Ce pseudonyme qui est devenu comme mon deuxième prénom . . .

Cela fait quasiment dix ans que je l’utilise. Derrière mon écran et sur quasiment tous mes réseaux sociaux à présent, je ne suis plus Charlotte mais Dounia. Dounia-Joy, ce pseudonyme est devenu un second prénom voir parfois même mon prénom. Certaines personnes côtoyées pendant toutes ses années sur la toile continuent de m’appeler Dounia ou autre diminutif de ce prénom tel que Doudou ou Doune…

C’est en m’inscrivant sur Yahoo Questions / Réponses, il y a de cela maintenant quasiment dix ans que j’ai utilisé un pseudonyme pour la première fois. Il me semble que mon premier pseudo était Dounia Sarah Joy. Dounia ça vient de Plus Belle La Vie, j’étais fan de Johanna jouée par la belle Dounia Coesens. Sarah c’était pour Sarah, la meuf de Michael dans Prison Break et Joy, je ne sais même plus, c’est venu comme ça et le tout sonnait bien !

masquecha

Depuis, à chaque fois que je dois donner un pseudo sur le net, j’utilise Dounia-Joy. J’ai abandonné Sarah, car le pseudo était trop long mais j’ai gardé Joy pour avoir un pseudo bien unique et le mariage des deux prénoms sonnaient toujours bien ! Pendant des années, j’ai tchatté, échangé avec des gens sur Yahoo qui sont pour beaucoup devenus des amis depuis. Ils ne connaissaient même pas mon vrai prénom au départ. Pour eux, j’étais Dounia.

Ce pseudo, je l’ai choisi comme un coup de cœur. Dounia est un prénom doux, féminin et rare, tout ce que j’aime dans un prénom et Joy a une consonance très… joyeuse justement ! J’avais envie de faire ressortir ce côté de moi doux, féminin, rare et joyeux. Même si ce n’est pas toujours ce qui me caractérise le plus.

Je ne connais pas de Dounia en vrai mais je suis sûre que si j’entendais ce prénom dans la rue, je me retournerais en pensant que c’est à moi que l’on parle. Ce prénom fait désormais partie de moi et pourtant il n’est pas connu de ma famille ni des rares amis que j’ai dans la vraie vie. Ma mère sait que je tiens un blog où j’exprime mes humeurs et mes idées avec comme pseudo Dounia mais je ne crois pas qu’elle ait cherché à me lire.

woman-565127_960_720

Je n’utilise pas un pseudo pour bloguer anonymement. J’ai toujours blogué à visage découvert et la plupart des blogueuses qui me suivent régulièrement connaissent mon vrai prénom, certaines me suivent même sur Facebook où j’utilise mon vrai prénom. Je ne parle pas de ce pseudo ou de mon blog à ma famille ou mes amis car je ne veux pas avoir à justifier ces choix et ce blog. Les gens jugent bien trop facilement et puis j’aime que ce blog soit mon petit jardin secret.

Car même si je blogue non anonymement, je pense que si une personne que je côtoie régulièrement dans la vraie vie me disait qu’elle lit mon blog, je n’écrirais plus forcément pareil. Je serais dans la retenue, je réfléchirais sans cesse à ce que je peux écrire et non je n’en ai pas envie. Je veux pouvoir être libre de mes écrits.

Alors oui, aucune raison que les personnes que je côtoie tous les jours m’appelle Dounia et pourtant quand je m’installe devant mon ordinateur et que je me connecte sur le blog ou sur certains réseaux sociaux, je suis Dounia. Dounia est plus sensible, plus drôle aussi. Dounia est moins timide, Dounia ose dire ce qu’elle pense. Dounia lâche tout ce que Charlotte cherche à cacher. J’aurais tendance à penser qu’au final, ma véritable personnalité est celle qui se dégage lorsque je suis Dounia devant mon ordinateur…

une hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu'il y a t-il derrière le masque ? . . .

On est tous plongés sur notre téléphone, notre tablette, Ipod ou autre moyen de communication. Je ne sais même pas pourquoi ça s’appelle encore un moyen de communication d’ailleurs parce-que depuis que ces engins sont entrés dans nos existences, on communique de moins en moins… Des appels de moins en moins souvent et de plus en plus furtifs… La communication n’est plus la même non plus ni avec les mêmes personnes.

Avant, nos parents étaient obligés de sortir pour parler à de nouvelles personnes. Aujourd’hui, Internet a révolutionné le monde en nous permettant de lier contact avec des personnes qui n’auraient jamais pu croiser notre chemin autrement mais pourtant, on est de plus en plus seul. Avant, nos parents trouvaient leur conjoint assez tôt dans leur vie. Aujourd’hui, à 30 ans, on déplore beaucoup de célibataires.

Alors, il a ceux qui sortent pour voir leurs amis, et puis ceux qui ne sortent pas. Et pour ceux-là, il ne leur reste plus que leur ordinateur pour se sentir moins seul et passer leur soirée en compagnie. Entre Facebook, Twitter et les sites de rencontre, on peut occuper pas mal de temps à discuter avec des gens qu’on ne connaît pas, pour la plupart, pas du tout. C’est la magie des réseaux sociaux.

Mais on ne sait plus vraiment ce que l’autre pense. On ne l’a plus devant soi pour voir s’il sourit ou s’il est triste… Alors certains jouent les faux semblants. Mais pourtant, malgré tout, sans Internet, je n’aurais personne aujourd’hui. Je ne me lie pas facilement, que ce soit en amour ou en amitié, je n’ai pas confiance alors je ne veux rien risquer.

Mais grâce à Internet, il y a 8 ou 9 ans, j’ai rencontré grâce à un réseau social ceux qui aujourd’hui sont dans mes contacts sur Facebook, parfois dans mes contacts téléphoniques pour certains. Et certains sont devenus de véritables amis sur lesquels je peux compter bien plus que sur n’importe qui de plus proche dans ma vie. Ils sont pourtant si loin mais ce sont encore eux les plus proches. Quand l’une d’entre elles m’a envoyé un jour son vieux téléphone portable par la Poste parce-que j’avais cassé le mien et que je ne retrouvais pas les anciens, ou quand une autre aura été celle qui m’a aidé à remonter la pente quand j’ai vécu une rupture douloureuse. Alors qu’elle habitait à plus de 500 km de moi, c’était la plus proche à ce moment là. Je lui déversais toutes mes pensées et elle m’aidait chaque jour à y voir un peu plus clair. Oui beaucoup sont devenus de vrais amis de confiance auxquels je n’ai pas eu peur de confier certaines choses.

Alors parfois, je pense à eux, et je me demande ce qu’il y a derrière le masque. Car sur Facebook, on se commente nos statuts futiles les uns, les autres mais sont-ils vraiment heureux ? Sont-ils tristes ? Car ne pas les voir signifient aussi ne pas voir vraiment ce qu’ils ressentent. Comme je le disais plus haut, certains jouent les faux-semblants. Ils font semblants d’aller bien alors que chaque soir ils sont déprimés ou vice-versa.

Alors, j’en ai rencontré certains en vrai. Mais ça n’aura duré que quelques heures en une journée. Et là, tu vois que tu ne t’es pas trompée sur ces gens. Ceux que j’ai rencontré ont tous été fidèles de l’idée que je me faisais d’eux sur Internet.

Je n’aime pas ces gens qui parlent de vie virtuelle et de vie IRL. Ça veut dire quoi ? Que quand tu es derrière ton écran, tu n’es plus réel ?!

Souvent, on me dit que je ne sais pas à qui j’ai affaire derrière mon écran, je suis d’accord, il faut faire attention, certaines personnes mal intentionnées utilisent les sites à mauvais escient. Mais, bien souvent, en face, il y a juste une personne comme toi qui recherche un peu de compagnie. Je n’ai jamais fait de mauvaises rencontres, les personnes indignes de confiance, je les ai vite virées de ma vie. Comme en « vrai » ! Je ne vois pas ce qui change, si ce n’est que l’écran forme une barrière entre nous.

Alors, oui parfois, j’ai envie de dire merde à Facebook et autres réseaux sociaux parce-que j’en ai ma claque d’y lire des conneries ou autres, mais sans ça, je n’aurais pas aujourd’hui des amis un peu partout dans le monde !

J’adorerais les voir tous en même temps un jour, faudrait qu’on s’organise ça tiens !! Après tout, on se connaît tous du même site à la base… 🙂

Et toi, qu’en penses-tu ?

signature blog

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :