Quand Charlotte laisse la place à Dounia-Joy…

J’ai du avoir mon premier ordinateur courant ma dernière année de lycée ou plutôt le début de la fac. Je me suis inscrite sur Facebook, premier réseau social en poupe à cette époque. Un jour, j’ai atterri sur un site qui a vraiment conditionné le début de ma vie digitale. Yahoo Questions Réponses. Un site addictif où tu pouvais poser des questions, puis répondre à d’autres. Une véritable communauté est née et on était un bon petit groupe à se suivre. On a pu se parler en tchat de longues heures chaque jour et forcément, même si nous étions tous dans différents coins de la France ou d’ailleurs, nous avons créé des liens.

C’est sur ce site que j’ai utilisé en premier le pseudo Dounia-Joy et ce pseudo me suit presque partout sur les sites Internet où je m’inscris. Les liens que j’ai créé sur Yahoo, j’en ai gardé beaucoup qui sont devenus des amis aujourd’hui. J’en ai vu certains, malheureusement, pas assez souvent. Et j’en ai lâché une qui m’a déçue mais dans l’ensemble j’ai gardé de bons liens avec pas mal d’entre eux et j’avoue qu’heureusement parce-que ce n’est pas dans ma vie réelle que je réussis à nouer et encore moins à garder des amitiés.

Charlotte a laissé la place à Dounia…

Sur Internet, je suis donc Dounia-Joy. Charlotte, la timide, n’existe plus. Sur Internet, je clashe, j’ouvre ma grande gueule, j’ose exprimer mes pensées, mes idées et donner mon point de vue. J’ose m’affirmer auprès de mes contacts, amis que j’ai créé sur la toile. En réalité, avec mes amis, même de longue date, je suis beaucoup plus renfermée, beaucoup plus sur la réserve et beaucoup plus timide. Et je n’ose jamais engager moi-même une conversation.

Même en ce qui concerne les relations amoureuses, je suis beaucoup plus à l’aise sur Internet. D’ailleurs, mes deux seules histoires d’amour ont commencé sur le net. Via Yahoo pour le premier, et via Facebook et une amie commune pour le second. Je suis inscrite sur les sites de rencontre, et j’arrive à susciter l’intérêt des mecs, même en leur parlant, mais ils se lassent quand ils voient que pour me rencontrer, ils vont ramer. Dès qu’il faut passer à la rencontre, Dounia laisse place à Charlotte, la fille timide, réservée et beaucoup trop peureuse.

… Dounia aimerait redonner sa place à Charlotte

J’aimerais être cette fille que je suis derrière l’écran. En effet, j’aimerais m’affirmer de la même façon. J’aimerais que Charlotte laisse place à Dounia beaucoup plus souvent. C’est comme si derrière mon écran, je devenais une autre, j’enfilais un masque. Mais pourtant, je suis tellement sincère derrière mon écran qu’au final, je crois que c’est en vrai que je porte un masque. Un masque de protection. Je n’ose pas être moi encore. J’ai trop de blocages qui m’empêche d’être moi-même, et derrière mon ordinateur, tous ces blocages disparaissent.

Voilà pourquoi, j’ai tant besoin de ce blog. Pour être moi-même. Je m’expose tellement dans mes articles que j’ai l’impression de me retrouver moi-même dans ce blog. Et j’espère réussir à m’approcher réellement de la Dounia que je suis ici. Charlotte a laissé la place à Dounia mais j’aimerais que Dounia redonne sa véritable place à Charlotte… Parce-que là j’ai un peu trop l’impression d’avoir une double personnalité…

Rendez-vous sur Hellocoton !

S'appeler Charlotte . . . !

J’ai toujours détesté mon prénom. La terminaison n’est pas glorieuse et les moqueries dont j’ai été « victime » par ce prénom en étant petite ne m’ont clairement pas aidé à l’apprécier. Je m’appelle Charlotte. Juste Charlotte. Je ne peux pas me rabattre sur un deuxième ou troisième prénom, je n’en ai pas !

Charlotte à la cour de récré, ce n’est pas tellement facile à porter. J’ai eu le droit à plusieurs taquineries à ce sujet. « Charlotte t’as mis ta culotte ! » ou encore « Charlotte tu manges tes carottes ! » mais le pire ça a été « Charlotte, tu as fait ta petite crotte ? ».

IMG_74911bis_GF

Il y a aussi les surnoms débiles, les diminutifs pourris que ta famille croit gentiment t’affubler du genre « Chacha », bon ça passe encore mais « Lolotte » franchement ça craint ! Et le pire, c’était ma tante qui m’appelait « Charlotine! » Mais franchement, où elle a été chercher ça ! Ça rime avec tartine, et avec Ine, et je déteste tous les prénoms qui se terminent en Ine que je trouve souvent trop mielleux ! Les prénoms, pas les gens qui les portent 😉 Encore que !

Charlotte, c’est aussi un gâteau ! Et alors, y’a toujours un débile qui t’appellera Charlotte aux fraises en croyant qu’il est le premier à t’appeler comme ça ! Nan mec, t’es pas le premier et puis j’ai aussi le droit à Charlotte au chocolat et ça, c’est quand même vachement meilleur, le gâteau hein, pas le surnom !

Charlotte, ce n’est pas seulement un gâteau, c’est aussi le nom d’une variété de . . . pomme de terre, dont voici la définition  » variété à chair ferme dont il convient de la cuire à la vapeur, la sauter mais non la rôtir ». Charmant, n’est-ce pas ? Je vous raconte pas les vannes salaces qui vont avec, on m’a comprise !

Mais Charlotte, c’est aussi le nom que l’on donne au bonnet ridicule que portent certaines personnes dans certains  métiers, tel les cuisiniers, dans les hôpitaux ou certains métiers industriels. Et dont on a surtout l’air très ridicule quand on le porte !!

Un côté positif, j’aime porter le prénom d’une (que dis-je plusieurs!) ville(s) américaine(s).

Signpost_in_Charlotte_North_Carolina_pointing_to_other_Charlottes
Crédits photo (creative commons) : TheLawleys / Ernie & Katy Newton Lawley

Oui, je n’aime vraiment pas mon prénom mais pourtant je suis contente que le Royal Baby le porte ! Mais j’avais déjà un prénom de princesse !

url

url2

Et toi, c’est quoi ton prénom ? Il signifie autre chose ? Tu l’aimes ?

logo-fondrose-150x50

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :