Ce pseudonyme qui est devenu comme mon deuxième prénom . . .

Cela fait quasiment dix ans que je l’utilise. Derrière mon écran et sur quasiment tous mes réseaux sociaux à présent, je ne suis plus Charlotte mais Dounia. Dounia-Joy, ce pseudonyme est devenu un second prénom voir parfois même mon prénom. Certaines personnes côtoyées pendant toutes ses années sur la toile continuent de m’appeler Dounia ou autre diminutif de ce prénom tel que Doudou ou Doune…

C’est en m’inscrivant sur Yahoo Questions / Réponses, il y a de cela maintenant quasiment dix ans que j’ai utilisé un pseudonyme pour la première fois. Il me semble que mon premier pseudo était Dounia Sarah Joy. Dounia ça vient de Plus Belle La Vie, j’étais fan de Johanna jouée par la belle Dounia Coesens. Sarah c’était pour Sarah, la meuf de Michael dans Prison Break et Joy, je ne sais même plus, c’est venu comme ça et le tout sonnait bien !

masquecha

Depuis, à chaque fois que je dois donner un pseudo sur le net, j’utilise Dounia-Joy. J’ai abandonné Sarah, car le pseudo était trop long mais j’ai gardé Joy pour avoir un pseudo bien unique et le mariage des deux prénoms sonnaient toujours bien ! Pendant des années, j’ai tchatté, échangé avec des gens sur Yahoo qui sont pour beaucoup devenus des amis depuis. Ils ne connaissaient même pas mon vrai prénom au départ. Pour eux, j’étais Dounia.

Ce pseudo, je l’ai choisi comme un coup de cœur. Dounia est un prénom doux, féminin et rare, tout ce que j’aime dans un prénom et Joy a une consonance très… joyeuse justement ! J’avais envie de faire ressortir ce côté de moi doux, féminin, rare et joyeux. Même si ce n’est pas toujours ce qui me caractérise le plus.

Je ne connais pas de Dounia en vrai mais je suis sûre que si j’entendais ce prénom dans la rue, je me retournerais en pensant que c’est à moi que l’on parle. Ce prénom fait désormais partie de moi et pourtant il n’est pas connu de ma famille ni des rares amis que j’ai dans la vraie vie. Ma mère sait que je tiens un blog où j’exprime mes humeurs et mes idées avec comme pseudo Dounia mais je ne crois pas qu’elle ait cherché à me lire.

woman-565127_960_720

Je n’utilise pas un pseudo pour bloguer anonymement. J’ai toujours blogué à visage découvert et la plupart des blogueuses qui me suivent régulièrement connaissent mon vrai prénom, certaines me suivent même sur Facebook où j’utilise mon vrai prénom. Je ne parle pas de ce pseudo ou de mon blog à ma famille ou mes amis car je ne veux pas avoir à justifier ces choix et ce blog. Les gens jugent bien trop facilement et puis j’aime que ce blog soit mon petit jardin secret.

Car même si je blogue non anonymement, je pense que si une personne que je côtoie régulièrement dans la vraie vie me disait qu’elle lit mon blog, je n’écrirais plus forcément pareil. Je serais dans la retenue, je réfléchirais sans cesse à ce que je peux écrire et non je n’en ai pas envie. Je veux pouvoir être libre de mes écrits.

Alors oui, aucune raison que les personnes que je côtoie tous les jours m’appelle Dounia et pourtant quand je m’installe devant mon ordinateur et que je me connecte sur le blog ou sur certains réseaux sociaux, je suis Dounia. Dounia est plus sensible, plus drôle aussi. Dounia est moins timide, Dounia ose dire ce qu’elle pense. Dounia lâche tout ce que Charlotte cherche à cacher. J’aurais tendance à penser qu’au final, ma véritable personnalité est celle qui se dégage lorsque je suis Dounia devant mon ordinateur…

une hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Deux personnalités différentes… Mais pas de pathologie merci !

Je suis en contradiction avec moi-même. Tout le temps… J’ai l’impression d’avoir deux personnalités différentes. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que j’ai un sale caractère de merde. Je suis impulsive, colérique, têtue, impatiente et j’en passe. Je l’assume, je le revendique même, au moins, je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas et je ne suis pas « bêtement » les autres comme un mouton. J’ai mes propres opinions parfois bien différentes de celles des autres et comme la différence leur fait peur, je les garde pour moi. A quoi bon se prendre la tête ?!

Mais, il y a une chose que je déteste par dessus tout. C’est qu’on me dise ce que je ne suis pas. Qu’on utilise ce mauvais caractère pour me trouver toutes sortes de pathologie dont on n’a clairement par regarder la définition avant. Je déteste qu’on me dise que je suis bipolaire. « Le trouble bipolaire est un trouble grave de l’humeur, caractérisé par une alternance de phases « d’exaltation de l’humeur », avec une augmentation de l’énergie et une hyperactivité où la personne est irritable, ressent peu le besoin de dormir et parle beaucoup et a une estime d’elle-même exagérée, et des phases de baisse d’humeur (état dépressif) où la personne a peu d’énergie avec un moral bas, une humeur maussade et présente une perte d’intérêt pour les diverses activités. »

687474703a2f2f33302e6d656469612e74756d626c722e636f6d2f74756d626c725f6c7a3377736a43474b743172346d6e38386f315f3530302e6a7067

Je suis lunatique, impulsive, hypersensible mais je n’ai rien d’une bipolaire. Je ressens juste les choses plus intensément que la plupart des gens en raison de mon hypersensibilité. Ce n’est pas parce-que je m’énerve souvent ou que j’ai des réactions parfois disproportionnées qu’il faut tout de suite me rentrer dans la case de la bipolarité. Je ne reste pas enfermée chez moi à ne rien faire pendant des périodes qui seraient dépressives et je n’ai jamais de comportement hyperactif donc je ne présente aucun des principaux symptômes.

Je crois que les gens qui pensent ça cherchent à se rassurer soi-même et à surtout faire semblant de ne pas comprendre la personne hypersensible qu’ils ont devant eux. C’est plus facile de se dire que c’est moi qui aie un problème plutôt que d’essayer de faire des efforts pour ne pas froisser la personne trop sensible que je suis ou déjà de la comprendre.

A cause de cette hypersensibilité on m’a déjà aussi taxée de borderline. Là non plus, je ne suis pas d’accord, je suis extrêmement lucide sur moi-même, mon caractère, mes qualités et mes défauts. Je ne présente pas de symptômes de conduite à risques ni avec moi, ni avec les autres. Je n’ai aucune propension suicidaire.

large

Alors oui, je peux affirmer que je ne suis ni bipolaire ni borderline mais par contre, je pense que j’ai deux personnalités différentes. Je ne suis pas la même personne avec ma famille et mes amis et au travail. Au travail, je suis plus réservée et surtout pas du tout confiante en moi et je me « laisse faire » facilement tandis qu’avec ma famille ou mes amis je suis plutôt impulsive et je dis ce que je pense parfois sans prendre de pincettes. Enfin surtout quand je communique sur Internet mais faut dire qu’en dehors de mes amitiés « virtuelles », je n’ai pas beaucoup d’amis. Mais, je n’en veux pas non plus. Je suis solitaire, je n’aime pas me lier avec d’autres personnes.

J’aimerais juste pouvoir m’affirmer un peu plus au travail et ne plus en être un peu craintive. Prendre un peu de mon sale caractère, juste un peu, histoire d’avoir un peu plus confiance en moi.

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n1

logo-fondrose-150x50

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :