Dounia-Joy’s book club, récapitulatif de juin et clôture du club !

Pour ce dernier thème de l’année, je vous avais demandé de me donner une ou plusieurs propositions de livres à chroniquer, si un livre en particulier se démarquait il serait choisi, sinon, je procèderais à un tirage au sort.
Parmi les 26 propositions de livres, il y a un titre et un auteur qui est revenu deux fois. Seul titre en commun, je décide donc que nous nous pencherons sur ce livre.
Il s’agit de :

« Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman.

Résumé :
À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu elle va tout naturellement hériter de l’empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur. Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Ainsi, elle n’a pas été oubliée par le testament, mais rien ne lui reviendra si, au bout d’un an, elle n’a pas accompli ses rêves d’adolescence.
Le problème, c’est que la Brett d’aujourd hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque, et que ses rêves d’adulte sont bien différents. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable et ses stock options pour aller batailler avec des enfants rebelles dans une salle de classe. Avoir un bébé ? Cela fait longtemps qu’elle y a renoncé, et de toute façons Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que….
Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend.
Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d’une traite. Publié en avant première en France, le premier roman de Lori Nelson Spielman, dont les droits d’adaptation cinématographique ont été achetés par la Fox, sera bientôt traduit dans plus de 25 langues.

Poussières de bonheur : Ophélie a lu très rapidement ce livre, l’écriture est fluide et maîtrisée. Elle pensait tomber sur un roman simple et s’est rendu compte au fil de la lecture que l’histoire se révèle plus profonde au fil des pages. C’est une histoire touchante et un beau témoignage d’amour entre une mère pour sa fille. Une histoire où l’on apprend que l’argent ne fait pas le bonheur mais que le partage et le don de soi sont bien plus importants. Ophélie a tout de même trouvé que l’histoire était prévisible même si des éléments sèment le doute au final. L’auteur a une écriture plaisante et pétillante mais surtout sensible et remplie de finesse. Pour Ophélie, l’intrigue est rondement menée. L’héroïne réussit les objectifs de sa liste petit à petit, sans vraiment s’en rendre compte et sans que ce ne soit les uns à la suite des autres avec un côté rébarbatif. Ce livre nous fait nous rendre compte que l’on a tous des rêves d’ado ou de petite fille qu’on a finit par oublier. Une liste de choses que l’on voudrait faire et qu’on devrait conserver pour ne pas oublier qui nous sommes et ce que nous voulions être. Ophélie a trouvé ce roman intéressant et rempli de dynamisme. Elle a beaucoup apprécié cette lecture et le message véhiculé par l’auteur. Elle s’est même mise à rêver à sa propre vie et ses propres objectifs. Pour Ophélie, « Demain est un autre jour » est un roman doux, pleins de bons sentiments et qui fait du bien. Car il nous montre que l’on peut changer et qu’il n’est jamais trop tard pour devenir meilleur.

Le blog d’une Item Liz Girl : Pour Lisa, ce roman est facile à comprendre et divers sentiments s’étalent au fil des pages. L’auteur est sensible et sincère et les diverses émotions des personnages transparaissent au lecteur qui se met alors à rêver de l’enfant qu’il était et celui qu’il est devenu. L’auteur allie joie et tristesse de façon simple et légère. Lisa a tout de même trouvé que le personnage de Brett était parfois agaçant. Elle a aimé le livre mais a trouvé la fin bien trop prévisible jusqu’à penser que cela est un gâchis. La fin de ce livre ne l’incite pas à le garder mais elle pense l’offrir à une amie friande de ce genre d’histoires. Elle conseille tout de même ce livre à toutes celles qui aiment les romans sans prises de tête, pleins de bons sentiments et remplis de situations cocasses et surprenantes. Pour sa part, ce roman qu’elle a tout de même apprécié sera bien vite oublié !

Ma vie, mes humeurs : Yasmine n’est pas friande de ce genre de lecture mais a tenu à jouer le jeu pour la dernière de la saison ! En lisant le résumé, elle a pensé aux téléfilms de M6 de l’après-midi et le début du livre lui a laissé cette impression. Dès les premiers chapitres, l’histoire et la fin sont prévisibles et d’une évidence même mais cela ne gâche pas la lecture. Yasmine a tout de même soupiré et levé les yeux au ciel quelquefois pendant sa lecture ! Elle a tout de même été touchée de pages en pages et a vu apparaître alors multitudes de sentiments : colère, résignation, peine. Yasmine a en effet eu les larmes aux yeux à un moment. Elle compare même au film « Precious » pour expliquer pourquoi. (Je n’ai pas vu ce film). Yasmine a trouvé l’héroïne touchante, son histoire frustrante et parfois amusante. Mais comme Lisa, elle a parfois eu envie de la secouer ou lui crier dessus. Elle a tout de même fini par s’y attacher. Yasmine a lu ce roman d’une traite et l’a terminé la larme à l’œil et un sourire au coin des lèvres. Elle a trouvé que ce roman était une belle lecture sans prétention. Le genre d’histoire qu’on voit dans les films à la télé et qu’on n’arrive pas à décrocher.

Distrayante : Distrayante commence par dévoiler ce qui lui a déplu dans le roman. Notamment la prévisibilité de certains passages comme le couple Brett / Andrew et l’issue fatale de leur rupture. Pour elle, l’histoire de la rencontre avec Sanquita qui tombe malade et de son bébé est aussi prévisible mais l’histoire est touchante tout de même. Distrayante regrette également les jugements exagérés de l’héroïne notamment sur son frère mais également sur la mère de Sanquita. En effet, on peut aussi imaginer qu’elle souhaite la garde de sa petite fille non pas seulement pour l’argent mais par amour, même si elle a été une mauvaise mère avec sa fille. Pour Distrayante, ce livre n’est pas son coup de cœur de l’année mais elle a tout de même aimé l’histoire et ceci dès les  premières lignes. Elle n’a pas pu arrêter sa lecture une fois commencée. Le style de l’auteur est simple mais efficace et l’histoire est prenante. Pour Distrayante, « Demain est un autre jour » est l’histoire d’une femme qui s’est oubliée en cours de route et qui va redevenir elle même, étape par étape. Elle conseille ce roman à toutes celles qui aiment la chick litt et qui cherchent des livres sans prise de tête.

Mon avis : J’ai aimé cette lecture que j’ai trouvé simple et fluide. Je suis d’accord avec les avis précédents pour dire que certains passages du roman étaient prévisibles mais j’avoue que je me suis demandée tout au fil de ma lecture avec qui l’héroïne allait finir avec toutes les possibilités évoquées ! J’ai aimé la façon dont les objectifs ont été atteints, non pas les uns à la suite des autres de façon liste mais plutôt de façon simple sans que l’héroïne ne se rende parfois compte qu’elle avait atteint ses objectifs. J’ai trouvé la relation entre sa mère décédée et elle-même touchante. Elle qui a d’abord cru que sa mère la rejetait et qui finalement se rend compte de tout l’amour qu’elle pouvait lui porter. Ce roman est touchant, simple et efficace. Il nous amène à penser à nos propres objectifs de gosse et les comparer à ce que nous sommes finalement devenus… Bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Merci à toutes les participantes d’un jour ou de plusieurs jours pour vos articles, vos idées de lecture, votre implication ! Je n’ai personnellement pas gérer le club comme je l’aurais voulu et l’avais pensé. J’aurais voulu prendre le temps de lire chaque livre dont vous avez parlé et de vous en donner mon avis. Je n’ai pas eu le temps non plus de commenter vos articles individuellement comme je l’aurais bien voulu. Mais quoi qu’il en soit, j’ai tout de même pris du plaisir à vous lire et vous remercie encore de toutes vos chroniques et idées de lectures ! Voici une année qui se termine. Peut-être que je murirais un autre projet pour septembre. Je me laisse le temps d’y réfléchir et je vous tiens au courant !

A Poussières de Bonheur
Le blog d’une ItemLiz Girl
Ma vie, mes humeurs
Les délices de Corylus
Like a Poppy
Tinalakiller
Distrayante
Ecrire pour un rien, pour un tout
Le Mag chic et pratique
Blue Dream In The Sky
Journal d’une disjonctée
Merci à toutes les 11 pour vos chroniques, vos idées de lecture et votre implication.

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !