Coups de coeur, Humeurs

Lettre à celui qui enchante ma vie depuis 4 ans déjà …

C’est en 2014 que j’ai fait ta connaissance. Il y a quatre ans. Tu étais parti au Brésil et je te découvrais pour l’une des premières fois. J’avais déjà dû t’apercevoir en France. Mais c’est vraiment la bas que j’ai compris que j’allais vraiment tomber en admiration devant toi. Cela n’a pas loupé. Ton talent, ta hargne et ta détermination m’ont suffit pour faire de toi une personnalité que je ne pouvais qu’apprécier. Ton charme et ta beauté ne t’ont pas désavantagé également. J’étais déjà complètement enchantée.

Puis sont arrivés les quarts de finale, où vous n’avez plus que vous incliner face à l’Allemagne. Et quand tes larmes de tristesse ont coulé, j’ai eu le cœur brisé. Jamais un joueur de foot ne m’avait autant touchée. J’avais ainsi signé pour te suivre, et au foot je me suis de plus en plus intéressée. Tu as ensuite été recruté à l’Atletico de Madrid et ton talent n’a fait que de se confirmer. En 2016, tu deviens l’un des meilleurs joueurs de la Liga. Tout cela, en atteignant même la finale de la Ligue des Champions.

Tu t’es définitivement imposé à l’Euro 2016 en devenant le meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition et en atteignant la finale malheureusement perdue contre le Portugal. Pour bien finir cette belle année 2016, tu finis sur le Podium au Ballon d’Or, troisième derrière les indétrônables Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. 2016 est une belle année sentimentalement également puisque tu deviens papa avec Erika, la femme de ta vie depuis 6 ans…

Ne plus rester sur une défaite…

Tu continues de t’imposer à l’Atletico et de devenir un grand leader dans cette équipe que tu amènes loin et toujours plus haut. En mai 2018, tu remportes la ligue Europa avec un doublé face à l’Olympique de Marseille, club cher à ton cœur… En juin 2018, tu t’envoles pour la coupe du monde. Avec un seul rêve en tête : prendre ta revanche de l’Euro 2016. L’équipe et toi avez bien compris vos erreurs passées. Tout cela va se démontrer crescendo tout au long de la compétition.

2014, tu m’as donné envie d’apprécier le foot, je crois que je suis vraiment depuis 2016, mais c’est seulement depuis cette année que j’ai compris les règles subtiles, même celles du fameux hors-jeu ! Je suis tombée dedans pensant détester ce sport et j’en suis devenue mordue, de la même façon que je suis tombée mordue du tennis grâce à Nadal, je suis tombée mordue du foot grâce à toi ! Et j’attends avec impatience l’officialisation du calendrier de La Liga qui doit sortir ce jour…

Au delà du foot, j’apprécie ta simplicité, ton caractère, ta joie de vivre, tes influences musicales… Je fulmine lorsqu’on t’incendie de commentaires haineux te traitant de raciste, quand tu te grimes en joueur de basket (noir). Quand on sait que Pogba est ton meilleur ami en équipe de France et que tu passes ton temps avec lui, ça me fait bien rire. Les gens ne savent pas de quoi ils parlent… Quand aux journalistes, n’en parlons pas… Ils parlent pour ne rien dire, critiquent de façon trop violente et ne laissent aucune chance…

Toujours critiqué mais toujours décisif !

Je ne sais pas si c’est parce-que c’est toi mais je suis sensible aux critiques te concernant et je n’en vois pas sur les autres. Et ça me rend dingue, tu n’es pas tout seul, vous êtes 23 joueurs, une équipe. Evidemment que tu ne peux pas y arriver tout seul, par contre tu peux y contribuer grandement… Et malgré les critiques à ton égard, tu as prouvé encore une fois que tu es décisif et un leader dans cette équipe. 4 buts, 2 passes décisives, cette coupe du monde a fait de toi le 3ème meilleur joueur de la compétition derrière Luka Modric et Eden Hazard.

Mais surtout, cette coupe du monde, c’est ton équipe qui l’a soulevé ! 20 ans après, les bleus gagnent leur seconde coupe du monde. Une victoire méritée car malgré les critiques comme quoi la France n’a joué que défensif, vous avez mis 14 buts dont 4 en finale et 11 en phase à élimination directe, alors les belges peuvent retourner bouffer leurs frites et arrêter de dire que le jeu est uniquement défensif, on a su profiter des occasions au bon moment c’est tout !

Et surtout, toi, tu es impliqué dans 11 buts en phase à élimination directe en tournois majeurs, plus que tout autre Français depuis 50 ans. Alors, ils peuvent continuer à te critiquer, c’est bien connu, la jalousie ça fait jaser. En tout cas 2018 est bien parti pour être une belle année pour toi niveau trophée. J’espère que le troisième de l’année sera celui du Ballon d’or. Tu le mérites tellement.

Ne jamais rien lâcher ! Croire en ses rêves !

Je suis si heureuse d’avoir vu tes larmes de joie cette fois ci. Cela fait du bien après les larmes de tristesse de la dernière coupe du monde. Je sais tous les sacrifices que cela représente pour toi et pour ta famille. Une belle revanche sur tous les sacrifices, sur toutes les critiques à ton égard. Te voir bondir le trophée d’une main avec ta fille dans les bras, j’imagine à quel point cela a dû représenter pour toi l’un des plus beaux jours de ta vie. Et cela a aussi représenté pour moi, l’un des plus beaux jours de la mienne. Mais je sais qu’on peut ne pas comprendre l’attachement que j’éprouve envers toi car oui je ne te connais pas au final mais c’est comme ça. Seuls les fans peuvent comprendre. Cette grande admiration que j’éprouve pour toi sans être fanatique pour autant…

Je suis fière de ton parcours. Tu n’as rien lâché et tu as cru en ton rêve jusqu’au bout. Tu es la preuve vivante qu’il ne faut rien lâcher dans sa vie. Et qu’il faut toujours se battre pour ce que l’on souhaite. Je peux t’assurer que tu es le genre de personne que j’aurais aimé avoir la force d’être. Je reste les pieds sur terre mais la tête dans les nuages et deux étoiles dans les yeux. Ce 15 juillet 2018 gravé dans nos cœurs pour l’éternité. Et pour ça, merci Antoine Griezmann.

Rendez-vous sur Hellocoton ! Tagged , , , ,

6 thoughts on “Lettre à celui qui enchante ma vie depuis 4 ans déjà …

  1. C’est un joueur qui est un bel exemple pour la jeunesse, car en France il n’avait pas été jugé bon par les clubs professionnels à cause de son gabarit, mais, sans doute avec l’aide de sa famille, il est parti conquérir son rêve en Espagne. Aujourd’hui il porte fièrement les couleurs de la France, sans animosité.
    Comme quoi en sachant se battre on peut arriver à vivre sa passion.

  2. Merci pour ce bel article <3 C'est une personnalité que j'apprécie également beaucoup Il me touche Je le trouve humble et vrai malgré son statut J'espère qu'il a reçu ton hommage ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.