La virginité tardive n’est pas une tare ! {et il faut que je me le rentre dans le crâne!}

Je m’en suis cachée au début. Il y a trois ans, je vous l’avouais dans un article protégé par mot de passe que je n’avais donné qu’à mes fidèles lectrices. Puis d’autres articles ont vu le jour où j’en parlais sans filtre. Ce n’est pas que je n’en ai pas honte, ce n’est pas que j’en suis fière non plus. C’est une partie de moi et je dois vivre avec, c’est comme ça, je ne vais pas renier ce que je suis et je ne suis pas « résumable » qu’à ça…

La trentaine approchant, la société très sexualisée m’ont longtemps fait penser que j’étais anormale, le jugement des uns parfois aussi. Je m’étais même inscrite sur un forum récemment où j’ai pu voir que je n’étais pas un cas isolé et qu’il y avait même des personnes plus âgées que moi, des mecs aussi… Et puis dans mes connaissances, en en ayant parlé, j’ai eu des personnes qui m’ont avoué la leur et après avoir vu à quoi ressemblaient ces personnes, à quoi je ressemble moi, j’aimerais que les gens arrêtent les gros clichés du genre « T’es vierge parce-que t’es trop moche pour que quelqu’un ait bien voulu de toi ».

Il y a de multiples raisons qui font qu’une personne perde sa virginité sur le tard, qu’une personne soit toujours vierge après 30 ans. Et en surfant sur le net, je me suis vite rendu compte qu’on était pas si rares que ça. Seulement beaucoup ont honte d’en parler, de l’avouer et même de se l’avouer à eux-mêmes. Ils vivent cela comme une tare, un échec. Je ne vous dirais pas que ce n’est pas mon cas. Je vois encore cela comme ça au jour d’aujourd’hui même si je me dis qu’il faut que j’essaye de lâcher-prise et de dédramatiser cela.

Il n’y a pas que la raison d’un traumatisme psychologique et éventuellement sexuel vécu dans l’enfance qui puisse expliquer cela. Comme cette virginité peut être assumée ou cachée, elle peut également être choisie ou subie. Les raisons de la virginité par choix étant essentiellement religieuse. La virginité est considérée comme tardive passée l’âge de 25 ans. Et l’âge moyen est de 17 ans…

 

5 grandes raisons à une virginité tardive

l’attente du prince charmant / de la femme idéale

Certaines personnes fantasment sur un idéal, préfèrent attendre « le bon », « la bonne ». Ils ont en tête un concept romantique de la relation sentimentale et sexuelle. Pour ces personnes, leur première fois se doit d’être inoubliable avec un partenaire « parfait ». Sauf qu’arriver à un moment, ces personnes se rendent compte que l’homme ou la femme parfaite n’existe pas, ensuite le temps passe, la virginité leur pèse, ils n’osent pas faire des rencontres, le temps passe et ils bloquent… Un véritable cercle vicieux qui s’installe…

des traumatismes vécus dans l’enfance

Des abus sexuels, des attouchements, des mauvaises expériences, des violences domestiques sont autant de raisons d’où peuvent découler un dégoût du sexe. Certaines personnes ayant vécu ce genre de traumatisme peuvent ériger une certaine barrière infranchissable à l’encontre de l’autre sexe.

les personnes asexuelles

Certaines personnes ne ressentent absolument aucune libido ni de pulsions sexuelles. Elles ne ressentent aucun désir. Ces personnes ne souffrent pas de leur virginité. Elles ne ressentent aucunement le besoin de faire l’amour.

des croyances religieuses

Certaines personnes ont des convictions religieuses ayant vécu dans un milieu traditionnel ou religieux.

un blocage psychologique

L’angoisse de se mettre à nu, la peur de franchir le cap. Certaines personnes se posent beaucoup trop de questions et sont terrorisées à l’idée de ne pas savoir comment se comporter. Elles craignent l’intimité. Elles sont d’une timidité maladive et manque d’interactions sociales. Généralement se sont des personnes qui se sentent mal dans leur peau et ne se sentent pas attirants. Elles ne pensent pas qu’elles peuvent plaire.

Timidité, manque de confiance, pression sociale

Certaines personnes ont pourtant eu des histoires amoureuses mais elles n’ont jamais réussi à dépasser le cap des bisous ou de la pénétration. Le fait de ne pas avoir eu de copain / copine passé un certain âge ne signifie pas être moche pour autant comme le gros cliqué que je peux parfois entendre du « t’es vierge parce-que t’es moche ». Une timidité maladive, un gros manque de confiance en soi font que certaines personnes se sont repliées sur elles-mêmes, ont peu d’amis, et peu d’interactions sociales…

De plus, la pression sociale est telle qu’aujourd’hui, même les ados de 14/15 ans la subissent. Une fille qui a 18 ans n’a pas encore eu sa première fois est regardée de travers alors imaginez à 30 ans ! Les jeunes filles cherchent du coup à se débarrasser de leur virginité le plus rapidement possible. Elles n’attendent même plus de tomber sur un garçon « amoureux » et je trouve ça un peu dommage…

Le pire c’est que passé un certain âge, l’appréhension de la première fois prend une nouvelle forme : peur que le mec, la fille n’attende pas, la peur que la personne ne veuille pas d’une autre personne inexpérimentée… La peur de l’avouer, faut il le dire ou pas ? Autant de questions qui bloquent et empêchent de passer à l’action…

Un phénomène pas si rare…

Le phénomène de virginité tardive n’est pas si rare. En quelques clics sur le net, on s’aperçoit qu’il y a pas mal de témoignages, même un forum où l’ont peut lire des histoires poignantes. Histoires qui indiquent que malgré ce que la société veut bien nous montrer, le sexe n’est pas inné et n’est pas quelque chose de facile pour tout le monde. Il y a l’inquiétude, le cercle vicieux s’installant, la peur de rencontrer quelqu’un, de voir cette personne fuir… La pression sociale des enfants pour une femme et les copains parlant de leur dernière conquête pour les gommes font que ces personnes osent rarement en parler autour d’eux.

Les différentes discussions que j’ai pu avoir sur le forum (auquel je me suis désinscrite car ça ne m’aide pas à lâcher prise sur cette virginité), les différentes photos de ces autres personnes vierges que j’ai pu observer, m’indiquent qu’on est parfois loin du cliché du vilain petit canard ! Par contre, on manque tous cruellement de confiance en nous.

non, nous ne sommes pas des extraterrestres

Être vierge ne veut pas non plus dire qu’on ne puisse pas prendre part à des conversations détaillées sur l’intimité. On est pas forcément plus ignorants que les autres sur certaines choses. Certains ont eu des câlins poussés sans pénétration et ont exploité leur sexualité autrement.

Ce n’est ni une maladie, ni une malédiction, ni une tare. Le fait d’être vierge n’est pas ce qui définit entièrement quelqu’un. Il n’y a pas de courses, pas de concours, pas de médailles et encore moins de date de péremption ! Le fait d’avoir eu besoin de plus de temps vous rend peut-être différent mais pas anormal pour autant ! Il ne faut pas dramatiser, il faut désacraliser la première fois et garder confiance. Le moment venu viendra où vous vous sentirez suffisamment en confiance pour sauter le pas.

Se forcer à coucher avec quelqu’un ? J’avoue y avoir pensé. Mais ce n’est pas une solution. Le fardeau est psychologique mais la virginité n’est pas une fatalité. Il faut apprendre à reconnaître les désirs de son corps, se détacher du concept de la personne parfaite pour le faire avec qui on vivra heureux et aura 2 beaux enfants. Mais il ne pas fermer les yeux sur une personne pour qui l’on éprouve du désir et avec qui on éprouvera une confiance suffisante pour passer le cap, advienne que pourra par la suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

33 comments / Add your comment below

  1. Entièrement d’accord avec toi ! Le problème c’est pas la virginité tardive, c’est la société qui veut nous faire croire qui fait à tout prix s’en débarrasser. Avant que je rencontre mon copain à l’âge de 22 ans, je n’étais jamais sortir avec quelqu’un, et je n’avais jamais non plus embrasser, même pas un smack, et pendant longtemps j’ai eu honte parce que les autres me le faisait ressentir comme ça. J’ai jamais très bien compris pourquoi il fallait à tout prix perdre sa virginité le plus tôt possible. On se met pas subitement à réussir dans la vie parce que ca y’est c’est fait. Surtout que le seul truc qui te change la vie c’est d’avoir des gosses lol

    1. C’est clair que la société impose des « normes » sauf que y’a pas de normes !!!
      Moi j’ai eu mon premier copain à 22 ans et avant ça jamais embrassé non plus !
      J’avais déjà honte de ça alors là, c’est un peu compliqué !

  2. Tout à fait d’accord également.

    J’ai perdu ma virginité à l’aube de mes 19 ans, et j’étais déjà « en retard ».

    Quand je suis arrivée au lycée à 15 ans, la majorité des gens de mon âge l’avait déjà fait, ou le faisaient dans l’année (ou mentaient pour ne pas être la/le vierge de service). Au début, j’ai fait pareil. J’ai menti.

    Je n’avais aucun désir, aucun appétit sexuel. Je n’ai eu de désir qu’après avoir fait l’amour pendant plusieurs mois. Et encore … Je n’ai pas un grand appétit sexuel. Ce qui génère chez moi du stress et de la culpabilité. D’ailleurs j’ai un billet écrit là dessus, dont je repousse la publication depuis plus d’un an … Je vais peut-être le sortir ! Je croyais que j’étais asexuelle, à l’époque.

    A la fin de l’année, les problèmes sexuels des autres m’ont gravement interpellé (une amie avait été violée, une autre était une « trainée » (faut le faire, mais pas trop non plus, sinon t’es une pute), une autre avait fait un déni de grossesse et avait accouché sans s’en rendre compte). Ca a été le déclic. J’ai avoué à tout le monde que j’étais vierge, et que j’en étais fière. Mais la pression, je la vivais au quotidien malgré tout.

    Le mec avec qui je l’ai fait ne m’a pas tellement laissé le choix : « T’es ma copine, je ne vais pas attendre 10 ans que tu sois prête. » Il l’a pas dit comme ça, mais pas loin, et il ne m’a pas demandé mon avis. Bref.

    Tout ça pour dire que la société et le sexe, c’est …. Une mauvaise affaire. Etre vierge n’est pas une tare, tu as raison. Ce n’est pas non plus facile à vivre d’être différent, je le sais bien. Tu trouveras ton équilibre. Je te le souhaite de tout coeur. Sois tranquille, tu es parfaitement normale.

    1. Tu ne penses pas que la première expérience ayant été traumatisante bin du coup ça te bloque pour la suite ?
      Etant donné que le mec avec qui tu l’as fait ne t’as finalement pas laissé le choix… :s
      Merci pour me rassurer 🙂

  3. Et surtout même si c’était une tare ça ne regarde pas les autres. Ils n’ont pas à donner leur avis sur la question.
    Pour ma part j’avais 17 ans, dans la « norme » donc, et sincèrement vu comment ça s’est passé j’aurais mieux fait d’attendre. J’idéalisais sans doute trop, j’étais apeurée, j’ai eu mal ^^’
    Prends le temps qu’il te faut. La perte de ta virginité viendra une fois que tu auras dépassé tes peurs et tes soucis de dépendance affective. Quand tu seras prête à accueillir un homme dans ta vie ça viendra tout seul.
    Le plus important c’est le respect mutuel. Si tu n’es pas encore prête et que ton partenaire veut te forcer la main, fuis !

    1. un jour c’est ce que j’ai dit à quelqu’un qui m’a dit « mais c’est pas normal ça » !!! Normal selon qui connard ?! En quoi est-ce que ça te regarde ? en quoi tu peux te permettre de juger qu’un fait soit normal ou pas ? bref ça m’a valu de me facher avec une connaissance ^^
      Je pense que effectivement tant que je serais dans le contrôle affectivement, je ne pourrais pas perdre le contrôle sexuellement…
      Et oui, je ne resterais pas avec un mec qui ne respecte pas cela

  4. Tout devient une « tare » quand on établit une « norme ». C’est bien dommage tous ces clichés, ces normes érigées en valeurs « sûres ».
    S’écouter je crois que c’est ce qui compte avant tout et se respecter aussi. A 16/17 ans toutes les filles de ma génération se demandaient quand serait leur première fois. J’avoue je n’y pensais pas. Moi, j’avais 19 ans la première fois, c’était mon premier petit ami, il a attendu 8 mois et ça a été merveilleux. La deuxième fois j’avais 28 ans et ça a été un fiasco sans précédent, il n’a pas pu attendre 1 semaine.
    Il n’y a pas de règle en la matière, ni d’obligation d’ailleurs. Les choses se font quand on se sent prêt.
    Parce qu’une vie sexuelle heureuse et épanouie, c’est possible. Mais à condition qu’il y ait du respect au sein du couple.
    Crois en toi Dounia. Et apprends à t’aimer. Un jour, un homme viendra et enverra balader tous ces clichés stupides.

  5. Je me suis reconnue dans beaucoup de choses que tu as dites dans ton article. J’ai avoué à certains de mes amies que j’étais encore vierge à 26 ans il y a quelques temps et elles ont pas été choqué même si je ne sais pas ce qu’elles en ont pensé vraiment. De toute façon je m’en fous. Je sais que tant que je n’aurai pas confiance en moi, ce ne sera pas possible.. Pourtant j’aurai pu passer à l’acte à deux reprises mais je n’avais pas assez confiance en mes partenaires pour ça.. De toute façon ceux qui te juge n’en valent pas la peine !

    1. Pareil, j’aurais pu passer à l’acte mais je n’avais ni assez confiance en eux, ni en moi et j’avais peur !! Tu as raison, ils n’en valent pas la peine ces soit-disant donneur de « leçon de normalité » !

  6. Tu sais comme je te soutiens ! 🙂
    Hélas, quoi que tu fasses, en particulier quand tu es une fille – même si je ne dis pas que c’est simple pour les hommes vierges – tu es jugée. A 15 ans t’es une salope, à 20 t’es coincé. Au bout d’un moment, fuck you.
    Dans le sexe, la confiance, c’est hyper important. C’est presque le Graal. Et tu es sur le bon chemin. En tout cas c’est ce que je te souhaite. Tout le monde mérite de vivre une sexualité (même si tu en as déjà eu une avec tes caresses, effectivement il ne faut pas l’oublier, il n’y a pas que la pénétration !).

    1. Y’a même eu plus que caresses, en plus… donc effectivement y’en a qui disent que ça fait partie de « faire l’amour », je crois que je focalise peut être un peu trop sur la pénétration en elle-même aussi.
      merci pour ton soutien, et merci pour m’aider dans mes moments de blues en MP 🙂

  7. Je reste volontairement vague sur les caresses, ahahaha !!! 😀 😀 Oui pour moi tout ça on va dire, c’est du sexe. Et perso j’adore autant ça que la pénétration en elle-même.
    FAISONS-NOUS UN CALIN (et pas sexuel, heiiiin ! 😀 ) 😀

    1. Et ça ça me manque en fait. Vraiment bcp. Sentir un mec contre moi et m’y sentir bien. Les caresses un peu poussées etc…

  8. Article vraiment très chouette. Et moi qui hésitait à faire un article semblable sur mon tout nouveau blog. J’ai 32 ans. ça fera un an au mois de juillet que j’ai laissé de côté ma virginité. Pour la société, c’est un sujet tabou… Pas pour moi, mais je me retrouve dans l’une des cinq raisons que tu exposes. Ton article me donne confiance pour pouvoir écrire le mien 😉

    1. coucou et merci !
      dans laquelle des 5 raisons te retrouves-tu ???
      Tu me laisseras le lien de ton article en com si tu veux 🙂
      merci encore !

      1. Je n’ai pas encore écrit mon article en fait. Je ne sais pas trop comment m’y prendre car au-délà de la perte de ma virginité, un cas de conscience me bloque encore. sinon, je me retrouve dans le blocage psychologique et cela ne concerne pas que le sexe, tous contacts physiques qui me bloquent. Mais je compte bien le faire, cet article ;-). je t’enverrai l’adresse de l’article. Pas de soucis. Sinon, viens faire un tour sur mon blog quand tu veux 😉 Bonne journée

  9. Hello ! tout d’abord un grand bravo pour ton/tes articles à ce sujet que je trouvent très bien écrits et très utiles parce qu’effectivement ce cas n’est pas rarissime.
    C’est top que tu réussisses aussi bien à en parler et pour cela : respect !

    Franchement moi tout ce que j’aurais à dire c’est crois en toi et te mets pas la pression puisqu’au final ce sont les autres qui te la mettent alors que ça ne les concernent en rien.
    Tu fais ou ne fais pas ce que tu veux et le principal c’est d’être bien dans sa tête et son corps.
    La vie c’est être bien, peu importe les normes.

    FUCK LE RESTE ! Le jour où tu voudras, tu le feras, parce que tu fais CE QUE TU VEUX ! 🙂

    1. Salut ma belle !
      Merci pour ton commentaire qui me fait carrément trop plaisir ! J’adore trop te lire et lire tes histoires 😉
      Ce n’est pas facile pour moi de parler de ce sujet en « vrai », alors sur le blog c’est bcp plus facile pour moi, l’écrit et le fait qu’au final ce sont plutôt des inconnus qui me lisent, me donnent un peu plus confiance pour le faire.
      Merci encore pour le com et pour le conseil, c’est bien comme ça que je compte prendre les choses désormais 🙂

      1. Merci bcp ! Tu écris très bien.
        Encore une fois je comprends à travers tes mots ta « détresse » mais je te jure que lorsque l’on arrête de se focaliser sur les gens, ce qu’ils penses, les normes etc … pfiiiiiou le soulagement !
        Ce qui est top c’est qu’en en parlant à travers ton blog, finalement plein de gens se reconnaissent qui n’osaient pas en parler, du coup vous pouvez échanger entre vous, vous conseiller et c’est là que je trouve que les blogs sont vraiment top.
        Quand ils peuvent aider les gens.

        Et même si nous sommes tous différents, si tu as des questions et que je peux t’aider de n’importe quelle manière : n’hésite pas !!!

        BE HAPPY !!!

        1. Je pense effectivement qu’il fait vraiment que je m’affranchisse définitivement du regard des gens ! Je suis contente d’avoir osé parler de cela sur le blog, cela n’a ps ete évident au début. Mais oui je suis contente si cela peut aider d’autres personnes qui elles n’osent pas en parler 🙂 merci en tout cas !!!!

  10. LE DROIT A LA VIRGINITE EST INTERDIT :
    A 18 ans ,demander l’ autorisation parentale créer un blocage pour avoir
    la virginité de son époux -épouse pour le mariage .
    Vieilles filles et vieux garçons commencent là leur périple catastrophique
    de recherche amoureuse :déjà 50 % des hommes et femmes ont perdu leur
    virginité passé 18 ans .
    INTROUVABLE :en plus de faire peur ,ces loies sur le détournement empêchent de
    trouver 1 partenaire vièrge et de pratiquer sa religion .
    Les gens ainsi radiés de la société et de la vie en étant empêchés d’ avoir un ou
    une amoureu(se)x se voient dégringoler et anéantis de + en + .
    A 40 ans c’ est foutu .Puis vient la mort entre 40 et 50 celon les statistiques pour les
    célibataires .
    AIDONS-LES .

  11. Comment pourrais je me comporter quand je n’ai pas encore perdu ma virginite. J’ai essaye pendant 2 fois ça fait mal je crois que je n’y arriverai jamais. J’ai 23 ans

    1. Coucou ma belle, merci pour ton com !
      Ne t’inquiète pas, ça viendra, il faut que tu sois avec un garçon que tu aimes et qui t’aimes, qu’il soit patient et attentif, et que tu éprouves du désir pour cela… 🙂 si tout est réuni, il n’y a pas de raison, bon courage, je te comprends !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :