Humeurs

Je ne suis pas ceux que j’aime…

Ces derniers mois avec Secret Story, je m’en suis pris plein la gueule. J’aime commenter l’émission sur Twitter comme chaque année. J’ai toujours des personnes dans l’émission que je ne supporte pas et d’autres que j’adore. Je clashe parfois les candidats mais jamais les téléspectateurs, sauf quand on commence à m’attaquer personnellement. En effet, je ne comprends pas les proportions que peuvent prendre certaines personnes dans leur propos pour une émission.

Je me suis permise de critiquer certains candidats. C’est le jeu, on regarde une émission, on critique la façon de jouer de certains. Par contre, recevoir des insultes ou des jugements sur ma personne juste à cause de ça, je ne l’accepte pas. Je ne me permets pas de critiquer un téléspectateur quand bien même il n’a pas la même opinion que moi. Je ne supportais pas Kamila, ce n’est pas pour autant que j’ai eu envie d’insulter toutes les personnes qui lui portaient les louanges… J’en aurais voulu de même de l’autre côté en préférant Barbara.

Raccourcis de merde…

Parce que Barbara est une jeune fille impudique, libre, à l’aise avec son corps. Parce qu’elle a une fois montré ses seins devant la télé, les gens la catégorisent de suite comme la salope de service. Elle a aussi fait une sextape alors qu’elle était en couple bien avant de rentrer dans le jeu et son ex l’a ressorti… Et ce n’est pas ce connard qu’on blame pour cet acte puéril et malsain. Oui cet acte malsain de sortir ça alors que ça a été fait dans un cadre privé.  Non c’est elle que l’on blâme. Et aussi, parce-qu’il y a 10 ans elle a fait l’île de la tentation, c’est une pute. Alors qu’elle l’a fait dans le cadre d’un article pour un journal en plus…

Bref les gens et leurs fameux raccourcis de merde. Pendant 3 mois, les insultes ont fusé. Plusieurs mais vraiment plusieurs fois, on m’a moi même cataloguée comme une salope. De un, non tu ne peux pas te permettre de juger Barbara de salope, tu ne l’as pas vu payer un homme pour coucher. Elle n’a d’ailleurs couché avec personne durant cette putain d’émission. De deux, le fait d’apprécier une personne que TU penses être une salope, fait de celui ou celle qui l’aime bien une salope ?! Donc en fait comment te dire que les gens qui t’apprécies sont tous cons ?!!! Non !

Quand est-ce qu’ils comprendront qu’on attend de connaître une personne avant de juger ?

Quand je lis “les filles qui sont pour Barbara sont toutes des putes”, ou délurée ou encore complètement décoincée voir coquine. Bin je dois être en étant vierge, l’exception qui confirme la règle alors ! Non, juste je ne m’arrête pas à un premier regard, à un premier jugement. Je vais au delà de ce que les gens nous montrent d’eux au premier abord. Oui Barbara est une fille impudique, qui peut se promener à poil sans pudeur, sans honte, qui assume son corps, son pouvoir de séduction et sa féminité. Non, ce n’est pas pour autant une salope. Et elle est tellement bien d’autres choses : une fille sensible, drôle, à l’écoute des autres, généreuse…. Ce sont ces traits de caractère qui m’ont touchée et qui ont fait qu’elle est devenue la personne que j’avais envie de défendre contre tous ces cons…

Pourquoi juger sur des faits passés dont on ne sait rien ?

On ne peut pas juger une personne sur des faits passés. Comme le fait d’avoir jugée Kamila dans ce jeu, je l’ai jugée pour des actions de jeu. Parce qu’elle avait pour moi un mauvais jeu que je trouvais pas fair-play tout simplement. Et le fait que Secret Story et de vouloir gagner la rendait mauvaise. Quand il y a eu les histoires avec sa famille, je n’ai pas relevé. Parce-que ça ne me regarde pas, ça ne nous regarde pas, ça n’a rien à voir avec Secret Story. Et on n’a aucune preuve de quoi que ce soit, je ne me suis jamais permise de la juger pour cela. Alors j’attendais de même avec Barbara.

Je n’ai pas juger tous les gens qui étaient pour Kamila de mauvais joueurs et de personnes mauvaises non plus. A l’inverse, tous ceux qui défendaient Barbara étaient traités de tous les noms et on n’avait rien à dire, qu’à fermer nos gueules parce-qu’on défendait “la salope de service”, c’est qu’on valait pas mieux ! Déjà, revoie la définition du mot car ce n’est pas ce qui l’a définie. Elle est juste libre, indépendante et impudique, confiante en elle et en ses atouts. Et non, tout ce que je ne suis pas. Comme quoi ce n’est pas parce que j’aime Barbara que je suis moi-même impudique, libre et aussi indépendante, à ce niveau, je suis bien tout le contraire d’ailleurs !

Une polémique de merde

Pour sortir du sujet Barbara, hier, j’ai été attaquée, ou du moins je me suis sentie attaquée par la répétition, et le fait que tout le monde vienne m’en parler, parce-que là encore j’aime un personnage. Antoine Griezmann. Antoine qui a fait une erreur en publiant un tweet où il s’est déguisé en joueur de basket noir, en se grimant complètement le corps en noir. Les gens se sont indignés, injustement ou justement, je ne vais pas polémiquer là-dessus.

Les gens lui ont reproché d’avoir fait une “blackface”. Le «blackface» renvoie à une pratique théâtrale qui s’est développée à partir du XIXsiècle aux Etats-Unis. Durant des spectacles appelés «minstrel shows», des acteurs blancs se peignaient le visage en noir pour interpréter des personnages caricaturaux de noirs attardés, toujours hilares et portés sur la danse et la musique. Je dirais juste que l’intention n’était à mon avis pas mauvaise dans le sens où la moitié de ses potes étant noirs, je ne pense pas qu’Antoine soit une personne raciste. Le geste était très certainement plus maladroit qu’autre chose et il s’est d’ailleurs excusé. Mais ce n’est pas là où je veux en venir et je n’ai pas l’intention de polémiquer là-dessus.

La bonne excuse pour venir te faire chier avec une personne que toi tu aimes mais qu’ils n’aiment pas ?

Là ou par contre, j’en ai eu grave ma claque, c’est parce-que j’aime ce joueur de foot que je soutiens dans pas mal de ces projets, on est venu m’en parler, genre “alors tu l’aimes toujours après ça ?”. Déjà après quoi, tu me parles d’un truc, je n’avais même pas vu son tweet à la base, j’ai juste vu son mot d’excuse et j’ai compris après. Mais je ne suis pas responsable de ces actes. Et le fait que je le kiffe, ne veut pas non plus dire, que je cautionne tous ses actes ! Alors quand toute la journée on vient te parler de ça alors que tu n’y es pour rien, tu finis par te sentir toi même attaquée, comme si c’était toi qui avait fait cette propre faute !

Mais surtout beaucoup de jalousie…

Surtout, que ça me fait rire, la plupart des gens qui l’ont clashé sont des personnes même pas indignés de ce qu’il a fait mais des personnes jalouses, exactement le même genre de personnes jalouses de Barbara parce-qu’elle s’assume. Pour Antoine, cette erreur est une bonne occasion pour ces dé-traqueurs de pouvoir le critiquer encore plus !

Désolée, mais non, je ne suis pas ceux que j’aime… Et si je les aime, c’est sûrement aussi parce-qu’ils ne sont pas ceux que vous pensez qu’ils sont… Méditez 😉 !

Rendez-vous sur Hellocoton ! Tagged , , , , , ,

5 thoughts on “Je ne suis pas ceux que j’aime…

  1. les raccourcis évitent de réfléchir et de se poser les vraies questions. ..
    naturellement et heureusement nous ne sommes pas ceux que nous aimons,
    pour griezmann il dérange parce que c’est un vrai bon joueur et qu’il a la tête sur les épaules,
    son déguisement ma fait penser à mickael Jackson. .. il blanchissait sa peau,
    est ce que ça dérangeait?
    à méditer

    1. J’ai pensé exactement la même chose Bernie. Je n’ai pas osé l’écrire car je ne voulais pas envenimer cette polémique. Comme tu l’as compris ce n’était pas le sujet mais c’est vrai. Merci pour ton com. Bonne journee

  2. Je pense la même chose que toi … c’est hallucinant comme les gens se permettent de juger … mais c’est aussi de la manipulation de la part de la télévision, l’émission a beaucoup joué avec ce côté libéré de Barbara. Ils en ont fait des caisses. Au début en tout cas. Quoi qu’il en soit, ce serait merveilleux que les mentalités changent. J’aime à penser que cela est en cours, petit à petit ! 🙂 Grâce à ce genre de fille par exemple, qui s’assume réellement, qui dit ce qu’elle pense, qui fait ce qu’elle veut ! Je la trouve très inspirante ! 🙂

  3. Moi je l’apprécie aussi Barbara après c’est beaucoup de gens qui l’envie qui la critique je pense. Si ça les touchent a ce point c’est qu’ils ont un sacré problème, et sûrement de confiance en eux. 🤭

Laisser un commentaire