J’essaie de renouer avec la photographie mais j’ai l’impression de ne plus savoir m’y prendre !

J’avais une passion pour la photographie avant. J’ai toujours aimé prendre des photos mais ça c’était intensifié avec l’achat d’un bridge puis ensuite du réflex. J’avais pris quelques cours et puis j’aimais cherché par moi-même également. J’en faisais pas mal avec mon ex et puis quand il est partie, le goût pour la photographie s’en est allé avec lui.

Mais depuis peu, j’ai cette envie qui revient. Et je trouve dommage d’avoir laissé tomber cette passion que j’avais avant lui. J’aime viser, cadrer, prendre une photo puis la visualiser sur le PC. Éventuellement la retoucher pour lui apporter un peu plus de contrastes. D’ailleurs, j’ai eu plusieurs phases de retouche. J’ai d’abord aimé retoucher les photos avant d’en prendre. Et puis, avant je retouchais beaucoup plus quitte à rendre une photo non naturelle du tout mais c’était ce qui me plaisait.

cette impression de flou

Aujourd’hui, j’aimerais juste prendre et retoucher des photos simplement. Qu’elles soient belles naturellement sans trop d’excès. Mais j’ai cette nette impression d’avoir perdu un peu trop la main et de ne ressortir que des photos fades et même pas nettes. Et ça me frustre énormément. J’en perds confiance en moi et là honnêtement, me donne l’impression d’être une merde et de n’avoir jamais eu aucun talent pour ça…

Quand je les visualise sur l’appareil photo, tout va bien mais une fois sur l’ordi, j’ai l’impression qu’elles sont floues et que les couleurs ne rendent pas du tout pareil. Elles sont beaucoup plus fades. Et je n’ai jamais vraiment bien compris la différence entre JPEG et RAW car sur mon ordinateur, les photos sont sensiblement les mêmes avec ses deux différences.

utilisation des réglages

Je n’utilise que très peu le mode manuel car je suis un peu nulle pour savoir quelle vitesse coupler avec quelle ouverture, alors j’utilise plutôt le mode AV (priorité à l’ouverture) et le mode TV (priorité à la vitesse) selon ce que je souhaite prendre. J’utilise le collimateur central pour faire la mise au point en mode AF. J’ai quelques notions mais j’ai comme l’impression que la technique ne suit pas la théorie…

Je me dis que je dois pas être douée pour ça. Que je fais fausse route. Peut-être que j’ai envie de renouer avec la photo en étant devant l’objectif et non derrière. Le problème c’est que je ne suis pas à l’aise non plus lorsque quelqu’un d’autre me prend en photo. Je ne suis pas naturelle, crispée et un peu trop timide… Alors que j’ai pu faire de magnifiques autoportraits de moi. Mais ça c’était avant… Des conseils pour améliorer ma technique ? A l’aide !

PS : Les photos utilisées pour illustrer cet article ont donc toutes été prises par mes soins récemment, et elles font partie des mieux, mais même elles, je les trouve floues… Alors je ne vous laisse pas imaginer les autres !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A l’aube de mes trente ans…

Une vie bien trop calme

L’écriture de mon dernier article n’a pas été chose aisée. J’en avais déjà parlé un un peu sur le blog mais pas façon si ouverte dans un article entier. J’ai d’abord voulu mettre cet article sous mot de passe et ne l’envoyer qu’à celles qui me le demanderait. Et puis, je me suis dit, pourquoi ? Et si cet article pouvait m’aider à y voir plus clair ?

Je ne pense pas que ça m’ait aidée. Pourtant vos commentaires m’ont beaucoup touchés par leur bienveillance et leur non-jugement surtout. C’était très important pour moi. J’ai appris à faire le tri dans les commentaires et à prendre du recul donc je savais que j’aurais pu gérer quasi n’importe quoi.

Mais, je me suis rendu compte en vous lisant que la situation me pesait encore bien plus que je ne le pensais. C’est bien simple, je ne supporte plus ma vie et ce peu d’action. Pas uniquement dans ce domaine là d’ailleurs mais dans tous les domaines de ma vie. C’est le calme plat, je veux une tempête. Que ça bouge…

Ma vie est routinière. Je me lève, je vais au boulot, parfois au sport, seuls moments où je me sens vivante d’ailleurs. Puis je lis, j’écris ici ou ailleurs. Pus ici qu’ailleurs. Ce projet de roman est resté en suspens. Comme à peu près tout ce que j’aurais aimé entreprendre.

ces choses que j’aime…

La photographie est un talent que j’ai eu longtemps envie de développer, il fut un temps ou j’étais même plutôt douée ou en phase de l’être. Et puis quand il est parti, cette envie est partie avec lui. Tenir un appareil photo est devenu assez compliqué depuis… Et puis la peur toujours et encore. Je ne suis pas une aventurière dans l’âme qui pourrait partir seule en vadrouille photographique, j’aurais bien trop peur de me perdre…

Il y a aussi le chant. J’ai toujours aimé chanter depuis toute petite. Mais étant donné que je ne chante que dans ma chambre, je ne sais pas si je suis douée. A part sur quelques vidéos Youtube, personne ne m’a jamais entendue chanter en vrai longtemps voulu prendre des cours puis je n’ai jamais osé franchir ce pas. Peur de ne pas être douée, et qu’on ne me dise que je ne soit pas du tout faite pour ça.

L’écriture. Elle aussi elle me poursuit depuis toute petite. Déjà en primaire j’écrivais des nouvelles. Je suis triste de les avoir jetées plus tard. J’aurais aimé me relire. Je me rappelle que c’était sûrement très cucul la praline mais au moins j’écrivais… Adolescente, j’ai écrit des paroles de chanson… Peut-être les chanterais-je un jour ?

Et puis, le sport. Une révélation depuis plus de 3 ans moi qui n’était pas sportive pour un sou et la dernière à être choisie dans les équipes à l’école. Aujourd’hui j’ai appris à nager alors que il y a deux ans j’étais encore aquaphobe et je fais du sport en salle environ deux ou trois fois par semaine. C’est ma soupape. Mon bol d’air frais. J’ai tellement besoin de ça pour aller bien…

trop seule…

Malgré toutes ces choses, ma vie est plate. En réalité, je n’ai que très peu d’ami(e)s. Ou alors ceux qui vivent loin et rencontré sur Internet, pour la plupart vu au moins une fois et sinon pas encore eu l’occasion. Mais du coup, quand je ne suis pas au boulot, quand je ne suis pas au sport. Je m’ennuie. Même si je passe mon temps à lire, à écrire ou à regarder des séries.

Je crois que j’aimerais passer du temps avec des gens. Faire des rencontre amicales qui seraient près de chez moi. Faire des sorties, d’amuser. Tout ce que je n’ai jamais fait dans mon adolescence et qui me manquent malgré que j’ai toujours donné l’impression que non.

Je me sens dans une impasse. Me voilà à un tournant de ma vie. Je ne sais pas si ce sont les trente ans qui approchent mais j’ai envie de tout changer. De me sentir vivante. De faire un tatouage, qui expliquerait ma détermination parfois… Le courage que j’ai eu de perdre 25 kilos, d’affronter ma peur de l’eau. Ce courage que j’ai eu mais qui me manque dans ma vie amoureuse, dans ma vie amicale, dans ma vie professionnelle.

oser la confiance en soi

J’aimerais que ce courage me donne confiance en moi dans tous les pans de ma vie. Oser faire des rencontres, me casser la gueule aussi parfois, tomber mais toujours se relever. Ne plus avoir peur de rien, jamais. Faire ce dont j’ai envie. Chanter, écrire, rencontrer, sortir, m’amuser. Faire du sport, apprendre les bases de la nutrition. Terminer le roman commencé. L’envoyer à des maisons d’édition. Participer à des concours d’écriture.

Me trouver jolie. Ne plus avoir peur de rencontrer un mec après lui avoir parlé sur un site de rencontres. Ne plus avoir peur qu’il ne me trouve moins joli qu’en photo. Avoir suffisamment confiance en moi et en mon charisme pour qu’il me trouve charmante. Ne plus être jalouse, possessive et excessive. Ne plus attendre trop de lui. Me suffire à moi-même. Vivre… Être en paix avec moi-même…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ins(temps)tanés d’un jour d’hiver en Bretagne : shooting photo

charlotte-5-copie

charlotte-14-copie

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je n’ai pas beaucoup d’amis dans la vraie vie près de moi, mais que j’ai créer pas mal d’amitiés « virtuelles » qui sont devenues bel et bien réelles mais parfois avec des distances kilométriques faramineuses me séparant d’eux.

Aurélie, je l’ai rencontré comme la plupart des mes amis rencontrés via le web, sur Yahoo Questions Réponses, il y a de ça presque une dizaine d’années maintenant. On était beaucoup à être inscrit sur une plateforme où l’on pouvait tchatter en direct avec caméra interposée.

Aurélie en faisait partie. On a de suite sympathisé et échangé nos MSN ! Mon Dieu, Msn, rien qu’en l’écrivant, je me sens vieille, je me souviens même du bruit du wizz ! ah ah ah (dîtes-moi que vous me comprenez mdr).

charlotte-20-copie

charlotte-26-copie

On a beaucoup échangé et puis on s’est éloigné pendant un temps, je n’ai eu de nouvelles d’elle que plus tard, alors que je sortais avec un garçon rencontré sur le même site et qui un jour me fait part qu’elle veut reprendre contact avec moi ! J’accepte sans me poser de questions

Depuis, on échange via Facebook, on ne se parle pas tous les jours mais on prend parfois de nos nouvelles. Je l’ai rencontré pour la première fois il y a quatre ans. Elle était venue passer quelques jours en Bretagne avec son mari et nous avons été boire un café après mon travail. Le courant est tout de suite aussi bien passé qu’entre nos ordinateurs !

Alors quand j’ai su il y a deux mois qu’elle revenait en Bretagne et qu’elle souhaitait bien passer une après-midi avec moi, j’étais folle de joie ! Qu’elle ne fût pas encore augmentée lorsqu’elle m’a proposée un shooting photo. Il faut dire qu’Aurélie est photographe en Lorraine depuis deux ans et que j’apprécie chaque jour de plus en plus ses clichés que je trouve embruns de poésie et qui me procure à chaque fois de profondes émotions.

charlotte-30-copie

charlotte-32-copie

Nous nous sommes donc vu lundi dernier et j’étais un peu déçue que le beau temps ne soit pas au rendez-vous, (je vous vois déjà me dire que de toute façon en Bretagne hein!) mais le talent d’Aurélie brave même la pluie la plus sournoise ! Nous avons passé un très bon après-midi de papotage, et je confirme vraiment que j’adore cette fille ! Elle a cerné très rapidement que j’étais beaucoup plus timide en « vrai » que via mon PC et c’est quelque chose de tout à fait vrai. Nous avons partagé un bon restau, et puis un bon après-midi grand bol d’air frais à la plage. Pour nous réchauffer, Aurélie a eu la bonne idée d’allier thé et chocolat et son talent dans un café. J’étais sceptique en me demandant ce que ça allait donner mais je suis bluffée, j’adore le résultat ! Merci Aurélie pour ce bel après-midi passé en ta compagnie et les magnifiques photos que tu eu la gentillesse de capturer et dont vous pouvez apercevoir certaines sur cet article !

A vous chers amis lecteurs, si vous habitez en Lorraine, près de Metz et de la région, et que vous voulez capturer des moments de vie, je vous conseille de faire appel les yeux fermés à Aurélie, qui allie talent, gentillesse et surtout qui sait mettre à l’aise très facilement !

charlotte-44-copie

charlotte-49-copie

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/AurelieSPhotograpghies/

Son site et blog professionnel : http://www.aurelie-s-photographies.fr/

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jaune et street art . . .

Je renoue petit à petit avec la photographie. J’espère retrouver le gout de shooter et de découvrir mes photos sur ordinateur, les retoucher, les sublimer. Ça a longtemps été ma passion avant de découvrir via ce blog, ma passion pour l’écriture.

Je crois que j’ai une âme d’artiste ! Et j’aime ça. J’aimerais un jour développer à fond mes passions et pouvoir en vivre, mais je crois que pour ça, il faudrait que mes journées ne durent pas 24h mais le double !

Je participe à ma troisième édition du Color MoodBoard Challenge proposé par Violette Factory, le thème ce mois-ci est « street art et jaune ». Le principe de ce challenge est simple : chaque  mois, 1 thème est associé à 1 couleur, déclinés en 2 photographies, une personnelle et une autre de l’inspiration de notre choix.

Je savais exactement ce que je voulais prendre, des tags ! J’avais en vue une usine désaffectée dont on m’avait parlé mais je n’ai jamais réussi à mettre la main dessus alors je me suis rabattue sur un mur de tag, devant un petit port où trainent des bouées et filets de pêche.

Voici ma participation, je n’ai pas pu choisir entre ces 4 photos bien que si je ne devais en retenir qu’une seule, ce serait tout de même la première :

pic_100638_466212717

pic_100638_689840528

pic_100638_174404070

pic_100638_487631093

Ma photo inspiration pour ce thème : j’aime beaucoup ! J’aimerais faire un shoot en robe classe dans ce genre d’endroit, j’aime les photos décalées !

378d277480b75d205d36438a78111d34Photo de Adi Cutic sur Fivehundredpx

Hosier Lane, Melbourne, Australia

Ceci est ma troisième participation au Color MoodBoard Challenge proposé par VioletteFactory. Cliquez ici pour plus de renseignements si vous souhaitez participer :

cmbp

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pastel et graphique . . .

Je suis de plus en plus fascinée par les couleurs pastel que je trouve magnifiques. C’est pourquoi j’ai relookée mon blog avec ces couleurs rose, vert pomme et bleu pâle. Je trouve que pour un décor de chambre, ces couleurs sont très douces, parfaitement adaptées à une chambre pour se reposer et se relaxer.

J’aimerais d’ailleurs m’accorder des petits moments DIY pour fabriquer de jolies décorations à ma chambre avec des cadres etc etc… Mais bon, il faudrait déjà que je déménage mais pour l’instant, ce n’est pas le moment d’y penser… Sûrement cet été ou en fin d’année ! Je pourrais alors faire de chez moi, une décoration à mon image et qui me ravira !

Pour la seconde édition du Color MoodBoard Challenge proposé par Violette Factory, le thème était « pastel et graphique ». Le principe de ce challenge est simple : chaque  mois, 1 thème est associé à 1 couleur, déclinés en 2 photographies, une personnelle et une autre de l’inspiration de notre choix.

J’ai décidé de faire un patchwork de pastel et de graphique autour de 4 photos que j’ai prises correspondant aux thèmes. La bannière de mon blog que j’ai refaite hier et dont j’attends vos avis, les livres de ma bibliothèque et l’agenda de Mr Wonderful. Voici donc ma participation :

Realisation_du_29-02-16_GF

Une photo inspiration sur ce même thème que j’ai trouvé sur Pinterest représente typiquement le genre de décoration que j’aimerais avoir dans mon chez moi : doux, frais et rêveur à la fois !

pastelgraphique

Cet article est  ma seconde participation au Color MoodBoard Challenge proposé par VioletteFactory. Cliquez ici pour plus de renseignements si vous souhaitez participer :

cmbp

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Black and white . . .

Ceux (il y a beaucoup de mecs qui me lisent ?) et celles qui me suivent depuis longtemps savent que j’aime beaucoup la photographie. Il fut un temps où je prenais beaucoup de photos et où je partais à l’aventure avec mon appareil photo. Depuis ce temps, je ne suis plus en couple et j’ai peur de « sortir » seule, je n’ose pas me perdre toute seule dans des contrées inconnues ! Et la peur de ne pas réussir à proposer de beaux clichés me paralysent un peu (mais ça nous y reviendrons dans un article un peu plus tard !).

Voilà pourquoi lorsque au hasard de mes recherches bloguesques et que je suis tombée sur le challenge de Violette Factory, je me suis dit « pourquoi pas ? », cette idée va peut-être me permettre de renouer avec ma première passion ?! Violette Factory propose donc chaque mois un challenge, intitulé le Color MoodBoard Challenge. Le principe est simple : Chaque  mois, 1 thème est associé à 1 couleur, déclinés en 2 photographies, une personnelle et une autre de l’inspiration de notre choix.

J’ai choisi de vous dévoiler un autoportrait pris il y a quelques mois. Je trouve que cet autoportrait me définit parfaitement, j’y vois fragilité et force à la fois. Je ne suis pas encore assez douée en Photoshop pour retirer la mèche qui a joué la rebelle ce jour là mais j’aime beaucoup cette photo de moi. D’ailleurs si quelqu’un est doué en photoshop, je veux bien qu’on m’explique la marche à suivre 😉 (sur Gimp ou Photofiltre si possible en fait !).

IMG_74911bis_GF

Ma photo inspiration provient du site de banque d’images gratuites Pixabay. La voici :

 departure-platform-371218_640

J’aime beaucoup les photos prises dans des gares ou des métros. Je trouve que celle-ci évoque bien le temps qui passe. La nécessité de n’aller qu’à l’essentiel et de ne pas perdre de temps. Mon leitmotiv pour l’année 2016. Me construire chaque semaine des objectifs et un planning à respecter afin de ne m’attarder sur ce qui est essentiel. De plus, j’adore les photos où justement le mouvement est de mise, je m’y essaie, j’arrive parfois à de jolis résultats mais j’ai encore à m’améliorer. Pour cela, il faut vraiment que je redécouvre le plaisir de la photographie…

Ah oui ! Je vous invite à aller jeter un coup d’oeil sur le compte Flickr de Nikos Aliagas qui fait de très belles photos ! Au départ, je voulais exposer ici en inspiration l’un de ses photos mais je n’arrive pas à obtenir de réponse quand à son accord ou non pour la publication. Alors j’ai préféré ne pas le faire.

Cet article est donc ma première participation au Color MoodBoard Challenge proposé par VioletteFactory. Cliquez ici pour plus de renseignements si vous souhaitez participer :

cmbp

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Juste une beauté artificielle . . . ?!

Je ne me suis jamais trouvée belle. Quand j’étais au collège, les autres se moquaient souvent de moi, de mes lunettes qui me gâchaient le visage et de mes dents qui n’étaient pas bien droites. Je n’étais pas la plus populaire et encore moins la plus sûre de moi.

Le lycée, ce fut un peu la même chose, dès qu’un mec me plaisait et qu’il le savait, il se moquait de moi. Ça n’arrangeait pas ma confiance en moi, j’avais l’impression d’être la fille la plus moche de l’univers. A la fac, je n’ai jamais rien dit si j’ai eu des coups de cœur, les concernés n’en n’ont jamais rien su.

Ensuite, j’ai commencé à me faire beaucoup d’amis sur Internet et c’est de cette façon que j’ai trouvé mes deux seuls copains. Sur internet, je suis beaucoup moins timide et donc j’arrive à être moi-même.

person-731142_640

J’ai perdu plus de 15 kilos, mon visage s’est très largement affiné mais aujourd’hui, je ne me sens toujours pas belle. Je fais de la photographie depuis quelques années maintenant et comme je suis beaucoup trop timide pour proposer des portraits aux autres, je fais beaucoup d’autoportraits.

Sur les photos, je me trouve belle. Uniquement si c’est moi la photographe. Lorsque les autres me prennent eux-mêmes en photo, je suis trop crispée, pas assez détendue. Ce qui est dommage car j’aimerais beaucoup m’offrir des portraits d’un photographe professionnel. Mais ceci n’est pas le sujet.

Sur les photos, j’enlève mes lunettes. Et ça joue beaucoup dans ma perception de la beauté. Je ne m’aime pas en lunettes. J’ai essayé des centaines de fois de mettre des lentilles mais je suis beaucoup trop flippée dès que mon doigt approche mon œil, alors même l’opération, je n’ose pas l’envisager.

J’enlève donc mes lunettes sur toutes les photos, et je prends des poses. Et généralement, je me trouve belle. J’ai appris également à retoucher mes photos, et je retouche systématiquement désormais mon visage. Je le lisse afin de gommer toutes mes imperfections.

J’ai une dermite séborrhéique sur le visage, donc j’ai souvent le nez rouge et des squames, parfois quelques boutons aussi. J’ai la peau sèche. J’aime mon sourire mais j’ai les dents trop jaunes à mon goût, alors je retouche également mes dents, je les blanchie.

IMG_9469bisbis_GF_GF

Si je me maquille, j’arrive déjà un peu plus à me trouver jolie. Je mets un peu de fond de teint couleur pêche qui se soupçonne à peine, un peu de fard à paupières de la Naked 2 ou 3, un peu de mascara aussi et c’est tout. Avec mes lunettes, ça ne se voit pas tellement mais j’arrive quand même plus à me trouver jolie.

J’ai donc besoin d’artifice pour me trouver belle. Soit en passant par le maquillage, soit en passant par les retouches photos. J’envie ces filles qui sont belles naturellement. Qui ont une peau de bébé sans avoir besoin de crèmes à gogo pour calmer, cacher et soigner leurs imperfections.

Et pourtant, pas mal de stars finalement quand tu les voies sans maquillage, nous n’avons rien à leur envier. La retouche photo les embellie aussi, que ce soit au niveau du poids ou du lissage du visage également pour cacher leurs imperfections du visage.

Avoir recours au maquillage ou à la retouche photographique, n’est-ce finalement pas un peu tricher ? Parfois, quand je me regarde dans le miroir et que je regarde ensuite une photo de moi retouchée, j’ai l’impression que ce n’est pas la même personne.

Comme si j’avais réussi à me rendre jolie mais que je ne l’étais pas vraiment… Et toi, te trouves-tu belle ?

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :