Humeurs

Non à la violence, quelle qu’elle soit…

J’ai lu cet article de Melgane du blog Fuite en avant qui parle des violences policières et des gilets jaunes. J’ai longtemps hésité à en parler sur mon blog. Déjà parce que j’ai laissé mon blog à l’abandon pendant si longtemps que je ne savais plus si j’avais envie de parler de fait de société et de donner mon point de vue. Aussi parce que j’ai tendance à croire que mon point de vue est loin d’être universel. J’ouvre donc le débat mais les commentaires sont depuis longtemps modérés sur le blog et toutes insultes seront directement envoyées à la corbeille.

J’aime Twitter, ce réseau social est passionnant et j’aime discuter avec des gens que je ne connais pas et lancer des débats. Par contre Twitter, c’est une vraie fosse aux lions parfois. Et quand ça commente les faits de réalité, tu vois de tout. Personne n’est sans savoir que la France ou plutôt les français expriment leur mécontentement depuis le 17 novembre. Cela a commencé par la hausse des taxes sur le carburant pour se généraliser sur le pouvoir d’achat. Les gilets jaunes bloquent le pays tous les samedis depuis maintenant trois semaines.

Je ne suis pas contre les revendications

Je ne suis pas contre les manifestations, je n’ai rien à dire sur les revendications qui me semblent justes. Là où j’ai un problème c’est sur la manière de les exprimer. Bloquer la circulation, entraver la liberté des gens voulant rentrer du travail ou tout simplement y aller, ou même faire leurs courses, me dérange. La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres dit on. Je ne suis pas d’accord avec le fait que certains gilets jaunes, car je ne généralise pas, obligent les automobilistes à apposer leur gilet jaune sur le pare brise pour les laisser passer. On est dans un système de pensée unique ?! Pense comme nous sinon on te fait la misère ?! Non, je ne suis pas d’accord quand j’entends des gens dire je mets mon gilet jaune, non pas par soutien, mais pour passer. Donc en fait, les gilets jaunes jouent sur la peur des gens pour arriver à leurs fins ?!

Je ne cautionne pas non plus la casse et encore moins la violence. Alors distinguons les gilets jaunes des casseurs, certes. M’enfin à partir du moment où tu vois que ça commence à casser, en tant que gilet jaune, tu devrais partir pour laisser intervenir les forces de l’ordre qui n’auraient alors plus qu’affaire aux casseurs… A partir du moment où tu restes et encourages même, car j’en ai vu certains encourager la casse, tu es à mettre dans le même panier.

On ne peut pas cautionner une forme de violence en discriminant les autres

Je ne supporte pas non plus les gens qui cautionne la violence envers les policiers. Ils rejettent même parfois la violence des casseurs mais les policiers eux, l’ont bien cherché. Il faut arrêter de poster des vidéos fake, retouchées, relayées alors qu’elles n’ont rien à voir avec le mouvement précis mais datent parfois d’une dizaine d’années où sorties du contexte. Tout ça dans le but de faire du bad buzz. L’autre jour, j’avais même un mec qui encourageait la violence à l’encontre des policiers tout en dénonçant celle des casseurs. Pour moi ce n’est pas logique, soit tu es contre la violence tout court soit tu ne l’es pas, mais tu ne divises pas les formes de violence !

Quand j’entends, ils sont flics, ils l’ont bien cherché, ils n’ont pas qu’à suivre bêtement les ordres du gouvernement. Mais vous vous entendez parler ?! Donc ces flics qui sont des hommes et des femmes comme vous et moi devraient risquer de perdre leur travail ?! Travail qu’ils ont généralement choisi pour vous aider et vous défendre ? Je veux bien croire qu’il y a des pourris dans la police comme dans tout métier d’ailleurs, mais c’est loin d’être universel ! Ces gens là en chient comme nous tous ! Et puis, ils reçoivent des ordres sur la façon de faire leur boulot et ce qu’ils doivent faire. La façon dont ils doivent le faire peuvent leur déplaire.

Nous sommes souvent bien contents de les trouver !

Le pire c’est que ces gens qui les critiquent sont bien contents de les trouver quand ils se passent des attentats comme en ce moment à Strasbourg. Alors merci aux forces de l’ordre de veiller à notre sécurité, à notre défense et au bon ordre du territoire. Et merci à eux de risquer leur vie pour assurer la nôtre. Alors non, jamais je ne cautionnerai les personnes qui veulent casser du flic.

Je ne suis pas d’accord pour dire que ces gens qui en ont marre de la précarité expriment leur mécontentement par la violence, par la casse. Pour moi, rien ne justifie qu’on se permette de piller une bijouterie, rien ne justifie qu’on se permette de caillasser la police. Si les forces de l’ordre utilisent leur gaz lacrymo, ce n’est pas non plus sans raison. Peut être qu’il y a des cas exceptionnels de personnes qui sont rentrées dans la police pour jouir d’un pouvoir de cette façon et en profiter mais c’est minime. Et ce n’est pas que dans la police, je peux vous citer un tas de fonctionnaires devenu fonctionnaire en pensant que c’était la planque !

Ils sont là avant tout pour faire régner l’ordre…

Pour moi, dire qu’il est flic et qu’il l’a bien cherché, relève des mêmes propos indignants de personnes qui diraient d’une fille violée si elle était habillée courte qu’elle l’a bien cherchée. Et bien non, je ne suis pas d’accord. Alors oui, je déplore les personnes qui se sont pris des flashballs ou gaz lacrymo alors qu’ils n’avaient rien fait. Mais protégez-vous. Quand vous voyez que ça tourne à la guérilla, rentrez chez vous. Ne risquez pas votre vie. Dans force de l’ordre il y a le mot ordre mais le mot force. Et malheureusement les flics sont parfois obligés d’utiliser la force pour faire régner l’ordre. C’est leur métier. Ils sont là pour nous défendre, nous protéger certes, mais également pour le maintien de l’ordre. Et quand il y a casse, pillage, dégradations, et qu’ils se font caillasser, c’est ce que j’appelle le désordre. Et c’est désastreux d’en arriver là, même pour exprimer une colère qui est légitime.

Quand j’écris cet article, nous sommes mardi 11 décembre, il est actuellement 23h44. Un attentat à eu lieu à Strasbourg et je vois déjà passer des tweets de militants gilets jaunes qui crient à la conspiration et au fait que ce soit un acte commandité par le gouvernement pour les faire cesser leur manifestation en réinstaurant l’état d’urgence. Je ne vais pas exprimer d’avis la dessus, mais je pense que propager de telles idées sans preuves est grave et dangereux. Il y a eu des morts dans cet attentat. Respectez la douleur de leurs proches. Cessez de penser que le monde tourne autour de vous aussi peut être.

S’il ne faut pas faire d’amalgames entre casseurs et gilets jaunes, ne faîtes pas non plus d’amalgames ou de raccourcis avec attentats, théories du complot. Je me demande comment on peut sortir autant d’absurdités et d’insanités de la sorte. Décréter ce genre de propos ne fait qu’engendrer et amplifier la violence. Et toi, qu’en penses-tu ?

Rendez-vous sur Hellocoton ! Tagged , , , , , , ,

10 thoughts on “Non à la violence, quelle qu’elle soit…

  1. « M’enfin à partir du moment où tu vois que ça commence à casser, en tant que gilet jaune, tu devrais partir pour laisser intervenir les forces de l’ordre qui n’auraient alors plus qu’affaire aux casseurs… » ==> Dans beaucoup de témoignages, on retrouve le fait que la police a justement bloqué toute sortie possible aux manifestants. Donc non, les gilets jaunes ne pouvaient pas forcément s’effacer pour laisser la police gérer les casseurs.

    « Mais protégez-vous » ===> Pareil, beaucoup de témoignages, notamment à Paris, de manifestants qui ont vu leur matériel de protection et même de secours confisqué par les policiers qui multipliaient les contrôles avant la manifestation. Donc forcément, quand on te confisque ton masque à gaz ou autres, bah oui, tu vas te prendre tout de plein fouet. Non pas parce que tu es con et que tu ne t’es pas protégé, mais parce qu’il y a eu de l’abus de pouvoir. Il y a bel et bien eu de l’abus de pouvoir sur la dernière manifestation parisienne, sans parler des gardes à vue sans queue ni tête et sans justification, juste pour intimider.

    Quand aux théories du complot qui circulent, certaines sont attribuées aux gilets jaunes qui les relayent, sauf que justement les plus gros groupes de gilets ont fini par fermer leurs commentaires pour éviter la propagation de ces idées… qui pour certaines étaient relayées par des gens qui venaient de rejoindre les groupes.

    1. Merci pour ton avis. D’ailleurs en parlant de matériel, je n’en ai pas parlé mais quand j’ai vu des photos montrant ce que l’on pouvait trouver dans certains coffres, ça fait peur… Il y a vraiment qui utilisent les manifestations pour venir foutre le bordel, et ça c’est inadmissible mais malheureusement tellement prévisible que c’est pour ça qu’il faudrait trouver un cadre à ces manifestations. L’abus de pouvoir est commandité par plus haut et ça aussi ce n’est pas surprenant. Il y a utilisation et reinterpretation à sa manière selon le côté où l’on se place. C’est pour ça qu’il n’y aura jamais aucun dialogue de possible entre le gouvernement et les manifestants, selon moi. Chez moi, j’ai le groupe Facebook de la ville où c’est très chaud les week end (au point qu’ils en parlaient aux infos alors que c’est une petite ville), les commentaires sont ahurissants mais à priori des manifestants d’autres villes voisines se desengagent avec eux car intenables.

    2. Je voulais aussi dire que l’abus de pouvoir n’est pas propre aux flics. Dans tous métiers, y’a tjs une minorité qui abuse d’abus de pouvoir. Une conne qui radie qqun de pôle emploi pour rien, une prof qui humilie un élève etc etc…

  2. Personne ne peut être du côté de la violence.

    Mais parfois, lorsque le dialogue n’est plus possible il faut des signes forts.

    Les flics ne font que leur boulot (qui n’est pas de maintenir l’ordre mais d’obéir aux ordres), on ne peut que saluer leur courage.

    Les brigands et autres vermines profitent du chaos pour mener à bien leurs exactions …

    Et dans tous ça le France souffre.

    1. Merci je suis contente que tu partages mon avis, j’avais un peu l’impression d’être mal comprise à ce sujet. Merci pour to’ commentaire. Bonne journée

  3. Je suis à 98% d’accord avec toi ! 🙏🏻 J’ai juste une TOUTE PETITE part de moi qui pense que les pancartes et les voix qui s’élèvent ne suffisent pas toujours pour faire changer les choses (malheureusement). Après, y’a « casse » et « casse ». S’en prendre au matériel public, c’est une chose. Casser et piller des magasins, c’en est une autre (et ça c’est vraiment naze..).

  4. La violence n’engendre rien de bon de toute façon. Et je te rejoins elle est abjecte dans tous les cas de figure.
    La police fait ce qu’elle peut avec des moyens limités surtout dans ce genre de manifestations. Leur pouvoir d’action est quasi nul, les ordres sont les ordres.
    Pour ce qui est de l’action des gilets jaunes, malheureusement ce n’est qu’en bloquant qu’ils ont une chance de se faire entendre. Si leur mouvement ne gêne personne, personne ne réagit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.