appris plus tard qu’il aurait fallu être plus rapide, et aller sur la gauche de la scène, où il est resté quelques minutes très rapides.

Les gens pensent qu’il leur doit de venir alors que pas du tout. La sécurité n’était pas au maximum et en plus de cela, si tu entends les gens t’insulter, je comprends que tu ne veuilles pas forcément t’y confronter. De plus, c’est tout de même grâce à lui que le concert a pu être reprogrammé suite à une erreur de date de son équipe de production. Et puis, en plus le jour J, son avion a eu du retard, nous aurions pu nous voir annuler le concert le jour même si l’avion n’avait pas fini par arriver !!!!

Bref, moi j’ai adoré l’artiste sur scène. J’ai aimé sa générosité et sa façon de bouger, son sourire perpétuel sur le visage et les étoiles dans les yeux qu’il m’a fait procurer ce soir là et qui perdurent encore un peu depuis. Vivement vendredi pour enfin entendre « Éclats d’amour », son nouveau single. Et vivement le second album !! En attendant, je réécoute l’album « Au cœur de moi » sans me lasser… Merci Amir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A l’aube de mes trente ans…

Une vie bien trop calme

L’écriture de mon dernier article n’a pas été chose aisée. J’en avais déjà parlé un un peu sur le blog mais pas façon si ouverte dans un article entier. J’ai d’abord voulu mettre cet article sous mot de passe et ne l’envoyer qu’à celles qui me le demanderait. Et puis, je me suis dit, pourquoi ? Et si cet article pouvait m’aider à y voir plus clair ?

Je ne pense pas que ça m’ait aidée. Pourtant vos commentaires m’ont beaucoup touchés par leur bienveillance et leur non-jugement surtout. C’était très important pour moi. J’ai appris à faire le tri dans les commentaires et à prendre du recul donc je savais que j’aurais pu gérer quasi n’importe quoi.

Mais, je me suis rendu compte en vous lisant que la situation me pesait encore bien plus que je ne le pensais. C’est bien simple, je ne supporte plus ma vie et ce peu d’action. Pas uniquement dans ce domaine là d’ailleurs mais dans tous les domaines de ma vie. C’est le calme plat, je veux une tempête. Que ça bouge…

Ma vie est routinière. Je me lève, je vais au boulot, parfois au sport, seuls moments où je me sens vivante d’ailleurs. Puis je lis, j’écris ici ou ailleurs. Pus ici qu’ailleurs. Ce projet de roman est resté en suspens. Comme à peu près tout ce que j’aurais aimé entreprendre.

ces choses que j’aime…

La photographie est un talent que j’ai eu longtemps envie de développer, il fut un temps ou j’étais même plutôt douée ou en phase de l’être. Et puis quand il est parti, cette envie est partie avec lui. Tenir un appareil photo est devenu assez compliqué depuis… Et puis la peur toujours et encore. Je ne suis pas une aventurière dans l’âme qui pourrait partir seule en vadrouille photographique, j’aurais bien trop peur de me perdre…

Il y a aussi le chant. J’ai toujours aimé chanter depuis toute petite. Mais étant donné que je ne chante que dans ma chambre, je ne sais pas si je suis douée. A part sur quelques vidéos Youtube, personne ne m’a jamais entendue chanter en vrai longtemps voulu prendre des cours puis je n’ai jamais osé franchir ce pas. Peur de ne pas être douée, et qu’on ne me dise que je ne soit pas du tout faite pour ça.

L’écriture. Elle aussi elle me poursuit depuis toute petite. Déjà en primaire j’écrivais des nouvelles. Je suis triste de les avoir jetées plus tard. J’aurais aimé me relire. Je me rappelle que c’était sûrement très cucul la praline mais au moins j’écrivais… Adolescente, j’ai écrit des paroles de chanson… Peut-être les chanterais-je un jour ?

Et puis, le sport. Une révélation depuis plus de 3 ans moi qui n’était pas sportive pour un sou et la dernière à être choisie dans les équipes à l’école. Aujourd’hui j’ai appris à nager alors que il y a deux ans j’étais encore aquaphobe et je fais du sport en salle environ deux ou trois fois par semaine. C’est ma soupape. Mon bol d’air frais. J’ai tellement besoin de ça pour aller bien…

trop seule…

Malgré toutes ces choses, ma vie est plate. En réalité, je n’ai que très peu d’ami(e)s. Ou alors ceux qui vivent loin et rencontré sur Internet, pour la plupart vu au moins une fois et sinon pas encore eu l’occasion. Mais du coup, quand je ne suis pas au boulot, quand je ne suis pas au sport. Je m’ennuie. Même si je passe mon temps à lire, à écrire ou à regarder des séries.

