Forme et santé, Humeurs, Mode et beauté

Cet engouement du "sans" …. !

Depuis un bout de temps maintenant, je vois toute sorte d’engouement fleurir sur la toile. Et quand je vois certains de ces objectifs, je me demande parfois si la féminité ne part pas en cacahouète. Et je me demande bien pourquoi ?! L’argument premier serait de s’affranchir des « diktats » de la beauté. Cependant, avec certains de ces engouements, je me demande si ce n’est pas se masculiniser. A croire que pour s’affranchir des diktats de la beauté, il faut devenir « masculin ». En gros, d’après cette théorie, les hommes seraient moches !

Voici donc sans plus tarder une liste non-exhaustive de ces engouements du « sans » :

Sans rasoir : ne plus s’épiler, sous les bras. Ni les sourcils. Les laisser épais, longs à la Cara Delevingne. Et oui, certaines femmes n’en pourraient plus de la pression sociale qui pousse à l’épilation. Les stars se sont même arraché ce phénomène, de Madonna à Gwyneth Paltrow en passant par Lady Gaga. Franchement, moi, je ne suis pas prête de succomber à cette tendance, je ne supporte absolument pas les poils ! Bon en hiver, j’en fais moins cas, mais en été, impossible de sortir avec ne serait-ce qu’un millimètre de poils aux pattes !

Sans soutien-gorge : ne plus en porter ! Encore une fois, exit la féminité, exit les dessous sexy, la nouvelle tendance serait de ne plus porter de soutien-gorge. Alors beaucoup d’entre vous me diront : « bah oui mais mes seins vont tomber! ». Et bien, d’après certaines études, il paraitrait que non ! Ils auraient même tendance à se regalber naturellement. Cependant, je pense que pour faire du sport, ça doit vraiment être compliqué de ne pas avoir de soutien-gorge ou de brassière, d’autant plus si tu as une forte poitrine ! Parce-que déjà qu’avec un soutien-gorge normal (c’est-à-dire non dédié au sport), j’ai mal aux seins si je cours, alors sans rien du tout : au secours !

Sans maquillage : ne plus se maquiller ou si peu. C’est ce qu’on appelle la tendance du « no make-up ». Cependant, cette tendance, ne serait-elle pas qu’un leurre ?! Car, hormis, les blogueuses et youtubeuses beauté, je ne connais pas beaucoup de filles ou de femmes qui sortent tous les jours avec un maquillage digne d’un défilé du Festival de Cannes ! Moi même, j’ai toujours aimé me maquiller, je suis fan des palettes « Naked » d’Urban Decay, et pourtant, depuis quelques mois déjà, je ne me maquille plus que très rarement, par manque de temps mais aussi d’envie. Le mascara, n’en parlons pas, je porte des lunettes et c’est juste affreux puisque quand j’en porte mes cils touchent mes verres ! Du coup, j’utilise juste ma crème de jour, et ma BB-cream pour corriger mon teint et c’est tout !

Une femme maquillée outrageusement paraitra vulgaire et une femme non maquillée négligée. Et tout est fait à travers le regard des hommes. Toutes les pubs sont faites avec des filles avec maquillage et tous les mecs fantasment sur ce genre de fille hypra maquillée et bien épilée etc etc…

Alors ces trois tendances veulent dire quoi ? N’est-ce finalement pas une tentative de s’affranchir du regard des hommes ? Faire l’inverse de comment ils nous voudraient pour les faire changer d’avis ?! J’avoue, je me pose la question, car je ne comprends pas tellement ces tendances. Que chacune fasse comme elle le souhaite me convient bien mieux que de suivre à tout prix ces nouvelles tendances parce-que c’est fun et à la mode !

Sans shampoing : le fameux mouvement du « no-poo ». Ne plus utiliser de shampoing et uniquement se rincer les cheveux à l’aide de produits naturels. Quand on commence, il ne faut pas arrêter directement mais commencer par espacer les shampoings pour habituer le cuir chevelu à produire moins de sebum. Ensuite on se lave les cheveux uniquement à l’aide de produits naturels sans shampoing, et de façon très espacée. J’ai voulu essayer mais je ne me suis pas encore mise à l’eau ! Je suis blonde méchée et j’ai peur que mon blond se détériore. J’ai dans ma salle de bains, un shampoing déjaunisseur, un shampoing pour blonde méchée ou colorée, un shampoing bio et un shampoing anti-pelliculaire ! (Je pourrais te les présenter dans un article futur si tu le souhaites^^). Je pense que le but du « no-poo » est vraiment de contrer les cheveux gras, car contrairement aux idées reçues, moins on lave nos cheveux, moins ils seront gras ! Alors les filles, cessez de penser qu’en faisant un shampoing tous les jours vous permettez à vos cheveux de ne pas être gras, car plus vous les lavez, plus vous les agressez et donc plus ils produisent du sebum pour se protéger qui rendront vos cheveux gras.

Sans gluten : le fameux régime sans gluten dont on n’arrête pas d’entendre parler à toutes les sauces, sans mauvais jeu de mots ! J’en entends parler partout ! Le gluten est un ensemble de protéines essentiellement présent dans les céréales. Ce serait la nouvelle tendance régime du moment et comme toute nouvelle tendance de régime certaines filles la suivent sans en connaître ni les bienfaits ni les méfaits. Moi-même, je ne les connais pas alors je ne vais pas vous en parler plus que ça, mais juste que je trouve bizarre qu’on nous parle de plus en plus de personnes « souffrant » d’une intolérance au gluten. Alors vu les symptômes de cette maladie : diarrhée ou constipation, perte de poids, fatigue, irritabilité, pâleur, état dépressif, douleur aux os ou articulations, crampes musculaires, absence de menstruations, engourdissements, douleurs neuropatiques dans les membres, éruptions cutanées, aphtes… tout le monde va se sentir concerné, moi même je me pose la question, ayant eu des petits soucis de menstruations, perte de poids, engourdissements, crampes musculaires…. Alors, je ne sais pas mais ces symptômes semblent faits pour que les gens s’y retrouvent et adoptent cette nouvelle tendance régime ou bien ?! (oui je sais, je dois être un peu psychopathe sur les bords des fois!). Mais bon, limite avant, je n’avais jamais entendu parler de ce mot et maintenant il existe même pleins de pubs pour les produits et régime sans gluten ! Alors oui, je me pose des questions !

Bref, tout ça pour dire qu’effectivement, la tendance est au « sans » : sans rasoir, sans soutif, sans maquillage, sans shampoing, sans gluten, etc etc … !

Et toi, qu’en penses-tu ?! As-tu adopté l’une des ces « tendances » ?!

signature blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , ,

28 thoughts on “Cet engouement du "sans" …. !

  1. Personnellement le « no make-up » est mon quotidien. Par flemme, principalement, puis aussi parce que j’ai les yeux assez sensibles, et puis surtout parce que mon mec et pas mal d’hommes de mon entourage ne voient clairement pas la différence (si, si, je te jure! Ils ne le remarque même pas, quand je me maquille. Alors à quoi bon?)
    Et sinon je serais bien tentée par la « no poo » dont j’ai déjà entendu parler (et je connais une personne qui n’utilise plus de shampooing depuis au moins 4 ans) et j’avoue qu’il y a tellement de merdes dans les shampooing que ça ne pourrait faire que du bien à mes cheveux, d’arrêter ça.
    http://bigoudenblues.blogspot.fr

  2. Hum x) Je n’ai pas adopté des tendances, j’ai fait ce que j’ai envie de faire x) Sans soutif, sans rasoir la plupart du temps, sans make-up.
    Je trouve dommage que tu dises que c’est une perte de la féminité. Non, c’est juste la possibilité de choisir. C’est là qu’est toute la différence : le choix.
    J’ai choisi de ne plus porter de soutif parce que c’était contraignant pour moi. Et contrairement à ce que tu penses, je me trouve infiniment plus sexy sans ! Je peux te dire que quand je mets un petit débardeur sur mes petits seins libres comme l’air l’été, ça attire les regards !!
    Sans make-up, par facilité aussi. J’ai passé mon lycée à me tartiner pour essayer d’accepter mon image, maintenant je n’en ai plus besoin. J’aime bien me maquiller de temps en temps, notamment quand je sors, mais dans la vie de tous les jours, j’ai du mal à voir l’intérêt. Je ne vais pas au bal comme dit ma mère !
    Je choisis de ne pas me raser l’hiver si j’en ai envie et j’aimerai pouvoir sortir avec quelques millimètres de poils l’été si j’ai envie. Mais comme je suis très… bref que j’ai des origines portugaises (merci le Sud) ça n’est pas possible, la société m’impose de ne pas aimer mes poils. Alors que quand je suis seule chez moi, mes poils ne dérangent personne, je suis née avec, j’ai grandi avec. Alors oui c’est plus joli et j’ai souvent plaisir à voir mes jambes une fois que j’ai passé la matinée à me torturer. Mais là dessus j’aimerai avoir : le choix.
    Bref tu ne fais pas de différence entre la tendance, la mode et le choix.
    La liberté de faire « sans », c’est ça la véritable avancée pour les femmes.

    Bon pour sans gluten sans shampoing par contre, je n’ai pas d’avis, à vrai dire je m’en fiche, si des gens veulent se compliquer la vie, grand bien leur fasse…

    1. bin ce que je trouve marrant tu vois, c’est que certaines filles que je connais ont adopté ça dès que ça a commencé à en faire parler, voilà pk je parle de tendance, je parle avec mon vécu, mon entourage et mon propre avis et je n’ai jamais revendiqué avoir la science infuse 😉 mes avis n’impliquent que moi, et heureusement que nous ne pensons pas tous / toutes pareil , le monde serait bien triste ^^. moi des seins qui pointent sous un débardeur me dérangerait voir me choquerait, voir les téton je parle… après sous un pull, moins ! chacune fait comme elle veut, c’est sûr, mais pour ma part, ce serait contraignant sans, car poitrine assez imposante et tout et tout. pour le rasoir, c’est vrai que l’hiver comme je l’ai dit, lui et moi on est moins copain sauf si je sais que je vais mettre une jupe, je ne supporte po voir mes poils ^^ lol. et puis le make-up , je n’ai jamais su me maquiller alors j’ai abandonné petit à petit ^^ c très rare maintenant quand je me maquille ^^ merci pour ton avis Cordélia !!!! bon week-end

  3. Pour ma part, je n’ai adopté aucune de ces mesures.
    – Les poils ne doivent pas exister. Non seulement c’est plus confortable et plus on est épilé, moins on transpire.
    – Quand on a une grosse poitrine, pas porter de soutif… comment dire ? voilà quoi.
    – J’ai toujours aimé me maquiller, pour moi indispensable par rapport à ma tête.
    – Je suis obsédée par mes cheveux, trop peur de prendre des risques avec cette nouvelle tendance.
    – Je ne me suis jamais posée de questions pour la nourriture avec ou sans gluten. Il faut bien vivre au bout d’un moment…

    1. moi aussi je serai du même avis pour les poils ah ah ah ça nous éviterait d’avoir à les enlever ! mdrrrr , pareil pour les sans soutifs et grosse poitrine, compliqué !!!!!! merci pour ton petit com ! bon week-end !

  4. Le sans shampooing ce n’est pas possible, j’ai des paquets de noeud dans les cheveux, si je ne les lave qu’à l’eau c’est impossible de les coiffer.
    Le sans make up, je le fais souvent… mais parce que je n’ai pas le temps le matin (je n’ai pas envie de prendre le temps)

    Sans gluten : la moitié de la terre est subitement devenue allergique au Gluten, c’est du grand n’importe quoi

    Sans soutien gorge : juste pas possible

    Ne pas s’épiler : on va dire que ça dépend, être mal épilée ça ne me dérange pas trop, ne pas l’être du tout, je me sens mal à l’aise

    Et voilà mon avis 😉

    1. tu me rassures pour le sans gluten, on est d’accord , c’est franchement bizarre que tout à coup tout le monde s’y croit intolérant n’est-ce pas ?!
      ah oui pas faux pour le no-poo, moi qui ait déjà du mal également à démêler mes cheveux ! oui voilà pas le temps et puis pas trop envie pour ma part pour le maquillage !
      merci pour ton avis la miss ! bon week-end !

      1. Salut! Mon avis sera différent des autres puisque… Je suis un mec et que globalement, euh… Toutes ces trucs m’agacent quand il ne s’agit que d’un « effet de mode ». Chaque fille est unique en son genre, et si il faut qu’une fille s’enlaidisse en se rasant les poils « parce-que c’est la mode »…

        Sinon, pour la fameuse « mode » du sans gluten je peux te conseiller cet article qui explique très bien certaines choses: http://lepharmachien.com/gluten/
        (« pour en finir avec la mode sans gluten »)

        Et pour les personnes qui se disent « intolérantes », voici les véritables effets du gluten sur une personne atteinte de la maladie cœliaque (à ne pas confondre avec l’allergie au gluten): http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie-coeliaque-pm-symptomes-de-l-intolerance-au-gluten

        A voir également: le commentaire dans le premier lien que je t’ai passé (Julie_Djou | September 14, 2014 at 12:39 pm). Comme quoi, « se tordre de douleur » et « éliminer du mucus sanguin » c’est quand même autre chose qu’une personne qui se dit « intolérante », voire « allergique » (mais sans symptômes, hein) et… Qui va de temps en temps au restaurant.

        1. merci pour ce commentaire instructif car effectivement, je ne donne qu’un simple avis, comme je le disais, je ne suis pas assez experte en la matière 🙂 . Je lirai tout ça car effectivement ça m’interesse ! merci pour ton petit com ! bon week-end !

  5. Hormis pour le gluten, je suis une « sans ».
    Je comprend que les autres n’y adhérent pas, parceque chacun fait comme il veut et que le but des articles sur les blogs n’est pas de « prôner » ni de convaincre mais juste d’apporter un témoignage sur ces petites choses qui nous simplifient et améliorent notre vie.
    Mais là où je tique, c’est lorsque tu dis que ça revient à renier sa féminité.

    Non.
    Non et non.

    Tu ne m’a jamais vue, mais je peux t’assurer que je suis féminine.
    Je ne porte plus de soutif parceque ca m’est devenu terriblement inconfortable (et pourquoi m’imposerais-je cet inconfort ? Pour faire plaisir aux biens-pensants ? Mais … qu’ils regardent ailleurs!),
    je ne me maquille plus depuis des années,
    je ne m’en sens pas moins femme.
    Je n’ai pas besoin de tout ces artifices pour juste, être une femme bien dans ma peau.
    Tu vois ce que je veux dire ?

    Je ne suis pas négligée.
    Je prend soin de moi, et d’autant plus depuis que je suis passée au naturel pour mon corps et mes cheveux.
    Ma peau n’a jamais été aussi belle que depuis que je ne met plus rien dessus. Mais, vraiment.
    Quant à mes cheveux, ils sont longs, épais, propres, jamais d’aspect gras ou je ne sais quoi.

    Je suis une femme féminine, qui prend soin d’elle, et ce sans que j’ai besoin de m’affubler de produits de consommation que la société voudraient m’imposer.
    C’est mon choix, chacun le sien, j’en conviens. Mais de me dire que moi, parceque j’ai fais ces choix, je ne suis pas féminine et que je suis négligée … j’avoue que j’ai un peu de mal.

    1. merci pour ton avis ! 🙂 je reprends ce que je t’ai répondu sur HC :j’ai fait un autre article pour M expliquer car je vois que ça tique pas mal. Comme tu le dis j’apporte mon témoignage. Et mon témoignage était que je ne me sentirais pas féminine si je ne M épilais plus. Ceci dit j’ai du mal choisir mes mots. Ce qui est le pbm d un écrit. Je ne suis pas une « bien pensante ». Je ne prône en aucun cas une bonne parole. J’ai ni tort ni raison. Juste ma propre opinion. Comme nous toutes. Et quand je parle de négligence ce n’est pas mon avis. Je dis juste ce que j’ai parfois entendu aussi de mon côté à savoir qu’une fille pas maquillée etc etc paraîtrait négligée. Or c pas mon avis sinon j’y serai moins même dans cette catégorie….

  6. Mais comme je suis trop d accord avec toi lol !!! Y en a marre de ces tendances qui nous dictent nos choix ! Ce ne sont que des modes qui vont et qui viennent, et ce qui est agaçant c est que c est toujours dans les extrêmes… « No no no » ! Et pourquoi pas « faites ce qui vous plait » ? J ose espérer que chacune est assez responsable d elle même pour choisir sa façon de s épiler, le truc à mettre sur sa tête pour laver ses cheveux et la manière d optimiser la gestion de ses seins lol ! On s en fout de ce que fait ou pas la Gaga, Beyoncé et leurs cop’s… Tout ca est superficiel, infantilisant et pseudo « bobo ». Y a d autre priorités sur Terre lol.

  7. Oula ! Que d’informations dans cet article !

    Alors là, le point par point s’impose 🙂 :
    1) Sans rasoir : beurk beurk beurk ! Les poils = tue l’amour ! Même au bout de 10 ans de couple c’est important de faire l’effort ! Epilation ou rasoir, peu importe, mais exit les poils ! Je ne peux vivre avec lol

    2) Sans soutif : bon, j’ai une petite poitrine (très petite même) mais il n’empêche que sans eux il n’y aurait pas d’effet push-up !

    3) Sans maquillage : A vrai dire je me maquille un minimum tous les jours… mascara liner et rouge a lèvre. Impossible de sortir sans ce minimum syndical 🙂

    4)Sans shampoing : pas prête pour tenter l’expérience et pas le temps pour préparer mes mixtures bio !

    5) Sans gluten : je ne suis pas intolérante mais je mange souvent du sans gluten car ma mère est intolérante ! La maladie s’appelle la maladie cœliaque : intestins a vif, le corps détruit les cellules saine, plaquettes en chutes libre donc risque d’hémorragie interne et j’en passe… Beaucoup de personnes n’ont pas le choix si elles veulent continuer de vivre, tout simplement…

    Voilà voilà, pour moi une femme reste une femme et malgré les diktats de la société, quoi de plus beau qu’une femme qui est femme et qui accepte sa sensualité et sa féminité non ?

    1. oui je suis d’accord ! pour le sans gluten, j’ai précisé que je n’y connaissais rien et que j’étais peut – être à côté de la plaque mais quand y’en a certaines qui pour un simple mal de ventre se disent intolérantes ou quoi mouais bizarre quand même !!! merci miss pour ton avis point par point ! à bientot ! bonne journée ! 🙂

      1. C’est sur, c’est la nouvelle mode le sans gluten. C’est positif et négatif. Je m’explique : le négatif… On croit de plus en plus que ce type de régime est simplement de la convenance, soit disant mieux pour le corps et du coup on oubli ceux qui n’ont pas le choix, qui sont vraiment malade. Le positif… Les produits sont de plus en plus accessibles pour les malades, de nouvelles marques s’y mettent et du coup les prix baissent, ce qui permet un coût moindre pour le porte-monnaie 🙂 Bonne journée 🙂

      2. C’est pour ça que j’ai toujours dit aux personnes pseudo-intolérantes d’échanger ne serait-ce qu’une seule journée avec une personne qui l’est vraiment. Là, elles se rendront vraiment compte de ce que c’est. 😀

  8. Moi je pense juste que nous les filles on est trop chiante, on est jamais contente, et on est juste débile parce qu’on essaie de suivre les dernières tendances. Poils, soutifs, gluten, no poo, maquillage, … les mecs eux ils juste un problème avec le jeu et le foot, ils sont accro. Mais nous, on met des détails partout, et puis un jour on aime et puis le jour après bof finalement. Par exemple, moi, je suis adepte des produits bio, mais je suis tellement influençable que si demain on nous donne des nouveaux arguments comme quoi c’est de la merde, je vais surement y croire ! (Mais je te rassure, je suis loin de changer d’avis en ce moment !) . Et les études ce sont des experts qui les font, mais pourquoi les résultats sont-ils toujours différents ?! Grr ! Je ne sais pas, mais je suis un joli mouton et parfois je suis fatiguée de tout ça 😀

  9. Au secours : les poiiiiiiiiiiiiiils !!! Je ne peux pas me passer de mon rasoir et de ma pince à épiler. NO WAY.

    Quant au régime sans gluten, c’est devenu une espèce de mode. Alors ok, tant mieux pour ceux/celles qui ne peuvent pas en manger car ça leur permet de trouver plus facilement ce type de produits… Par contre, ouais, l’avoir à toutes les sauces, c’est insupportable. C’est presque comme si on t’agressait si tu prenais encore des éléments avec du gluten…

    xx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.