N’être qu’un pion : on ne m’y reprendra pas de si tôt !

BERNÉE

Je n’ai été qu’un pion. Une jolie passade qui t’a momentanément fait oublié ta solitude. Tu t’es convaincu que je te plaisais mais ce qui t’attirais devait être uniquement le fait que tu voyais bien que je m’intéressais à toi. Bah tu sais, de mon côté, c’est peut-être la même au final. On s’est dit des choses, on s’en est fait beaucoup comprendre mais au final on cherchait quoi ? Juste à combler cette solitude, à combler ce manque aussi et ces années de retard dans de domaine là…

Tu me l’avais clairement dit que de toute façon tu ne savais pas de quoi serait fait l’avenir. Preuve que tu n’en voyais pas avec moi, uniquement pour penser à perdre ta virginité avec moi. Oh j’y avais pensé aussi. Mais c’était un tout, tu ne me plaisais pas uniquement pour ça… Et puis cette autre fille que tu disais n’entretenir que de l’amitié, et dont je voyais bien que c’était l’inverse, même d’autres membres te l’ont dit, et ensuite toi tu viens dire qu’effectivement c’est peut-être plus et tu oses dire que tu ne me prends pas pour une conne ?

Quand on dit qu’il va bientôt y avoir clarification c’est bien qu’on en attend autre chose. Et puis un mec et une meuf qui se rencontre seuls, ça n’a JAMAIS été anodin… Le fait de devoir se sentir obligée de dire qu’on ne cherche pas l’amour non plus… Mais puisqu’il était sûrement question de la rencontrer quand tu as commencé à me parler, tu n’aurais jamais du me dire tout ce que tu m’as dit. Vous les mecs, il vous faut plusieurs options, une seule ça ne vous suffit pas ou bien ?

ATTIRÉE PAR CEUX QUI NE ME CORRESPONDENT PAS

Je répète sans arrêt les mêmes erreurs, mais je commence à comprendre pourquoi. Le problème ce n’est pas seulement moi, c’est surtout le fait que je sois attirée par les mecs qui ne me conviennent absolument pas. C’est pourquoi je sabote les relations avant qu’elles n’ont lieues. Mais avec toi tu vois, je suis bien contente que ça ait effectivement foiré avant qu’on ne se rencontre effectivement comme on l’avait prévu.

Menteur un jour, menteur toujours… Ou alors tu t’es bien voilà la face. Non seulement sur ce que tu penses d’elle puisque à priori malgré ce que tu m’en disais, tu cherches bien plus, la preuve m’en a été fournie ce soir. Mais aussi me concernant… Parce-que ce que tu me disais être une pensée pour légitimer ta fuite n’était sûrement que très vrai… Tu ne voyais en moi qu’un moyen de perdre ta condition…

Finalement bien contente que rien n’ait été concrétisé

Je ne considère plus cette histoire comme un échec, bien au contraire. Car j’en ai appris beaucoup de choses sur mes envies. Moi je veux plus d’un mec, je veux un homme. Un homme posé, que ce soit professionnellement mais surtout dans sa tête. Pas d’un mec paumé qui sait pas où il va. J’ai passé l’âge, j’ai assez perdu de temps pour des mecs qui n’en valent pas la peine… Alors je vais m’occuper de moi, apprendre à m’aimer. Et cet homme il finira bien par arriver.

Tu pourras toujours me dire que si tu avais été un réel connard, tu m’aurais rencontrée et aurait fait ton affaire et là tu m’aurais jetée… Peut-être. Mais le fait de n’avoir pas été honnête concernant cette autre relation ne fait pas de toi un mec tout blanc. Et que tu continues de me dire en message privé qu’il n’y a rien alors que dans le forum où je n’ai pas accès tu dises l’inverse et qu’il faille que d’autres membres me le confirment malgré toi sur un autre post, ne fait pas de toi ni quelqu’un d’honnête ni d’un mec qui sache clairement ce qu’il veut. Au final, t’es bien plus paumé que moi… Tu n’as vu en moi qu’une fille peut-être intéressée… Un pion quoi !

JUSTE UNE PARENTHÈSE

Tu diras encore qu’on n’était pas ensemble et qu’on ne se devait rien. Soit. Tout de même, on s’est avoué qu’on se plaisait et on avait prévu de se rencontrer pour voir si cette attirance était réelle. A partir du moment où tu prévoyais d’en voir une autre, tu aurais du être honnête avec moi. Et le fait que tu continues d’en parler publiquement alors que je t’ai dit que ça me blessait, oui tu me manques de respect. Tu sais très bien ce que ça me fait de lire que effectivement tu as eu une attirance en la voyant, que vous avez des centres d’intérêt commun, comme on en avait aussi… Et que oui les prochains jours vont être décisifs quand à l’évolution de votre relation. Il est beaucoup trop tôt pour moi pour te savoir couler des jours heureux dans les bras d’une autre. En me montrant que tu cherches peut être effectivement ça avec une autre, tu me fais passer pour quoi ? J’ai été quoi ? Une parenthèse ? Un amusement ? Peu importe, je ne le saurais jamais de toute façon…

J’AURAIS DU LE SENTIR… MAIS IL FINIRA BIEN PAR ARRIVER

Puis le fait qu’un mec ne soit pas prêt à subir trop de pression, et qui commence déjà à te dire quand il souhaite te rencontrer que de toute façon il sera amené à bouger professionnellement, aurait déjà du me faire fuir moi. Et puis à ce que j’ai l’impression, tu cherches juste à perdre sa condition… Et puis, même si moi aussi je cherche ça, je veux que ce soit avec quelqu’un qui saura me rassurer, qui sera déjà passé par là… Peu importe si c’est l’homme de ma vie ou pas, lui il finira bien par arriver.

Et il verra en moi ce que les autres ont été trop bête pour laisser partir… Je n’ai pas tellement confiance en moi comme fille, mais je sais pourtant ce que je peux apporter… Car, je connais parfaitement mes qualités, comme je connais mes défauts. Et je mérite quelqu’un de bien et quelqu’un qui prenne soin de moi, mais tant que moi je ne le fais pas, personne ne le fera… Je vais devenir celle dont ils ne voudront plus se passer…

Donc, je ne viendrais plus te parler en privé, je t’ignorerais sur le forum où nous sommes inscrits tous les deux, car tu ne vaux pas la peine que je perde plus de temps que je n’en ai déjà perdu avec toi. Maintenant, je sais parfaitement ce qu’il me reste à faire, et inconsciemment grâce à toi, je vais enfin en avoir le courage… !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a ceux qui te jugent, ceux qui respectent et ceux qui respectent mais jugent quand même . . .

De nos jours, ne pas avoir eu beaucoup de relations équivaut à être un extra-terrestre. Dans notre société Kleenex, avoir bientôt 30 ans et être vierge, équivaut à être né sur une autre planète. Le sexe est partout et est présenté de façon parfois un peu sale dans les pubs. Le sexe est banalisé comme une chose à se débarrasser au plus vite.

Dans ces conditions, je pourrais croire que je ne suis pas normale. La société et les gens qui sont lobotomisés par les messages qu’elle renvoie me le font croire. Mais ils sont qui ces gens pour juger mes choix, mes envies, mes peurs, mes angoisses ?

J’en parle à cœur ouvert ici, il y a un an, je le cachais. J’avais écrit un article protégé où j’expliquais les raisons de ma virginité. Le manque d’opportunité d’une part n’ayant eu que peu de relations et la peur d’autre part, de l’acte en lui même puis de l’abandon qui fait que je n’arrive pas à m’abandonner moi-même…

couple-731890_960_720

Ici, j’ai besoin de parler. D’écrire ce que je ressens sans fard. C’est mon journal intime en quelque sorte sauf qu’il est lu. Je ne sais pas si des connaissances le lisent. Je n’ai jamais dit ouvertement à personne que je connais que je tiens un blog mais il est facilement trouvable sur mon Facebook, mon Twitter ou mon Instagram.

Mais j’en ai marre du jugement des autres et du fait de devoir se sentir obligée de le cacher sous prétexte qu’on a pas envie que les gens nous jugent justement. J’ai l’impression que même ceux qui te comprennent finissent par te juger. Mais surtout tu as l’impression d’être incomprise car tu te sens seule.

Quand je me mets en couple, je suis un cœur ouvert. J’expose tout à l’autre. Mes peurs, mes angoisses, je ne peux m’empêcher de tout lui dévoiler. Lui exposer ce à quoi il s’attend, ce dans quoi il se fourre et peut-être ainsi le pousser à fuir, à me fuir… Je n’ai jamais caché mon manque de relation et mon peu d’expérience à ce niveau là.

key-1422806_960_720

J’ai pourtant eu de la chance de ce côté là, mon ex a été très patient à ce niveau et celui avec qui j’aurais pu me mettre en couple récemment, l’aurait été aussi, à ses dires. Mais quand j’expose mes peurs de les voir réagir comme d’autres mecs et de ne pas avoir la patience d’attendre, ils s’énervent.

Sauf que quand les gens te pointent sans cesse en te disant que tu n’as pas eu beaucoup d’éléments de comparaison, ça commence à saouler. Je sais que la tendance est aux sales putes mais désolée,  il y a encore des filles qui se respectent. Alors oui seulement eu 2 mecs dans ma vie mais pas eu besoin d’en essayer 500000 pour les comprendre.

Je vois même comment agissent des mecs mariés envers moi ou d’autres donc j’en déduis simplement des choses… Je pense que pour les filles c’est pareil. Moi même je pense être comme ça aussi. Les réseaux sociaux ont exacerbés tout ça. Aujourd’hui, continuer de voir que tu plais même si t’es en couple, c’est aussi instinctif que d’aller pisser.

Alors oui, je n’arrive pas à accorder ma confiance même aux mecs qui le mériteraient. Chaque humain est sensible quand il se fait draguer, qu’il soit en couple ou non. Et des meufs qui draguent des mecs en couple en sachant que leur copine est jalouse et n’a pas confiance en elle, j’en connais aussi…

tumblr_inline_n6uwzrdtfe1syqu3n

Le secret au final c’est sans doute les couples libres quand c’est assumé des deux côtés. Mais ce n’est clairement pas pour moi. Moi, j’ai juste envie de voir si avec une fille je serais aussi mal…. Des fois je me demande si je ne devrais pas essayer… Mais je ne suis pas attirée par les filles. Du tout. Donc non, ce n’est pas une solution.

Moi, je veux surtout qu »‘on cesse de me juger. Que les quelques personnes qui m’ont dit que je n’étais pas normale sous prétexte que je sois vierge, c’est quoi être normale franchement ? Le faire à 15 ans et puis regretter toute sa vie de ne pas l’avoir fait avec quelqu’un qu’on aime franchement ? Le faire pour se débarrasser, le faire sans s’en rendre compte parce-qu’on est trop bourrée ?

Il n’y a pas de normalité ou pas. Il y a différentes expériences, différent passé, différent vécu et c’est tout ! Cessez de juger l’autre dans ses relations, occupez-vous des vôtres ! Moi, je dis rien à ceux qui ont eu 150 relations et pourtant ce n’est pas mon délire non plus, mais chacun fait ce qu’il veut de son cul, ça ne me regarde pas. Et puis surtout, comme le dirait une amie : il n’y a pas de médailles à la fin de la vie, alors faîtes comme vous voulez. Et personne n’a la science infuse mais n’avoir eu que peu de relations ne veut pas dire que je ne peux pas comparer ou avoir mes propres opinions ! J’analyse ce que je vois c’est tout…

Edit : J’ai reçu un commentaire de Pandora que vous pouvez lire sous l’article et qui m’a fait une remarque sur une phrase de mon texte. Le pire c’est que je l’ai écrite sous le coup de la colère que j’ai voulu la reprendre en me relisant et que je n’ai pas réussi. La phrase incriminée : « Je sais que la tendance est aux sales putes mais désolée, il y a encore des filles qui se respectent ». Pandora me reproche de juger les filles qui couchent. Alors en fait, ce n’est même pas mon cas puisque comme je le dis, je respecte les choix sexuels de chacun mais ce qui me fait de la peine, comme je l’ai un peu exposée dans mon article sont les filles qui ne peuvent s’empêcher de graviter autour d’un mec en couple en leur proposant juste de coucher avec. J’en ai vu, connu et donc c’est une chose qui me fait peur moi étant vierge si je me mets en couple… Mais Pandora a totalement raison de me l’avoir fait remarquer. J’aurai du retourner ma phrase d’une autre façon et je m’excuse toutes celles qu’elle offensera de la même manière que Pandora.

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

A cœur ouvert : cette fille trop peureuse que je ne veux plus être . . .

Je vous en ai parlé ici. Ça fait trois ans et demi que je suis célibataire. Quand Florent est parti, j’ai cru mourir. J’ai voulu mourir, j’ai voulu en finir. Je pensais que je ne serais plus heureuse dans ma vie, jamais… Une amie m’avait beaucoup aidée à l’époque. Aidée à me faire prendre conscience que si je pouvais vivre et être heureuse à nouveau et que ma vie ne tournait pas uniquement autour de ce garçon. Alors il a fallu du temps et puis j’ai fini par le comprendre. J’ai fini par comprendre qu’il n’était pas le bon tout simplement.

Après cette relation tumultueuse, j’ai eu besoin de temps. J’ai rencontré quelques garçons mais rien de concret, je ne voulais même pas d’une histoire avec eux, je voulais juste voir ce qui se passerait comme ça sans trop me prendre la tête. Ça ne l’a fait avec aucun de ces garçons. De toute façon, je ne recherchais pas vraiment d’histoire. Je voulais juste passer le temps… J’avais pris conscience qu’il fallait que je m’épanouisse seule avant de m’épanouir à deux. Le sport et ma perte de poids m’ont aidée à m’épanouir. Je me sentais plus libre, plus en confiance.

Ce garçon, je l’ai rencontré sur Adopte un mec. Un charme auquel je dis oui sans conviction, sûrement parce-que la lecture du profil me plaît mais comme avec tous les autres, juste pour passer le temps. C’était il y a 3 ans. 3 ans qu’il m’a parlé pour la première fois et il me parlait toujours… Malgré ces 3 années de refus de le voir… Pour être honnête, je refuse les rencontres bien plus que je n’accepte des charmes et déjà que je n’en accepte pas beaucoup…

J’ai encore peur, je n’ai pas confiance en moi alors il est très difficile dans ces conditions de faire confiance en quelqu’un d’autre. Alors à quoi bon rencontrer des mecs alors que je sais très bien que je ne serais pas prête à vivre une belle histoire. C’est ce que je me suis dit pendant trois ans. Et puis, même si j’aimais discuter avec lui, je n’avais pas plus d’attirance que ça au départ. Et puis, je ne sais pas ce qu’il s’est passé cet été…

Une prise de conscience, une envie de prendre des risques. La vie est trop courte pour nourrir des regrets. Alors, j’ai envisagé de le rencontrer et je lui ai dit mais j’avais encore besoin de temps. J’avais surtout besoin que la demande vienne de moi, j’avais besoin de contrôler ça. Et comme à son habitude, il s’est montré très patient et il a attendu… Mais chaque jour, depuis que j’ai décidé de le voir au début de l’été, on a discuté, et chaque jour, je m’attachais un peu plus à lui…

Et puis, voyant mon attachement augmenter et n’y tenant plus, je lui ai enfin proposé de se rencontrer. On devrait se voir initialement ce dimanche… Et puis, on s’est vu vendredi soir. Il devait rejoindre des potes pour 20h30 et proposait qu’on se voit avant. J’ai accepté. On s’est donc vu. Il devait être 18h30 lorsqu’on s’est rejoint sur une plage. On a marché et puis on s’est posé sur des galets dans un coin tranquille et éloigné de la foule.

cople

C’était assez timide, on l’est tous les deux… On a un peu discuté, puis on s’est surtout beaucoup taquiné lorsqu’il m’a demandé si j’étais chatouilleuse ! Jeux de mains, jeux de vilains, il a fini par m’embrasser ! Un premier baiser assez timide, et limite je ne savais même plus comment faire ! Puis on s’est pris dans les bras… Il m’a ensuite raccompagné à ma voiture en voiture car on était garé à l’opposé et après encore s’être embrassés, on s’est quittés. Je suis rentrée chez moi et il est parti rejoindre ses potes en me disant qu’il m’enverrait des SMS.

J’étais contente car il le faisait. J’étais contente et j’avais en même temps un sentiment de malaise après cette première rencontre. Je ne savais pas vraiment m’expliquer ce malaise. Peut-être le fait qu’il joue avec son téléphone même si ça n’a duré que quelques minutes. Il voulait me revoir le lendemain, soit hier, et moi aussi mais il m’a proposé de se voir chez lui et je n’étais pas prête. J’ai besoin de le connaitre davantage avant d’envisager d’aller chez lui même si c’est une proposition tout à fait innocente.

De plus, ma belle-sœur devait passer dans l’après-midi et je devais lui montrer une vidéo alors je lui ai dit qu’on pourrait se voir après. Elle devait être partie pour 16h donc ça nous laissait du temps en fin d’après-midi. Mais, il ne répondait plus à mes messages et quand je lui ai proposé de se retrouver au ciné pour 16h30 il était distant… Puis il m’a quand même dit oui, mais quelques minutes plus tard, il m’a dit qu’il avait mal au crane et qu’il ne serait pas prêt mais qu’on pouvait se retrouver vers 18h30 pour la séance de 19h30. Au final, je me suis énervée en lui disant que s’il voulait pas me voir, qu’il le dise. Du coup, il m’a dit qu’il partait de chez lui et que si il voulait qu’on se voit mais qu’il avait vraiment mal à la tête.

portrait-119851_960_720

Au final, on s’est bien retrouvés, on a décidé d’aller au ciné voir ce qu’il y avait mais on arrivait pas à se mettre d’accord sur un film qui nous plairait à tous les deux alors on est allé boire un verre. Au bar, on était encore assez timide et du coup à un moment quand la serveuse est venue prendre notre commande, il a envoyé un message à un pote pour dire qu’elle allait bien (en parlant de la serveuse) et en me disant que son pote avait craquer sur elle. Bref, ça m’a un peu saoulée sur le coup.

Ensuite, on est allé faire un tour dans un petit coin tranquille et je voulais lui parler mais je n’arrivais pas. Je suis hyper timide, réservée et j’ai toujours peur de ne pas trouver mes mots et de mal exprimer mes ressentis. On s’est embrassés, un peu beaucoup… Et puis, je me suis mise à pleurer… Et j’ai réussi à lui dire un petit peu mes peurs. On est retourné au ciné car j’y avais laissé ma voiture et on devait se faire une séance, mais je me sentais pas très bien et j’ai préféré lui dire que je voulais rentrer.

On s’est embrassés, un peu trop chaudement, il m’a même dit qu’il avait envie de moi et que si on arrêtait pas, ça allait être dur pour lui et qu’on se faisait du mal… J’avoue que je ne sais pas pourquoi j’ai agi comme ça… J’ai peur et pourtant dans ses bras, je suis si bien… Mais je vois bien que je ne serais pas sereine… Si bien que ce matin, je lui ai envoyé un pavé pour lui expliqué encore mes peurs, mes réticences et le fait que je n’étais sûrement pas prête. Qu’il faudrait peut-être mieux en restée là car je voyais bien que je développais des sentiments de jalousie et de mal-être…

girl-1149933_960_720

Le pire, c’est que ça me fait du mal. Je n’ai pas arrêté de pleurer depuis et je me rends compte que j’ai la maturité sentimentale d’une gamine de 15 ans… Dans le pavé que je lui ai envoyé, je lui évoquais ma jalousie et il m’a avoué que ça lui faisait un peu peur. Que pour la serveuse il voulait juste passer un bonjour si son pote lui répondait (ouais soit, m’enfin c’est pas à toi de le faire et encore moins avec moi, à moins que je ne sois encre trop jalouse ?). Il m’a dit que il n’était pas retourné sur Adopte malgré que je lui ai confié mes peurs à le voir en ligne et que c’était l’application qui restait active.

Je lui ai aussi avoué que j’avais peur de nos blancs quand on était ensemble et du fait qu’on passait plus de temps à s’embrasser qu’à se parler… Je ne veux pas d’une relation basée uniquement sur le physique parce-que je ne suis pas prête à ce niveau là, que j’ai besoin de temps et surtout parce-que je suis vierge… Que je n’ai pas réussi à surmonter le blocage avec mon ex même si j’avais essayé…

Il m’a dit qu’il savait tout ça, que je lui avais déjà dit, qu’il était conscient de ça depuis le début. Ça ne l’a pas empêché de vouloir me voir. Je pense aussi que mes peurs viennent de là, si je ne l’avais plus été… Si je n’avais pas peur de faire patienter un mec et qu’il aille voir ailleurs si je suis pas prête assez rapidement, les choses seraient sûrement différentes.

Mais j’ai trop peur. Dès que je commence une relation, j’ai peur du moment où elle se terminera. J’ai peur de souffrir, j’ai peur de mes réactions, de ma jalousie, de ma paranoïa. Quand je suis avec la personne, tout va bien, mais le problème c’est dès qu’on est plus ensemble et que les doutes s’installent… Où est-il ? Que fait-il ? sont des questions qui me tiraillent et qui me font du mal…

Je souffre de dépendance affective… Je suis jalouse possessive, maladive et j’en suis parfaitement consciente. Je sais aussi que ça ne fait qu’éloigner la personne de moi mais c’est plus fort que moi, c’est incontrôlable… Alors, je le laisse partir… Ça me fait mal parce-que je m’étais vraiment attachée à lui au final même si au début je ne le calculais pas… Mais je veux qu’il soit heureux et je ne peux que lui faire du mal… Autant se faire du mal maintenant que plus tard… Je ne veux pas que ça se termine comme ça…

Le pire dans tout ça, c’est que j’ai coupé les ponts avec quasiment toutes mes amies. J’en ai sur Internet, des amitiés réelles mais elles vivent loin et ce n’est pas pareil. J’aurais besoin de voir une amie et de pouvoir pleurer dans ses bras…

Lui, il veut toujours de moi, il me dit qu’il veut mes bras, qu’il a mal, qu’il est triste et déçu que je ne nous laisse pas une chance… Je voulais essayer, je voulais prendre le risque, mais je vois bien que je n’y arrive pas, j’ai tellement peur… J’ai encore tout gâché… Je ne suis qu’une sombre conne… Et je voulais tellement pas lui faire du mal… Ce qui me fait encore plus mal c’est quand il me dit qu’il veut mes bras, qu’il a craqué pour mes yeux et mon sourire… Il veut continuer de me parler comme avant mais mon visage va lui manquer. Je vois bien qu’il ne veut pas me perdre…  Il est même prêt à attendre que je sois prête et que je me fasse à l’idée… Il est même prêt à me revoir sans s’embrasser, sans être ensemble pour le moment… Et moi, j’ai toujours peur… Aidez-moi…

life inspilia

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les filles aiment les bad boys . . . !

Je précise que je ne fais jamais de généralités, et que mes articles sont très clichés en ce moment ! Parfois, ça fait du bien aussi d’en rire de ces clichés sur les relations homme / femme. Moi personnellement, ça me fait bien marrer en tout cas.

Le-mythe-du-bad-boy

Nous sommes toutes sorties avec un mec qui ne nous considérait pas comme il le fallait et qui nous a fait souffrir. On s’accroche car au final, on espère qu’il finira par changer mais, non, il ne change pas, on se voile la face.

En fait, on est comme eux. Les mecs adorent les filles qui leur résistent. C’est un jeu de séduction auquel ils aiment s’adonner. Dès qu’ils savent qu’ils plaisent à la fille, celle-ci ne les intéresse plus et ils passent à l’attaque d’une autre cible… Tester son pouvoir de séduction n’est pas plus masculin que féminin. On aime se dire que l’on a réussi à « choper » le bad-boy pourtant si difficile à séduire. Peut-être, cherche-t-on ainsi à flatter son égo…

good-girls-love-bad-boys-21

Les filles sont exactement pareil que les mecs, il peut y avoir un mec gentil, sincère, drôle, intelligent, bref tout pour plaire, à leur pied, mais comme elles savent qu’elles lui plaisent, bah il ne les intéresse plus ! Ce qu’elles aiment, c’est la même chose, la résistance, le jeu de séduction.

Parfois, on sait pertinemment que le mec en question n’est pas un mec pour nous, qu’il nous fera souffrir mais non, on reste attiré par lui comme un aimant à un autre aimant…

Le mauvais garçon n’est pas forcément le mec viril, veste de cuir en moto, clope au bec, tel Hugo dans Twilight Love (miam!). Non, le mauvais garçon c’est celui qui nous fera souffrir. Mais bien souvent, on ne sait pas vraiment dès le départ les intentions d’un garçon. Un homme n’est pas forcément bad-boy dès le départ ou il peut l’avoir été avec toutes les filles auparavant mais ne le sera pas avec nous…

hugo

Le mec super gentil est souvent assimilé à un mec niais alors que celui qui nous résiste nous apparaît mystérieux, ténébreux et on adore ça ! Ce qui nous plait, c’est le défi, le fait de ne pas savoir sur quel pied danser car avec le « gentil » bah, on s’ennuie ! On s’ennuie car les mecs gentils sont prévisibles et ne laissent place à aucune mauvaise surprise, ni à l’imprévu, la spontanéité. Et parce-qu’ils sont trop gentils à toujours être d’accord avec ce que l’on dit ! « On va au ciné? » « Comme tu veux! ». « Ok, on va voir quoi ?! » « Comme tu veux! ». Ils évitent les conflits et ne prennent pas assez position. Le bad-boy lui est imprévisible : il fait ce qu’il veut, quand il le veut et n’impose aucune routine. Il surprend et apporte du piment à la relation de couple.

Les filles aiment les bad-boys car loin du gentil garçon timide et apeuré, ils sont confiants, sûrs d’eux et ont de l’assurance ! Ce charisme plaît beaucoup. Le mec dominateur, donne confiance, car il donne l’impression d’être rassurant, qu’il sera là pour nous protéger en cas de problèmes. Il est différent et tantôt nous abrogera de compliments, tantôt nous traitera de façon rude. On ne veut plus du garçon gnan-gnan qui nous complimente à longueur de journée. On cherche avec un bad-boy à casser la routine de notre vie, rejeter le train-train quotidien. On recherche une vie moins ennuyeuse et de nouvelles expériences. L’homme gentil devient comme une amie fille et n’a plus ce côté mystérieux qui nous attire tant… Et surtout, l’homme gentil est souvent trop sensible et du coup, on le voit comme une faiblesse car il dévoile trop vite ses sentiments… Et nous, on préfère les mecs solides !

adorable-bad-bass-beautiful-chuck-chuck-bass-Favim.com-88941

Toutes les filles ne seront pas attirées par le genre de mec « bad boy », et heureusement, j’ai envie de dire ! Le « fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis » s’inscrit dans une sorte de relation passionnelle. Quand ce genre de relations toxiques se multiplie, il convient de rechercher ce que nous souhaitons vraiment…

Le genre de filles attirées par ce genre de mec qui ne leur convient pas et ne leur apportera que souffrances, sont des filles qui n’ont pas confiance en elles et qui pensent inconsciemment ne pas mériter d’être aimées… Elles pensent pouvoir changer le mec en question… Peut-être qu’elles tombent amoureuses de mecs inaccessibles parce-qu’elles savent qu’elles vont être abandonnées et qu’elles pensent ne pas être dignes d’un amoureux qui les traite bien…

Je crois que je suis ce genre de filles, qui ne tombe que sur des mecs inaccessibles et qui est surtout attirée par eux… Le truc, c’est comment m’en défaire ?!

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les filles aimeraient que leurs mecs soient un peu plus . . .

Après mon dernier article (que vous pouvez lire ici) sur les petites choses que les hommes n’aiment pas chez nous, aujourd’hui, je vais vous parler des choses que nous aimerions bien retrouvez, nous les filles, chez nos hommes !

veronika3-by-dannie-1300x880

On aimerait que vous nous disiez plus souvent vos sentiments ! Nous avons besoin de savoir que vous nous aimez ! Alors, sans nous le criez sous tous les toits mais juste nous le rappeler de temps en temps, ça nous ferait du bien. Même souvent en fait ! Et sans que nous ayons à vous le demander, ce serait le top !

On veut un homme fidèle, honnête, un homme de confiance et qui a confiance en son couple. Un pilier sur lequel, on peut se reposer. Un homme qui partage avec nous des valeurs communes : respect, fidélité… et des passions communes. Les femmes veulent et attendent d’un homme qu’il n’ait pas peur de s’engager.

On aimerait que vous vous impliquiez un peu plus souvent dans les tâches ménagères de la maison ! On bosse comme vous et nous aussi, nous sommes fatiguées à la fin de la journée, alors un petit partage des tâches ne serait pas trop demandé ! Et puis cessez de mettre vos caleçons sales sous le lit à la fin !

cuisine-et-menage-les-femmes-levent-le-pied

On aimerait que vous soyez un peu plus avenants ! Quand on vous demande de changer une ampoule qui ne fonctionne pas, sil vous plaît faîtes le ! Si ce n’est pas dans la minute, au moins dans la journée hein, ça nous évitera de vous redemandez demain et de se disputer pour une simple ampoule ! Que vous soyez à l’écoute de nos besoins et pas seulement dans nos petites requêtes de ce genre.

Quand on engueule marmot N°1 pour une bêtise, soutenez-nous ! Ne rigolez pas avec lui et ses frères et sœurs de ses bêtises ! Nos enfants sont une responsabilité partagée et nous devons leur montrer que nous sommes soudés face à eux que ce soit dans les moments affectueux que dans les petites punitions !

On aimerait que vous nous complimentiez plus souvent ! Que ce soit sur notre ligne, et même si ce n’est pas vrai, dîtes-nous à quel point cette robe nous amincit ou à quel point ce pantalon paraît plus grand aujourd’hui ! Surtout, ne nous dîtes pas que nous avons grossi, même si c’est vrai ! Ou alors, avec les formes (jeu de mot pourri) ! Et en nous encourageant et nous proposant d’entamer un régime avec nous par exemple ! Et puis, un petit compliment sur le dîner est le bienvenue également.

On veut un homme indépendant, autonome et libre ! Un mec qui sait ce qu’il veut et où il va. Que vous sachiez vous débrouiller seul et que vous ayez coupé le cordon avec votre mère. Un homme qui sait faire face aux difficultés de la vie et qui soit responsable. Qu’il agisse en homme et qu’il nous protège. Une femme attend de son homme qu’il soit stable, viril, et qu’il lui apporte stabilité et sécurité. Paradoxalement, on veut que notre homme soit doux ! Fort et doux, tendre et attentionné. Doux dans les moments intimes, doux pendant la grossesse.

On veut un homme dynamique et qui nous fasse rire ! Qu’il nous propose toutes sortes de choses, sorties et qu’il n’attende pas que ce soit tout le temps nous qui proposions.

Et surtout, une femme veut que son homme soit communicatif ! Un homme qui sache reconnaître quand il a tort et surtout qu’il sache dire lorsqu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Bref, en clair une femme attend d’être choyée, respectée, admirée, écoutée et aimée !

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je t'aime bien, mais tu n'en sauras rien . . .

Parfois, je me demande si je ne suis pas une fille amoureuse de l’amour ! J’aime l’idée de tomber amoureuse, j’aime les premiers moments d’un couple, quand tout est beau, tout est rose, et qu’on découvre l’autre.

Oui, j’aime ça ! Et du coup, je me demande si j’ai déjà aimé un jour… Je ne suis sortie qu’avec deux garçons. Avec le recul, je ne pense pas les avoir aimé… Je ne sais pas. Le second, ça a été une histoire assez particulière. Le genre d’histoires qui ne te donne plus envie de recommencer. Le genre d’histoires qui te vaccine contre l’amour.

Nan, je ne sais pas si j’ai déjà été amoureuse. Je ne sais pas si je sais ce qu’est l’amour.

Le premier, c’était plus par solitude. Le second… J’avais dit non. Puis mes copines m’ont convaincu et puis lui aussi au final. Mais comme quoi, vu comment ça s’est terminé, il vaut mieux ne pas les écouter (les copines!) et rester sur sa première impression. Même si j’avais rapidement changé d’avis et que finalement je n’imaginais plus mes journées sans lui. Tout avait été trop vite d’ailleurs : rencontre puis installation ensemble quasiment dans la foulée.

Bref, nous étions jeunes et un peu trop fous je crois. Mais étais-je vraiment amoureuse de lui ou de l’idée que je me faisais de lui seulement ?! Amoureuse du fait de vivre en couple ?! Je ne suis sortie qu’avec deux garçons, mais j’ai été intéressée par une centaine de mecs dans ma courte vie ! J’ai beaucoup de coups de coeur en fait mais je ne crois pas pouvoir dire que je tombe amoureuse…

heart-368485_640

Il peut m’arriver d’avoir un coup de cœur pour deux personnes différentes en même temps ! Le pire, c’est que je ne leur dis rien. Ce sont toujours eux qui font les premiers pas et les seules fois où j’ai essayé, je me suis rétamée en beauté ! Du coup, je n’ai jamais eu envie de retenter l’expérience.

Et pourtant, je suis une amoureuse possessive, excessive et très jalouse. Mon mec ne doit regarder que moi, limite il ne doit plus adresser la parole à aucune autre fille ! Je sais que j’ai fait des tas des crises de jalousie à mes exs et je ne veux pas recommencer ça. Chaque fois que je m’attache quelque peu à un garçon, je me freine rapidement, car je vois que le souci se représentera. Je crois que pour être heureuse en couple, il faut absolument que je « soigne » ça…

Pour être heureux à deux, il faut être heureux tout seul. Je sais que je ne le suis pas complètement même si grâce au sport et au blog, je m’épanouis un peu plus chaque jour. Le boulot, ce n’est pas encore vraiment ça et puis j’aspire à pouvoir requitter le nid familial dès que possible.

love-316640_640

Et oui, j’aimerai rencontrer quelqu’un. Mais dans ma vie de tous les jours, je ne vois pas où… Je ne sors jamais, je veux dire en boîte ou dans les bars… Et je n’ai que très peu d’amis et ils sont tous casés avec enfant… Alors, Internet ?! Laule. Ouais, enfin mes exs, je les ai rencontré sur Internet et on ne peut pas dire que ce fut une réussite ! Et puis, où ?! Adopte, Badoo, Tinder ?! Pfff, l’impression de n’y trouver que des cons, ou des mecs intéressés par le cul…

Je ne fais plus confiance non plus. J’ai bien trop peur. Alors, je me dis que je suis bien mieux toute seule, et je sais que c’est vrai. Que tant que je n’aurai pas réglé mon souci de possessivité, toutes mes relations finiront de la même façon… !

Mais parfois, j’ai des coups de cœur. Certains sont éphémères et d’autres durent un peu plus longtemps. Je peux en avoir sur plusieurs garçons en même temps. Mais ils ne le savent pas. Ils ne le sauront jamais. Quand un mec me plait, j’ai du mal à aller lui parler spontanément… Et là en plus, il y en a un (oui, je te l’ai dit que j’avais plusieurs coups de cœur en même temps), ce serait sur Internet, et oui, je crois qu’Internet occupe une grande place dans ma vie… Mais en même temps, les gens derrière, ils sont vrais, alors je ne vois pas ce que ça change avec le fameux IRL !

Alors, en ce moment, il ne le sait pas, mais oui, j’ai un coup de cœur, et parfois le soir je m’endors en m’imaginant dans ses bras…. Et puis même que j’en ai peut-être plusieurs… Mais aucun d’eux, ne le saura…

Et sinon, c’est quoi l’amour ?!

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

signature blog

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :