Humeurs

Cette lettre que je n’attendais plus, qui me redonne espoir et me fait peur à la fois…

Hier, j’ai reçu une lettre que je n’attendais plus. Vivant chez ma maman qui était au courant de cette lettre et de cette entête qui devait potentiellement m’arriver, a ouvert le courrier avant moi. Elle savait que de toute façon, si elle me disait que le courrier était arrivé, je lui aurais demandé de l’ouvrir et de me dire son contenu.

Alors quand j’ai reçu le sms qui me disait que la lettre était arrivée et qu’elle était positive, je n’y croyais pas ! J’étais à la fois contente et tout à coup, j’avais peur aussi. Je ne vous ai pas caché ma volonté de trouver mieux. Que je n’étais pas assez mise en valeur et que le travail effectué n’était pas à la hauteur de mes compétences et d’autres raisons qui faisaient que je ne me plaisais plus au boulot.

C’est vrai que de toute façon, j’ai besoin d’un poste à 35h et pour l’instant je n’en suis qu’à 28. Alors depuis ma titularisation, je cherche ailleurs. Et j’ai postulé à cette offre, il y a un peu plus d’un mois. Une ville à une heure de chez moi, un service État Civil beaucoup plus conséquent puisqu’il s’agit d’une grande ville.

shield-953533_960_720

Ils me convoquent donc à l’entretien. Je suis contente car cela signifie que ma lettre de motivation ainsi que mon CV les intéresse mais je suis à la fois flippée car actuellement je suis dans une petite commune où il y a peu d’État Civil au final, et j’ai un peu peur qu’ils me posent des questions pointues etc etc…

De toute façon, je vais le préparer un peu cet entretien, mais je vais y aller cool, j’ai déjà un boulot, c’est une opportunité pour en changer, mais ce n’est pas non plus une question alimentaire, je veux dire « ça passe ou ça casse » on verra bien. D’ailleurs, il faut que je commence à peser le pour et le contre d’une éventualité positive car ça changera alors beaucoup de choses dans ma vie actuelle, pas seulement professionnellement donc c’est à y réfléchir bien posément.

En effet, comme on dit « On sait ce qu’on perd, mais on ne sait pas ce qu’on gagne ». Et si c’était pire ailleurs ? Et si le changement de pression à l’inverse était compliqué à gérer ? Et si je n’étais pas à la hauteur ? Et si je ne m’entendais pas avec les futurs collègues ? Et si je n’arrive pas à me faire à cette ville que je détestais lorsque j’y étudiais ?

Tout un tas de questions et pas de réponses. C’est presque un coup de poker. En attendant, rien n’est fait, ce n’est qu’un premier pas dont je n’ai pas encore l’issue ça ne dépend pas que de moi ni de ma prestation à cet entretien mais également à celle des autres convoqués également. Il faut réussir à être celle qui les convaincra le plus.

startup-593344_960_720

Au final, cette lettre que je n’attendais plus me rend heureuse et me fait très peur à la fois. J’ai peur de faire un mauvais choix, de partir dans la mauvaise direction, que ce soit pire après, de ne pas être dans le bon chemin, le bon cheminement pour changer de cap. Je sais que je veux changer quelque chose dans ma vie et notamment mon travail depuis très longtemps et que c’est peut-être l’opportunité qu’il me fallait mais si ce n’était pas de changer complètement de taf mais de complètement changer aussi de voie ?

C’est vrai que je me pose de plus en plus de questions à savoir si je suis vraiment faite pour une vie de bureau, derrière un écran et que l’accueil me rebute aussi un peu, je sais que j’en aurais encore mais dans un domaine bien particulier qui est censé être un domaine que je commence à connaître, même s’il y aura bien plus de particularités et qu’ayant été formée sur le tas, j’ai peur de ne pas être à la hauteur.

Je travaille en mairie, en tant qu’agent d’accueil état civil et je sais que j’aimerais plutôt travailler dans les Ressources Humaines, alors pas assistante RH ou autres, mais être l’agent qui s’occupe des paies, des avancements de carrière, de grades, d’échelons, etc etc… ça c’est l’un des postes dans ma fonction publique territoriale qui me plairait le plus, le mieux serait même au sein d’un Centre de Gestion directement et non d’une collectivité, mais j’ai postulé à ce genre de poste il y a plusieurs mois et n’ayant pas d’expériences malgré ma licence Administration Économique et Sociale mention Ressources Humaines, je n’ai pas été retenue, même pour un entretien.

Alors que faire ? Vers où aller ? J’avoue que je suis dans flou artistique…

life inspilia

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , , , , ,

5 thoughts on “Cette lettre que je n’attendais plus, qui me redonne espoir et me fait peur à la fois…

  1. Le monde du travail n’est vraiment pas simple de nos jours. Pèses les « pour » et les « contres »… Essaies de voir ce qui vaut plus le coup. J’ai quitté mon ancien travail, pour finalement faire plus d’heures et gagner moins… Je suis hyper déçue de ma propre décision. Fais les bons choix… Vraiment !

  2. Vas-y !
    Passe au moins l’entretien, ça t’apprendra toujours des choses, même si l’issue n’est pas bonne.
    Je pense qu’il faut voir le changement comme quelque chose de positif ! Dans ma vie, je n’ai jamais hésité à tout changer. Ca m’a apporté un grand malheur, c’est vrai, mais ce n’est rien à côté de toutes les expériences que j’ai accumulées et de la vie que ces choix me font vivre aujourd’hui.
    J’ai changé 2 fois de domaine professionnellement (et je n’ai que 24 ans ^^), j’ai déménagé à 350 kilomètres de chez moi sans savoir ce qui m’attendait .. Et ça fait du bien !
    Ta peur est légitime Dounia. C’est comme donner un grand coup de pied dans le château de carte que tu as construit jusque là. Ecoutes ton intuition. En général, ça fonctionne bien 😉

  3. Je te souhaite que cet entretien fonctionne pour toi et surtout de bien réfléchir et de te lancer pour voir ce que ça donne, sinon tu aura toujours le doute… C’est vrai que c’est tellement difficile de trouver quelque chose qui nous plaise et que les recruteurs nous laisse notre chance mais peut être qu’un jour tu aura ce poste que tu veux !

  4. Je suis hyper contente que tu aies cette opportunité. Après comme tu le dis, ça passe ou ça casse, et ne stresse pas effectivement. Le peu d’entretiens que j’ai pu passer m’a confirmé qu’il fallait rester détendue, souriante et naturelle. Après oui ça se prépare mais il faut laisser la spontanéité faire aussi. Si tu es prise, tu verras sur place comme ça se passe. Pire, je ne sais pas. Actuellement, tu ne te sens pas bien dans ton boulot et le changement me semble, d’après ce que j’ai compris, nécessaire. Il faut essayer sinon c’est là où tu le regretteras.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.