Forme et santé, Humeurs

Perdre du poids quand on a pris de mauvaises habitudes alimentaires . . .

Je voulais compléter un peu mon article posté hier (clique ici si tu ne l’as pas lu!). Je parlais de minceur et de produits minceur et je suis satisfaite que le message que j’ai souhaité transmettre ait été lu et bien compris. Je voulais vraiment véhiculer l’idée que les pilules minceur étaient franchement à bannir.

Après, je ne me considère nullement nutritionniste, diététicienne ou encore coach minceur. Je parle en tant qu’ex « grosse », de ma propre expérience. Quand je parle de perte de poids que l’on peut gérer, je parle de prise de poids due à la malbouffe. Je ne suis pas médecin et je sais qu’il existe un temple de maladies faisant prendre du poids alors que la personne ne mange pas « mal ». Donc évidemment, dans ce cas, je n’ai pas les réponses nécessaires à leur apporter.

ir.ashx

Par contre, je reste persuadée que la prise de poids due à la malbouffe ou aux émotions est contrôlable. Je ne dis pas que c’est une mince affaire, c’est un long combat contre soi-même et il faut être prêt à vouloir investir des changements nécessaires et peut-être même à en souffrir un peu, du moins au début. Car quand on constate que les résultats payent de façon efficace et durable, cette souffrance disparaît pour laisser place à l’envie de continuer, la gnaque d’avancer et la fierté. Là encore, je parle de surpoids important ou non et non d’obésité ou d’obésité morbide qui peuvent être prise en charge par la chirurgie.

J’ai été cette fille qui se laissait bouffer n’importe quoi n’importe comment sans contrôle de ses propres émotions. Je pense qu’il faut trouver un autre moyen de canaliser ses émotions pour arriver à rééquilibrer son alimentation. Trouver une chose qui nous épanouie comme le fait la bouffe. Pour moi, ça a été le sport. Çà n’a pas été évident tout de suite. Il m’a fallu bien un an après la reprise du sport pour constater les effets sur mon mental. Je me sentais moins agressive, plus épanouie et donc moins en prise avec mes émotions. Je conseille le livre « Les kilos émotionnels » de Stéphane Clerget.

cook-366875_960_720

Quand on a pris du poids parce-qu’on a pris l’habitude d’une mauvaise alimentation, on ne peut pas vouloir maigrir sans faire un minimum d’efforts, ce n’est pas possible ! Alors se trouver trop « grosse » n’est pas suffisant, il faut très souvent qu’un déclic s’opère pour accepter de laisser de sa personne ! Ainsi, commence le rééquilibrage alimentaire. Faire attention à ce qu’on mange sans que cela ne devienne obsessif non plus. En changeant son alimentation et en se bougeant, on peut toutes y arriver !

Alors ça ne se fait pas un jour, c’est un travail long, bien sûr, beaucoup trouveront ça trop longs et feront alors des régimes restrictifs pour perdre plus vite mais c’est au risque de voir les kilos se réinstaller des mois plus tard ! Le secret d’une perte de poids efficace est une perte de poids qui se fait de façon progressive et non trop rapidement. Alors bien-sûr, il y aura des moments de craquage au début et même tout au long, mais ce n’est pas grave ! Il faut s’autoriser de temps à autre des plaisirs alimentaires et ne surtout pas culpabiliser, car c’est en culpabilisant que l’on va focaliser le cerveau sur notre balance et qu’elle ne bougera pas !

large

Il faut trouver son fonctionnement. Personnellement, j’ai commencé à perdre du poids en alliant mon sport à une alimentation beaucoup plus équilibrée. J’ai donc continué sur cette lancée. Il y a eu des moments où la balance me paraissait bloquée, j’étais un peu frustrée mais je n’ai jamais lâché l’idée que je pouvais y arriver. Donnez-vous les moyens et la patience d’y arriver les filles, car c’est vraiment la clé ! Et quand vous verrez les résultats, les efforts fournis vous sembleront si dérisoires et cette nouvelle alimentation plus équilibrée vous ravira ! Je vous le dis par expérience, et pourtant j’étais pire que gourmande et avide de gâteaux en tous genres !

3 ans pour passer de 75 kilos à 55 et quelques. 3 ans de sport. Des blessures sportives. Des moments de découragement mais où je ne voulais rien lâcher, 3 ans de patience, 2 ans de rééquilibrage alimentaire, de forts moments de doute, mais une grande fierté à l’issue de ces 3 ans. Je vous le répète, ne faites pas de régime restrictif en vous privant de tout et en vous frustrant tellement que vous reprendre plus que les kilos perdus quand vous ne tiendrez plus ! Commencer par modifier quelques petites choses : moins de soda, moins de pain / beurre, cuire à l’huile plutôt qu’au beurre etc, tenez sur la durée, bougez et les résultats seront là ! Et même si c’est parfois long, quand vous verrez votre poids se stabiliser à un poids que vous ne pensiez plus atteindre, vous serez ravies !

Forme et santé, Humeurs

De la dangerosité de vouloir mincir à tout prix . . .

La publicité, la société de consommation poussent à la minceur à tout prix. Les magazines vendent du rêve. Certaines publicités me mettent complètement hors de moi. Je ne sais pas comment on peut pousser à ce point à la dangerosité en répandant l’idée de stopper les régimes et d’ingurgiter ce « cachet » pour maigrir à une rapidité inouïe !

