Quand Charlotte laisse la place à Dounia-Joy…

J’ai du avoir mon premier ordinateur courant ma dernière année de lycée ou plutôt le début de la fac. Je me suis inscrite sur Facebook, premier réseau social en poupe à cette époque. Un jour, j’ai atterri sur un site qui a vraiment conditionné le début de ma vie digitale. Yahoo Questions Réponses. Un site addictif où tu pouvais poser des questions, puis répondre à d’autres. Une véritable communauté est née et on était un bon petit groupe à se suivre. On a pu se parler en tchat de longues heures chaque jour et forcément, même si nous étions tous dans différents coins de la France ou d’ailleurs, nous avons créé des liens.

C’est sur ce site que j’ai utilisé en premier le pseudo Dounia-Joy et ce pseudo me suit presque partout sur les sites Internet où je m’inscris. Les liens que j’ai créé sur Yahoo, j’en ai gardé beaucoup qui sont devenus des amis aujourd’hui. J’en ai vu certains, malheureusement, pas assez souvent. Et j’en ai lâché une qui m’a déçue mais dans l’ensemble j’ai gardé de bons liens avec pas mal d’entre eux et j’avoue qu’heureusement parce-que ce n’est pas dans ma vie réelle que je réussis à nouer et encore moins à garder des amitiés.

Charlotte a laissé la place à Dounia…

Sur Internet, je suis donc Dounia-Joy. Charlotte, la timide, n’existe plus. Sur Internet, je clashe, j’ouvre ma grande gueule, j’ose exprimer mes pensées, mes idées et donner mon point de vue. J’ose m’affirmer auprès de mes contacts, amis que j’ai créé sur la toile. En réalité, avec mes amis, même de longue date, je suis beaucoup plus renfermée, beaucoup plus sur la réserve et beaucoup plus timide. Et je n’ose jamais engager moi-même une conversation.

Même en ce qui concerne les relations amoureuses, je suis beaucoup plus à l’aise sur Internet. D’ailleurs, mes deux seules histoires d’amour ont commencé sur le net. Via Yahoo pour le premier, et via Facebook et une amie commune pour le second. Je suis inscrite sur les sites de rencontre, et j’arrive à susciter l’intérêt des mecs, même en leur parlant, mais ils se lassent quand ils voient que pour me rencontrer, ils vont ramer. Dès qu’il faut passer à la rencontre, Dounia laisse place à Charlotte, la fille timide, réservée et beaucoup trop peureuse.

… Dounia aimerait redonner sa place à Charlotte

J’aimerais être cette fille que je suis derrière l’écran. En effet, j’aimerais m’affirmer de la même façon. J’aimerais que Charlotte laisse place à Dounia beaucoup plus souvent. C’est comme si derrière mon écran, je devenais une autre, j’enfilais un masque. Mais pourtant, je suis tellement sincère derrière mon écran qu’au final, je crois que c’est en vrai que je porte un masque. Un masque de protection. Je n’ose pas être moi encore. J’ai trop de blocages qui m’empêche d’être moi-même, et derrière mon ordinateur, tous ces blocages disparaissent.

Voilà pourquoi, j’ai tant besoin de ce blog. Pour être moi-même. Je m’expose tellement dans mes articles que j’ai l’impression de me retrouver moi-même dans ce blog. Et j’espère réussir à m’approcher réellement de la Dounia que je suis ici. Charlotte a laissé la place à Dounia mais j’aimerais que Dounia redonne sa véritable place à Charlotte… Parce-que là j’ai un peu trop l’impression d’avoir une double personnalité…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Redescend de mon piédestal . . .

girl-hair-meadow-403-827x550

Quand un mec me plaît, je n’arrive pas à maîtriser ce que je ressens pour lui. Je m’emballe trop rapidement. Je le mets sur un piédestal. Je ne vois que ses qualités. J’occulte ses défauts. Ou plutôt, je ne les vois même pas.

En plus, je suis un cœur d’artichaut. Je peux tomber sous le charme de dix mecs en même temps. Bon, peut-être pas autant mais quand même ! Par contre, je peux aussi parfois être « fidèle » et n’avoir en tête qu’un seul et même mec, pendant des mois. Ne pas lui dire et donc entretenir mes sentiments sur un leurre. Et comme, je suis timide et très intimidée, quand un mec me plait, en général, il ne le sait pas et ne le voit pas. Donc, si c’est une personne que je ne connais pas bien, je ne vais pas arriver à entretenir une relation me permettant d’en savoir un peu plus sur lui progressivement.

Alors, parfois, je me lance de façon maladroite et directe (les dernières fois à l’avoir fait avant ces jours derniers, c’était au lycée !!!! Je n’aborde pas en général) et je me prends un gros vent ! Parce-que justement, je n’ai pas cherché à connaître mieux la personne et que je tente une approche directe car je sais que sinon, je vais finir dingue. Quand ça devient une obsession et que je sais que je ne pourrais pas l’oublier si je n’agis pas.

Mais, je ne dois pas avoir les bons en tête. Le principe du « suis moi, je te fuis. Fuis moi, je te suis » s’avère être complètement vrai. Dès qu’un mec sait que tu t’intéresses à lui, il ne te trouve aucun intérêt, pareil dès qu’un mec s’intéresse un peu trop à moi. Par contre, plus ils seront cons et distants, et plus je les voudrais… Bref, c’est complètement con !

8315214095_2ba519cb0c_b

En plus, même si j’arrivais à attirer dans mes filets un de ces mecs pour qui je voue presque un culte, l’histoire ne marcherait probablement pas bien longtemps. J’ai pourtant vu ce que ça donnait de faire de l’autre l’objet de toutes tes attentions. Parfois, je me demande donc si je ne devrais pas me mettre avec un mec pour qui je n’ai aucun intérêt. Au moins, je ne ferais pas de lui le Saint-Graal.

Je crois surtout qu’en fait, le bon est en chemin et que quand on se trouvera, je ne me poserais plus toutes ces questions inutiles que je me pose quand un mec me plait ou actuellement. Alors, oui, je vais lâcher-prise, dire Adieu à AdopteUnMec.com d’ailleurs à quoi bon continuer à traîner sur ce site alors que je n’y ai jamais accepté aucune rencontre et que la durée de vie d’une conversation ne dépasse pas un jour !

Après tout, je suis bien mieux célibataire. En couple, je serais encore trop flippée et stressée. Il faut que j’apprenne à être heureuse seule avant d’envisager être heureuse à deux. Il ne faut pas que je comble un manque par un mec qui au final ne me comblerait pas comme il faut, et qui finirait par m’agacer, et que je finirais par agacer.

Alors oui, j’aurais sûrement encore des crushs pour des mecs. Je ne peux pas empêcher mes yeux de les regarder, je ne peux pas vraiment empêcher mon cœur de craquer non plus. Par contre, j’espère pouvoir freiner ma tête et m’empêcher de trop m’emballer la prochaine fois. Et ne plus jamais mettre un mec sur un piédestal, aucun ne m’arrive à la cheville, ah ah 😉 !

20150108071927

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :