Dounia-Joy’s book club, récapitulatif de septembre et thème du mois d’octobre

Ce mois-ci le thème du club de lecture était de faire une chronique  sur « un livre adapté au cinéma, en série ou en film » ou un livre que vous avez détesté. Je crois que la totalité d’entre vous ont été emballées par le thème cinématographique et j’en suis ravie !

bannièreclublecture

Le mag chic & pratique : Cette blogueuse est une adepte des séries adaptées à la fois sur le petit écran et en livre telles que Twilight, The Lying Game (perso j’ai été très déçue que la série ne soit pas continuée) ainsi que le film et livre Da Vinci Code. Mais pour le thème, elle a choisi le thème de l’affaire Jérôme Kerviel. Le livre et le film ont un titre différent. Le livre s’intitule « L’Engrenage, mémoires d’un trader » alors que le film a pour titre « L’Outsider ». Elle a relu le livre après la sortie du film car elle en avait stoppé la lecture avant la fin. Lire et voir le film lui ont permis d’avoir deux approches différentes sur cette affaire.

Le blog d’une Item Liz Girl : Lisa a choisi d’évoqué « Persuasion » écrit par Jane Austen, publié en 1818 et réalisé pour la BBC par Adrian Shergold. Le livre raconte l’histoire d’une jeune femme de 27 ans qui ne s’est pas mariée car elle était tombée amoureuse d’un jeune homme qui n’était pas digne d’elle selon sa famille et elle n’a pas souhaité braver l’interdit. Cependant quelques années plus tard, ce jeune homme a gagné en rang et il ne calcule désormais plus la jeune femme qui se morfond en privé. Lisa a aimé l’adaptation cinématographique par l’interprétation des acteurs ainsi que la restitution de l’Angleterre au 19ème siècle. J’avoue que je suis curieuse d’à la fois découvrir ce film et ce livre. Pourtant, je crois que je n’ai jamais lu de « vieux » romans mais il faut une première à tout !

books-1605416_960_720

Tinalakiller : Tina m’envoie ses chroniques par mail. Elle a choisi un livre adapté en film et que j’ai adoré ‘Il faut qu’on parle de Kévin » écrit par Lionel Shriver et réalisé par Lynn Ramsay. Le résumé : « À la veille de ses seize ans, Kevin Khatchadourian exécute neuf personnes dans son lycée. A travers des lettres au père dont elle est séparée, sa mère retrace l’itinéraire meurtrier de leur fils. Un roman coup-de-poing, violent, complexe, qui s’attaque aux pires des tabous. ». Je ne sais plus si j’ai vu le film ou si j’ai lu le livre en premier mais les deux m’ont fasciné. La personnalité de Kevin m’a intriguée et le jeu des acteurs est époustouflant ! J’ai beaucoup aimé le côté émouvant et tragique et l’absence de réponses car il n’y en a pas vraiment en fait, chacun est libre d’interpréter selon ses propres ressentis je pense.

Les délices de Corylus : Corylus a choisi de nous parler d’un livre qui parle de livres qui ont été adaptés au cinéma en nous évoquant le livre « La saga Hunger Games décryptée ». Je n’ai pas encore lu ces livres qui sont dans ma PAL mais j’ai vu le premier film et j’avais adoré ! Le livre dont Corylus parle va plus loin en approfondissant les thèmes et en permettant de mieux comprendre chaque détail de cet univers fascinant. « Un jeu imposé. 24 candidats. 1 seul survivra. » Ce livre permet de mieux comprendre les personnages ainsi que leurs relations et évoque aussi les influences et références historiques de la saga. L’auteur pose ainsi cette série comme une critique du monde actuel. Cependant , Corylus regrette le fait que l’auteur aille plus loin et qu’elle extrapole les pensées de l’auteur de la saga. Bref, j’ai envie de finir la saga, les livres et cette critique maintenant !

maple-leaf-638022_960_720

Ecrire pour un rien, pour un tout : Cécile a choisi de parler des deux thèmes en évoquant un livre qu’elle a détesté ainsi qu’un livre adapté au théâtre. Le livre qu’elle a détesté est « Windows on the world » de Frédéric Beigbeder. Cependant, Cécile me donne très envie de lire ce livre qui parle d’un drame qui m’a profondément touchée et de lui en donner mon propre avis. « Vous connaissez la fin : tout le monde meurt.  L’originalité de cette histoire, c’est qu’ils vont tous mourir en même temps et au même endroit. Est-ce que la mort crée des liens entre les hommes ? Le seul moyen de savoir ce qui s’est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la Tour Nord du World Trade Center, le 11 septembre 2001, entre 8 h 30 et 10 h 29, c’est de l’inventer. » Intriguant, n’est-ce pas ? Cécile n’a pas aimé le ton hautain de l’auteur dans ce livre et l’absence d’empathie. Le livre adapté au théâtre dont Cécile nous parle en second lieu est « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor. « Il s’agit de la relation épistolaire entre un allemand et un Juif au tout début de la montée du Nazisme, le premier étant de retour en Allemagne et le second resté aux Etats-Unis pour gérer leur galerie d’art. » Grâce à ce livre, elle a compris que tout choix à des conséquences et qu’il ne fallait pas porter de jugements.

Distrayante : Distrayante a choisi de nous parler d' »Orgueil et préjugés », de Jane Austen. « l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? ». Distrayante a aimé ce roman grâce à l’héroïne qui se fout un peu des conventions sociales et qui est plus indépendante que les femmes de son époque. Elle a aimé l’interprétation de l’héroïne par Keira Knitley.

girl-1423501_960_720

Blue Dream In the Sky : Blue dream et moi avons nos lectures en commun. Nous avons les mêmes goûts livresques et c’est donc un plaisir d’échanger avec elle. Elle a choisi le roman « Avant toi » écrit par Jojo Moyes. « Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.. » Ce livre a beaucoup touché, ému et bouleversé cette blogueuse. On s’identifie selon elle beaucoup aux personnages. On se met à leur place en se posant la question : qu’aurions-nous fait à leur place justement ? Elle a aussi aimé le fait d’aborder la tétraplégie de façon parfois rigolote dans le livre. Elle parle d’un livre émouvant évoquant le suicide, le handicap et l’amour… J’avoue que j’ai très hâte de lire et voir le film mais que j’ai également très peur d’y être un peu trop sensible…

Poussières de bonheur : Ophélie a choisi d’évoquer « Le Liseur » de Bernhard Schlink. « A l’âge de quinze ans, Michaël Berg découvre l’amour dans les bras d’Hanna, une voisine de vingt ans son ainée.. Pendant six mois, il la rejoint tous les jours et partage avec elle un rituel amoureux autour de moments de  lecture qu’il lui fait à haute voix. Mais sa maitresse, personnage secret et difficile à suivre, disparait, mystérieusement du jour au lendemain sans laisser de traces. Sept ans plus tard, alors qu’il est étudiant Michaël retrouve par hasard celle qui l’a obnubilé… » Selon Ophélie, ce livre est une réflexion sur la justice, la culpabilité et la réparation amoureuse. Un livre en trois actes, trois rencontres, trois périodes différentes et aux impacts multiples. J’aime beaucoup l’idée de lier deux personnes diamétralement opposée. Ophélie parle d’une œuvre émouvante et sobre. Comme Blue Dream, Ophélie a aimé le fait que ce roman lui fait se poser la question « qu’aurais-je fait à leur place ? ». L’adaptation cinématographique reste fidèle au roman et elle y a retrouvé les mêmes émotions.

leaves-1076307_960_720

Ma vie, mes humeurs : Cette blogueuse a décidé de nous parler du livre « Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire ». Elle m’a appris que le film « Slumdog millionnaire en est l’adaptation cinématographique. Je ne savais pas du tout que ce film s’était inspiré d’un film. « Un enfant des bidonvilles de Bombay à qui tout au long de sa vie il est arrivé des péripéties. Un jour Ram Mohammad Thomas se retrouve à jouer qui veut gagner des roupies. Quelles sont les probabilités pour qu’un jeune homme qui n’a à priori reçu aucune éducation, n’a pas été à l’école, réussisse à répondre aux questions ? » On apprend donc sa vie, ses galères et le pourquoi du comment il a réussi ce jeu. La blogueuse a lu le livre des années avant l’adaptation au cinéma et elle ne se doutait pas qu’il puisse intéresser le grand écran mais elle est ravie du résultat. J’ai pour ma part bien hâte de découvrir le livre !

Merci à mes fidèles participantes ! C’est un plaisir de lire et résumer vos chroniques, merci pour les idées de lecture que vous me faîtes partager. Place au prochain thème :

Chaque mois, un ou deux thèmes seront proposés voir trois selon vos propositions de thèmes si il y en a auxquels je n’ai pas pensé et que vous êtes plusieurs à proposer. Ces deux thèmes peuvent tout à fait être fait en même temps, de façon séparée ou vous pouvez ne répondre qu’à un seul des deux thèmes et même regrouper les deux ! Si jamais aucun thème ne vous plaît sur un mois, vous pouvez faire une chronique sur un livre de vos choix et me l’envoyer ! Tous les articles que vous m’enverrez seront récapitulés dans mon article du mois suivant.

Voici donc les thèmes d’Octobre :

1 -« un livre que vous avez envie de faire découvrir aux autres ». Choisissez le livre que vous souhaitez, que vous aimez et qui répond à ce critère et faîtes une chronique sur ce bouquin. Donnez envie aux autres participantes de lire ce livre si elles ne le connaissent pas !

2- ou alors :  « avis sur un livre qui vous a fait pleurer ».

A très vite ! Et n’hésitez pas à utiliser la bannière pour vos articles ! Merci !

douniajoy

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :