Humeurs, Love

Cette lettre que je n'espérais plus . . . #lesjoliesplumes

Cette fin d’après-midi ensoleillée annonçait le début de l’été. Il faisait 26 degrés. Presque trop chaud d’un coup alors que les jours derniers avoisinaient à peine les 15 degrés. J’avais terminé mon travail et me dirigeait vers ma voiture afin de prendre la route pour rentrer chez moi. Sans penser une seule seconde que me plans allaient être contrariés.

Je voulais pourtant rentrer le plus rapidement possible afin d’aller voir la fin du match de quart de finale de Roland-Garros entre Djokovic et Nadal qui s’annonçait extrêmement serré. Seulement, en arrivant à ma voiture et en y prenant place, prête à démarrer, je m’aperçois qu’il y a un papier sur le pare-brise.

Je sors afin de m’en emparer puis me rend compte que c’est une enveloppe. La curiosité s’empare alors de moi et je l’ouvre rapidement. Je m’attendais à trouver de la pub mais je vois que c’est une lettre.

letters-773306_640

« Chère Dounia,

Je n’aurais jamais imaginé t’écrire un jour cette lettre. Notre histoire remonte à un bout de temps à présent. Mais j’ai toujours l’impression que c’était hier. Te quitter aura été la plus grande erreur de toute ma vie. Je le savais en partant mais je ne pouvais pas faire autrement. Si j’étais resté, on se serait déchirés, peut-être entretués, tu le sais aussi bien que moi.

Ça ne pouvait plus durer comme ça. Tes crises, tes angoisses, tes peurs et ta jalousie auraient fini par nous tuer. Mais, oui je t’aimais encore quand je suis parti et je sais qu’alors tu ne comprenais pas ma décision. Je l’ai fait pour toi, pour te protéger. Je voulais que notre histoire soit un déclic pour toi. Je voulais que tu comprennes que la jalousie ne menait nul part et que tu t’affranchisses de ce sentiment là.

man-couple-people-woman-large

Je voulais que tu rencontres un autre mec avec qui tu n’aurais jamais ressenti ça et en qui, tu aurais eu pleinement confiance. De mon côté, je voulais t’oublier alors j’ai enchaîné les conquêtes. Mais bien entendu, avec aucune ça n’a fonctionné. Elles ont toutes bien compris qu’il serait difficile de prendre ta place. Je t’avais toujours dans la peau et n’arrivait pas à t’oublier.

Rappelle-toi comme notre histoire a été belle. Rappelle-toi nos bons moments quand tu décidais de me faire confiance. Je n’ai plus jamais ressenti ça avec personne d’autre après toi. Je sais que je t’ai fait du mal et que je te dois beaucoup de choses. J’imagine que ce sera difficile voir même impossible pour toi de me pardonner. Je ne te le demanderais donc pas.

Je veux juste que tu saches que je regrette d’être parti et que je regrette également de ne pas m’être assez battu pour toi, pour nous, pour Éli, tu sais ce fils que nous avions rêvé d’avoir… Ton Ex. »

IMG_0799-1300x866

Je m’apprêtais à relire une seconde fois quand je m’aperçus que j’avais inondé la lettre avec mes larmes. Je n’en revenais pas. Comment osait-il écrire cela après tout ce temps ?! S’il voulait que je sois heureuse, pourquoi me rappelait-il à lui qui m’avait causé tant de souffrances ?

Je remontais dans la voiture et n’avait qu’une envie : fuir d’ici au plus vite et d’aller devant mon poste de télévision afin de suivre Rafa et Nole. Mais c’est alors qu’il surgissait devant la voiture. Lui, cet ex. Il était là. Mais que faisait-il ici ? Comment avait-il trouvé cette voiture qu’il ne connaissait pas ? J’étais comme paralysée. Je ne voulais pas sortir de la voiture. Lui, il restait stoïque, il attendait que je réagisse… Alors j’ai ouvert ma fenêtre, déchiré sa lettre, démarré la voiture et je suis partie….

Je ne lui ai donné aucune chance, je ne lui ai pas parlé, je ne lui ai rien dit, et je m’en suis sentie soulagée. Ni dédain, ni joie de le voir… En rentrant, je me suis aperçue que j’avais toujours l’enveloppe dans laquelle avait mis sa lettre. Et à l’intérieur, une chose que je n’attendais plus…. Désormais, je pouvais lui pardonner et commencer un nouveau chapitre de ma vie… Même la défaite de Rafa ce soir là, ne réussit pas à me mettre de mauvaise humeur… J’étais libérée de pouvoir enfin lui pardonner…

letters-664009_640

Ceci était ma sixième participation à l’atelier Les Jolies Plumes créé par Fabienne et Célie.

Le thème de ce mois de juin est : Une lettre reçue ou une lettre qu’on envoie, à cette personne très loin – par les kilomètres, une dispute ou un peu plus – une lettre dans laquelle votre héros se dévoile, s’excuse ou pardonne, entretient ou tente de raviver – faire renaître – le lien. Une lettre d’amour, une lettre de haine, une lettre de confession, une lettre d’amitié, une lettre pour se retrouver – vous avez l’entière liberté ! Alors, à qui votre héros écrit-il ou de qui reçoit-il une lettre ? Que révèle-t-il ou que découvre-t-il ? En quoi cette lettre est-elle importante ? …

Ce texte n’est aucunement autobiographique, juste un effet de mon imagination. J’espère que ça vous aura plu.

Les participations des autres blogueuses : à venir…

Si vous souhaitez nous rejoindre, envoyez un petit mail à : latelierdesjoliesplumes@gmail.com.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , ,

0 thoughts on “Cette lettre que je n'espérais plus . . . #lesjoliesplumes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.