Ce pseudonyme qui est devenu comme mon deuxième prénom . . .

Cela fait quasiment dix ans que je l’utilise. Derrière mon écran et sur quasiment tous mes réseaux sociaux à présent, je ne suis plus Charlotte mais Dounia. Dounia-Joy, ce pseudonyme est devenu un second prénom voir parfois même mon prénom. Certaines personnes côtoyées pendant toutes ses années sur la toile continuent de m’appeler Dounia ou autre diminutif de ce prénom tel que Doudou ou Doune…

C’est en m’inscrivant sur Yahoo Questions / Réponses, il y a de cela maintenant quasiment dix ans que j’ai utilisé un pseudonyme pour la première fois. Il me semble que mon premier pseudo était Dounia Sarah Joy. Dounia ça vient de Plus Belle La Vie, j’étais fan de Johanna jouée par la belle Dounia Coesens. Sarah c’était pour Sarah, la meuf de Michael dans Prison Break et Joy, je ne sais même plus, c’est venu comme ça et le tout sonnait bien !

masquecha

Depuis, à chaque fois que je dois donner un pseudo sur le net, j’utilise Dounia-Joy. J’ai abandonné Sarah, car le pseudo était trop long mais j’ai gardé Joy pour avoir un pseudo bien unique et le mariage des deux prénoms sonnaient toujours bien ! Pendant des années, j’ai tchatté, échangé avec des gens sur Yahoo qui sont pour beaucoup devenus des amis depuis. Ils ne connaissaient même pas mon vrai prénom au départ. Pour eux, j’étais Dounia.

Ce pseudo, je l’ai choisi comme un coup de cœur. Dounia est un prénom doux, féminin et rare, tout ce que j’aime dans un prénom et Joy a une consonance très… joyeuse justement ! J’avais envie de faire ressortir ce côté de moi doux, féminin, rare et joyeux. Même si ce n’est pas toujours ce qui me caractérise le plus.

Je ne connais pas de Dounia en vrai mais je suis sûre que si j’entendais ce prénom dans la rue, je me retournerais en pensant que c’est à moi que l’on parle. Ce prénom fait désormais partie de moi et pourtant il n’est pas connu de ma famille ni des rares amis que j’ai dans la vraie vie. Ma mère sait que je tiens un blog où j’exprime mes humeurs et mes idées avec comme pseudo Dounia mais je ne crois pas qu’elle ait cherché à me lire.

woman-565127_960_720

Je n’utilise pas un pseudo pour bloguer anonymement. J’ai toujours blogué à visage découvert et la plupart des blogueuses qui me suivent régulièrement connaissent mon vrai prénom, certaines me suivent même sur Facebook où j’utilise mon vrai prénom. Je ne parle pas de ce pseudo ou de mon blog à ma famille ou mes amis car je ne veux pas avoir à justifier ces choix et ce blog. Les gens jugent bien trop facilement et puis j’aime que ce blog soit mon petit jardin secret.

Car même si je blogue non anonymement, je pense que si une personne que je côtoie régulièrement dans la vraie vie me disait qu’elle lit mon blog, je n’écrirais plus forcément pareil. Je serais dans la retenue, je réfléchirais sans cesse à ce que je peux écrire et non je n’en ai pas envie. Je veux pouvoir être libre de mes écrits.

Alors oui, aucune raison que les personnes que je côtoie tous les jours m’appelle Dounia et pourtant quand je m’installe devant mon ordinateur et que je me connecte sur le blog ou sur certains réseaux sociaux, je suis Dounia. Dounia est plus sensible, plus drôle aussi. Dounia est moins timide, Dounia ose dire ce qu’elle pense. Dounia lâche tout ce que Charlotte cherche à cacher. J’aurais tendance à penser qu’au final, ma véritable personnalité est celle qui se dégage lorsque je suis Dounia devant mon ordinateur…

une hellocoton

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

S'appeler Charlotte . . . !

J’ai toujours détesté mon prénom. La terminaison n’est pas glorieuse et les moqueries dont j’ai été « victime » par ce prénom en étant petite ne m’ont clairement pas aidé à l’apprécier. Je m’appelle Charlotte. Juste Charlotte. Je ne peux pas me rabattre sur un deuxième ou troisième prénom, je n’en ai pas !

Charlotte à la cour de récré, ce n’est pas tellement facile à porter. J’ai eu le droit à plusieurs taquineries à ce sujet. « Charlotte t’as mis ta culotte ! » ou encore « Charlotte tu manges tes carottes ! » mais le pire ça a été « Charlotte, tu as fait ta petite crotte ? ».

IMG_74911bis_GF

Il y a aussi les surnoms débiles, les diminutifs pourris que ta famille croit gentiment t’affubler du genre « Chacha », bon ça passe encore mais « Lolotte » franchement ça craint ! Et le pire, c’était ma tante qui m’appelait « Charlotine! » Mais franchement, où elle a été chercher ça ! Ça rime avec tartine, et avec Ine, et je déteste tous les prénoms qui se terminent en Ine que je trouve souvent trop mielleux ! Les prénoms, pas les gens qui les portent 😉 Encore que !

Charlotte, c’est aussi un gâteau ! Et alors, y’a toujours un débile qui t’appellera Charlotte aux fraises en croyant qu’il est le premier à t’appeler comme ça ! Nan mec, t’es pas le premier et puis j’ai aussi le droit à Charlotte au chocolat et ça, c’est quand même vachement meilleur, le gâteau hein, pas le surnom !

Charlotte, ce n’est pas seulement un gâteau, c’est aussi le nom d’une variété de . . . pomme de terre, dont voici la définition  » variété à chair ferme dont il convient de la cuire à la vapeur, la sauter mais non la rôtir ». Charmant, n’est-ce pas ? Je vous raconte pas les vannes salaces qui vont avec, on m’a comprise !

Mais Charlotte, c’est aussi le nom que l’on donne au bonnet ridicule que portent certaines personnes dans certains  métiers, tel les cuisiniers, dans les hôpitaux ou certains métiers industriels. Et dont on a surtout l’air très ridicule quand on le porte !!

Un côté positif, j’aime porter le prénom d’une (que dis-je plusieurs!) ville(s) américaine(s).

Signpost_in_Charlotte_North_Carolina_pointing_to_other_Charlottes
Crédits photo (creative commons) : TheLawleys / Ernie & Katy Newton Lawley

Oui, je n’aime vraiment pas mon prénom mais pourtant je suis contente que le Royal Baby le porte ! Mais j’avais déjà un prénom de princesse !

url

url2

Et toi, c’est quoi ton prénom ? Il signifie autre chose ? Tu l’aimes ?

logo-fondrose-150x50

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si un jour tu te demandes pourquoi tu t’appelles Charlie . . .

Je clame haut et fort ici et là, que je ne veux pas d’enfants… Et pourtant, il m’arrive parfois de rêver de toi… J’aurais aimé que tu sois un garçon… Je savais depuis longtemps que ça aurait été Éli… j’avais pour lui ce prénom en tête depuis mes 14 ans…

baby-256857_640

Mais te voilà, dans mon ventre, toi petit bout qui pousse… Aujourd’hui, j’ai su que tu seras une fille… Et finalement, moi qui avais toujours voulu un garçon, je n’ai pas été déçue… Je me suis imaginée avec toi… je me suis vue te prendre la main, te voir rire, sourire. Je me suis vue te coiffer, t’habiller, et j’ai alors su qu’avec toi, j’allais trouver un sens à ma vie, alors non je n’ai pas été déçue…

Depuis de longues années, je t’avais trouvé un prénom : j’avais toujours dit que si un jour, j’avais une fille, je l’appellerais Charlie.

Alors forcément, quand j’ai su que tu serais une petite poupée, c’est ce à quoi j’ai pensé…

Mais, c’était sans compter sur les événements qui se sont produits, il y a tout juste un an…

Nous sommes le 07 janvier 2016 lorsque j’apprends ton sexe…

C’était il y an 1 an… Le 07 janvier 2015… Un attentat terroriste dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo… Suivi de deux autres jours d’attentats notamment dans un Hyper Cacher… Un attentat contre la liberté de la presse, l’expression… Une punition pour des dessins qui n’ont pas plu… Un élan de solidarité des français qui se regroupent sous un slogan « Je suis Charlie ».

Alors, en ce jour du 07 janvier, alors que ça fait un an, on se souvient tous, l’anniversaire de « Charlie ». Les français sont toujours profondément choqués… T’appeler Charlie maintenant, aurait une portée que je ne suis pas sûre de contrôler…

J’ai appris le sexe seule, ton papa avait beaucoup de travail et il ne pouvait pas se libérer. Alors quand je l’ai retrouvé ce soir là, je lui ai annoncé qu’il allait avoir une petite princesse, il était fou de joie : tu aurais vu ça !

baby-22194_640

Il savait que ce prénom me plaisait beaucoup, quand je lui avais annoncé que depuis adolescente, je voulais Charlie pour une fille et Éli pour un garçon, il m’avait répondu que les deux prénoms lui plaisaient beaucoup et qu’il était d’accord pour appeler notre premier enfant par l’un ou l’autre de ces prénoms, peu lui importait le sexe d’ailleurs, ces deux prénoms étant mixtes !

Mais moi, je n’aimais pas Charlie pour un garçon et je n’aimais pas Ellie pour une fille.

Et puis, je lui ai fais part de mes doutes pour Charlie. Qu’il y a un an, ce prénom avait déversé une grosse polémique. Que ça devait être dur de s’appeler Charlie à l’époque et que ça le serait sûrement encore dans les années à venir…

Alors, nous avons décidé que nous te donnerions ce prénom qu’en deuxième choix. Et nous voilà partis dans des listes afin de voir si on pouvait avoir une idée de prénom commune.

5 prénoms de son côté, 5 prénoms du mien et oui, nous avions une correspondance. Lana. Tu seras donc Lana.

mother-84628_640

La grossesse s’est bien déroulée du 1er au 9è mois. J’avais juste quelques angoisses de future maman. Et puis, 01 juin, contractions de plus en plus fortes. Perte des eaux. Nous sommes mercredi et ton papa ne travaille pas. Nous partons pour l’hôpital. On m’installe dans ma chambre. Les contractions continuent, on me donne de quoi les calmer jusqu’à ce que j’entre en salle de travail à 18h… A 20h30, tu pointais le bout de ton nez. Papa t’a coupé le cordon et la sage-femme t’as immédiatement mise dans mes bras après ton premier cri. Je t’ai regardé et puis j’ai pensé très fort « Charlie » dans ma tête à ce moment là, bien qu’avec ton papa nous nous étions mis d’accord sur « Lana »… Et au moment, où j’ai pensé ça, tu m’as souri. C’est toi qui as choisi. Alors quand la sage-femme m’a demandé comment nous allions t’appeler, j’ai regardé ton papa dans les yeux, et j’ai dit : « Elle est Charlie ». Ton papa m’a sourit et m’a dit qu’il avait espéré que je change d’avis, car lui aussi était revenue sur Charlie…

Alors, oui, ma Charlie, tu es française et un an et demi avant ta naissance, un journal qui portait ton prénom a été sali…

N’oublie jamais ta liberté d’expression et d’opinion ma chérie. Ma Charlie, je t’aime !

Ta maman

(Ce texte n’est que pure fiction, à part le fait, que Charlie est un prénom que j’ai toujours voulu donner à ma fille si un jour j’en avais une…).

 20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :