Griezmann Confidentiel, reportage d’Alexandra Sublet pour TMC

Hier soir était diffusé sur TMC, un reportage mené par Alexandra Sublet sur Antoine Griezmann. L’animatrice a suivi le footballeur et ses proches pendant plusieurs mois pour recueillir un maximum d’informations. La star de l’Atletico de Madrid et de l’Equipe de France a ouvert les portes de son petit monde aux caméras de l’animatrice et productrice de ce documentaire.

© AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON

Un mec simple, humble, discret et réservé

Ses proches sont également de la partie. Notamment sa sœur, son frère, son père et son meilleur ami. On voit que les Griezmann sont un clan et qu’ils sont très soudés et proches d’Antoine malgré les kilomètres qui les séparent. Son père s’occupe de ses finances et sa soeur est son attachée de presse et son marketing manager.

Sa femme, très discrète, n’a pas souhaité apparaître dans ce documentaire. On voit qu’elle n’est pas là pour se montrer, se pavaner au côté d’Antoine. C’est une fille simple, classe, élégante et qui reste dans son coin sans chercher à faire du buzz autour d’elle. Mía est protégée de la médiatisation également. Les seuls clichés que l’on peut voir d’elle sont toujours de dos, et on a encore jamais vu son visage.

Antoine ouvre les portes de chez lui sans montrer où se situe la résidence pour des raisons évidentes de sécurité. Il ne montre pas non plus l’intérieur de sa maison, ni les nombreuses pièces qui doivent la composer. C’est un jeune homme qui n’est pas vantard et ne cherche pas à étaler sa richesse. Il reste très simple, humble, discret et réservé. On voit qu’il a des difficultés à se dévoiler, à parler de lui comme ça.

Un mec qui n’aime pas parler de lui…

Il éprouve également des difficultés à se rappeler la peur qu’il a eu ce soir du 13 novembre 2015 alors que sa sœur était au Bataclan. C’est finalement elle qui en parle, sans en faire trop, et ce pour la première fois. Elle n’a jamais cherché à se faire plaindre là-dessus et même avec sa famille, elle n’en a parlé qu’une fois et plus jamais ensuite…

Il a ensuite des difficultés à évoquer Eric Olhats, l’entraîneur qui l’a recruté à la Real Sociedad alors que personne ne lui donnait sa chance en France. Il était ensuite devenu son agent. J’avais entendu parlé de désaccords concernant la carrière d’Antoine et les publicités qu’il faisait, Eric le lui reprochant de trop s’éparpiller. Mais le point de rupture le plus impactant a été le fait qu’Eric n’a pas souhaité venir au mariage de celui qui le considérait pourtant comme un deuxième père.

Est-ce qu’il ne s’éparpillerait pas un peu trop ?

Beaucoup lui reprochent de s’éparpiller et de ne pas rester cantonnée au football. C’est vrai qu’il a commencé à faire pleins de choses, des publicités pour des marques, un livre, et une série de livres pour enfants. Le succès a toujours dérangé en France. Dès que tu es bon dans un domaine, tu dois resté cantonné à ce domaine sans pouvoir être bon ailleurs… C’est la mentalité française et c’est bien dommage.

On lui reproche tout l’argent qu’il gagne. Le fait de le dépenser. Et les sommes disproportionnées. Le foot, ça a toujours été comme ça. Oui, il gagne sûrement beaucoup trop mais en attendant, quand on voit les sacrifices qu’il y a derrière, Antoine est parti de chez lui à 14 ans pour se retrouver dans un pays étranger, dont il ne connaissait pas la langue et avec une personne qu’il connaissait à peine.

On lui reproche aussi d’avoir dit qu’il se sentait plus espagnol que français. En mettant en avant le fait que si Benzema sortait un truc pareil, ce serait le chaos mais comme c’est un petit blanc on ne dit rien ! Mais est-ce que Benzema a vécu en Algérie ?! Faut arrêter de comparer l’incomparable. Ça fait 12 ans qu’il vit en Espagne, qu’il parle espagnol, il est marié à une espagnol, oui il se sent espagnol : normal !!!!

Griezmann se dévoile de façon discrète et pudique sans chercher à faire du buzz ni à montrer sa richesse et encore moins sa supériorité. C’est un garçon qui est resté les pieds totalement sur terre et bien ancré dans le sol. Une personne qui ne se prend pas la tête, d’une simplicité exemplaire. Et toute la famille a ce côté humble et naturel, comme si finalement Antoine n’était qu’un mec de 26 ans comme les autres…

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :