Coups de coeur, Humeurs, Love

Cette obsession amoureuse qui ne veut pas sortir de ma tête…

Deux mois. Ça fait un peu plus de deux mois. J’écrivais alors cet article. C’est vrai que recevoir ces trois petites lettres m’avait vraiment émoustillée ce soir là. Même si je sais que pour toi ce sont trois lettres lancées comme ça sans réfléchir. Tu ne sais même pas et même plus d’ailleurs à qui tu les a adressées. Et moi depuis, je suis complètement chamboulée.

Cela fait un moment que je te suis. Je ne sais plus combien de temps exactement. Sûrement au moins deux ans. Et je ne te portais pas vraiment dans mon cœur au départ. Je te trouvais arrogant, moqueur. J’avais la désagréable sensation que tu pétais plus haut de ton cul et utilisais ton nom de famille pour arriver à tes fins.

Mais, au fil de tes publications et stories, j’ai vu une autre facette de toi. Une facette que tu essayes de cacher. Un peu comme si tu cherchais à te protéger. Une sensibilité bien plus sensible qu’il n’y paraît au premier abord.

Une sensibilité que tu essaies tant bien que mal de cacher…

Tu as commencé à m’intéresser non pas par ton nom de famille mais parce-que j’aime cette facette que tu cherches à ne pas montrer mais qui se ressent tout de même…J’arrivais à me raisonner et puis ces trois petites lettres ont tout accéléré. Je ne sais pas comment ça s’est passé mais tu as commencé à de plus en plus m’intéresser. A tel point qu’aujourd’hui, tu obsèdes complètement mes pensées et que je n’arrive plus du tout à me raisonner. Je pense à toi tout le temps…

Est-ce que je suis en train de tomber amoureuse ? Cela me paraît complètement fou. Je sais que tu es inaccessible et que malheureusement, tu ne t’intéresserais même pas à une fille comme moi… Je suis presque passée de la haine (enfin je ne t’ai jamais haï mais je ne te portais pas vraiment dans mon cœur au départ) à ce sentiment qui me prend aux tripes et qui me donne envie de sourire bêtement à chaque fois que je pense à toi.

J’aime ton sourire. Et j’aime ton regard. J’aime ta voix. Puis, j’aime cette sensibilité que je ressens chez toi. J’aime la façon dont tu joues les gros durs alors que je suis sûre que ce n’est qu’une carapace. Je ressens en toi un peu de fragilité due à ton histoire. Je sais que tu souffres un peu de ce que ton nom de famille peut être porteur de haine autour de toi. Et j’aime cette gentillesse que tu aimerais pourtant ne pas faire paraître.

J’aime voir tes stories. Chaque petit bout de toi m’apporte une immense joie. Quand tu me réponds, je ne peux cacher mes émotions… Tu ne vois pas tout ça. Tu ne vois pas l’effet sur tu me fais. Elles sont combien de milliers d’autres à te suivre et à commenter tes publications ?! À t’écrire chaque jour. A te harceler peut être même parfois… Et toi toutes ces jolies filles que tu suis, lesquelles t’intéressent vraiment et lesquelles s’intéressent vraiment à toi ? Même sans ton nom de famille ?! Et toi, pourquoi tu ne sembles être attiré que par les plus pétasses d’entre elles ?

Je n’aurais jamais cru ça possible…

Alors c’est vrai, je ne t’aurais pas connu si tu n’étais si proche de. Mais ce n’est pas le fait que tu sois proche de qui fait que je m’intéresse à toi. Je m’intéresse à toi pour toi. J’ai commencé par te trouver de plus en plus beau, de plus en plus fort malgré les critiques et malgré cette petite fragilité que je sens chez toi.

J’aimerais être celle qui te rend heureux. Quand je pense à toi, je m’autorise à me rêver dans tes bras. Moi toi, tu ne me vois même pas. Tu me réponds parfois, mais je ne suis qu’un numéro dans une file d’attente… Je n’aurais jamais imaginé qu’un jour je penserais moins à lui parce que je penserais plus à toi… Comment est-ce arriver ?! Que m’as-tu fait ?! Je n’arrive pas à t’oublier, je n’arrive pas à me raisonner, tu es une obsession….

Mais il y a trop d’obstacles entre toi et moi, le fait qu’il semble improbable que tu puisses me remarquer, la distance et la différence d’âge… Je ne suis moi même pas forcément étonnée d’être attirée par un mec plus jeune que moi. En effet, je n’ai jamais fait mon âge, et dans ce domaine, j’ai toujours eu du retard…. Je me sens comme une adolescente qui tombe amoureuse de son idole sauf que là, je ne suis plus adolescente et il ne s’agit pas de mon idole mais… Et je sais que c’est impossible mais plus j’essaie de t’oublier, plus je pense à toi…

Rendez-vous sur Hellocoton ! Tagged , , , , ,

3 thoughts on “Cette obsession amoureuse qui ne veut pas sortir de ma tête…

    1. Merci bcp…. Quasi un mois après avoir écrit tout ça, c’est de pire en pire, je m’enferme dans ce cercle vicieux qui finira par me faire bcp plus de mal qu’autre chose…

  1. Salut Dounia-Joy !
    Je suis un « expert » en obsessions amoureuses, j’en ressors d’une ! Je suis tellement obsédé par une nana depuis 2 ans qu’il m’en est arrivé à en avoir la migraine !! C’est un truc de fou qu’il faut stopper net, car plus on reste dans le délire (et le déni), plus on s’enfonce dans un truc absurde dont on ne se souvient même plus des tenants et des aboutissants. On finit par être le dindon de la farce.
    Après quelques expériences de ce genre, j’ai enfin trouvé ce qui cause à chaque fois une obsession amoureuse : c’est pas uniquement quand on tombe amoureux d’une personne, mais quand on a détecté (insconsciemment ou non) un signe d’intérêt de cette personne envers nous. Il suffit parfois d’un regard de 2 secondes plus long que d’habitude, quelque chose qu’on a même oublié. Je crois qu’être amoureux de quelqu’un c’est d’une certaine manière le remercier de ce signe de reconnaissance qu’il ou elle nous a manifesté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.