Humeurs

Blog, remise en question : manque d’entrain et nouvelle orientation ?

Remise en question : vous l’avez vu ces derniers mois, je peine à écrire sur le blog. Telle une blogueuse perdue. Manque de temps alors que je ne suis pourtant pas bien occupée. Surtout manque d’envie et de motivation je crois. J’en ai eu marre. Marre de raconter ma life alors qu’il ne s’y passe rien. Marre de ces pavés de journaux intimes. Plus si intimes que ça d’ailleurs. J’avais toujours fait le choix de bloguer de manière non-anonyme. J’ai raconté mes histoires, mon passé, mes failles, mes échecs, mes pensées les plus profondes. Je me suis mise à nue clairement. A découvert et à visage découvert.

Vos commentaires ont toujours été bienveillants pour la plupart. Mes lecteurs m’ont aidé à travers les histoires partagés, les encouragements. Je n’oublie pas tout ce que ce blog m’a apporté de positif. C’est énorme. J’ai pu révéler un lourd secret car j’ai senti qu’il allait être bien accueilli. Je ne me suis pas trompée. Bien sûr, il y a toujours des trolls à venir vous faire chier. C’est toujours comme ça sur le net. Et avec le blog, j’ai aussi appris à gérer ce genre de choses. Avant, je vrillais. Aujourd’hui, ça ne me touche plus autant. Cela me fait plus rire qu’autre chose. Et puis, j’ai pitié pour ces personnes qui ont besoin de rabaisser les autres pour se sentir supérieurs.

Supprimer les articles où je me suis beaucoup livrée…

Il y a un mois, j’ai décidé de supprimer pas mal d’articles de ce blog. Je les ai tous conservé en copie et puis j’avais imprimé mon blog tous les ans. Donc je peux toujours relire ces textes. La plupart ont sûrement été en Une Hellocoton et Inspilia. Peut-être que j’ai supprimé les articles les plus lus, les plus appréciés. J’ai décidé de supprimer les articles où je me livrais de trop. Je vous racontais ma vie amoureuse désertique, mes peines de cœur, mon lourd secret et puis le décès de mon papa aussi. Ces articles, j’en suis fière. Je n’ai supprimé aucun article par honte. Je les ai supprimé par pudeur.

Comme si le fait de m’être mise à nu me posait aujourd’hui problème. J’ai aussi supprimé mes photos personnelles de ce blog. J’ai changé d’avatar pour ne plus que ma tête apparaisse. Et ce n’est pas parce-que je me trouvais moche car j’arrive toujours à me mettre en valeur sur les photos. Je n’ai pas honte de qui je suis. Et je n’ai pas eu honte non plus pour avouer le lourd secret à visage découvert. Je n’en ai pas plus honte aujourd’hui. Mais j’ai envie de tourner la page. De laisser tout cela derrière moi. De ne plus me livrer autant. Et retrouver mon anonymat.

La déception de voir les statistiques chuter…

Je ne sais pas vraiment ce qui m’a poussé à cacher mon visage. Ni à supprimer ses articles. Je crois que je stagnais et que je me suis dit que pour avancer, il fallait peut-être tirer un trait sur tout ça. Toujours est-il que je l’ai fait. Aujourd’hui, les statistiques du blog s’en font ressentir. Je crois que j’ai perdu pas mal en référencement en supprimant des articles qui devaient être bien indexés par Google, et comme j’ai demandé à Google de ne plus les indexer… Et puis pas mal de pages qui devaient être bien référencées pointent désormais vers des erreurs 404. Bref, je ne m’y connais pas trop en tout cela et cela m’attriste de voir le blog chuter. Je regrette pour ça mais je crois qu’à ce moment là, j’avais vraiment besoin de supprimer ces articles… Même si aujourd’hui cela m’attriste de voir les statistiques baisser, bien que je sais que je ne blogue pas pour des vues, cela n’a jamais été mon moteur. Mais de voir que le blog avait une belle notoriété, cela me confortait aussi dans mes écrits, moi qui ai tellement peu confiance en moi.

Apporter une redirection au blog ?…

Mais je sais que je n’alimente plus vraiment ce blog non plus. J’ai tenté de lui donner une autre direction en parlant de mes lectures. Je ne sais pas vraiment si ça plaît. Peut-être que beaucoup de mes lecteurs lisaient mon blog pour son côté journal intime. Et peut-être aussi que j’ai déçu. Peut-être que mes lecteurs se sont lassé d’attendre de nouveaux articles qui tardaient à arriver. Mais je ne vais pas m’excuser. Je fais ce que je peux. Comme je le peux. Et aussi comme je le veux. J’ai depuis avril eu des douleurs de dos qui m’ont bloqué dans pas mal de choses. Et puis mon boulot qui ne m’épanouit plus. Cela n’a pas aidé à ma motivation pour écrire le soir en rentrant. Je n’allumais plus tellement le PC le soir.

Alors, je ne sais pas d’un côté, je n’ai pas envie de ne parler que lecture sur ce blog. Et de l’autre, je n’ai plus envie de me livrer autant. Mais je crois que c’est ma marque de fabrique ici sur le blog. Je crois que ce qui a autant fait marcher ce blog c’était ma sincérité et mon honnêteté dans mes publications. Le fait de me livrer. Mais je me cherche. Je cherche l’orientation du blog, comme j’ai passé des journées entières à rechercher un nouveau thème. J’ai envie de changement ici comme partout dans ma vie d’ailleurs. Mais je me rends compte que c’est encore quand je parle de moi que mes doigts glissent facilement sur le clavier…

Tagged , , , , , , , ,

32 thoughts on “Blog, remise en question : manque d’entrain et nouvelle orientation ?

  1. Merci pour ton partage J’ai vraiment le sentiment que notre façon de blogger parle de nous, de ce que l’on vit Au delà des mots, simplement le rythme, le contenu, l’envie, etc… Ce retrait, cet effacement, veut dire beaucoup pour moi Je te sens perdue mais je sens également comme tu cherches et essayes Et tu trouveras J’ai aussi récemment (et encore un peu aujourd’hui) parfois l’envie de faire comme toi, de me cacher pour ainsi retrouver sur mon blog une liberté de paroles que j’ai un peu perdu en dévoilant mon identité Peut être as tu besoin de te confier encore ? Si ce n’est plus sur ce blog peut être peux tu trouver un autre exutoire ? J’ai pour ma part plaisir à te lire Prends soin de toi

    1. C’est vrai, je suis complètement perdue. Il est où le GPS ? Je pense que j’ai encore effectivement besoin de me confier. Merci en tout cas, ce petit com me fait plaisir ! Belle journée.

  2. Coucou
    Je crois que tu te poses trop de questions…
    Tu peux écrire sur n’importe quel sujet, pas de raison de compartimenter.
    Certains vont aimer des articles, d’autres pas, c’est la vie…
    On ne peut plaire à tous, on peut simplement être soi.
    Pour moi la seule question est l’anonymat qui effectivement élimine certains sujets.
    Dans ce cas répartir de rien… Sans prévenir tes lecteurs, sinon ton anonymat sera très relatif ?

    1. Coucou. J’y ai pensé aussi mais je pense que ma patte est facilement reconnaissable. On me reconnaîtrait. Je n’ai pas envie de recommencer à zéro. Du moins je le fais un peu en retrouvant un anonymat et en ayant supprimé bcp d’articles très personnels. Je ne dis pas que je n’en écrirai plus. J’ai cru pouvoir m’en passer. Mais je crois que j’en ai encore besoin. Merci pour ton com. Belle journee

  3. On en a déjà parlé. Ce n’est pas facile de s’y retrouver, de savoir ce qu’il plaît. Globalement mes articles blogging sont ceux qui plaisent le plus, alors que je n’avais pas du tout ouvert ce blog pour aborder ce sujet. Malgré tout j’écris encore des billets humeurs parce que ce qui me plaît. Si je ne me fais pas plaisir, pourquoi garder ce blog ? Quant à des problèmes de lien. Tu peux utiliser broken links, ca va te permettre de faire un nettoyage.

    1. c’est une extension « broken links » ?
      J’ai tjs blogué par plaisir, mais le fait de douter et de voir tout chuter, me font me poser des questions sur mes écrits. C’est surtout ça qui me peine. Car ça me bloque d’autant plus. Cercle vicieux !

  4. Rester fidèle à soi même c’est la clé. Si tu ressentais le besoin d’enlever ces billets tu as bien fait Dounia. Idem pour la photo. L’avantage avec l’anonymat c’est que tu es libre de parler de tout, sans te poser de questions.
    On pense toujours que nos articles « intimes » ne servent qu’à nous, à nous libérer, parfois ils peuvent aussi aider d’autres personnes qui vivent une situation similaire et qui se posent des questions. Le partage est enrichissant à tous les niveaux!
    Quoi qu’il en soit écoute ton coeur, suis ton intuition et fais ce qui TE plait.
    Belle journée à toi. Grosses bises

    1. C’est cela qui m’a bcp aidé, le fait de ne plus me sentir seule dans certaines choses très intimes. J’ai aidé d’autres personnes et cela m’a un peu aidé aussi. Merci en tout cas. Belle journée.

  5. Ce blog c’est le tien, c’est toi qui décides des sujets que tu publies, tu n’as aucune obligation de “t’enfermer” dans une catégorie.
    Google n’aime pas les suppressions d’article ou plus exactement les suppressions d’url, il est parfois préférable de garder l’url et de changer le contenu en essayant de rester dans les mots clés.

    1. Ah OK malheureusement les URL étaient trop explicites et parlaient de sujet que je ne voulais plus spécialement aborder. Le mal est fait j’ai envie de dire. Et la dernière sauvegarde du blog date de mars seulement. Je ne sais ps corriger tout cela mais bon je fais faire petit à petit. Merci en tout cas. Belle soiree

  6. Pour avoir refait mon blog récemment, je sais ce que tu traverses. Après, oui, quand on arrête un moment, on perd des lecteurs, c’est un fait. Mais en le reprenant plus tard – si tu le souhaites – avec un nouveau projet et des nouvelles inspirations te permettra plus tard de regagner des lecteurs qui te correspondront encore plus. ?

          1. Forcément. Mais honnêtement, je m’en fous. Je préfère avoir un blog qui me ressemble que des stats à tout prix. Et je sais que je les retrouverai petit à petit avec le temps.

  7. C’est pas évident en effet, j’ai traversé ça en juin, ça a été horrible. Je ne voyais plus l’intérêt de tout ça. Mais j’ai connu des traversées du désert bien plus fortes à l’époque des skyblogs quand le mien fonctionnait très bien et que plus les jours passaient, moins j’avais envie. Bref, fais les choses comme tu le sens. Je suis sûre que ce que tu décideras sera le bon choix.

  8. Je connais ces interrogations car je les ai eues concernant mes précédents blogs ! Je me dis que finalement, c’est juste l’orientation que nous voulons apporter à notre propre vie. Pour moi, j’ai utilisé un pseudo, je me suis beaucoup livrée, puis préférant utiliser mon prénom (ou un bout) et me livrer moins j’ai créé le blog actuel. C’est je crois en fonction de nos envies et de nos états d’esprit du moment.

    1. Hier tu vois les stats ont rebondi du fait que j’ai fait un nouvel article, mais aujourd’hui, rechute totale. Je ne sais plus si je reste ou pas. Je crois que je devrais arrêter de me prendre la tête, mais je sais que je dois rattraper les bêtises que j’ai fait en supprimant des articles et je n’y connais pas grand chose en référencement. Bref, mes envies reprennent de me confier encore un peu ici je crois 🙂
      Merci en tout cas !

  9. J’a fait la même chose que toi, j’ai supprimé certains articles, j’ai regretté d’avoir accepté qu’un journal en ligne relaie un de mes articles, et je ne savais plus quoi faire de mon blog. J’ai laissé passé un peu de temps, et je retrouve à nouveau l’envie d’écrire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.