Humeurs, Love

Est-ce que l'amour dure réellement toujours . . . ?

z

Je ne sais pas si c’est une récente déception qui me fait tout remettre en question comme ça ou si finalement ce n’est pas ce que je pense depuis toujours. L’amour est un sujet vaste et qui ne mettra, je crois, jamais personne d’accord. Et puis, j’ai envie de dire, chacun pense et fait bien ce qu’il veut de son petit cœur tant qu’il ne nuit à personne !

Au jour d’aujourd’hui, les couples sont de plus en plus fragiles. La loi du 11 juillet 1975 initiée par Valéry Giscard d’Estaing constitue une profonde réforme du divorce. Il y a alors une profonde volonté de dédramatiser le divorce. La réforme élargit les possibilités et les causes de divorce, instaure les prestations compensatoires en plus des pensions alimentaires pour l’époux ayant la garde des enfants.

Ainsi, le nombre de divorces a considérablement augmenté et aujourd’hui près d’un couple sur 3 divorce ! Je ne sais pas vous, mais moi, ça ne me donne pas du tout envie de me marier hein ! Quand tu vois qu’aujourd’hui un couple n’est plus capable de se rabibocher et que tout est bon pour se faire la guerre. Les motifs de divorce font parfois froids dans le dos ! Je ne généralise mais je n’en pense pourtant pas vraiment moins.

r

Je ne pense pas qu’au jour d’aujourd’hui, on puisse aimer la même personne toute sa vie, comme l’ont fait nos grands-parents avant nous. Au jour d’aujourd’hui, tout va trop vite, le fait de se mettre ensemble autant que le fait de rompre avec l’autre. On se cherche pendant 3 secondes, on se met en couple dans la foulée… Le jeu de séduction est là sans être là… Coucher avec l’autre s’avère une nécessité pour savoir si le couple peut durer. On couche dès le premier soir pour être rapidement fixé… Bref, moi, ça ne me convient pas. Sûrement pour ça que je ne trouve pas et que je galère dans mon célibat !

On ne connait finalement pas vraiment l’autre quand on décide de se mettre en couple. On ne sait pas vraiment si ça va accrocher ni pouvoir le faire. Et puis, au jour d’aujourd’hui, les tentations sont très nombreuses avec les réseaux sociaux. En un clic, te voilà inscrit sur un site de rencontre, en un clic, une rencontre est décidée ! Et puis, parfois en un clic, tu apprends que ton mec est en réalité en couple avec une autre depuis des années ou qu’il te trompe !

De nos jours, trop nombreuses sont les personnes qui ont été déçues de l’amour et qui ne veulent plus faire de concessions. Alors au moindre couac, à la moindre engueulade, le prétexte de se quitter est vite mis sur le tapis. Avant, les couples faisaient plus de concessions et essayaient d’arranger les angles, aujourd’hui, je ne dis pas ça pour tous les couples, mais beaucoup prétexteront une engueulade pour une broutille pour se barrer !

y

Mais ceux qui parviennent à rester ensemble, s’aiment-ils encore trois, quatre, dix, vingt ans plus tard ?! J’ai du mal à le concevoir. Au jour d’aujourd’hui, je ne crois pas possible le fait qu’un couple reste ensemble pour la vie comme nos grands-parents. Trop de tentations, moins de concessions et des personnes qui cherchent de plus en plus à s’épanouir au jour le jour. Les personnes de nos jours cherchent le bonheur à tout prix et refuse de s’engluer dans une routine. Or, un couple devient vite routinier, chacun des protagonistes prenant rapidement ses marques avec l’autre.

Un regard échangée avec une autre fille ou un autre garçon pendant une période de froid avec ton homme ou ta femme et tu sens ces petits papillons que tu ressentais au début de votre relation mais qui se sont évaporés aujourd’hui… Le sentiment amoureux, les émois, la passion, les papillons dans le ventre, les étoiles dans les yeux, tout cela ne dure que quelque temps dans un couple. Ensuite s’installe une routine, une habitude. Est-ce encore de l’amour que l’on ressent pour l’autre ? Ou juste une habitude et une sensation d’être bien avec la personne ? Mais jusqu’à quand ? Et si à un coin de rue, un regard échangé avec un(e) autre et cette passion se réanime ? Est-ce un sentiment amoureux qui s’installe pour cette autre personne ? Une prise de conscience que l’on est plus temps que ça amoureux de son conjoint actuel ? Ou juste une recherche de cette passion qui nous animait les premiers temps mais qu’aujourd’hui en tombant dans la routine, on s’aime encore mais différemment ?

Voilà les questions que je me pose actuellement. A savoir si au bout de cinq ans, dix ans, vingt ans, on peut encore s’aimer ou si on reste avec l’autre juste par habitude, voir par peur de se retrouver seul et ne pas retrouver mieux ?! Franchement, moi qui suis un véritable cœur d’artichaut, je ne pense pas que je puisse aimer la même personne pendant X années !

Et toi, qu’en penses-tu ?

logo-fondrose-150x50

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , ,

31 thoughts on “Est-ce que l'amour dure réellement toujours . . . ?

  1. On dirait en effet qu’aujourd’hui les gens se séparent au moindre prétexte; C’est comme les objets: avant on les réparait, maintenant on les jette et on les remplace.
    Je veux croire qu’on peut aimer quelqu’un toute sa vie, je veux le croire de tout mon coeur même si je n’en suis pas sûre! Je suis en couple depuis bientôt quatre ans, et parfois le flirt, les papillons, la séduction, me manquent mais ce qu’on perd en passion, on le gagne en complicité et j’ai l’impression finalement de l’aimer de plus en plus, parce que je le connais de mieux en mieux.
    Et pour ce qui est de plaire, c’est important pour l’estime de soi c’est sûr… Quand je sens qu’un mec me trouve jolie, ça suffit pour mon égo et ça me rebooste ^^

    Bisous!

  2. L’amour ça se travaille , çà s’entretient , ça va de pair avec le physique ou la vieillesse , on peut se laisser aller et prendre du poids ou laisser faire le temps qui inexorablement nous rajoute des rides , des poils blancs ou de la maturité au détriment de l’envie , de la fougue ou de la passion , les vieux couples ceux qui durent , s’aiment d’amour mais pas d’amour jeune , plutot d’affection , ils ont construit leur vie ensemble alors certes peut-étre qu’il n’a plus vraiment d’amour foudroyant comme au début mais plus un amour complice et rationnel , ils se supportent , ils connaissent chacun leurs défauts et ceux de l’autre qu’ils ont appris à apprivoiser , certains couples pour casser la routine deviennent libertins ou tentent d’autres expériences qu’ils n’osaient pas avant , ils ont eu des enfants ensemble ou tout simplement ils ont traversé certaines grosses périodes ensemble et ont résisté , alors oui de nos jours à la moindre difficulté , période de doute ou déception les gens se barrent , société de consommation ou pour un oui ou pour un non on se déchire et on va voir ailleurs , on achéte autre chose , ah tiens mon iphone est cassé hop j’en achéte un autre , ah tiens mon mec a eu une panne , en plus ce soir il a trop blagué avec la serveuse , hop grosse scéne on rompt , ah tiens ma femme me fait la gueule mais je sais pas pourquoi , j’en ai marre de ses humeurs de merde , je me casse et je vais baiser une pute…

    L’amour c’est un un sentiment paradoxal aux antipodes de ce que la société nous offre aujourd’hui , il faut faire des putains de concessions , les gens n’ont plus l’habitude , les gens ne comprennent plus ou n’ont pas/plus envie de chercher à comprendre , une sorte obsolescence programmé que les médias nous imposent , l’amour ne dure pas 3 ans , 6 mois ou 2h , l’amour c’est comme une machine si t’en prends soin elle peut durer 20 ans , continuer à marcher au dela de 20 ans mais forcément un peu moins bien et paraitre tout pourrie avec les nouvelles versions qui sont sorties , et pis repartir pour un dernier baroud de 10 piges métaphoriquement parlant…

  3. Je pense qu’il est possible qu’une relation dure « toujours ». Oui les mentalités changent, les relations polyamoureuses ou d’un soir se démocratisent, mais ça ne veut pas dire pour autant que tout le monde suit les nouvelles tendances. Il existe encore des gens qui veulent des relations durables et qui ne considèrent pas leur partenaire comme un kleenex.
    Et puis, si la passion des premiers jours finit par s’éteindre, il y a toujours des moyens de la raviver, ou alors de gagner en complicité, en affection, en maturité. L’amour ce n’est pas seulement des papillons dans le ventre ou des regards rapides. C’est un sujet qui diffère beaucoup d’une personne à l’autre, selon l’expérience ou l’entourage, donc difficile d’en faire une généralité. On a pas tous les mêmes attentes, les mêmes besoins, la même mentalité… ni la même sensibilité d’ailleurs.

    1. c’était mes questions et ma façon de voir l’amour, moi je ne le vois que passionné, donc effectivement je ne pense pas que nous soyons tous comme cela, cependant, quand je vois ce que je vois et que j’entends ce que j’entends, oui j’en finis par me poser toutes ces questions 😉

  4. Je viens justement d’écrire un billet sur mon couple ! Ce n’est pas simple (jamais je crois !) le couple c’est un combat permanent et quotidien. Je ne suis pas sûre d’aimer mon mec toute ma vie (on est pas mariés mais on a 2 enfants.., un lien éternel) mais l’idée me plait et me terrorise à la fois ! L’amour n’est plus le même qu’au début, mais je peux t’assurer qu’après 10 ans, après avoir traversé une grosse crise ou j’ai failli tout envoyer balader je te jure que l’amour est toujours là et il est très fort… Mais c’est dur de tenir, dans notre société kleenex oú parfois on baisse les bras un peu vite.
    J’espère redonner un peu d’espoir.
    Bisous

  5. Pas évident comme question, et encore moins évidentes les réponses ! Il est vrai, aujourd’hui on fait moins de concession, on veut se réaliser d’abord, au moindre probleme ça casse. Mais pour retrouver quoi apres ? On retombe dans le meme schema, souvent.
    Les gens vieillissent mieux, donc les attentes ne sont pas les mêmes, on veut garder cette jeunesse aussi dans les sentiments. Mais un amour qui veut durer, doit se construire tous les jours. Et ça ce n’est pas facile …

  6. Je suis d’accord avec toi ! C’est tellement dur de nos jours, l’amour n’est pas stable, au moindre coup de vent on veut en finir. On ne sait plus se remettre en question, on ne sait plus donner raison et avouer qu’on a tort, on ne sait plus vraiment aimer et c’est bien triste. A la moindre erreur de l’autre on l’accuse on le blame. Mais le pire c’est que dans tout ça au moindre regard on pense aimer alors que non, on n’apprend pas à connaitre qu’on est déjà dans le lit de l’autre. Le sexe étant devenu un ticket d’entrée pour un début de relation incertaine (d’ailleurs ça me donne une idée pour un article au sujet du sexe). Je crois encore au mariage qui dure 🙂 c’est possible mais c’est rare et dur à construire et maintenir, mais est-ce que je le vivrais je ne sais pas, et c’est la que ça me fait peur. j’ai tendance à m’attacher vite alors le jour ou je passe le cap du mariage et qu’au bout de 6 mois y’a divorce ca me fera mal, et donc dans ce cas la, vaut mieux pas se marier. C’est tellement complexe tout cela! Mais je reste positive sur ces personnes qui savent aimer, car ca demande un énorme travail sur soi même, et une acceptation de l’autre. Je pense que si l’Homme savait mettre de coté ses défauts et donc analyser pour mieux arranger les défauts de l’autre, ca irait mieux.

    bisous 🙂

  7. La société transforme ses individus. Comme tu le dis, on veut tout tout de suite, on jette dès que c’est un peu abîmer, on est trop pressés. Voilà ce qui pousse les couples à se séparer, trop vite, trop tôt. Parce qu’après qui est capable de donner une réelle défintion de l’amour aujourd’hui ? Qui se sent encore capable d’affronter monts et marées, quoiqu’il en coûte, pour l’être aimé ? Le véritable amour est celui là. Et parfois, certains couples pensent s’aimer de ce véritable amour alors que finalement, ce n’est qu’une façade, pour ne pas être seul. L’amour ça transporte, ça fait voyager, c’est regarder l’autre et n’avoir besoin de rien de plus. Peu importe la routine, les habitudes, les choses qui changent, lorsque l’on aime rellement quelqu’un tout ça n’a pas d’importance. Peu importe que ton compagnon/ta compagne regarde quelques fois les autres filles/garçons, qu’il reçoive des messages dont tu ne connais pas l’expéditeur, qu’il parte de temps à autre se promener seul.. La société et les images qu’elle nous renvoit nous ont appris à se méfier de ces moments, à devenir presque paranoïaque. Tous ces articles sur les personnes qui pratiquent l’adultère et parle-t-on des autres ? Parle-t-on de ceux qui ont affronté des épreuves qui paraissaient insurmontable, pour l’être aimé ? Parle-t-on de ceux qui ont poussé leur bienaimé à réaliser leur rêve, à être heureux ? Parle-t-on de ceux qui ne s’engueulent pratiquement jamais parce que ça n’en vaut pas la peine ? On entend souvent  » un couple qui ne s’engueule pas, c’est qu’il y a un problème » et le problème ce serait quoi ? D’être conciliant l’un avec l’autre ? De faire des efforts au quotidien ? D’aimer l’autre suffisament fort pour mettre de côté ses propres défauts ? L’amour existe. Oui, il existe si on arrête d’écouter tout ce qu’il se dit et si on recommence à écouter le seul qui peut nous guider : notre coeur, notre esprit. Pourquoi nos ancêtres restaient ensemble si longtemps (hormis ceux qui y étaient obligés) ? Parce que toute cette médiatisation de l’amour et du couple n’existait pas. On se laissait guider par son PROPRE esprit et non par des idées communes. Voilà, tout ce roman pour exprimer mon avis.
    Et je connais l’amour, le vrai. Je ne sais pas combien de temps ça durera, effectivement. Il me dit pour toujours, je lui dis à jamais mais le principal c’est que chaque jour, lorsque je plonge dans ses yeux, je me sens heureuse.

     » Aimez-vous l’un l’autre, mais ne faites pas de l’amour une entrave ;
    Qu’il soit plutôt une mer mouvante entre les rivages de vos âmes.

    Emplissez chacun la coupe de l’autre
    Mais ne buvez pas dans la même coupe.
    Partagez votre pain
    Mais ne mangez pas de la même miche.
    Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux,
    Mais demeurez chacun seul,
    De même que les cordes d’un luth sont seules
    Cependant qu’elles vibrent de la même harmonie.
    Donnez vos coeurs,
    Mais non pas à la garde l’un de l’autre.
    Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus ;
    Car les piliers du temple s’érigent à distance,
    Et le chêne et le cyprès ne croissent pas dans l’ombre l’un de l’autre. « 

  8. ca me fiât rire que tu écrives que la génération de nos grands parents « s’aiment toute la vie ». Au contraire je pense qu’ils s’aimaient pas forcement, meme parfois ils se sont pas aimés au début car à l’époque les mariages étaient souvent de convenance ou à cause d’une grossesse et puisse c’est juste que divorcer ça se faisait pas ou bien la femme ne pouvait pas tenir seule financièrement ou bien l’homme ne supportait pas d’être seul etc. Donc je pense pas qu’on s’aime différemment aujourd’hui qu’hier juste qu’on est plus capables de faire autant de concessions et que le divorce n’est pas mal vu. Bon et si l’amour peut durer toute une vie ? J’ai du mal à le croire, je pense que ça se transforme. Par contre, on arrive à aimer plusieurs personnes dans une vie (quand on se sépare on arrive à retomber amoureux).

      1. J’ai aussi parfois l’impression d’être née à la mauvaise époque. L’ère du tout, tout de suite. L’ère du « je zappe », c’est mieux ailleurs. Je veux TOUT tester (et « toutes » les tester…si c’est pas horrible?!).

        Mes grands-parents sont restés respectivement 42 et 63 ans ensemble…jusqu’à ce que la mort les sépare. Mes parents ont 41 ans de mariage au compteur.

        Je ne pense pas qu’ils aient de recettes miracles, mais leur fidélité à toute épreuve et leur volonté (oui, il en faut; l’amour n’est pas seulement l’état amoureux, il implique une volonté des deux parties de faire tenir l’édifice) de construire une famille unie et heureuse ont créé en moi un certain idéal.

        On ne sait pas, peut-être que les couples d’auparavant étaient malheureux ensemble…Certains du moins.
        La femme se taisait; elle n’osait pas dire quand ça n’allait pas; souvent, elle n’avait pas le choix parce qu’elle n’avait pas de métier et qu’elle avait beaucoup d’enfants à élever. Les gens étaient plus pauvres matériellement qu’aujourd’hui. Je ne suis pas en train de dire que les femmes auraient dû rester dans cette situation génération après génération; mais ce qui est sûr, c’est que ça n’a pas contribué à maintenir uni les couples.
        Ceci n’est que mon avis. Je suis bien contente qu’on puisse s’instruire, qu’on ne soit pas soumise et qu’on ait enfin droit à la parole. Mais les gens ne savent plus quel rôle prendre au sein de la famille.
        Tout est éclaté.
        Est-ce qu’on s’éclate?

  9. Moi j’ai juste une petite remarque, en parti réconfortante. Tout comme toi, la statistique 1 mariage sur 3 fini par un divorce me faisait un peu peur. Mais, maintenant que je vais me marier, et que je rencontre beaucoup de gens dans le même cas, je réalise que beaucoup de gens se mari très vite, au bout d’un ou deux ans de relations, sans avoir encore vécu ensemble, parfois même s’en s’être vu! (oui oui, un couple qui s’est rencontré sur internet et qui se mari le jour de leur première rencontre en vrai…!) Du coup, finalement, avec tous ça, je comprend mieux ces statistiques. Quand on décide se marier à 21 ans après un an de relation, potentiellement, c’est quand même prendre un risque! (je ne dis pas que ça finira forcément par un divorce, pas du tout, mais juste que la probabilité est plus grand qu’un couple qui se connait depuis 10 ans…!) Toujours est-il quand découvrant tout ça, ces probabilités, elles m’étonnent moins. Et cela me rassure enfait…^^’

  10. Je suis triste de lire ton article 🙁
    Ca fait dix ans que je suis en couple et je t’assure qu’on peut vibrer à tous les instants 😉 près c’est vraiment histoire de trouver le temperament qui colle au nôtre et celui qui evoluera vers la meme direction

  11. Coucou 🙂

    Tu dis que tout va trop vite et que c’est ça la cause des divorces plus nombreux mais en même temps tu dis ne pas aimer cela donc n’ai crainte, si tu sais prendre ton temps et que tu agis comme toi tu l’entends il n’y a pas de raison que tu ne puisses pas trouver ta perle 🙂
    Je pense aussi peut-être que nous ne sommes pas tous faits pour trouver l’amour (ou que nous n’en sommes pas tous capables), un amour qui dure toute la vie c’est déjà deux être capables de faire cela et avec le temps je pense qu tout le monde n’est pas fait pour ça, c’est tout. Et c’est avant tout apprendre à être moins égoïste et ça c’est sûr pour beaucoup c’est pas gagné, l’altruisme n’est pas vraiment une vertu à la mode…

    1. merci pour ton avis ! Je pense effectivement que je suis devenue égoïste, la faute à mon ancienne histoire… j’ai tellement fait de concessions qu’aujourd’hui, je ne suis pas sûre de pouvoir en faire autant….

      1. Pourtant Dounia c’est vraiment le secret (je pense), l’amour, l’unique, le pur, celui que (peut) durer toute la vie n’est possible que quand deux personnes sont capables de tout donner l’une pour l’autre, y compris leur vie, parce que la vie sans l’autre aurait moins de sens. J’ai plus qu’énormément souffert à cause d’un homme et d’une manière que je tairais mais que peu de personne ont connu sans devenir folle par la suite, pourtant jamais je n’ai mis les autres hommes dans le même panier et j’ai eu la chance de rencontrer l’homme extraordinaire qui partage ma vie après cette affreuse histoire. Ce qui est rigolo c’est que l’âme sœur que j’ai trouvé aujourd’hui est arrivée au moment où je ne croyais plus en l’amour alors tu vois, peut-être t’en rapproches -tu ^^
        En tous cas, ne voiles pas ton cœur d’amertume, restes prête à t’émerveiller quand le bon arrivera et surtout, ne baisse jamais tes critères d’exigence ! Tu crois au grand amour, tu sens qu’il existera un jour pour toi ? Gardes le cap et ne t’inquiètes pas, quand il arrivera il sera tellement différent de tout ce que tu as connu avant que tu le reconnaîtra, c’est tout ce que je te souhaite (à toi et à la terre entière ) 🙂

  12. L’amour… vaste question… et peu de réponses claires et précises.
    On essaie de rendre tout ça un peu plus clair sur http://www.limagierdesamours.com
    Je ne sais pas si ça t’aidera à ôter le flou, mais en tous cas, ce que j’y apprends, c’est que tout le monde vit l’amour différemment et qu’il n’y a pas de recette miracle.

  13. Coucou,

    Je n’ai pas lu les commentaires précédents donc je te réponds sans aucune influence. Je suis d’accord, aujourd’hui les gens se marient autant qu’ils divorcent pour des raisons saugrenues ! Les gens n’essaient pas assez car pas la volonté de le faire car on ne cesse de nous répéter qu’il faut être heureux coute que coute quite à briser quelques cœurs au passage. Je suis d’accord avec le fait qu’il faille être heureux, mais doit-on chercher à l’être en dévastant tout sur notre passage ?

    Je pense toutefois qu’aujourd’hui on peut aimer une personne toute sa vie. Mes parents s’aiment très fort après 28 ans de mariage, ils sont perdus l’un sans l’autre et je ne parviens pas, même avec toutes les difficultés qu’ils ont traversé, et celles qui les attendent se séparer. C’est juste inconcevable.

    Après il est vrai que nos parents ont surement pris davantage de « la génération d’avant » mais moi je m’en sens capable d’aimer la même personne toute ma vie. Et j’aime cette idée de passer chaque cap avec une seule et même personne. De connaitre chaque jour un peu plus cette personne, d’apprendre à continuer de l’aimer malgré ses défauts et ses qualités.
    Peut être suis je trop rêveuse mais c’est mon point de vue !

    Gros bisous

  14. J’aurais tant aimé ne connaitre qu’un seul homme et finir ma vie avec lui, tout en étant toujours amoureux l’un de l’autre. Car comme tu dis, c’est bien beau de rester ensemble toute sa vie mais est-ce que les sentiments sont toujours là ? Je doute fort…

    Mon premier mec, j’en avais fait l’homme de ma vie. Mais j’ai malheureusement vite déchanté. Le second ? Je savais que ça ne durerait pas. Mais le fait de vivre loin de la famille, dans une grande ville, j’y voyais des avantages (oui je l’ai utilisé mais certainement pas trompé, contrairement à lui).

    L’amour et les homme m’ont beaucoup déçue, trahie, fait perdre tout espoir. Et puis, c’est lorsque je n’y croyais plus que j’ai rencontré Monsieur. Ca fait un peu plus de 4 ans et on s’aime comme au premier jour (si si, c’est vrai. Certes, y a plus les papillons mais j’ai à chaque fois le sourire de le regarder s’endormir près de moi). J’aimerais tant qu’on finisse nos jours ensembles, tout en s’aimant encore et toujours. Mais, ne voulant pas être déçue, je préfère vivre au jour le jour. Si on devait se quitter demain, peu importe la raison, je ne regretterai aucunement ces 4 années passées avec lui.

    Nous avons également l’avantage de beaucoup parler. Ainsi, pas de cachotteries et très peu d’engueulades. Et je pense que ça manque à énormément de couples. A la moindre engueulade, on rompt. Plutôt que de résoudre le problème. On change de partenaire comme de chemise. L’amour a perdu de sa valeur. L’engagement également. Ca se marie vite, ça fait des enfants rapidement avant même de consolider le couple qui est quand même la base…

    Bref, j’ai trouvé mon idéal. J’vois pas pourquoi ça ne serait pas le cas pour toi, je te le souhaite 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.