Forme et santé, Humeurs, Mode et beauté

Les articles sur l’acceptation de soi et de son corps me désespèrent…

L’autre jour, je lisais cet excellent article de Fuite en avant, qui exposait que s’accepter, ce n’était pas si simple que ça. Elle a très bien argumenté son article et je vous invite à le lire si ce n’est pas déjà fait. Comme Melgane l’expose, moi aussi, les articles sur l’acceptation de soi et de son corps commence sérieusement à m’agacer.

Je ne me suis pas vue grossir…

Si vous ne connaissez pas mon histoire, j’ai été il y a un peu plus de cinq ans, en couple passionnel avec un garçon avec qui j’ai vécu un an. J’ai pris énormément de poids dans cette relation. En effet, en un an, j’ai pris quinze kilos. Le fait est que je n’étais pas bien dans cette relation et que je compensais par la nourriture. J’étais gourmande de base, mais avec lui, ça a été de pire en pire… Sodas, viennoiseries, plats en sauce, restaurants… Tout le combo des plus mauvaises choses à faire lorsque l’on souhaite garder la ligne.

Quand il m’a quitté, ça a été le choc. Je ne m’étais pas vu grossir. Et là mes kilos en trop me sont apparus comme par enchantement quand je me regardais dans le miroir. Et je n’aimais pas du tout le reflet qu’il me renvoyait. Je me sentais grasse, ignoble et mon ventre surtout me donnait l’impression d’être enceinte. Le coup de massue, c’est d’ailleurs quand on m’a posé la question ! J’ai vraiment pris conscience qu’il fallait faire quelque chose et je me suis inscrite à une salle de sport. Ce fut le premier déclic. Le second a eu lieu un an plus tard, lorsque j’ai compris que le sport à lui seul ne me suffisait pas à perdre du poids. Il fallait que je revois mon alimentation.

Le déclic pour une alimentation plus saine…

Alors, et ce sans l’aide de personne, j’ai commencé à modifier mon alimentation et à entamer un rééquilibrage alimentaire. J’ai arrêté le pain beurre dont j’étais beaucoup trop adepte en tant que bretonne pure souche. J’ai réduit les cochonneries et surtout j’ai intégré les légumes à mon alimentation, chose que j’ai découverte à ce moment là, je n’en mangeais jamais ! Et pourtant, je peux vous dire qu’aujourd’hui, je suis bien plus contente avec une assiette d’haricots verts qu’une assiette de frites ! Je n’en mange même plus, à part les rares fois où je vais au restaurant !

J’ai changé mon goûter, au lieu de prendre des viennoiseries, j’ai pris une pomme et un carré de chocolat noir. C’est devenu mon moment plaisir de la journée. J’apprécie beaucoup plus le goût des aliments, et les rares fois où je mange un pain au chocolat aujourd’hui, je le trouve extrêmement bon et non plus d’un goût devenu trop banal… J’ai aujourd’hui stabilisé mon poids depuis un an et je n’ai pas repris mon alimentation chaotique car cette alimentation saine est devenue un véritable plaisir gustatif pour moi.

Je ne pense pas que s’accepter soi-même soit quelque chose d’évident et les articles en ce sens sont toujours très répétitifs, pour s’accepter il suffit de se faire violence et de faire du sport, ne plus écouter les remarques négatives, s’entourer de bonnes personnes et se répéter tous les matins que l’on est beau / belle ! Comme Melgane, ce genre d’articles finit désormais par me hérisser les poils. Car non ! Ce n’est pas aussi simple que ça, si ça l’était, il n’y aurait plus personne qui aurait des problèmes de confiance en soi !

Se faire violence…

Je l’ai fait tout ça, j’ai vaincu des peurs, je me suis fait violence, car ce rééquilibrage et la reprise du sport alors que je n’en avais jamais fait à part au collège et au lycée, ce ne fut pas facile tous les jours. Je suis passée par différentes blessures, par une découverte d’être une personne asthmatique récemment et cela a du modifier mes activités, etc etc… Il ne suffit pas de se lever un matin et se dire, je suis belle devant le miroir… J’ai modifié mon corps, je l’ai vu se transformer, s’affiner et perdre 25 kilos, c’est tout de même quelque chose, ma plus grande fierté à ce jour d’ailleurs…

Mais le cerveau lui, ne se modifie pas… Et ce n’est pas un article bienveillant sur l’acceptation de soi qui m’aide à me sentir mieux. Si la perte de 25 kilos ne m’y aide pas, ce n’est pas quelques lignes qui vont y faire quelque chose… Je suis consciente que derrière tout cela, il y a un gros problème de manque de confiance en soi et le fait de ne pas se voir telle que je suis. Je m’explique. Quand je vois mon propre corps, je le trouve encore gras et disgracieux. Mais quand je traîne sur Instagram et que je vois des corps similaires au mien, je ne les trouve pas disgracieux. Même si ces filles ont les mêmes mesures que moi, le même poids, la même taille…

Mais malgré le courage et la volonté…

Il m’a fallu beaucoup de courage et de volonté pour en arriver là où je suis. S’inscrire dans une salle de sport et voir la plupart des filles avec un corps de rêve quand tu te traînes comme un boulet, n’a rien d’évident. J’ai tenu le coup, même après toutes les blessures, les moments de doute, les découragements… La fin d’une séance me rendait tellement bien… Ce sentiment de plénitude lorsque j’avais terminé une séance… Le sport me fait du bien, me canalise, je suis devenue un peu plus calme grâce à lui… Cela a eu beaucoup d’effets bénéfiques.

Mais aujourd’hui, je n’ai toujours pas accepté mon corps. Sûrement aussi parce que je suis devenue très exigeante avec moi-même. Et que je le suis beaucoup plus qu’avec les autres. Ce qui expliquerait aussi pourquoi je trouve mon corps disgracieux alors que des filles aux corps similaires, je les trouve jolies… L’ancrage est bien trop profond… Le mal a été fait. Et pour le réparer, cela prendra plus de temps, et ne se guérira certainement pas à la lecture d’un article se voulant bienveillant… Je ne doute pas du bien fondé que nous souhaite les auteurs de ces dits articles… Mais pour avoir vécu une transformation de son corps, je peux vous assurer que non, s’accepter, ce n’est pas si évident que ça, même en ayant fait tous les efforts pour !

Humeurs, Mode et beauté

Miss France 2018, mes pronostics !

© Laurent VU / SIPA

Le 16 décembre aura lieu l’élection Miss France et j’aime regarder ça avec ma mère, c’est un peu un rituel chez nous, comme pour l’Eurovision ! Chaque année, on prend nos petits papiers et on choisit nos 12, puis nos 5 etc etc ! J’ai souvent les bons pronostics, en tout cas parmi les 12 ! Camille Cerf, Alicia Aylies … étaient pour moi une évidence, j’aimais beaucoup moins Iris, Miss France 2016 qui pourtant a été élue Miss Univers.  Et que je trouve très belle maintenant !

Voici donc sans plus attendre mon top 12 pour Miss France 2018 et cela a été très difficile tant le niveau est très haut cette année. J’ai du en éliminer à contre-coeur. J’ai regardé les vidéos et certaines, en photos je les choisissais et ensuite moins en vidéo et vice-versa. Je me suis basée plus sur les vidéos pour faire mon classement. Ce premier classement est par ordre alphabétique :

Miss Alsace : Joséphine Meisberger, 21 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Aquitaine : Cassandra Jullia, 18 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Bourgogne : Mélanie Soarès, 23 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Centre Val de Loire : Marie Thorin, 20 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Corse : Eva Colas, 21 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Cote d’Azur : Julia Sidi Atman, 21 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Franche Comté, 22 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Ile de France : Lison Di Martino, 18 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Languedoc-Roussillon : Alizée Rieu, 20 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Mayotte : Vanylle Emasse, 20 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Provence : Kleofina Pnishi, 23 ans

© Laurent VU / SIPA

Miss Tahiti : Turouru Temorere, 21 ans

© Laurent VU / SIPA

Parmi ces 12 finalistes, pour moi 4 en ressorte vraiment : Mayotte, Alsace, Provence et Ile de France. Voici donc mes 5 finalistes :

Miss France 2018 : Miss Alsace

© BENJAMIN DECOIN/SIPA

1ère dauphine : Miss Mayotte 

© BENJAMIN DECOIN/SIPA

2nde dauphine : Miss Provence

© BENJAMIN DECOIN/SIPA

3ème dauphine : Miss Languedoc-Roussillon

© BENJAMIN DECOIN/SIPA

4ème dauphine : Miss Ile de France

© BENJAMIN DECOIN/SIPA

Ce classement peut changer le soir de l’élection ! Suivez-moi sur Twitter pour voir en direct mes préférences le soir du 16 décembre. Et toi, qui verrais-tu Miss France 2018 ?

Coups de coeur, Mode et beauté

Et miss Univers est . . . Miss France !

Elle l’a fait ! Iris vient de remporter la 65è édition de Miss Univers. Je n’y croyais pourtant pas une seconde lorsque j’ai vu les bombes atomiques qu’il y avait ce soir. Et puis, à la voir dans le top 12, puis 9, puis 6, puis 3 on commence à y croire. Colombie et Haïti formaient avec Iris les trois dernières. Elles ont eu une question en commun à laquelle elle devait répondre toutes les 3 sans entendre ce que disait les autres. Iris a très bien répondu en français mais le traducteur lui aurait besoin de quelques cours de français, car non l’échec dont parlait Iris n’était pas un casting mais ses études de médecine !

La dernière Miss France à avoir emporté la couronne de Miss Univers, c’était en 1953, et il s’agissait de Christiane Martel. Flora Cocquerel qui a représenté la France l’an dernier était 4è dauphine, et Chloé Mortaud, Miss France 2009 est la 5è dauphine de Miss Univers 2009 et accessoirement la 3è dauphine de Miss Monde. La Miss France ayant fait un bon score également était Marine Lorphelin puisqu’elle est première dauphine de Miss Monde 2013. Denise Perrier, une française était la dernière Miss Monde 1953, 1953 une bonne année pour les Miss françaises !

Bien contente de ne dormir que quelques heures pour avoir vu triompher la française car j’ai le corps cassé en deux en ce moment ! Très fatiguée et je me lève demain matin pour aller faire une radio ! Mais ça en valait la chandelle et je pourrais me rendormir après être revenue de ma radio ! Alors bravo Iris, la France va être fière de toi. Et pourtant, j’avoue que tu n’étais pas du tout ma préférée à ton élection de Miss France, mais j’avoue que tu es belle puisque tu as été élue la plus belle femme de l’univers !

Humeurs, Mode et beauté

Miss France 2017, mes pronostics !

miss-france-2017

Le 17 décembre aura lieu l’élection Miss France et j’aime regarder ça avec ma mère, c’est un peu un rituel chez nous, comme pour l’Eurovision ! Chaque année, on prend nos petits papiers et on choisit nos 12, puis nos 5 etc etc ! J’ai souvent les bons pronostics, en tout cas parmi les 12 ! Camille Cerf, il y a deux ans était pour moi une évidence, j’aimais beaucoup moins Iris, Miss France 2016. Voici donc sans plus attendre mon top 12 pour Miss France 2017 :

Miss Guyane : Alicia Aylies

2849678-miss-guyane-2016-alicia-aylies-950x0-2

Miss Aquitaine : Axelle Bonnemaison

2849492-miss-aquitaine-2016-axelle-bonnemaison-950x0-2

Miss Alsace : Claire Godard

2849459-miss-alsace-2016-claire-godard-950x0-2

Miss Guadeloupe : Morgane Theresine

2849585-miss-guadeloupe-2016-morgane-theresine-950x0-2

Miss Languedoc-Roussillon : Aurore Kichenin

2849507-miss-languedoc-roussillon-2016-aurore-950x0-2

Miss Nord-Pas-De-Calais : Laurine Maricau

2849693-miss-nord-pas-de-calais-2016-laurine-m-950x0-2

Miss Poitou-Charentes : Magdalène Chollet

2849522-miss-poitou-charentes-2016-magdalene-c-950x0-2

Miss Provence : Noémie Mazella

2849489-miss-provence-2016-noemie-mazella-950x0-2

Miss Limousin : Romane Komar

2849687-miss-limousin-2016-romane-komar-950x0-2

Miss Tahiti : Vaea Ferrand

2849711-miss-tahiti-2016-vaea-ferrand-950x0-2

Miss Martinique : Aurélie Joachim

2849597-miss-martinique-2016-aurelie-joachim-950x0-2

Miss Auvergne : Océane Faure

2849567-miss-auvergne-2016-oceane-faure-950x0-2

Parmi ces 12 finalistes, je pense qu’une fille des Iles sera élue cette année. Pour moi Miss Tahiti a donc toutes ses chances d’être élue Miss France 2017. Voici donc mes 5 finalistes :

Miss France 2017 : Miss Tahiti

miss-tahiti-france-2017-vaea-ferrand-7

1ère dauphine : Miss Provence

14184419_1072228926226685_8191584409946572943_n

2nde dauphine : Miss Guyane

44e0a5_2ecc016f874e46f6aa7f172cc2041d2cmv2-png_256

3ème dauphine : Miss Aquitaine

image-1024-1024-219091

4ème dauphine : Miss Languedoc-Roussillon 

3281306694_1_4_4wha43xy

Et toi, qui verrais-tu Miss France 2017 ?

© Sources Officielles Photos : Bertrand NOEL

Humeurs, Mode et beauté

Je ne sais plus comment m’épiler !

Je devais avoir 12 / 13 ans la première fois que j’ai essayé. Une très mauvaise expérience, puisque n’osant pas en parler à ma maman, je m’étais raser les jambes … sans crème ! Je ne vous raconte pas comment j’ai saigné et que je me suis irritée ! Bref, du coup ma maman m’a donné de la crème en me disant comment faire la prochaine fois !

Depuis, je me rase les jambes et je ne faisais que les jambes au départ. Ensuite, j’ai voulu faire les cuisses mais je me suis vite rendu compte que le rasoir ne fonctionnait pas à cet endroit alors j’ai utilisé de la crème dépilatoire, et pour le maillot, je rase ce qui dépasse et tond le reste depuis un ou deux ans.

Je suis châtain et j’ai les poils assez foncés sur une peau très blanche. A force de raser, les poils repoussent plus épais et plus drus et en masse ! Et après plus de dix ans de rasage tous les 2 jours pour être nickel, je n’en peux plus ! Je sature de perdre mon temps à enlever ces satanés poils ! Je me suis alors dit que j’allais tester l’épilation à la cire en institut.

shave-360313_960_720

J’avais RDV le 9 juillet. J’appréhendais beaucoup d’avoir mal mais je me disais qu’il fallait tester, que si on était tranquille pendant 3 semaines, un mois, ça valait quand même vachement le coup de se faire torturer pendant une heure. Finalement, la douleur a été plus supportable que je ne l’avais imaginée.

Mais bon, il restait des poils et elle n’a pas tout terminé à la pince à épiler. Là après plus de deux semaines, ça repousse, j’en enlève quelques uns à la pince à épiler mais j’appréhende la repousse et le moment où je vais devoir ressembler à un singe avant de pouvoir y retourner. J’aime que mes jambes soient douces H24 7j/7 et donc ce moyen ne me convient pas non plus.

Mais je n’ai pas vraiment non plus envie de retourner au rasage et de devoir faire ça quasiment tous les jours. Je ne sais vraiment plus comment m’épiler en fait. Alors, j’ai bien songer à l’épilation au laser m’enfin c’est un sacré budget et pour le moment ce n’est pas à l’ordre du jour de débourser autant d’argent.

shave2

Samedi, après presque un mois de l’épilation à la cire et n’en pouvant plus de ces petits poils qui repoussaient, j’ai rasé mes jambes ! Pour les cuisses, j’ai utilisé de la crème dépilatoire et devant la douceur de mes cuisses, j’ai décidé de procéder uniquement à la crème dépilatoire désormais. Surtout que j’avais pleins de petits boutons après avoir rasé, et encore pire qu’avant !

Alors, je ne sais pas si c’est la solution idéale, mais après avoir essayé les 3, je crois que je vais adopter cette là pour le moment, avant d’avoir économisé assez pour une épilation au laser ! Et vous les filles, c’est pas un casse-tête pour vous ? Vous faîtes quelle technique d’épilation ?

Humeurs, Mode et beauté

Retour au naturel . . . !

Demain, je retourne au naturel ! Et oui après près de deux ans en mode blonde, j’ai pris RDV chez ma coiffeuse pour revenir à mon châtain naturel. J’y pensais depuis un petit bout de temps, tout simplement parce-qu’il y a quelques mois, j’ai du coupé mes cheveux en carré mi-longs car ils étaient beaucoup trop abîmés et secs et que les pointes étaient fourchues et cassantes.

L’autre raison est aussi que je trouve que le blond ne vieillit pas très bien au bout de quelques shampoings et peut-être aussi à cause du chlore à la piscine. J’aimerais également passer aux soins naturels et donc laisser pousser mes cheveux naturellement, sans coloration chimique ni shampoing chimique. Pour cela, je vais passer progressivement au shampoing bio une fois que j’aurais fait plusieurs retouche couleur naturelle chez le coiffeur, et je pourrais ainsi également passer aux colorations et / ou shampoing au henné.

Il faut dire que je suis passée de châtain à roux puis au brun pour revenir au roux et ensuite au blond ! J’en ai ainsi vu de toutes les couleurs et je frôle un peu l’overdose. A savoir que mes cheveux me gonflent tellement en ce moment, que je ne supporte presque plus de les voir en peinture, alors je pense qu’un peu de changement ne leur (ne me surtout !) fera pas de mal !

06-FHP-1311151

S’il faut choisir entre cheveux longs naturels et cheveux courts blonds, le choix est vite fait ! Je regrette TOUJOURS lorsque je coupe mes cheveux ! Et je pense qu’ils repousseront en meilleure santé, plus sains, plus vifs et plus épais si je ne leur inflige plus aucune coloration chimique et agressive.

Je redoute le passage chez la coiffeuse demain, je n’ai pas envie que mes racines soient trop foncées par rapport aux pointes ni qu’il y ait un décalage énorme entre les deux. J’aimerais un résultat assez homogène et j’espère que c’est ma coiffeuse habituelle qui sera là demain car c’est vrai qu’elle arrive toujours à bien m’écouter et à bien retranscrire ce que je souhaite à chaque fois !

Humeurs, Mode et beauté

Juste une beauté artificielle . . . ?!

Je ne me suis jamais trouvée belle. Quand j’étais au collège, les autres se moquaient souvent de moi, de mes lunettes qui me gâchaient le visage et de mes dents qui n’étaient pas bien droites. Je n’étais pas la plus populaire et encore moins la plus sûre de moi.

Le lycée, ce fut un peu la même chose, dès qu’un mec me plaisait et qu’il le savait, il se moquait de moi. Ça n’arrangeait pas ma confiance en moi, j’avais l’impression d’être la fille la plus moche de l’univers. A la fac, je n’ai jamais rien dit si j’ai eu des coups de cœur, les concernés n’en n’ont jamais rien su.

Ensuite, j’ai commencé à me faire beaucoup d’amis sur Internet et c’est de cette façon que j’ai trouvé mes deux seuls copains. Sur internet, je suis beaucoup moins timide et donc j’arrive à être moi-même.

person-731142_640

J’ai perdu plus de 15 kilos, mon visage s’est très largement affiné mais aujourd’hui, je ne me sens toujours pas belle. Je fais de la photographie depuis quelques années maintenant et comme je suis beaucoup trop timide pour proposer des portraits aux autres, je fais beaucoup d’autoportraits.

Sur les photos, je me trouve belle. Uniquement si c’est moi la photographe. Lorsque les autres me prennent eux-mêmes en photo, je suis trop crispée, pas assez détendue. Ce qui est dommage car j’aimerais beaucoup m’offrir des portraits d’un photographe professionnel. Mais ceci n’est pas le sujet.

Sur les photos, j’enlève mes lunettes. Et ça joue beaucoup dans ma perception de la beauté. Je ne m’aime pas en lunettes. J’ai essayé des centaines de fois de mettre des lentilles mais je suis beaucoup trop flippée dès que mon doigt approche mon œil, alors même l’opération, je n’ose pas l’envisager.

J’enlève donc mes lunettes sur toutes les photos, et je prends des poses. Et généralement, je me trouve belle. J’ai appris également à retoucher mes photos, et je retouche systématiquement désormais mon visage. Je le lisse afin de gommer toutes mes imperfections.

J’ai une dermite séborrhéique sur le visage, donc j’ai souvent le nez rouge et des squames, parfois quelques boutons aussi. J’ai la peau sèche. J’aime mon sourire mais j’ai les dents trop jaunes à mon goût, alors je retouche également mes dents, je les blanchie.

Si je me maquille, j’arrive déjà un peu plus à me trouver jolie. Je mets un peu de fond de teint couleur pêche qui se soupçonne à peine, un peu de fard à paupières de la Naked 2 ou 3, un peu de mascara aussi et c’est tout. Avec mes lunettes, ça ne se voit pas tellement mais j’arrive quand même plus à me trouver jolie.

J’ai donc besoin d’artifice pour me trouver belle. Soit en passant par le maquillage, soit en passant par les retouches photos. J’envie ces filles qui sont belles naturellement. Qui ont une peau de bébé sans avoir besoin de crèmes à gogo pour calmer, cacher et soigner leurs imperfections.

Et pourtant, pas mal de stars finalement quand tu les voies sans maquillage, nous n’avons rien à leur envier. La retouche photo les embellie aussi, que ce soit au niveau du poids ou du lissage du visage également pour cacher leurs imperfections du visage.

Avoir recours au maquillage ou à la retouche photographique, n’est-ce finalement pas un peu tricher ? Parfois, quand je me regarde dans le miroir et que je regarde ensuite une photo de moi retouchée, j’ai l’impression que ce n’est pas la même personne.

Comme si j’avais réussi à me rendre jolie mais que je ne l’étais pas vraiment… Et toi, te trouves-tu belle ?

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n

Coups de coeur, Humeurs, Mode et beauté

Mon top 10 Miss Univers !

Je ne pourrais pas regarder car c’est dans la nuit de dimanche à lundi à 2h du matin sur Paris Première et ça dure 3h !!!! (Enfin, je crois que je serais capable de dormir avant tôt et de mettre mon réveil, même si le lendemain, je commence mon premier jour de formation d’intégration).

Elles sont 88 candidates en compétition. Je vous vais présenter mon top 10, en sachant que je me base uniquement sur le physique :

1) Camille Cerf, France (bon, je ne suis sûrement pas objective mais Camille Cerf, je la trouve quand même vachement belle!)

camille

2) Tegan Martin, Australie

tegan

3) Desire Cordero Ferrer, Espagne

spain

4) Patricija Belousova, Lituanie

lituanie

5) Alejandra Argudo, Equateur

ecuador

6) Karina Ramos, Costa Rica

costa

7) Chanel Beckenlehner, Canada

canada

8) Kaci Fennell, Jamaïque

jamaic

9) Elvira Devinamira, Indonésie

indonésie

10) Yulia Alipova , Russie

russia

Images Sources

Et voilà, ce top 10 n’est pas du tout dans l’ordre de mes préférences ! Je donne mes préférées en vrac !

Et toi, tu vas regarder ?

Forme et santé, Humeurs, Mode et beauté

Cet engouement du "sans" …. !

Depuis un bout de temps maintenant, je vois toute sorte d’engouement fleurir sur la toile. Et quand je vois certains de ces objectifs, je me demande parfois si la féminité ne part pas en cacahouète. Et je me demande bien pourquoi ?! L’argument premier serait de s’affranchir des « diktats » de la beauté. Cependant, avec certains de ces engouements, je me demande si ce n’est pas se masculiniser. A croire que pour s’affranchir des diktats de la beauté, il faut devenir « masculin ». En gros, d’après cette théorie, les hommes seraient moches !

Voici donc sans plus tarder une liste non-exhaustive de ces engouements du « sans » :

Sans rasoir : ne plus s’épiler, sous les bras. Ni les sourcils. Les laisser épais, longs à la Cara Delevingne. Et oui, certaines femmes n’en pourraient plus de la pression sociale qui pousse à l’épilation. Les stars se sont même arraché ce phénomène, de Madonna à Gwyneth Paltrow en passant par Lady Gaga. Franchement, moi, je ne suis pas prête de succomber à cette tendance, je ne supporte absolument pas les poils ! Bon en hiver, j’en fais moins cas, mais en été, impossible de sortir avec ne serait-ce qu’un millimètre de poils aux pattes !

Sans soutien-gorge : ne plus en porter ! Encore une fois, exit la féminité, exit les dessous sexy, la nouvelle tendance serait de ne plus porter de soutien-gorge. Alors beaucoup d’entre vous me diront : « bah oui mais mes seins vont tomber! ». Et bien, d’après certaines études, il paraitrait que non ! Ils auraient même tendance à se regalber naturellement. Cependant, je pense que pour faire du sport, ça doit vraiment être compliqué de ne pas avoir de soutien-gorge ou de brassière, d’autant plus si tu as une forte poitrine ! Parce-que déjà qu’avec un soutien-gorge normal (c’est-à-dire non dédié au sport), j’ai mal aux seins si je cours, alors sans rien du tout : au secours !

Sans maquillage : ne plus se maquiller ou si peu. C’est ce qu’on appelle la tendance du « no make-up ». Cependant, cette tendance, ne serait-elle pas qu’un leurre ?! Car, hormis, les blogueuses et youtubeuses beauté, je ne connais pas beaucoup de filles ou de femmes qui sortent tous les jours avec un maquillage digne d’un défilé du Festival de Cannes ! Moi même, j’ai toujours aimé me maquiller, je suis fan des palettes « Naked » d’Urban Decay, et pourtant, depuis quelques mois déjà, je ne me maquille plus que très rarement, par manque de temps mais aussi d’envie. Le mascara, n’en parlons pas, je porte des lunettes et c’est juste affreux puisque quand j’en porte mes cils touchent mes verres ! Du coup, j’utilise juste ma crème de jour, et ma BB-cream pour corriger mon teint et c’est tout !

Une femme maquillée outrageusement paraitra vulgaire et une femme non maquillée négligée. Et tout est fait à travers le regard des hommes. Toutes les pubs sont faites avec des filles avec maquillage et tous les mecs fantasment sur ce genre de fille hypra maquillée et bien épilée etc etc…

Alors ces trois tendances veulent dire quoi ? N’est-ce finalement pas une tentative de s’affranchir du regard des hommes ? Faire l’inverse de comment ils nous voudraient pour les faire changer d’avis ?! J’avoue, je me pose la question, car je ne comprends pas tellement ces tendances. Que chacune fasse comme elle le souhaite me convient bien mieux que de suivre à tout prix ces nouvelles tendances parce-que c’est fun et à la mode !

Sans shampoing : le fameux mouvement du « no-poo ». Ne plus utiliser de shampoing et uniquement se rincer les cheveux à l’aide de produits naturels. Quand on commence, il ne faut pas arrêter directement mais commencer par espacer les shampoings pour habituer le cuir chevelu à produire moins de sebum. Ensuite on se lave les cheveux uniquement à l’aide de produits naturels sans shampoing, et de façon très espacée. J’ai voulu essayer mais je ne me suis pas encore mise à l’eau ! Je suis blonde méchée et j’ai peur que mon blond se détériore. J’ai dans ma salle de bains, un shampoing déjaunisseur, un shampoing pour blonde méchée ou colorée, un shampoing bio et un shampoing anti-pelliculaire ! (Je pourrais te les présenter dans un article futur si tu le souhaites^^). Je pense que le but du « no-poo » est vraiment de contrer les cheveux gras, car contrairement aux idées reçues, moins on lave nos cheveux, moins ils seront gras ! Alors les filles, cessez de penser qu’en faisant un shampoing tous les jours vous permettez à vos cheveux de ne pas être gras, car plus vous les lavez, plus vous les agressez et donc plus ils produisent du sebum pour se protéger qui rendront vos cheveux gras.

Sans gluten : le fameux régime sans gluten dont on n’arrête pas d’entendre parler à toutes les sauces, sans mauvais jeu de mots ! J’en entends parler partout ! Le gluten est un ensemble de protéines essentiellement présent dans les céréales. Ce serait la nouvelle tendance régime du moment et comme toute nouvelle tendance de régime certaines filles la suivent sans en connaître ni les bienfaits ni les méfaits. Moi-même, je ne les connais pas alors je ne vais pas vous en parler plus que ça, mais juste que je trouve bizarre qu’on nous parle de plus en plus de personnes « souffrant » d’une intolérance au gluten. Alors vu les symptômes de cette maladie : diarrhée ou constipation, perte de poids, fatigue, irritabilité, pâleur, état dépressif, douleur aux os ou articulations, crampes musculaires, absence de menstruations, engourdissements, douleurs neuropatiques dans les membres, éruptions cutanées, aphtes… tout le monde va se sentir concerné, moi même je me pose la question, ayant eu des petits soucis de menstruations, perte de poids, engourdissements, crampes musculaires…. Alors, je ne sais pas mais ces symptômes semblent faits pour que les gens s’y retrouvent et adoptent cette nouvelle tendance régime ou bien ?! (oui je sais, je dois être un peu psychopathe sur les bords des fois!). Mais bon, limite avant, je n’avais jamais entendu parler de ce mot et maintenant il existe même pleins de pubs pour les produits et régime sans gluten ! Alors oui, je me pose des questions !

Bref, tout ça pour dire qu’effectivement, la tendance est au « sans » : sans rasoir, sans soutif, sans maquillage, sans shampoing, sans gluten, etc etc … !

Et toi, qu’en penses-tu ?! As-tu adopté l’une des ces « tendances » ?!

signature blog

Coups de coeur, Humeurs, Mode et beauté

Oui, le 06 décembre, je vais regarder Miss France !

Depuis que je suis toute petite, on regarde ça à la maison avec Maman et depuis quelques années, je suis vraiment à fond ! On prend nos papiers et on choisit nos 12 dès le départ, l’an dernier j’en avais 8/12 !

Cette année, je suis encore plus dingue car j’ai déjà sélectionné mes 12 candidates, grâce au portrait des 12, en images, vidéos et résultats de leur test de culture général.

Par ici, vous pouvez admirez nos 33 miss régionales.

Voici donc parmi ces 33 miss, mon premier choix de 12 candidates, et je vous dirai parmi ces 12 lesquelles je verrais bien enfiler la superbe robe des 5 finalistes !

L’ordre que je mets est complètement aléatoire, pour le moment.

1) Miss Nord Pas de Calais, Camille Cerf

2) Miss Rhône-Alpes, Aurore Thibaud

3) Miss Normandie, Estrella Ramirez

4) Miss Picardie, Adeline Legris-Croisel

5) Miss Nouvelle-Calédonie, Mondy Laigle

6) Miss Languedoc, Marie Fabre

7) Miss Guyane, Valeria Coelho Maciel

8) Miss Poitou-Charentes, Mathilde Hubert

9) Miss Tahiti, Hinarere Taputu

10) Miss Ile-de-France, Margaux Savarit

11) Miss Côte-d’Azur, Charlotte Pirroni

12) Miss Bretagne, Maëlys Bonnet

Et pas seulement parce-ce que je suis bretonne ! En 2011, par contre, j’avais prédit le couronnement de Laury Thilleman, car ça faisait des lustres qu’il n’y avait pas eu de belles Miss Bretagne et il faut avouer que Laury est magnifique !

Je pense que Miss France 2015 sera blonde, car bien souvent ils alternent entre brune, blonde, fille des îles, et que ça fait un moment qu’il n’y a donc pas eu de blonde couronnée, Delphine Wespiser, elle était rousse colorée et il n’y en avait jamais eu.

C’est pour cette raison que mon top 5 est :

1) Miss Nord-Pas-de-Calais

2) Miss Côte-d’Azur

3) Miss Languedoc

4) Miss Picardie

5) Miss Tahiti

Et toi, tu aimes regarder Miss France ? Tu as déjà fait tes pronostics ?!

Images source

signature blog