Humeurs

Pour qui voter (ou ne pas voter) le 07 mai prochain ?

Une pause nécessaire

J’en parle un peu tard. Il m’a fallu trois jours pour avoir envie et être sûre de vouloir écrire cet article. Comme je vous le disais, je ne sais pas quel avenir donné à ce blog. Je me suis trop livrée. Si je l’ai fait, c’est que j’en ai eu envie et besoin. Mais j’aspire à être chose. Je ne veux plus me focaliser sur le négatif. Non, je ne veux plus que voir le positif et je ne veux plus m’exposer comme j’ai pu le faire. Du coup, je ne savais pas si j’allais arrêter ce blog ou continuer dans d’autres sujets comme l’actualité, les livres, les séries comme j’ai pu le faire avant.

Aujourd’hui, je viens vous parler de mon ressenti sur ces élections présidentielles. 3 jours après le premier tour. J’ai eu besoin de temps pour ravaler ma colère. Réfléchir aussi un peu. Malgré que mes pensées soient très brouillées et brouillonnes ! Je n’ai pas une connaissance ni une conscience politique très élevée. Je ne m’intéresse pas vraiment à la politique, car pour moi, ça me semble tellement loin de mes compétences et compréhension du monde en général que je préfère m’abstenir.

Vote utile ou de conviction ?

J’ai longtemps hésité à voter pour un ou un autre au premier tour. J’étais partagée entre l’idée d’un vote utile pour contrer un candidat ou de voter pour celui dont les idées me faisaient écho et me semblaient les plus justes pour tout le monde. J’ai choisi d’y croire et de voter selon mes convictions en me disant que si chacun faisait cela, on n’aurait peut-être pas besoin d’éviter le pire. Résultat : le pire a été évité mais les moins pires du pire sont là ! Les gens ont préféré massivement voter utile que voter leur conviction…

Le score du candidat socialiste me reste tout de même en travers de la gorge. Les médias l’ont assassiné, les sondages l’ont assassiné et les français ont fini eux-même par l’assassiner en petits moutons qu’ils sont influencés et par les médias et par les sondages. Ne vous méprenez pas, je ne mets pas tout le monde dans le même panier, je sais que Macron ou même Le Pen ont leurs fervents supporters qui pensent qu’ils seront de bons présidents.

Pourquoi aucun des deux candidats ne me convient ?

Mais il ne faut pas se leurrer. Dans leurs 23 % respectifs, combien sont des votes utiles pour l’un et des votes de rébellion pour l’autre ? Quelle crédibilité peuvent-ils bien avoir dans tout ça ? Je ne voterai pas pour Marine Le Pen. Je ne pense pas que toutes ses idées sont bonnes à jeter parce-que je pense qu’on peut en retirer quelque chose mais je ne veux pas d’une France quittant l’Europe, fermée sur elle-même et où la haine et le racisme seront redoublés.

Mais, malgré que j’ai pensé voter pour lui au premier tour, pour éviter la droite et donc voter utile, je n’ai pas non plus envie de voter pour Emmanuel Macron. Lorsqu’il y avait eu le débat à 5, je n’ai rien compris à chaque fois qu’il a ouvert la bouche. Je ne sais même pas s’il sait lui-même de quoi est fait son programme tellement il est confus et brouillon dans ses idées ! Il se contredit sans cesse, entre un coup je suis socialiste, l’autre non, un coup je suis de gauche, l’autre non et puis encore, ni l’un ni l’autre ! Et je n’ai pas envie de voter pour lui, juste pour dégager l’autre. J’en ai marre depuis quelques années, qu’on élise un président par dépit, pour empêcher un autre de prendre le pouvoir.

Des idées pas très claires !

J’ai l’impression qu’en fait Macron, il a pris les idées des autres et hop il en a fait un melting-pot. Il dit tout et son contraire et il réussit parfaitement a enfumé les esprits. Faut dire qu’il a du charisme et qu’il dégage une sacré prestance ! Et puis, quand tu es le chouchou des médias, tu sais que tu vas sur-briller et mettre en avant les meilleurs facettes de toi. Une de ses idées dont j’aimerais plus d’informations : au bout de deux refus de travail à Pôle Emploi, on te radie, mais quand mon ex y était et alors qu’il a dit qu’il n’avait pas de permis et qu’on lui propose chauffeur de bus, donc s’il refuse deux fois, il est radié ?

Je pense qu’il faut un minimum de souplesse et revoir la façon de fonctionner de Pôle Emploi mais là c’est un autre débat ! Concernant le terrorisme, j’ai cru comprendre que pour lui, il faut se résoudre à vivre dans la peur. Ah bon ? Donc il ne compte rien faire contre ça en fait ? Bon… ! Je ne pense pas que ce soit acceptable mais bon…

La solution : abstention ?

Je n’ai donc pas envie de voter l’un ou l’autre car aucun des deux ne me convainc et que j’en ai marre de devoir voter pour un candidat pour éviter un autre. Pourtant, je pense bien évidemment que l’un est moins pire que l’autre, mais je ne souhaite pas faire un choix qui n’est pas mon premier choix. Je ne veux pas non plus voter blanc, un vote qui profitera au favori et qui n’a donc aucun intérêt et je vote par machine, je ne peux donc pas exprimer mon mécontentement et voter nul. Pour la première fois, je pense à m’abstenir…

Les français n’ont pas voulu faire de vote de conviction, la plupart ont voulu voter utile et en seront insatisfaits comme d’habitude dès les premiers mois du mandat du candidat gagnant et il faudrait que je participe à cette mascarade ? J’ai presque envie de vous dire : débrouillez-vous, cette élection n’est plus de mon ressort ! Et toi, sais-tu ce que tu vas faire le 07 mai ?

PS : J’accepte l’ouverture de débat mais tous commentaires qui se verront insultants ne seront pas validés. J’accepte les opinions différentes aux miennes et je suis prête à en discuter calmement avec vous ! Je ne prétends pas avoir raison dans ma décision, je crois que je suis encore sous le choc et la colère et qu’il est possible que d’ici là, je change d’avis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , , , ,

26 thoughts on “Pour qui voter (ou ne pas voter) le 07 mai prochain ?

  1. J’espère que je ne me ferai pas taper dans les commentaires en disant que je n’ai pas voté et que je ne compte pas voter…
    J’avais une préférence pour Mélenchon mais je n’ai ps voté car il avait 2/3 points avec lesquels je n’étais pas d’accord. Et je ne peux pas voter pour quelqu’un si je ne suis pas en accord pleinement avec lui…
    Là, c’est encore pire : je déteste Le Pen et ses idées. Tout comme Macron qui se fout des classes moyennes. Voter Macron pour éviter la victoire de Le Pen ? Non. Voter Blanc ? Non plus… Voter blanc, c’est voter indirectement/involontairement pour quelqu’un au final.
    Donc oui je m’abstiendrai. De toute façon, les 3/4 des programmes ne sont jamais tenus. Ca parle mais ça fait pas ou l’inverse. A quoi ça sert de se battre, on est toujours b**sé au final. Oui, c’est mon côté pessimiste de l’avenir qui parle. Ces élections ont fait beaucoup de mal aux français.

    1. Je suis contente de ne pas me sentir seule dans mon avis ! C’est clair tu as raison, de toute façon, je crois qu’ils ne peuventg plus faire grand chose pour le pays… Moi aussi je suis pessimiste !

  2. « au bout de deux refus de travail à Pôle Emploi, on te radie » : en fait ça existe déjà ça. A l’heure actuelle, refuser deux offres d’emploi qui correspondent à notre profil fait courir le risque de radiation. Reste à savoir si avec Macron, le fait que les offres doivent correspondre aux profils sera absent. Ca promet du grand n’importe quoi.

    C’est comme hier, il parlait de formation. Mais Hollande nous a fait le coup d’un plan massif de formations. Sauf qu’il n’y en a pas de formations en fait. Faut avoir tenté d’en trouver une pour comprendre que le parcours est souvent compliqué. Si c’est pour caser tout le monde en accompagnement, ça va pas aider. Ah! Si, les organismes prestataires de Pole Emploi pourront créer des emplois précaires pour accompagner des précaires. Trop cool!

    Il dit en effet un peu tout et n’importe quoi mais vu qui il a en face, ben voilà voilà. Mon choix est fait pour ma part. Je n’ai plus envie de voter par défaut non plus, pas dans cette configuration.

  3. Ils me font bien rigoler les gens qui veulent culpabiliser de ne pas faire barrage au FN. Ils disent qu’il faut penser aux autres. Ils y penseront, aux précaires, chômeurs et tous ceux qui vont prendre cher avec Macron en glissant leur bulletin dans l’urne ? Non, parce qu’ils ne pensent qu’à eux, à leur petite vie rangée, et ils s’en tamponnent du reste. Ils ont amené ce guignol au pouvoir ? Ils se débrouilleront avec. Sans moi le 7 mai.

    1. merci de dire tout haut ce que tu penses comme tu le penses ! ça fait du bien !!!! c clair qu’ils se débrouillent ! ils verront bien quand ils seront déçus dans qq mois !

      1. Encore aujourd’hui je viens de lire un article Jean-Michel Morale like comme quoi il FAUT aller voter Macron pour faire barrage au FN… ça devient vraiment usant tous ces pseudo-chevaliers blancs qui viennent culpabiliser les autres et qui à la finale ne font que les braquer.
        Si moi aussi je votais pour ma gueule comme l’ont fait les électeurs de Macron (en regardant les stats on voit que ses électeurs sont principalement des cadres/employés avec une situation, donc des gens qui s’en tapent des précaires), eh bah j’ai bien moins à craindre avec la facho. C’est justement ma morale qui fait que je ne vais pas glisser mon bulletin dans l’urne, car je suis avant tout humaniste. Alors entendre ce genre de propos me hérisse.

        1. Tu sais que je pense exactement comme toi !? Je te comprends moi aussi ça m’énerve qu’on nous sermonne de voter macron ! Ce n’est pas une solution pour moi.

          1. Surtout que vu la pression autour de ça, je suis sûre que certains mentent ou ne s’expriment volontairement pas par peur du bashing… et je reste persuadée qu’à force de voir des chevaliers blancs autour d’eux certains vont finir par glisser un bulletin MLP dans l’enveloppe parce qu’ils en ont marre ^^’
            Sincèrement, comment peut-on demander à un précaire de voter pour Macron vu le mépris qu’il a manifesté pendant toute la campagne ? Je ne dis pas que les précaires doivent voter MLP, mais voilà, humainement parlant, c’est horriblement égoïste de vouloir les forcer à voter pour leur futur bourreau et de le légitimer. De la même manière qu’on peut difficilement demander à un homo ou un étranger de voter MLP…

          2. Mais complètement d’accord avec ça ! C’est impossible et honnêtement je crois que même depuis le 1er tour ya trop de pression sur cette élection !!!! J’ose même dire que ça me saoule !

  4. Je suis totalement d’accord avec toi. J’hésite encore à voter, vu les deux candidats à choisir au deuxième tour… Ça me déprime de savoir que de toute manière on est dans la m**rde avec les deux…

  5. Je suis dans une impasse : plus j’essaie de trouver des bons côtés à Macron et moins j’en trouve et ça devient vraiment difficile de voter pour lui… même si je ne veux pas m’abstenir parce que c’est contre mes principes. Et il est hors de question de voter Le Pen. Alors voter Macron, avec cette possibilité d’exercer un droit d’opposition pendant les élections législatives reste certainement la meilleure option.

    1. Moi je n’ai pas la force de voter pour contrer qq’un, j’ai trop de mal de qui est arrivée en tête et de voir un candidat socialiste qui fait à peine plus que ceux dont on entendait pas parler pendant les campagnes ! ça m’a un peu achevée

  6. Je vais être honnête, j’ai vôté Hamon au premier tour car une très grande majorité de ses idées me plaisaient et je suis déçue de pas le voir au second tour. En revanche, j’arrive pas à comprendre comment Macron à pu passer au second tour quand je vois comment il se fait huer de partout ? L’idée de voter Macron me déplaît car rien dans son programme me plait, mais je trouve Lepen trop extrémiste dans ses idées et une France sous Marine Lepen me fait peur, et si ça arrive, je ne veux me dire que j’ai contribué au désastre.

    1. j’ai voté comme toi. et je suis plus que deçue c surtout son score qui me laisse sans voix, à peine mieux que ceux dont on entendait jamais parler ! ça fait peur ! macron est arrivé là grace aux médias et vote utile ! aucune crédibilité !

  7. J’aime bien ton résumé!
    Je vais aller voter, quoi qu’il en soit!
    Il y a trop de pays où les gens n’ont pas la possibilité de s’exprimer pour que je ne vote pas.
    Aucun des deux candidats ne me convient, c’est ce que mon bulletin dira.

  8. Hello, je me permets de publier un commentaire ici… Cette année, j’ai eu 18 ans et j’ai voté pour la première fois. Pour Mélenchon, après une longue hésitation avec Hamon, que je ne sentais pas assez solide au delà des sondages. Mais moi aussi, son score (dans ma commune, il n’a fait que 3%…. Fillon a fait 10 fois plus…) m’attriste, vraiment. Je suis persuadée que le PS avait besoin de renouvellement après Hollande, je pense que Hamon aurait pu apporter ce renouvellement, même si Mélenchon a été plus convaincant (je n’étais ceci-dit pas convaincu par tous les points, quel que soit le candidat). Bref, dimanche soir, à la vue des résultats, je me suis dis « bon, au moins, face à Macron, Le Pen ne passera jamais ». Parce que Macron a tenté avec son programme « je mélange les idées de tout le monde » de rassembler les français, je me suis dis qu’il en rassemblerait suffisamment au second tour pour nous éviter le FN.

    Dès lundi, j’ai commencé à en douter, en voyant la montée des contestations et des potentiels abstentionnistes.

    J’étais remplie d’espoir avant dimanche, aujourd’hui, j’ai 18 ans et je n’en ai plus. Je ne veux pas moraliser les personnes qui comme toi, ne sont pas prêts à voter pour l’un ou pour l’autre. J’essaye de comprendre…

    Macron est qualifié de « Hollande Bis », notamment quant à la fameuse Loi Travail. Une loi des des propositions qui c’est vrai, ont de quoi mettre en colère, ont de quoi faire peur. Personnellement, je n’arrive pas vraiment à déterminer si ces propositions de flexibiliser l’emploi sont mauvaises. Je pense qu’elles ont de l’intérêt sur le long terme, et peut-être qu’un nouveau président qui crée une continuité avec la politique d’Hollande pourrait permettre une efficacité de ce type de mesure. Je ne sais pas, je ne pense pas avoir les outils nécessaires pour en juger.

    Pourtant, je m’y intéresse, pourtant, j’ai suivi des cours d’économie et des cours d’histoire. Alors j’ai du mal à comprendre comment certaines personnes qui se contentent des réseaux sociaux arrivent à en juger…

    En tout cas, Macron assume ses propositions libérales, du moins plus qu’Hollande qui a déçu la majorité de ses électeurs. Après, je suis d’accord pour dire qu’il n’est pas très cohérent, que son programme est assez flou etc etc etc. Je ne porte pas non plus Macron dans mon coeur.

    Mais ce que je vois, sur les réseaux sociaux justement, c’est que les gens préfèrent ne pas voter voire voter pour Le Pen parce qu’ils ne veulent pas d’un Hollande bis. Bon… admettons.

    Mais c’est le FN en face tout de même… Réformer et transformer l’Europe oui, mais sortir de l’Europe, est-ce une bonne idée d’un point de vue économique, politique et culturel ? Franchement, j’en doute ! Ça pourrait même s’avérer catastrophique, et je pense que les classes moyennes et même tous les français en paieront les conséquences, des conséquences qui seront peut-être beaucoup plus graves que celles des mesures de Macron. Et encore je ne parle même pas de la non-considération du plan écologique et de la catastrophe culturelle qui s’annonce… J’ai l’impression que de moins en moins de personnes s’en rendent compte et qu’on assiste à une véritable banalisation du Front National. C’est vraiment grave pour moi… et dangereux ! Certes il y aura du changement mais idéologiquement je ne peux pas cautionner…

    Quant à ce mouvement « Ni Macron Ni Le Pen », j’en comprends le fond mais à quoi bon ? Certes on peut contester, je suis même carrément pour mais même si c’est triste à dire, il y en aura de toutes façons un des deux au pouvoir ! Et beaucoup en gros mettent Hollande Bis et Le Pen dans le même panier… On ne devrait pas à choisir entre deux personnes qui ne nous représentent pas, je suis bien d’accord, mais tant qu’on a encore le choix de faire barrage au FN… Après ce sera difficile de faire machine arrière quand elle sera au pouvoir…

    Même si, en voyant des titres du Monde comme « Macron Le Pen : les deux France », je suis triste et en colère parce que je ne me sens ni dans la France de Macron, ni dans celle de Le Pen, et je trouve ça sacrément mal foutu que les millions d’électeurs de Mélenchon et de Fillon soient aux oubliettes et se retrouvent dans une telle situation de culpabilisation permanente…

    Bref, tout ce blabla pour dire que j’irai voter contre Le Pen, même si je ne me gênerai pas pour râler contre les mesures de Macron si ça me semble légitime… Et hélas tant que le vote blanc ne sera pas reconnu et qu’on ne mettra pas un système de proportionnelle dans les élections présidentielles, on aura de quoi râler…

    1. Coucou !
      déjà bravo à toi pour ta capacité d’analyse à ton âge, c’est impressionnant !
      ce qui me dérange c’est quand tu dis que ceux qui utilisent juste les réseaux sociaux pour juger et que tu as fait des études, moi aussi merci :p
      j’ai une licence AES même si elle date ! Je ne vois pas en quoi faire des études rend plus intelligent et ne pas en faire interdirait de porter tout jugement … Y’en a qui n’ont pas le bac en poche et pourtant une intelligence assez développée grâce à leur curiosité notamment.
      Je ne pense pas que l’un soit pire que l’autre, je pense que tous les deux sont à bannir. et je refuse de porter un choix sur l’un ou l’autre. Et je refuse de culpabiliser d’une Le Pen au pouvoir quand moi, j’ai voulu voter un candidat qui aurait contenté tout le monde… Les français n’ont pas voulu suivre ça… Bah j’ai presque envie de dire tant pis pour eux… Moi je ne trouve pas que ce soit la solution de voter pour l’un pour dégager l’autre… Et si l’abstention était plus forte que les votes, ça pourrait tout changer ! Mais là encore, c’est utopique…

      1. Hello !! Pour ce qui est du rapport entre les études et la compréhension des programmes ce n’est pas vraiment ce que j’ai voulu dire (en plus le fait qu’il y ai d’autres moyens d’être cultivé et d’éveiller sa curiosité qu’en faisant des études est un sujet qui me tient très à coeur). Je voulais simplement dire que je trouve ça vraiment compliqué pour nous de distinguer les bonnes propositions des mauvaises dans un certain contexte, de comprendre les mots barbares écrits dans les programmes notamment les termes purement économiques… Et que j’ai du mal à comprendre comment on est censé pouvoir prendre une décision alors qu’on n’y comprend pas grand grand chose, mais je m’inclus aussi là dedans je parle même globalement, je ne te vise pas du tout personnellement ! Tu as raison ce n’est pas forcément une question d’étude, mais il y a une corrélation entre le « niveau d’éducation » et le vote pour Marine Le Pen, ce qui m’incite à dire qu’elle en manipule surement beaucoup, mais comme la plupart des candidats malheureusement… Après je sais bien que des électeurs de Le Pen réfléchissent beaucoup, sont très instruits et cultivés… Bref en fait je rebondis sur le fait que bcp de gens ne s’estiment pas légitimes par rapport à la politique et je ne trouve pas ça normal dans une soi-disant démocratie, tout le monde devrait avoir les clés pour comprendre et faire les bons choix…
        Et je suis complément d’accord avec toi, je pense qu’il serait grand temps que le vote blanc soit reconnu (aujourd’hui voter blanc ou s’abstenir,ça ne change rien en soit non ?), et qu’on ne sente pas obligé de choisir quelqu’un dont on apprécie par les idées… Et moi aussi un candidat comme Hamon m’aurait paru plus pertinent et plus réconciliant… Bref je tourne un peu en rond mais en tout cas je comprends ton opinion, je pense la même chose au fond mais je vais quand même aller voter 🙂 et vivement que ces élections soient terminées parce que je commence à faire une overdose et c’est de moins en moins supportable d’avoir l’impression qu’on nous bourre le crâne avec de la politique à longueur de journée aha

        1. je suis d’accord avec toi j’ai hâte que cela se termine aussi ! pour ma part, j’irais peut etre voter blanc, je réfléchis encore, j’ai une semaine pour ça !
          et le fait qu’on est parlé des histoires de fillon au début de la campagne ont saoulé bcp de personnes qui ont commencé à s’intéresser aux véritables programmes que très tard finalement !

  9. et nous sommes en tout cas d’accord sur le fait que c’est bien déprimant ! mais je préfère subir encore 5 ans sous Macron le temps de réformer et de faire grandir le PS sur la bonne voix pour espérer quelque chose de mieux dans 5 ans, que de connaître Le Pen qui pourra sera une situation de non-retour…

  10. « J’en ai marre depuis quelques années, qu’on élise un président par dépit, pour empêcher un autre de prendre le pouvoir. »
    C’est exactement ce que je me dis ! Marre de revivre un 2002… Moi qui espérais tout sauf ça !
    Ah c’est bien beau d’aller se foutre des américains qui ont élu Trump, mais nous on vaut pas mieux, entre une extrémiste facho qui va mettre la France à feu et à sang d’un côté, et un bourge qui ne voit que son intérêt perso et l’intérêt des bourges (et qui ne savait même pas que la Guyane n’est pas une île, ne l’oublions pas ce mec n’a aucune culture gé, il n’a aucun mérite d’être là où il est, il est juste né avec 1 cuiller en argent dans la bouche !) de l’autre…
    Les américain ont au moins l’excuse de n’avoir que le choix entre 2 candidats… Nous, on avait un choix beaucoup plus large, et pour tout vous dire j’ai hésité longtemps entre 3 candidats avant de faire mon choix…
    Bref, tout ça pour dire que le 7 mai, pas question que je vote le Pen, mais pas question que je vote pour Macron non plus ! Je voterai blanc, au moins c’est comptabilisé même si ça pèse pas dans les résultats, mais je serais curieuse de voir combien ont fait comme moi…
    Dernière précision : je ne suis pas au chômage, je suis employée dans une TPE au bord du naufrage, et faisant partie des classes moyennes, je n’ai à aucun moment de la campagne pensé voter Macron…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.