Forme et santé, Humeurs

Le verdict est tombé…

J’écris cet article en mettant un mot de passe car je ne veux pas que des personnes « bien pensantes » me donne leur avis en se croyant supérieur ou médecin. J’écris cet article parce-que ce que je vais y déverser quelque chose qui me mine. Cela pourrait être rien pour la plupart d’entre vous, mais moi ça me rend triste. Et ça me fait vraiment du mal. Et je vous demanderai de ne pas juger ma souffrance par rapport à ça même si vous ne la comprenez pas. J’ai enfin un début de réponse à mes soucis de ces dernières années. Le verdict vient de tomber.

Après des mois de gêne, le médecin m’envoie enfin chez un spécialiste…

J’ai vu le pneumologue mardi. Après des mois de toux, de rhumes à répétition et de souci de respiration qui se bloque quand je faisais du sport. Le médecin qui n’arrivait plus à savoir ce qui se passait m’a enfin dit d’aller voir un spécialiste, un pneumologue. J’ai donc fait un test de souffle, l’EFR (exploration fonctionnelle respiratoire) qui permet de mesurer le fonctionnement de l’appareil respiratoire. J’ai fait un premier test puis un second sous Ventoline.

Le pneumologue m’a dit que c’était beaucoup mieux sous Ventoline, que je gagnais du souffle. Ainsi, le verdict est tombé : je suis asthmatique. Même pas un asthme d’effort. Non, un asthme tout court. Comme quoi même en ayant jamais fumé de sa vie, nos poumons nous emmerdent ! Je suis donc sous Symbicort (indiqué chez les adultes et adolescents âgés de 12 à 17 ans dans le traitement continu de l’asthme persistant, dans les situations où l’administration par voie inhalée d’un médicament associant un corticoïde et un bronchodilatateur β2 mimétique de longue durée d’action).

Je dois en prendre une dose le matin et une dose le soir. Avant de me brosser les dents, car il faut bien se rincer la bouche après car ça peut donner des affections sur la bouche. Cela peut aussi entraîner une modification de la voix et la rendre plus rauque. Ces deux effets secondaires ne me dérangent pas plus que ça. Quoique pour le chant, ça peut être assez problématique de ne plus reconnaître et donc connaître le fonctionnement de sa propre voix.

Je ne veux pas de problème de poids à nouveau…

Moi ce qui me fait peur ce sont les corticoïdes que ce médicament contient. Vous le savez, j’ai perdu 25 kilos en 2 ans et demi et je vous l’avoue, oui j’ai peur de reprendre ces kilos perdus. Je me sens enfin à peu près bien dans mon corps. Alors j’espère ne pas avoir fait tout ça pour rien, parce que ça m’a coûté. En effort, en volonté, en gnaque… Voir mes efforts foutus en l’air par un simple médicament, me mettrait vraiment mal. Après si ce médicament me permet de calmer mes crises et de pouvoir me passer de Ventoline avant d’aller au sport et de gagner en souffle, alors oui je prends mais n’empêche que ça m’inquiète. Même si le pneumologue m’a rassurée en me disant que les corticoïdes inhalés n’agissaient pas sur le poids car ça va directement dans les bronches et que les doses sont trop minimes.

Le pneumologue m’a aussi prescrit une prise de sang que j’ai été faire à jeun hier matin. Un test de sérologie aspergillaire et un dosage TSH. Pour me permettre de voir si je suis allergique à quelque chose et le dose TSH pour vérifier ma thyroïde. J’avoue qu’elle ne m’en a pas parlé avant de me donner l’ordonnance et que je ne vois pas trop le rapport avec l’asthme mais je sais que mes dernières prises de sang, mon taux de TSH était à la limite du taux supérieur, ce qui indiquerait une hypothyroïdie.

Et je vous avoue que cela me fait peur car l’hypothyroïdie se traduit également par une prise de poids, entre autres symptômes. Je me retrouve dans celui de la grande frilosité, car j’étais frileuse mais depuis quelques temps c’est de pire en pire. Alors c’est peut-être uniquement due à la perte de poids et je ne devrais pas trop m’en faire tant que je n’ai pas les résultats. Mais je vous avoue que les deux seules choses pour lesquelles je suis fière dans ma vie soit mises en péril comme ça, ça me fout les boules mais vraiment…

Adieu à la piscine à mon plus grand regret…

En effet, j’ai décidé d’arrêter la piscine parce que je ne supporte plus d’être enrhumée et ce nez bouché H24. Et du coup, là vu que je dois repayer le semestre mais que si c’est comme le premier et que je loupe la moitié des cours, je n’ai pas envie. Donc je décide d’arrêter pour cette année pour voir si cela améliore mon état ORL. Je pense qu’en effet, la piscine aggravait tout ça car je me mouchais dans l’eau et j’étais gênée après chaque séance.

J’ai perdu 25 kilos en deux ans et demi et vaincu ma peur de l’eau depuis 2 / 3 ans… Et voilà, j’ai l’impression que tout ça va se retrouver réduit à néant et que j’ai fait tout ça pour rien. Je n’ai pas encore les résultats mais avec ma dernière prise de sang limite et les suspicions de la pneumologue, j’ai peur que mon taux de TSH soit trop élevé. Je ne veux pas regrossir. Pas après tout ce chemin parcouru. Pas après la fierté d’y être arrivée.

Le fameux revers de la médaille… difficile à avaler…

Je n’ai pas perdu en un claquement de doigt, ça a été difficile, j’ai dû avoir un mental d’acier pour y parvenir. Pareil pour ma peur de l’eau. Je me suis dépassée dans ces deux domaines. J’ai réussi à enfin me dépasser, prendre sur moi. Ce n’est pas quelque chose d’évident pour une peureuse de la vie comme moi. Alors ce n’est peut-être rien mais moi ça m’inquiète. J’ai déjà repris un kilo depuis quelques mois et ça m’attriste.

J’ai même peur que cela devienne une obsession alors que j’avais réussi à ce que ça n’en soit jamais une. En effet, j’ai peur de perdre le plaisir de manger. De plus, j’ai peur de tout calculer. Je suis peinée d’arrêter la piscine. Franchement avoir réussi à dépasser sa peur de l’eau pour ne plus pouvoir y aller parce que je suis sûrement trop sensible au chlore, mais c’est quel genre de poisse ça ? Pourquoi mes efforts sont-ils toujours mis à sac ? A quoi ça sert que je me dépasse dans d’autres domaines si c’est pour rien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , , ,

8 thoughts on “Le verdict est tombé…

  1. Tu as vaincu ta peur de l’eau et pour toujours….
    Il faut nager dans la mer ??

    Tu as prouvé que tu pouvais gagner la bataille du poids, tu sais comment t’y prendre, ce n’est pas un petit peu de corticoide en pulvérisation qui va y changer grand chose.
    si tu as des problèmes de thyroïde tu fais déjà avec sans le savoir ?

    1. Oui mais pour le coup en hiver je ne peux pas 🙁 je vais attraper les rhumes encore !!
      Merci pour le reste. C’est pas faux. C’est une peur sourdine qui se réveille. J’espère que ça va le faire. Je vous tiendrai au courant

  2. Oui la peur de l’eau est vaincue pour toujours ma belle. Tu auras l’occasion de te baigner à nouveau.
    Pour la peur de reprendre du poids je comprends. Et pourtant ta ténacité et ton envie d’avancer ont eu raison de tes kilos à une époque. Le verdict fait mal, la vie continue…

    1. Je vous tiendrai au courant des résultats, mercredi normalement, je flippe mais bon je me rassure d’un côté si j’ai ça comme dit sweet things, je l’ai pas depuis hier, et j’ai réussi à faire avec. Il faudra que je redouble de vigilance. Après ce n’est pas 4 ou 5 kilos qui me feront du mal, mais je n’accepterais pas plus !!!
      Je sais que ça a l’air vraiment ridicule et que y’a 100 fois pire que ça, que ce ne doit vraiment être rien pour la plupart des gens, mais c une véritable souffrance pour moi. Il faut me laisser du temps pr accepter, et de toute façon je n’ai pas encore les résultats donc j’attends 🙂

  3. Ma première réaction a été : Ouf, ce n’est que ça ! Et je suis contente pour toi qu’on ne t’ait pas détecté un truc pas joli joli…
    Après, je comprends que trop bien tes angoisses concernant le sport, la reprise de poids.
    Je rejoins les commentaires précédents : tu as vaincu ta peur de l’eau et ce n’est pas rien. Tu peux être fière de toi ! Ca n’a pas été inutile, des efforts en vain. Beaucoup se contentent d’avoir peur de l’eau et de choisir la facilité en vivant sans elle. Toi, tu as eu le courage de l’affronter…
    Quant à la prise de cortisone, je connais les effets mais ils seront peut-être légers sur toi…
    Courage pour demain !

    1. Merci en tout cas. Oui je sais ce n’est que ça. Rien de grave physiquement. C’est juste très dur moralement et chez moi le moral joue sur le physique. Je me suis encore chopée mal au dos. J’ai pas encore les résultats de la prise de sang. Je me suis pesée le 31 au matin. 50 kilos. Pas de séquelles pour le moment. Ça rassure

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.