Je crois que j’aimerais passer du temps avec des gens. Faire des rencontre amicales qui seraient près de chez moi. Faire des sorties, d’amuser. Tout ce que je n’ai jamais fait dans mon adolescence et qui me manquent malgré que j’ai toujours donné l’impression que non.

Je me sens dans une impasse. Me voilà à un tournant de ma vie. Je ne sais pas si ce sont les trente ans qui approchent mais j’ai envie de tout changer. De me sentir vivante. De faire un tatouage, qui expliquerait ma détermination parfois… Le courage que j’ai eu de perdre 25 kilos, d’affronter ma peur de l’eau. Ce courage que j’ai eu mais qui me manque dans ma vie amoureuse, dans ma vie amicale, dans ma vie professionnelle.

oser la confiance en soi

J’aimerais que ce courage me donne confiance en moi dans tous les pans de ma vie. Oser faire des rencontres, me casser la gueule aussi parfois, tomber mais toujours se relever. Ne plus avoir peur de rien, jamais. Faire ce dont j’ai envie. Chanter, écrire, rencontrer, sortir, m’amuser. Faire du sport, apprendre les bases de la nutrition. Terminer le roman commencé. L’envoyer à des maisons d’édition. Participer à des concours d’écriture.

Me trouver jolie. Ne plus avoir peur de rencontrer un mec après lui avoir parlé sur un site de rencontres. Ne plus avoir peur qu’il ne me trouve moins joli qu’en photo. Avoir suffisamment confiance en moi et en mon charisme pour qu’il me trouve charmante. Ne plus être jalouse, possessive et excessive. Ne plus attendre trop de lui. Me suffire à moi-même. Vivre… Être en paix avec moi-même…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon côté artistique . . .

art-brush-colors-3112-825x550

Quand j’étais petite, je passais mes soirées à chanter. Quand ma maman me mettait au lit, je chantais avant de m’endormir. Mon frère faisait la même chose dans sa chambre et maman passait son temps à nous demander de nous taire. Cette passion m’est restée et je chante toujours mais enfermée dans ma chambre et personne n’a vraiment entendu ma voix « en vrai ». Je n’ai jamais chanté devant personne. Ce qui fait que je ne sais pas vraiment si j’ai une belle voix. J’ai posté des vidéos Youtube et malgré l’une d’entre elles qui a fait plus de 2000 vues, j’ai 7 pouces en bas contre 5 pouces en haut. Mais, c’est une chanson en français et moi-même, je trouve que je chante mieux en anglais. Certains amis qui ont vu mes vidéos Youtube me disent que je chante bien mais ne disent-ils pas cela pour me faire plaisir ? J’ai déjà pensé à cultiver cette passion et à prendre des cours de chant mais pour l’instant, je ne trouve pas vraiment le temps, un jour peut-être ?!

Ensuite, mon « talent » artistique s’est exprimé dans la photo. J’ai d’abord commencé par retoucher des images, m’amuser avec les couleurs, les superpositions de photos sur des logiciels simples tels Picasa, The Gimp ou Photofiltre. Ensuite, j’ai commencé à prendre des photos et rapidement, j’ai voulu m’améliorer. Je suis passée du compact au réflex en passant par le bridge. J’ai amélioré ma technique avec mon ancien copain car nous allions beaucoup en « sortie photos », mais depuis, j’ai un peu abandonné et mon « talent » semble s’être un peu évaporé. Je n’arrive plus tellement à me remettre dedans malgré le fait que j’ai pris des cours photos mais où je n’avais pas l’impression d’apprendre beaucoup de choses… Rien ne vaut la pratique de toute façon !

IMG_42291_GF

IMG_8876-002

Mais, depuis plus d’un an maintenant, je crois que mon côté artistique s’est vu transformer et grâce au blog, je développe de plus en plus une passion pour l’écriture. J’aime écrire et j’ai en tête d’écrire un roman. J’ai néanmoins du mal à le coucher sur papier car mon idée n’est pas encore totalement arrêtée. Écrire pour le blog est déjà une belle avancée. Quand j’ai commencé, je n’aurais jamais cru tenir sur la durée. Mon style s’est affiné et ma façon d’écrire s’est grandement amélioré depuis mes débuts. D’aussi loin que je me souvienne, je crois que j’ai toujours aimé écrire. Quand j’étais petite, j’écrivais des « mini-nouvelles » et des « chansons » mais malheureusement, je crois que je n’ai rien gardé… Ce qui est fort dommage car j’aurais bien aimé les relire… J’essayerai de les chercher mais sans grande conviction de les avoir encore !

On dit que le Cancer a un fort côté artistique en tout cas, moi j’aime à cultiver ce petit côté chez moi…

Et toi, tu as un côté artiste ?

logo-fondrose-150x50

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :