Forme et santé, Humeurs

La tendance Healthy et les programmes sportifs . . .

Depuis quelques temps déjà, la tendance Healthy se fait un bon bout de chemin parmi nous. Personne n’a été épargné et tout le monde a déjà entendu parler et / ou a adopté cette tendance. Les réseaux sociaux et les blogs notamment fleurissent sur la toile de jour en jour avec autant de recettes que de conseil sport afin de perdre du poids et de se sentir bien dans son corps. Manger sainement apparaît de nos jours comme le Saint-Graal, l’aboutissement que l’on devrait tous vouloir obtenir. Instagram voit fleurir de jours en jours des posts de nourriture se voulant saine, et de photos de jeunes filles musclées et super bien foutues à laquelle on aimerait toutes ressembler.

Des nouveaux / nouvelles surtout coachs en ligne du genre Sonia Tlev et son Top Body Challenge et Kayla Itsines et son Bikini Body Guide vous conseillent en alimentation et surtout vous concoctent un programme sportif en 12 semaines pour être au top dans son maillot de bain cette été. Elles postent également les avant / après de leurs fans tous plus spectaculaires les uns que les autres. De quoi motiver pas mal de jeunes filles en ce sens ! La Méthode Lafay inventée par Olivier Lafay a également le vent en poupe. Cette méthode de musculation sans matériel fait également ses preuves quand on voit les transformations des personnes l’ayant suivi.

kaylasonia_GF

Avant, la mode était à la maigreur, aujourd’hui c’est plus à la minceur, être ferme et bien musclé. Les programmes sportifs en tous genres fleurissent comme les modes alimentaires. La tendance Healthy prône un mode de vie sain, en matière d’alimentation mais aussi une routine sportive. Jusqu’à là, rien de bien méchant, ça part d’un bon sentiment et ça ne peut être que bénéfique pour la santé de mieux manger et de faire du sport.

Mais cette tendance ne serait-elle pas un peu en train de tourner à l’obsession ? De plus en pus de modes alimentaires et de programmes sportifs en tous genres se dessinent. Alors qu’avant on entendait parler uniquement de carnivore ou de végétarien, voilà qu’aujourd’hui, on parle végétalien, vegan ou encore flexitarien ?! Et puis, nous voyons fleurir subitement pleins de personnes intolérantes au gluten en même temps que le « sans gluten » se fait la part belle sur le marché de la consommation ! Alors que la plupart des jeunes filles suivent non pas par intolérance mais parce-que le sans gluten « fait maigrir » ! Je ne connais pas assez tous ces « modes alimentaires » pour vous les expliquer. Mais je ne comprends pas les personnes qui suivent ces « régimes alimentaires » non pas par idéaux ou convictions mais par mode parce-que ça « fait maigrir » !

food-salad-healthy-vegetables-large

Quand aux programmes sportifs, le dernier en date, « programme déesse » est un programme de sport animé par coachs en ligne de fitness le tout en 10 semaines pour la somme de 300 euros. Alors, pareil, ils te montrent tout un tas de photos avant / après où les filles deviennent toutes fermes et bien musclées mais honnêtement, le prix est un peu excessif ! Je pense que sur Internet, notamment Youtube, nous pouvons suivre pas mal de personnes qui postent gratuitement leurs vidéos sportives, telle JulianaFitnessBienEtre ou encore BodyTime avec Alex et PJ.

Il n’y a aucun mal à faire du sport et à changer ses habitudes alimentaires quand c’est un choix réfléchi et qu’on sait pourquoi on le fait. Mais là, où ça devient dangereux c’est quand ces modes alimentaires ou ces programmes sportifs en tous genres sont suivis dans l’obsession absolu de perdre du poids. Quand l’alimentation devient une véritable obsession jusqu’à calculer drastiquement les calories dont on a le droit dans notre journée sans s’autoriser aucun écart de temps en temps. Car arrivera un temps où le corps dira stop, où le cerveau flanchera si l’on n’est pas serein et où les mauvaises habitudes alimentaires referont surface avec tous les kilos perdus en double !

strong

Alors oui, la tendance Healthy est une bonne chose quand elle est contrôlée, dosée et qu’elle ne vire pas à l’obsession. Changer ses mauvaises habitudes alimentaires, manger plus de fruits et légumes est une bonne chose. Mais la tendance Healthy, c’est tout un mode de vie, se coucher tôt, avoir une hygiène de vie saine tout simplement. Et ça, bien évidemment que le corps vous en remerciera. Il suffit de bouger, de ne pas manger moins mais mieux et le reste suivra. Si vous décidez de prendre des protéines comme les Kayla ou autre Sonia alors, demandez conseil à un coach sportif ou à un nutritionniste ou diététicien. Et n’en prenez pas à outrance non plus, surtout vous les filles, vous ne voudriez pas devenir bodybuilder quand même !

Ma routine à moi dans tout ça ? Oui, je suis Sonia et Kayla, mais je ne suis aucunement assidue dans leurs programmes sportifs bien que je les possède tous les deux. Il faut dire qu’avec mes soucis de dos, j’ai la hantise de me faire mal et que je privilégie surtout la cardio et le gainage dans mes entraînements sportifs. Et en ayant perdu 14 kilos en 2 ans, je me dis que finalement, je pense que j’ai trouvé un bon rythme !

Le principal, c’est d’être bien dans sa tête et bien dans son corps, alors oui, je vous encourage à faire du sport car ça contribue au deux ! Et mieux manger vous aidera à mincir si tel est votre objectif mais ne tomber pas dans le piège de la balance à tout prix. Autorisez-vous des écarts, ne soyez pas dur(e)s avec vous-mêmes si vous mangez un carré de chocolat ! Aimez vous et votre corps, tel qu’il est, tel qu’il devient, ayez un esprit sain dans un corps sain et hop vous serez Healthy 😉

logo-fondrose-150x50

10534065_713304662067232_6920364935648498243_n1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , , , , , , , , , ,

22 thoughts on “La tendance Healthy et les programmes sportifs . . .

  1. c’est comme tout. Lorsque les choses sont faite dans l’exces et pour de mauvaise raison, c’est forcement négatif.
    Mais quelque part, je prefere quand meme que la mode soit au healthy, a la vie saine, a une alimentation équilibrée et plus riche en fruit et légume qu’en viande et en fromage, plutot qu’a la junk food, au glandouillage non stop et au je m’en foutisme total.

    Personnellement, je suis désormais flexitarienne, a tendance végétalienne « pour ne rien arranger ».
    je ne fais pas ca pour maigrir. J’ai le poids qui me convient (perdu 10 kilo en 2 ans, et là ca fait + de 6 mois que je suis stabilisée. Et meme, ca m’ennuirait de maigrir désormais.
    Mais je suis convaincue que vivre sainement est le meilleur moyen d’etre en bonne santé. Ca parait tellement évident de l’écrire, mais beaucoup de gens font le contraire, ont des oeilleres et s’étonnent d’etre malade, balloné, en petite forme alors qu’ils mangent mal au quotidien (évidemment, 1 mc do ou des tartines de fromage/charcuterie une fois par semaine, c’est pas un drame !).

    Bref, je suis plutot d’accord avec toi.
    Le healthy, oui, si c’est pour de bonne raison.
    Et je me dis que les personnes qui au départ s’y interesserait pour « faire genre », pour etre dans le mouvement … apres tout pourquoi pas, peut etre qu’au final elles se rendront compte des réels bénéfices et que la vie saine deviendra une routine qui leur permettront d’etre mieux dans leur peau.

    Donc, au final, j’ai un peu de mal a comprendre comment on peut etre « contre » la tendance Healthy.

    Ceci étant, je ne me prononce pas sur le sport. j’en ai fait pas mal l’an dernier, mais tendinite et depuis, GROSSE FLEMME. impossible de m’y remettre ha ha !

      1. Ha cool ! Oui, on est plutot d’accord sur le sujet ^^
        Le flexitarisme, c’est une personne qui mange végétarien à la maison. Que ce soit pour des raisons de santé (la viande toxifie, acidifie, le corps humain n’est pas fait pour assimiler ce type d’aliment …), ou pour des raisons éthique (limiter la souffrance animale, la pollution ect).
        Mais qui lorsqu’elle est invité chez des gens, ou au restaurant, va manger de la viande. Soit pour ne pas imposer son mode de vie alimentaire, soit parcequ’elle n’a pas envie de se justifier, soit parcequ’elle aime toujours le gout de ces aliments.
        Tout dépend de ta frequence de sortie, mais en moyenne, je mange seulement 1 repas par semaine en exterieur.
        Voila ^^

        Apres, y’en a qui se disent flexitarien parcequ’ils mangent de la viande 3 ou 4 fois par semaine. Bon, c’est déjà bien de réduire, mais a mon sens, ce n’est plus vraiment du flexitarisme. c’est jusque quelqu’un qui mange peu de viande.

          1. Il faut que je retrouve la vidéo, un nutritionniste qui justement expliquait que le régime végétarien était le plus adapté a l’homme et que meme, le végétalisme ne posait pas de probleme majeur. Alors que le fait de manger trop de viande/poisson (+ de 2/3 fois par semaine) amenait plein de soucis de santé. Je pense en faire un article prochainement, je t’enverrais le lien.

            Ce qu’apporte la viande et dont on a peur de manquer, ce sont les proteines et le fer. Ce sont deux nutriments qu’on retrouve dans des végétaux :
            http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/dossiers/les-proteines-vegetales/proteines-vegetales.html

            http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/sources-fer-vegetal.html

            Pour le coté « texture », et parceque j’aime bien accompagner mes légumes /féculent, de temps en temps j’ajoute du tofu (pas nature, c’est fade. Mais mariné, bien assaisonné), les galettes de céréales ou de légumineuse, et tout ce qu’on peut trouver dans les rayons bio ^^
            Après, y’a des « imitations de viande » végé : http://coteboudreau.com/2014/06/23/les-viandes-vegetaliennes/
            mais franchement ca ne se trouve pas facilement et c’est a des prix exhorbitant. Alors qu’on peut tres bien s’alimenter avec des fruits, légumes, légumineux,cereale, un peu de tofu et des galettes !

  2. Bonjour,

    Je suis totalement d’accord avec toi avec cette nouvelle mode du healthy et des programmes sportifs.

    Ces programmes sont bien beaux… Mais je ne pense pas que cela fonctionne sur le long terme. Après avoir fait du sport et avoir suivi un régime alimentaire restrictif (pour le programme déesse notamment)… Comment revient-on à une hygiène de vie normale?

    Cette mode du healthy m’agace profondément car les filles qui la prônent et qui montrent leur repas ont parfois leurs assiettes vides et non équilibrées (que des légumes, zéro graisses et sucres et des graines… ).Je trouve que cela sert juste à faire culpabiliser les autres filles qui mangent normalement!

    Pour le sport, je trouve ça bien que cela pousse les gens à s’y mettre mais pareil je ne pense pas que cela permette d’installer un mode de vie sportif sur le long terme. Idem pour la culpabilité que pour le programme alimentaire, certaines des filles qui suivent le programme de Sonia Tlev se permettent de dire « oui il faut bouger ses fesses et ne pas rester dans son canapé  » alors que 2 semaines avant elle ne bougeait pas le petit doigt de la journée, je trouve que ça devient n’importe quoi!

    Bonne journée à toi 😉

  3. A la fin du mois, je vais commencer le programme de Sonia Tlev, j’espère vraiment que je vais être assidue afin d’avoir des résultats ! J’ai la méthode Lafay musculation féminine mais pour le moment je m’en sers de temps en temps pour travailler les étirements. Dans un futur proche je vais passer à la partie musculation du livre ! Parce que c’est vraiment très important d’avoir travaillé sa souplesse avant de se muscler et c’est très bien expliquer dans le livre Lafay, je te le recommande^^

  4. Il y a un nutritionniste que j’aime bien parce qu’il me parait tout à fait raisonnable et avec une ligne de conduite saine : c’est Jean-Michel Cohen. Et dans l’émission de Jean-Marc Morandini l’autre jour il disait que, tant que l’on n’a pas régler le volet « émotionnel » de la nourriture, en gros, on ne pouvait pas maigrir durablement. Et je crois effectivement que, si on se prive trop, qu’on ne s’autorise absolument aucun écart, que va-t-il se passer ? Comme tu le dis, le cerveau va lâcher, parce que ce n’est pas un comportement sain et équilibré. Quand on a des compulsions alimentaires par exemple, il n’y a pas d’équilibre. Ce n’est pas en se bridant complètement que l’on va rétablir cet équilibre. Comme aller dans l’extrême healthy sans jamais déroger à la règle n’est pas forcément sain. Le problème c’est que pas mal de ces filles qui mangent healthy essayent de faire en sorte que tout le monde fasse comme elle, d’universaliser la chose. Juste : laissez-nous faire ce que l’on veut avec notre corps, faire le sport que l’on veut etc. Pas besoin de payer 300€ dans une formation : investir dans une corde à sauter (bon, faut pas vivre en appartement pour pas gêner les voisins par contre) fait travailler pas mal de muscles, et le cardio, comme le step…

    1. merci pour ce com ! je te rejoins entièrement !!!!! la corde à sauter, je voulais en faire mais hop interdiction pour moi :s (dos) , le step justement dis moi si tu y connais , car j’en fais à ma salle de sport, et j’ai l’impression que mes cuisses « grossissent » peut etre parce que la graisse ne part pas et que le muscle commence à se dessiner, je ne sais pas, mais ayant deja pas mal perdu aux cuisses, j’avoue que j’ai un peu une phobie de les reprendre, comme quoi même moi je n’arrive pas à me raisonner 😉

      1. Je crois que pour le step si, la graisse s’en va, mais que c’est un peu comme pour le foot et que tu peux avoir des « jambes poteaux ». Après je sais qu’il existe des exercices qu’on peut faire pour faire travailler d’autres parties du muscle et l’affiner, mais je ne sais pas lesquels.

  5. C’est amusant car autant je n’ai pas pu passer à côté de cette mode healthy (en même temps, ce serait un peu dur), autant je n’ai pas vu tout le côté sport/corps parfait dénoncé ces derniers temps. Alors je vais donner mon point de vue mais uniquement pour le côté alimentation.

    Je trouve que cette mode devient limite « ridicule ». Je m’explique: je trouve ça vraiment bien que la mode soit au manger sain. Certaines blogueuses le font bien, mesurent leurs propos, informent sans donner d’avis catégoriques et on sent qu’elles adoptent ce type de régime alimentaire durablement.

    Mais ce qui m’énerve, c’est:
    – de voir les mots « healthy », « veggie », « vegan » écrit partout du Tee-shirt au sac (http://www.petite-mila.com/product/tote-bag-vegan), sans compter les comptes instagram où ces mots sont devenus la nouvelle carte d’identité.

    – que cela devient une mode servant à des filles sans créativité mais qui ont juste un besoin de briller: il faut bien voir des comptes où la vie « healthy » de ces filles se résume à se préparer une assiette de muesli et de fruits bien positionnés en rangés.

    – et surtout les nouveaux interdits alimentaires! c’est simple, maintenant, pour bien manger on doit impérativement manger sans lait/sans viande/sans gluten/sans oeufs/sans choux (mauvais pour la thiroïde)/sans pamplemouse (cancérigène)/sans soja/sans sucre/etc…
    je ne doute pas que ces « interdits » ne sont pas sans fondements mais il y a une chose que tout le monde oublie: c’est la question de la dose! ces aliments sont peut-être nocifs mais quand ils sont pris en grande quantité. Tout est une question d’équilibre.
    D’autant que, qui dit que dans 10 ou 20 ans, on ne va pas nous sortir que l’huile de coco ou le sirop d’agave sont mauvais pour la santé? y a t-il déjà eu autant d’études sur ces nouveaux produits miracles et sains? on nous a bien dit que boire du lait, manger du pain et des patates étaient bons pour la santé pendant des années, et maintenant on a une nouvelle version… surtout que mes grands-parents ont mangés comme ça toute leur vie et qu’ils sont en pleine forme!

    Tout ça pour dire que tout est une question d’équilibre. Que la mode du « sans » et du healthy, même avec de bonnes intentions, sert surtout comme tu l’as dit, au marché de la consommation.

    Bref, quand la mode passera, je ne suis pas sûre que beaucoup de ces filles garderont un régime comme celui-ci, même si elles en sont persuadées aujourd’hui…

  6. Bonjour,
    Justement, pas plus tard qu’hier, j’ai écrit un billet plus ou mois sur ce sujet, et les abus de restrictions alimentaires.
    Parfois, on ne sait plus quoi manger tant tout est dit dangereux, caloriques, pas safe…ça en devient fatiguant et culpabilisant!
    Je vois que je ne suis pas la seule à prendre du recul face à ces excès.
    Bises!

  7. Il faut savoir s’adapter à son corps, ses limites et ses besoins. Pour résumer ne pas aller dans l’excès pour ne pas basculer dans le phénomène de mode qui peut être dangereux. Sinon évidement que c’est bien de manger sainement et de faire du sport !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.