Ce genre de produit commence à se répandre et à se vendre en pharmacie sans ordonnance. Normalement, prescrites pour des personnes en obésité, combien de jeunes filles « s’estimant » trop « grosses » en ayant un IMC correct vont effectivement tomber dans le piège de ces produits « miracles » leur promettant ventre plat et perte de kilos superflus avant l’été ?

Concept of health care or abuse and addiction tablets. Young woman eating pills on a spoon on blue

Ces produits et tous régimes promettant une perte de kilos exponentiels sont à bannir !!! Perdre 5 kilos en 10 jours, ce n’est pas une perte de poids « normale », ni encore moins saine ! Quand je vois dans les magazines des promesses de 10 kilos en un mois en restreignant complètement son alimentation ou en bannissant des féculents ou autres idées farfelues, je monte au plafond ! Non ! En s’alimentant de façon restrictive pendant un temps, oui on va perdre les kilos superflus, par contre à la reprise d’une alimentation « normale », ce n’est plus vos dix kilos de départ que vous allez retrouver mais le double ! L’effet yoyo quoi !

Ces méthodes minceur express sont dangereuses pour la santé. Pour perdre du poids de façon efficace et surtout durable, nul besoin de privation restrictive. Il ne faut pas manger moins, mais tout simplement manger mieux ! On peut manger à volonté les légumes et les fruits, riches en minéraux fibres et vitamines. On privilégie la viande blanche et le poisson et on limite la viande grasse.

Par contre, on évite tout ce qui est soda, on remplace les gâteaux secs, par un yaourt nature ou un fromage blanc à 0 % et un fruit ou des fruits secs genre amandes. On remplace les gâteaux apéros par des radis et des choses beaucoup plus light et on évite les chips ! Ensuite, on privilégie la cuisson à l’huile et non au beurre. On évite de manger du pain / beurre à tirelarigot, etc etc… Ces petites choses que j’ai moi-même appliquées vous feront perdre du poids si vous l’associez à une pratique sportive régulière.

large-32

J’ai perdu 20 kilos en 3 ans. J’ai d’abord perdu 10 kilos suite à une rupture parce-que je ne mangeais plus (perte d’appétit) et que j’ai vite repris quand j’ai recommencé à manger (mais je mangeais très mal à l’époque, genre soda + pain beurre + sandwich + peu de légumes etc etc). J’avais recommencé à faire du sport et je me plaignais de ne rien perdre. Mais dès que j’ai commencé à modifier mon alimentation, j’ai vu le changement ! J’en suis aujourd’hui à 55.6 kilos contre 75.5 en décembre 2012.

Mais je ne me prive pas, je ne mange plus de gâteaux LU (par exemple), plus de beurre sur mon pain. Le matin, au petit déjeuner, je mange du muesli au chocolat noir ou aux fruits secs dans un fromage blanc 0 %. Dans l’après-midi, je goûte un fruit et un carré de chocolat noir au lieu de petits pains et autres viennoiseries. Et je mange beaucoup plus de légumes qu’avant ! Mais je mange autant. Je suis sûre que je pourrais encore revoir certaines petites choses et je vais dans ce sens d’en apprendre encore beaucoup plus sur la nutrition et le « healthy ».

peach-pie-oatmeal_252019_large

Je faisais du sport 3 à 4 fois par semaine, mais suite à de nombreuses blessures (claquages, élongations, douleurs de dos), j’ai été un peu récemment restreinte dans mes activités et en continuant mon alimentation telle qu’elle l’est en ce moment, je n’ai repris aucuns kilos et j’ai stabilisé et même perdu un peu. Je pense avoir atteint mon poids de forme. 55 kilos environ pour 1m57. J’ai actuellement un IMC de 22.7 approximativement. Je suis en IMC normal ce que l’on appelle poids santé. Selon plusieurs tests IMC que l’on peut facilement trouver sur Internet, mon poids de forme serait de 54.2. J’espère donc atteindre ce poids et m’y stabiliser.

Par contre, je souhaite également me muscler et c’est là que je vais demander conseils à des coachs car j’ai essayé le renforcement musculaire type gainage abdos etc etc … Mais j’ai du mal à m’y tenir et j’aimerais trouver une activité permettant à la fois de combiner cardio et muscu donc continuer à perdre tout en me tonifiant.

Alors les filles, cessez de croire qu’en restant sur votre canapé tout en savourant vos chips et en avalant des pilules miracles dangereuses pour votre santé à long terme, que vous allez devenir la nouvelle Kayla Itsines ! On ne peut maigrir, je le répète de façon efficace et durable, sans un minimum de don de soi et d’efforts !

Qu’en penses-tu ?

humeurs hellocoton

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n1

Forme et santé, Humeurs

Apprendre à avoir une vie plus saine !

Je n’ai jamais appris à cuisiner. C’est tout juste si je ne rate pas la cuisson des pâtes. Je vis avec maman qui me fait de bons petits plats mais même lorsque je vivais avec mon copain, je faisais rarement à manger car je n’avais aucune patience pour cela. Depuis que je suis retournée chez ma maman, je n’ai pas pris le temps de me prendre la tête avec ça surtout que je rééquilibre mon alimentation depuis plus d’un an et que je n’ai pas envie de perturber tout ça.

Mais oui, j’aimerais apprendre à cuisiner. Et à cuisiner sain ! Mais je trouve qu’en France, on ne nous apprend pas assez à manger équilibré. Le slogan « 5 fruits et légumes par jour » est bien beau mais concrètement ça donne quoi ?! Entre protéines, lipides, glucides etc, comment bien équilibrer ses repas ? Je trouve que ça pourrait être très intéressant d’expliquer tout cela aux enfants, dès l’apprentissage scolaire. Une nouvelle matière à intégrer ? Moi je dis : pourquoi pas ?!

dessert-932449_640

J’aimerais savoir précisément l’apport nutritionnel de chaque aliment et les bonnes combinaisons à effectuer dans la journée pour manger de façon saine et équilibrée sans manque d’un quelconque apport. Savoir ce que je devrais manger le soir si je mange telle ou telle chose le midi. Je trouve que rien n’est clair quand tu décides de manger sainement pour faire attention à ton poids et en perdre. Sans parler de régime, rééquilibrer son alimentation n’est pas chose aisée.

Alors, je navigue sur Internet, mais il y a tellement de « pseudos-régimes » ou rééquilibrage en vogue qu’on finit par s’y perdre et ne plus du tout savoir ou donner de la tête. Et ceci est vrai pour tous les programmes sportifs également. Quand on suit des « stars fitness » comme par exemple Emily Skye ou Kayla Itsines, on a l ‘impression que ça a l’air tout simple mais il est difficile de savoir quoi faire quand on n’a pas envie de suivre à la lettre l’un de ces programmes sportifs.

training-828726_640

J’aimerais apprendre à faire mes courses pour ne rien manquer en une semaine, et de façon à préparer des repas variés et équilibrés. J’aimerais apprendre à cuisiner et à connaître les portions, les éléments nutritionnels indispensables pour chaque jour, bien connaître les aliments et la catégorie à laquelle ils appartiennent (féculents, protéines, glucides, lipides, etc…).

J’aimerais varier mes exercices de musculation et ne plus ressentir la routine qui parfois fait que ma motivation en prend un coup. Et c’est aussi peut-être ça qui est à l’origine de mes blessures musculaires.

J’aimerais aussi apprendre à avoir plus de temps, à mieux dormir et surtout à dormir plus tôt, à être plus organisée et ne pas avoir l’impression de manquer de temps. En clair, avoir une vie 100 % saine !

Alors si vous connaissez des sites, des livres ou autres conseils qui pourraient m’aider, je suis preneuse !

Forme et santé, Humeurs

Finalement, mon futur mec sera. . . kinésithérapeute !

Je suis encore blessée. Je commence à saturer de toutes ces blessures. Cette fois ci, j’ai une élongation du mollet. Je n’ai pas fait de sport pendant dix jours. J’ai pris mes anti-inflammatoires, mis le gel prescrit par le médecin, quelque fois de la glace mais je suis retournée au sport aujourd’hui et alors que je n’avais plus mal, la douleur est revenue.

Bon, je crois que le repos va devoir être plus long mais je flippe un peu. Pour moi arrêt du sport va forcément vouloir dire reprise de kilos et ce n’est pas possible, je ne peux pas l’accepter. Je n’ai pas parcouru tout ce chemin, enduré tant de choses pour tout voir foutu en l’air pour une blessure ! J’ai peur.

Honnêtement ça peut paraître futile à tant d’entre vous mais pour moi, mon corps est devenu un trophée. Je n’ai pas envie de reprendre du poids. Malgré les plus de quinze kilos perdus, je me vois encore grosse alors imaginez si je les reprends. Non je ne peux pas, je ne le supporterais pas, je suis sûre que j’en ferais une dépression nerveuse.

unhappy-389944_640

Bon je vais arrêter dix à quinze jours et si ça ne s’améliore pas je retournerais voir le médecin. Je vais juste marcher et aller à mes séances aquaphobie. Mais honnêtement, je ne sais pas si je vais tenir dix à quinze jours sans faire de sport. J’en fais le matin, les abdos, gainage, bras et autres exercices qui ne sollicitent pas trop le mollet mais ne plus aller à la salle de sport est pour moi très difficile. J’essaie de me raisonner en me disant qu’il vaut mieux deux semaines d’arrêt qu’un mois ou plus si j’aggrave la blessure par un claquage ou une déchirure.

Demain matin, je vais me peser comme tous les lundis. J’ai pris 200 grammes la semaine dernière. Pas celle passée mais celle d’avant du coup. En étant allée au sport le mercredi. Donc du jeudi à ce dimanche soit 9 jours d’arrêt. Or, il est préconisé 10 à 15 jours de repos, j’aurais du attendre un peu. Bon si je refais 10 à 15 jours d’arrêt, j’espère que ça va passer, mais du coup je vais continuer le gel anti-inflammatoire et continuer les anti-inflammatoires aussi. On verra bien. Demain matin, j’espère que la prise de poids sera aussi minime cette semaine que la semaine d’avant. Si je m’arrête encore 15 jours et que je prends 200 grammes par semaine, j’aurais à peine pris un kilo donc ça va, vous me direz.

Mais j’ai peur. Peur que ce soit plus. J’ai senti au sport que ça me titillait un peu, je n’aurais pas du continuer mais quand je fais du sport, ma niaque, ma volonté et les sensations que me procurent le fait de me bouger sont plus fortes que la douleur sur le coup. Bon bin quand même, après le claquage au mollet, les soucis de dos, j’avoue que je commence à saturer de toutes ces blessures et malgré mes étirements, mon litre et demi d’eau par jour, je ne sais plus quoi faire pour les contrer ces blessures.

Peut-être que j’en fais trop. C’est vrai que j’ai souvent la sensation de courbatures et de jambes lourdes, j’aimerais bien pouvoir me prélasser plus souvent dans des bains mais ma baignoire fuit. Du coup, j’ai trouvé la solution ! Étant donné que j’ai atteint mon quota de séances de kinésithérapeute pour le dos pour l’année, je vais me chercher un mec kinésithérapeute !!! Je ne vois plus que ça comme solution, étant donné que je me blesse plus que Zlatan !

Alors si tu es beau, intelligent, breton, costarmoricain même et que tu es kinésithérapeute envoie moi ton CV avec photo à douniajoy@gmail.com ! Et si un kinésithérapeute, un coach sportif, un médecin lit cet article, conseillez-moi, aidez-moi, j’en ai marre !!

Forme et santé, Humeurs

Je me suis jetée à l'eau et je suis fière de moi . . . !

Aujourd’hui avait lieu mon premier cours d’aquaphobie. J’ai peur de l’eau depuis que je suis toute petite. Je faisais des otites à répétition et du coup j’ai eu des drains dans les oreilles. A l’époque, on ne pouvait pas aller dans l’eau avec, du coup j’étais privée de piscine et je n’ai pas pu apprendre à nager avec les élèves de ma classe.

Lorsqu’on a enlevé mes drains et que j’ai pu reprendre, j’étais la seule à ne pas savoir nager. Le maître-nageur a voulu que l’on plonge dans le grand bassin pour faire une longueur jusqu’au petit bassin. Je n’ai jamais voulu, ne sachant pas nager et ce connard m’a balancé dans l’eau ! Oui oui ! Et le pire, c’est que je n’arrivais pas à remonter à la surface alors il m’a tendu une perche que je ne voyais même pas tellement j’étais paniquée.

swimming-pool-830505_640

Quand j’ai enfin pu remonter à la surface, pas un pardon rien. Juste un « ta classe est partie aux vestiaires, va les rejoindre ». Mon professeur ne m’avait même pas attendu et les élèves plus âgés qui attendaient leur tour sur le banc se foutaient tous de moi. Je suis partie en courant et en pleurant. Ma mère aurait du porter plainte !

Depuis ce jour là, je n’ai jamais voulu retourner à la piscine avec l’école et je suis devenue aquaphobe. J’ai peur d’avoir de l’eau dans le nez, dans les yeux et dans les oreilles. Je fais mon shampoing dans une baignoire tête en bas. J’adore pourtant être dans l’eau mais ne sachant pas nager, je ne vais jamais à la piscine.

J’y pense depuis l’an dernier mais je m’y étais prise trop tard pour les inscriptions. J’y ai repensé cet été et j’ai eu le déclic. Je me suis jetée à l’eau (ironie!) et je me suis inscrite. Je n’ai pas eu peur du tout en fait, je n’ai pas du tout stressée pour le premier cours qui se déroulait aujourd’hui.

piscine_GF

La monitrice est syper sympa et très à l’écoute ce qui est déjà très rassurant. Nous étions que 4 et 4 femmes ce qui est aussi rassurant. Elle nous a d’abord demandé de nous allonger dans la pataugeoire et de détendre tous nos membres. Cette première étape ne fut pas forcément facile, j’éprouvais beaucoup de mal à détendre ma tête.

Ensuite, nous sommes allées dans le bassin. Le ludique celui où on a pied ! Et nous avons fait plusieurs exercices de mise en confiance dans l’eau. Je savais que parmi ces exercices, nous aurions à mettre la tête sous l’eau et honnêtement, je ne pensais pas du tout y arriver dès le premier cours !

Nous devions donc tenter de mettre d’abord la bouche sous l’eau, de faire des bulles, puis progressivement le nez. A la fin, elle a pris des barres, puis nous devions passer dessous en passant donc sous l’eau. Je ne pensais pas du tout y arriver et si ! Je suis fière de moi ! J’avais mon bonnet de bain mais il est en coton et finalement l’eau s’imprégnant dedans, j’avais bouché mes oreilles avec mais la monitrice m’a conseillé de ne pas les mettre dedans et effectivement c’était mieux.

girl-923573_640

Elle nous a aussi mis deux par deux et l’un faisait nager l’autre en lui tenant les mains et en reculant pour la faire avancer. C’était génial franchement. J’ai adoré le cours et je me languis d’être à mercredi prochain ! J’espère que je progresserais vite et que l’eau deviendra mon alliée ! Surtout que j’adore être dans l’eau. La monitrice nous a d’ailleurs conseillé de venir à la piscine assez souvent pour faire les exercices seules pour pouvoir progresser plus rapidement. Ce que je pense faire !

Bref, j’ai eu mon premier cours d’aquaphobie, j’ai mis la tête sous l’eau et ça mérite un gros applaudissement ! Je n’y suis jamais parvenue, j’ai dépassé ma peur, je me suis surpassée rien que pour ce premier cours, et j’espère continuer comme ça.

Forme et santé, Humeurs

Adieu taille 42 ! Ma transformation physique et moi

Le 03 avril 2014, je vous écrivais cet article. Je pesais alors 72 kilos après avoir perdu et puis repris du poids depuis décembre 2012. Mon objectif à cette époque était d’atteindre les 60 kilos. Et bien tadam !!!! Je suis fière de vous annoncer que cet objectif est atteint. Ma dernière pesée lundi dernier affichant 59.1 kilos.

J’ai vu les changements s’opérer sur mon corps en prenant régulièrement des photos que je postais sur Instagram afin de suivre moi-même mon évolution et d’obtenir des avis extérieurs, n’étant pas toujours très objective avec moi-même et surtout avec mon corps.

belly-2473_640Ceci n’est malheureusement pas mon ventre !

Le 03 avril 2014, j’écrivais alors ceci : « L’horreur, des hanches proéminantes comme jamais, le ventre n’en parlons pas, les cuisses on se demande comment elles rentrent encore dans mes jean’s et les bras ont sacrément morflé. Et dire qu’avant de sortir avec ce beauf, le haut de mon corps était plutôt maigre (c’était déjà ça !) ». Mes hanches se sont vraiment affinées grâce au gainage et mon ventre aussi malgré que je le trouve toujours un peu imposant, mais étant hyperlordosée, je suppose que je ne peux pas tellement lutter contre ma morphologie. Mes bras me complexent moins et mes cuisses se sont vraiment affinées même si elles se touchent encore, je ne m’irrite plus lorsque je suis en robe ou en jupe.

Mes jean’s sont quasiment tous trop grand et certains pantalons ne sont même plus mettables tellement je nage dedans.

Le 29 juin 2014, j’écrivais cet article. Je pesais alors 68 kilos. Soit une perte de 03 kilos en quasiment 03 mois. J’ai ensuite eu si vous l’avez suivi mes soucis à la cuisse avec mon claquage et mes soucis au dos, lombalgie, cruralgie etc etc… et d’énormes tensions musculaires à ce niveau là. A l’heure où je vous écris, j’ai encore parfois mes soucis de dos et ce matin je me suis réveillée avec une crampe au mollet et j’ai toujours une douleur ce soir.

Le 31 mars 2015, dans cet article, je pesais 63 kilos et je stagnais à ce poids depuis le début de l’année. Mais la machine s’est rapidement remise en place car dans cet article datant du 12 mai 2015, j’en étais à 61.1 kilos. Je changeais alors mon objectif pour le baisser à 55 kilos. Donc, encore 4 petits kilos pour atteindre celui-ci.

Et parce-que le chiffre sur la balance ne veut pas toujours dire grand chose, je me suis également mesurée. Malheureusement, je ne l’ai pas fait dès le début ni régulièrement. J’ai commencé à prendre mes mesures seulement en novembre 2014. J’avais déjà affiné mon corps et perdu, je pense pas mal de centimètres. Voici un petit comparatif de décembre jusqu’à ce jour :

comparatif

Cependant, cette perte de poids ne m’aide pas à avoir plus confiance en moi. Je trouve toujours mes cuisses affreuses et je ne m’assume absolument pas en sous-vêtements. L’autre jour, j’ai vu un article à la Une d’une fille qui disait qu’elle n’assumait pas de se mettre en maillot de bain alors qu’à mes yeux, elle avait un corps de rêve. Je crois qu’en fait, nous les filles, nous ne sommes jamais contentes de notre corps, c’est à croire que chacune d’entre nous se trouve toujours trop grosse.

Mais je crois que je peux être fière de ce que j’ai accompli jusque là et quelle ne fut pas ma surprise et ma fierté en faisant les soldes de m’apercevoir que je rentrais dans du 38 ! Du 38 ! Et je peux enfin dire définitivement adieu à la taille 42 !!!! Alors, merci le sport, merci le rééquilibrage alimentaire, merci mon courage :). Car effectivement, il a fallu batailler. Ne plus céder à ses pulsions de gourmandises incontrôlées et être régulière dans la pratique sportive.

desigual_GFN’est-elle pas jolie ma combinaison Desigual, taille 38 siouplait ?!!! 🙂

Mais, ne serait-ce parallèlement pas devenu une obsession ? En voyant mes kilos s’envoler, j’en veux toujours plus et je n’ose arrêter ne serait-ce qu’une semaine le sport sans peur de prendre 3 kilos pendant cette semaine de repos. Du coup, même quand j’étais souffrante, je continuais le sport, ce qui a sans doute retardé dans ma guérison. Et là je me bataille avec mon esprit car demain matin, je devais y aller et j’ai mal à mon mollet. En plus, je fais tout le temps les mêmes machines et elles sollicitent beaucoup les cuisses et les mollets.

D’ailleurs, j’ai également peur de finir par me lasser car je fais tout le temps les mêmes machines, mais en fait, le truc c’est que je n’ai pas le droit de faire la plupart à cause de mon dos. Du coup, les machines cardio, j’en ai 3 fétiches, l’elliptique, le vélo elliptique et le stepper, et je fais 20 minutes de chaque 3 fois par semaine en plus de mes exercices de gainage. Peut-être serait-il plus judicieux de consacrer une heure par machine à chaque séance et ainsi faire une différente à chaque fois ?

Kayla est parfaite, n’est-ce pas ?!

Je devrais aussi renouveler les exercices de gainage, mais les abdos me font peur toujours à cause de mon dos et c’est vrai qu’en fait, j’ai tellement peur de me refaire mal que je n’ose changer ma routine. J’ai pourtant le Top Body Challenge et le Body Bikini Guide mais j’ai tellement peur de me faire mal au dos, car par exemple, on m’a déconseillé les squats.

Je vais donc pour l’instant continuer cette routine et réfléchir et zieuter le net pour trouver de quoi casser ma routine sportive et y intégrer de nouvelles choses et puis, si vous avez des conseils, ils seront les bienvenus !

dokuji

Forme et santé, Humeurs

La tendance Healthy et les programmes sportifs . . .

Depuis quelques temps déjà, la tendance Healthy se fait un bon bout de chemin parmi nous. Personne n’a été épargné et tout le monde a déjà entendu parler et / ou a adopté cette tendance. Les réseaux sociaux et les blogs notamment fleurissent sur la toile de jour en jour avec autant de recettes que de conseil sport afin de perdre du poids et de se sentir bien dans son corps. Manger sainement apparaît de nos jours comme le Saint-Graal, l’aboutissement que l’on devrait tous vouloir obtenir. Instagram voit fleurir de jours en jours des posts de nourriture se voulant saine, et de photos de jeunes filles musclées et super bien foutues à laquelle on aimerait toutes ressembler.

Des nouveaux / nouvelles surtout coachs en ligne du genre Sonia Tlev et son Top Body Challenge et Kayla Itsines et son Bikini Body Guide vous conseillent en alimentation et surtout vous concoctent un programme sportif en 12 semaines pour être au top dans son maillot de bain cette été. Elles postent également les avant / après de leurs fans tous plus spectaculaires les uns que les autres. De quoi motiver pas mal de jeunes filles en ce sens ! La Méthode Lafay inventée par Olivier Lafay a également le vent en poupe. Cette méthode de musculation sans matériel fait également ses preuves quand on voit les transformations des personnes l’ayant suivi.

kaylasonia_GF

Avant, la mode était à la maigreur, aujourd’hui c’est plus à la minceur, être ferme et bien musclé. Les programmes sportifs en tous genres fleurissent comme les modes alimentaires. La tendance Healthy prône un mode de vie sain, en matière d’alimentation mais aussi une routine sportive. Jusqu’à là, rien de bien méchant, ça part d’un bon sentiment et ça ne peut être que bénéfique pour la santé de mieux manger et de faire du sport.

Mais cette tendance ne serait-elle pas un peu en train de tourner à l’obsession ? De plus en pus de modes alimentaires et de programmes sportifs en tous genres se dessinent. Alors qu’avant on entendait parler uniquement de carnivore ou de végétarien, voilà qu’aujourd’hui, on parle végétalien, vegan ou encore flexitarien ?! Et puis, nous voyons fleurir subitement pleins de personnes intolérantes au gluten en même temps que le « sans gluten » se fait la part belle sur le marché de la consommation ! Alors que la plupart des jeunes filles suivent non pas par intolérance mais parce-que le sans gluten « fait maigrir » ! Je ne connais pas assez tous ces « modes alimentaires » pour vous les expliquer. Mais je ne comprends pas les personnes qui suivent ces « régimes alimentaires » non pas par idéaux ou convictions mais par mode parce-que ça « fait maigrir » !

food-salad-healthy-vegetables-large

Quand aux programmes sportifs, le dernier en date, « programme déesse » est un programme de sport animé par coachs en ligne de fitness le tout en 10 semaines pour la somme de 300 euros. Alors, pareil, ils te montrent tout un tas de photos avant / après où les filles deviennent toutes fermes et bien musclées mais honnêtement, le prix est un peu excessif ! Je pense que sur Internet, notamment Youtube, nous pouvons suivre pas mal de personnes qui postent gratuitement leurs vidéos sportives, telle JulianaFitnessBienEtre ou encore BodyTime avec Alex et PJ.

Il n’y a aucun mal à faire du sport et à changer ses habitudes alimentaires quand c’est un choix réfléchi et qu’on sait pourquoi on le fait. Mais là, où ça devient dangereux c’est quand ces modes alimentaires ou ces programmes sportifs en tous genres sont suivis dans l’obsession absolu de perdre du poids. Quand l’alimentation devient une véritable obsession jusqu’à calculer drastiquement les calories dont on a le droit dans notre journée sans s’autoriser aucun écart de temps en temps. Car arrivera un temps où le corps dira stop, où le cerveau flanchera si l’on n’est pas serein et où les mauvaises habitudes alimentaires referont surface avec tous les kilos perdus en double !

strong

Alors oui, la tendance Healthy est une bonne chose quand elle est contrôlée, dosée et qu’elle ne vire pas à l’obsession. Changer ses mauvaises habitudes alimentaires, manger plus de fruits et légumes est une bonne chose. Mais la tendance Healthy, c’est tout un mode de vie, se coucher tôt, avoir une hygiène de vie saine tout simplement. Et ça, bien évidemment que le corps vous en remerciera. Il suffit de bouger, de ne pas manger moins mais mieux et le reste suivra. Si vous décidez de prendre des protéines comme les Kayla ou autre Sonia alors, demandez conseil à un coach sportif ou à un nutritionniste ou diététicien. Et n’en prenez pas à outrance non plus, surtout vous les filles, vous ne voudriez pas devenir bodybuilder quand même !

Ma routine à moi dans tout ça ? Oui, je suis Sonia et Kayla, mais je ne suis aucunement assidue dans leurs programmes sportifs bien que je les possède tous les deux. Il faut dire qu’avec mes soucis de dos, j’ai la hantise de me faire mal et que je privilégie surtout la cardio et le gainage dans mes entraînements sportifs. Et en ayant perdu 14 kilos en 2 ans, je me dis que finalement, je pense que j’ai trouvé un bon rythme !

Le principal, c’est d’être bien dans sa tête et bien dans son corps, alors oui, je vous encourage à faire du sport car ça contribue au deux ! Et mieux manger vous aidera à mincir si tel est votre objectif mais ne tomber pas dans le piège de la balance à tout prix. Autorisez-vous des écarts, ne soyez pas dur(e)s avec vous-mêmes si vous mangez un carré de chocolat ! Aimez vous et votre corps, tel qu’il est, tel qu’il devient, ayez un esprit sain dans un corps sain et hop vous serez Healthy 😉

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n1

Forme et santé, Humeurs

Et si perdre du poids n’augmentait pas vraiment ma confiance en moi . . . ?

Vous le savez si vous me suivez depuis un bout de temps que j’ai perdu du poids. Beaucoup de poids. A ce jour 14.4 kilos.

Décembre 2012, après une année de malbouffe avec mon ex, le bilan est lourd : 75.5 kilos pour 1m57 ! Je suis alors en fort surpoids, d’après l’IMC, à la limite même de l’obésité.

Je décide de me reprendre en main et reprend le sport, mais la rupture est difficile et je ne mange plus grand-chose. En juin 2013, je fais 64 kilos. J’en reprends 6 pendant l’été, deux mois de malbouffe et d’apéros. Septembre 2013, 70 kilos. Je reprends le sport de façon plus régulière et intensive.

Décembre 2014 : 65.7 kilos. A ce jour 61.1 kilos. Mon idéal serait 55 kilos. Mon objectif est de passer sous la barre des 60 et ne plus jamais y revenir ! Cette perte de poids, je la dois à ma volonté, à mon sport et à mon changement d’alimentation (manger + sainement, arrêter le grignotage et les sodas^^).

dawn-dust-evening-5192-824x550

Ça ne s’est pas fait sans encombre. Il y a eu des moments où j’ai flanché et repris mes mauvaises habitudes, il y a eu mes problèmes musculaires avec ma cuisse (claquage) puis avec mon dos (cruralgie, lombalgie etc…). Je n’aime toujours pas mon ventre, ni mes hanches, et mes cuisses sont encore trop grosses à mon goût mais je vois quand même les changements quand je vois que mes ceintures, je les serre de plus en plus et surtout que mes pantalons sont bien trop grands sans.

Malgré la cuisse et le dos, je n’ai rien lâché et cette force, je la dois au sport. Ça m’a rendu plus forte, plus déterminée. Bref, tout ça pour dire que quand vous avez un objectif et que vous avez la volonté et la détermination, vous y parviendrez. Et ceci est valable pour n’importe quel objectif pas forcément le même que le mien…

Cependant, cette perte de poids augmente-t-elle vraiment ma confiance en moi ? J’ai voulu perdre tout ce poids pour moi-même, aucunement pour plaire à quiconque, je voulais seulement me plaire à moi. Alors oui, je suis fière et contente du chemin parcouru mais pourtant, je n’accepterai toujours pas de me mettre en bikini deux-pièces sur la plage car je n’assume toujours pas mon ventre et mes hanches.

A la salle de sport, je ne me considère plus comme une « grosse » et je vois désormais des filles bien plus costauds que moi, ça m’aide à me sentir mieux quand j’en vois d’autres avec des corps à tomber par terre ! Cependant, la véritable source de beauté physique chez moi a toujours été le visage. Alors quand je vois une fille costaud avec un magnifique visage, je complexe plus que si je vois une fille avec un corps de rêve mais qu’elle n’est finalement pas si belle que ça de visage… ! M’enfin la beauté est tellement relative me direz-vous, et vous aurez raison !

Mon visage, je me sens beaucoup mieux depuis que je suis blonde, mais je n’aime toujours pas devoir porter mes lunettes H24. Je me trouve beaucoup plus jolie sans. J’ai appris à apprivoiser mon nez. En photo, je sais quel profil m’avantage et comment me positionner afin qu’il ne soit pas trop gros mais de profil, je le trouve encore énorme. Je n’aime pas non plus mes dents blanches alors que j’ai un magnifique sourire.

Mais je pense que morphologie et confiance en soi ne vont pas de pair. Je connais des filles avec un corps de rêve qui n’ont aucunement confiance en elles et d’autres un peu plus rondes qui sont totalement en accord avec elles-mêmes. Je crois que l’on se déprécie quand on n’a pas confiance en soi justement, et c’est vraiment ça qui me manque pour pouvoir enfin m’accepter comme je suis.

Car, je m’aime peut-être un peu plus depuis que j’ai perdu du poids et que je suis blonde, mais non, je n’ai toujours pas confiance en moi. Je me rabaisse toujours autant. Alors est-ce que ça changera ? Comment faire ? Comment est-ce qu’un jour on parvient à enfin s’aimer tel que l’on est ?

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

Forme et santé, Humeurs

Des vidéos à suivre pour faire du sport chez soi !

Le sport est omniprésent sur le net. De plus en plus de vidéos et de moyens « gratuits » pour se bouger sont mis en place sur la toile. L’application Domyos disponible sur le Play Store pour smartphone, est super sympa. Chaque jour, une dizaine de cours en tout genre, alliant cardio et renforcement musculaire pour un public aussi bien masculin que féminin !

Je suis inscrite en salle de sport où j’ai  ma disposition des appareils de musculation ainsi que des appareils cardio. Avec me soucis de cuisse et de dos, je n’ose pas reprendre la musculation alors j’axe mes entrainements sur la cardio en alliant des séances de gainage et donc de renforcement de la ceinture abdominale chez moi.

courir

Si vous voulez vous aussi faire du sport chez vous, je vais vous faire part des vidéos que je suis régulièrement. Tout d’abord, voici JulianaFitnessBienEtre :

Vous pouvez cibler selon vos objectifs que ce soit perte des cuisses, du ventre ou des fesses, il y a dans ses vidéos toutes sortes d’exercices bien sympa et pas difficiles que vous pourrez suivre que vous soyez débutante ou pas.

Je vous invite également à aller sur la page YouTube de Domyos si vous ne voulez pas vous embêter à télécharger l’application. Vous y trouverez des séances de tonification et de musculation, pour se faire vous devrez investir dans un abdo gain que vous trouverez facilement en magasin spécialisé dans le sport :

Vous trouverez également des exercices de relaxation basé sur le yoga ou le stretching :

Sur la chaîne Fitness Blender, vous trouvez beaucoup d’exercices ciblant vos abdominaux :

Et enfin, je vais vous indiquer la chaîne BodyTime qui est très complète pour chaque public. Ainsi, vous pourrez trouver plusieurs entraînements spécial femmes qui ciblera fessiers, cuisse, taille etc … :

Ensuite, des vidéos qui cibleront les abdominaux et un ventre plat :

Des entraînements cardio pour perdre du poids et s’affiner :

Vous trouverez également sur cette chaîne des vidéos pour prendre du muscle :

Ainsi que des vidéos pour faire de la cardio et ainsi brûler la graisse :

BodyTime poste également des vidéos sur des conseils alimentaires car il ne suffit pas de faire du sport pour perdre du gras ou prendre du muscle mais aussi avoir une alimentation saine et équilibrée :

Voilà, je ne suis pas encore à fond ces vidéos mais je compte bien m’y mettre en plus et en complément de mes séances à la salle de sport.

Si vous en connaissez d’autres, merci de m’en faire part en commentaire !

Je ne suis pas les Body Challenge car je ne veux pas devoir faire quelque chose de calculé. J’ai besoin de choisir ma séance et de pouvoir changer d’avis sur les exercices à faire.

Et toi, tu as une routine sportive ?

Forme et santé, Humeurs

Adopter un nouveau rythme de vie plus sain . . .

En deux ans, j’ai perdu près de 12 kilos. Fin décembre 2012, je pesais 75 Kilos. Pour 1m57, il faut le préciser. Je sortais d’une relation d’un an de vie de couple avec mon Ex. Nous habitions ensemble et je mangeais n’importe comment. Étant donné que la relation ne me satisfaisait pas, je compensais par la nourriture. En un an, j’ai du boire plus de sodas que d’eau. Et manger plus de cochonneries que d’aliments sains et de nourriture saine.

Depuis un peu plus d’un an maintenant, je fais attention à ce que je mange et j’ai supprimé de mon alimentation sodas, gâteaux apéros… Je mange plus de légumes, même si je n’en aime pas tellement, j’essaie de me forcer. Je fais moins de goûter et surtout, je ne mange plus la nuit, car il m’arrivait d’enfourner gâteaux le week-end pendant la nuit alors que j’étais toujours à traîner sur le PC et que j’avais des fringales.

A gauche, aujourd’hui. A droite, il y a un an.

A ce jour, je pèse 63 kilos et je stagne. Je n’arrive plus à perdre depuis le début de l’année 2015. Le stress doit y être pour quelque chose car depuis fin 2014, j’ai des problèmes de dos qui jouent énormément sur mon moral. Et depuis quelques jours, des fringales que je n’arrive plus vraiment à contrôler. Alors, je veux me reprendre en main.

Je voudrais manger sain avec pleins de légumes et des bonnes protéines et les bons acides gras. Mais le fait est que je n’y connais rien et que je n’ai pas du tout l’âme d’une cuisinière ! Pour preuve, je peux rater la cuisson de pâtes ! Alors, je vais m’en remettre à certaines blogueuses qui postent leur repas sains sur le net, et je me pose la question de Weight & Watchers. Je veux adopter un rythme de vie #healthy.

8019720808_0f888d5bb3_z

Mais ce rythme de vie plus sain ne se résume pas à ce qu’il y a dans mon assiette. J’ai accumulé une énorme fatigue depuis quelques années en me couchant à des horaires impossibles même quand je dois me lever le lendemain matin. Alors depuis quelques semaines, j’essaie de me coucher au plus tard à minuit. Le problème, c’est qu’il me faut sûrement un temps d’adaptation et que là, j’ai l’impression d’être encore plus fatiguée qu’avant.

J’aimerais aussi faire encore plus de sport, mais, j’ai peur pour mon dos. Je sens encore une gêne. Actuellement, ça m’irradie dans la fesse et dans la cuisse et j’en ai marre de ne pas vraiment mettre de mots sur mes maux. Sciatique, lombalgie, cruralgie ? Les médecins m’ont tout sorti mais au final, je ne sais même pas ce que j’ai vraiment ? J’ai du mal à croire que ce soient de simples douleurs musculaires dûes à mon hyperlodose. Pourquoi deux ans après avoir commencé le sport uniquement ?! Le kiné, ça ne me soulage pas vraiment, l’ostéopathe, je ne veux plus y retourner alors je ne sais plus ni vers qui ni vers quoi me retourner, ce que je sais, c’est que ça commence sérieusement à jouer avec mes nerfs ! J’envisage de me renseigner sur le yoga ou le pilates et sûrement d’apprendre à nager.

picjumbo.com_HNCK2304

Bref, si je n’avais plus ces soucis de dos, je pense que j’irais au moins quatre fois à ma salle de sport entre renforcement musculaire et cardio ! Là, je n’ose plus y aller que deux fois par semaine et de faire uniquement de la cardio. Par ailleurs, j’ai abandonné la zumba. Bref, j’espère que mes soucis de dos vont s’estomper car ça me gâche vraiment le plaisir que j’avais retrouvé à refaire du sport et ça, c’est vraiment dommage. Je pense qu’il faut que je joue sur mon mental car je me demande si ce n’est pas devenu psychologique, tellement, j’ai peur de me faire mal, d’avoir mal.

Aussi, il faut que je trouve un appart, pour pouvoir adopter mon régime alimentaire sans faire chier personne. Et puis pour apprendre à ne plus dépendre que de moi. Ça va dans la lignée de mon changement de vie ! 🙂