Humeurs, Love

Les filles aiment les bad boys . . . !

Je précise que je ne fais jamais de généralités, et que mes articles sont très clichés en ce moment ! Parfois, ça fait du bien aussi d’en rire de ces clichés sur les relations homme / femme. Moi personnellement, ça me fait bien marrer en tout cas.

Le-mythe-du-bad-boy

Nous sommes toutes sorties avec un mec qui ne nous considérait pas comme il le fallait et qui nous a fait souffrir. On s’accroche car au final, on espère qu’il finira par changer mais, non, il ne change pas, on se voile la face.

En fait, on est comme eux. Les mecs adorent les filles qui leur résistent. C’est un jeu de séduction auquel ils aiment s’adonner. Dès qu’ils savent qu’ils plaisent à la fille, celle-ci ne les intéresse plus et ils passent à l’attaque d’une autre cible… Tester son pouvoir de séduction n’est pas plus masculin que féminin. On aime se dire que l’on a réussi à « choper » le bad-boy pourtant si difficile à séduire. Peut-être, cherche-t-on ainsi à flatter son égo…

good-girls-love-bad-boys-21

Les filles sont exactement pareil que les mecs, il peut y avoir un mec gentil, sincère, drôle, intelligent, bref tout pour plaire, à leur pied, mais comme elles savent qu’elles lui plaisent, bah il ne les intéresse plus ! Ce qu’elles aiment, c’est la même chose, la résistance, le jeu de séduction.

Parfois, on sait pertinemment que le mec en question n’est pas un mec pour nous, qu’il nous fera souffrir mais non, on reste attiré par lui comme un aimant à un autre aimant…

Le mauvais garçon n’est pas forcément le mec viril, veste de cuir en moto, clope au bec, tel Hugo dans Twilight Love (miam!). Non, le mauvais garçon c’est celui qui nous fera souffrir. Mais bien souvent, on ne sait pas vraiment dès le départ les intentions d’un garçon. Un homme n’est pas forcément bad-boy dès le départ ou il peut l’avoir été avec toutes les filles auparavant mais ne le sera pas avec nous…

hugo

Le mec super gentil est souvent assimilé à un mec niais alors que celui qui nous résiste nous apparaît mystérieux, ténébreux et on adore ça ! Ce qui nous plait, c’est le défi, le fait de ne pas savoir sur quel pied danser car avec le « gentil » bah, on s’ennuie ! On s’ennuie car les mecs gentils sont prévisibles et ne laissent place à aucune mauvaise surprise, ni à l’imprévu, la spontanéité. Et parce-qu’ils sont trop gentils à toujours être d’accord avec ce que l’on dit ! « On va au ciné? » « Comme tu veux! ». « Ok, on va voir quoi ?! » « Comme tu veux! ». Ils évitent les conflits et ne prennent pas assez position. Le bad-boy lui est imprévisible : il fait ce qu’il veut, quand il le veut et n’impose aucune routine. Il surprend et apporte du piment à la relation de couple.

Les filles aiment les bad-boys car loin du gentil garçon timide et apeuré, ils sont confiants, sûrs d’eux et ont de l’assurance ! Ce charisme plaît beaucoup. Le mec dominateur, donne confiance, car il donne l’impression d’être rassurant, qu’il sera là pour nous protéger en cas de problèmes. Il est différent et tantôt nous abrogera de compliments, tantôt nous traitera de façon rude. On ne veut plus du garçon gnan-gnan qui nous complimente à longueur de journée. On cherche avec un bad-boy à casser la routine de notre vie, rejeter le train-train quotidien. On recherche une vie moins ennuyeuse et de nouvelles expériences. L’homme gentil devient comme une amie fille et n’a plus ce côté mystérieux qui nous attire tant… Et surtout, l’homme gentil est souvent trop sensible et du coup, on le voit comme une faiblesse car il dévoile trop vite ses sentiments… Et nous, on préfère les mecs solides !

adorable-bad-bass-beautiful-chuck-chuck-bass-Favim.com-88941

Toutes les filles ne seront pas attirées par le genre de mec « bad boy », et heureusement, j’ai envie de dire ! Le « fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis » s’inscrit dans une sorte de relation passionnelle. Quand ce genre de relations toxiques se multiplie, il convient de rechercher ce que nous souhaitons vraiment…

Le genre de filles attirées par ce genre de mec qui ne leur convient pas et ne leur apportera que souffrances, sont des filles qui n’ont pas confiance en elles et qui pensent inconsciemment ne pas mériter d’être aimées… Elles pensent pouvoir changer le mec en question… Peut-être qu’elles tombent amoureuses de mecs inaccessibles parce-qu’elles savent qu’elles vont être abandonnées et qu’elles pensent ne pas être dignes d’un amoureux qui les traite bien…

Je crois que je suis ce genre de filles, qui ne tombe que sur des mecs inaccessibles et qui est surtout attirée par eux… Le truc, c’est comment m’en défaire ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , ,

14 thoughts on “Les filles aiment les bad boys . . . !

  1. Je me reconnais tellement dans la fin du texte. Je sais que j’ai pas confiance, enfin maintenant si davantage par rapport à il y a quelque temps, mais je suis toujours attiré par ces mauvais garçons, alors si ils trouvent un remède à çà et je veux bien qu’on me prévienne ahahaha! Courage, on finira toutes par être heureuse un jour!

  2. J’ai été dingue de deux bad boys, raide raide dingue…..Et je confirme, je n’ai et n’ai jamais eu confiance en moi, je voyais en eux un sauveur qui m’apportaient du peps dans ma vie…

    A l’heure actuelle je suis avec un « gentil » et ça dure depuis bientôt trois ans, pourtant il n’est absolument pas du tout niais, du tout ^^ . Même si la relation n’est pas aussi mouvementée ni aussi passionnée (enfin si au début ça l’était enfin tu vois ce que je veux dire) avec du recul je me dis que je suis bien contente d’avoir laisser ces bad boys derrière moi, car au bout du compte, il m’ont plus fait pleurer, laissez des cicatrices que des baisers… Cependant parfois je voudrais que mon chéri soit un brin plus…hum quoi??? Imprévisible? Plus « bad boy »?
    Enfin….Au bout du compte après ces mauvaises expériences on finit par à nouveau faire confiance, et avec le temps on se laisse plutôt aller à un couple plutôt « long fleuve tranquille » qu’une « tempête » insaisissable…

  3. J’ai été en couple une fois avec un genre de « bad boy » je me suis accrochée et j’ai fais fini par laisser tomber. En revanche je ne pense pas que ce soit uniquement le manque de confiance qui joue. Pour ma part c’est surtout parce que je croyais pouvoir le faire changer, évoluer j’avais espoir (eh oui l’espoir fait vivre lol). Aussi le refus d’accepter l’échec, de s’être tromper….quoi qu’il en soit même si ça fini mal on en apprend plus sur nous même, sur les hommes et c’est le principale 🙂

  4. Comment s’en défaire ? Grandir sentimentalement et tout simplement. Quand on approche de la trentaine ou de la quarantaine, le « bad boy » a de moins en moins de succès. Le « bad boy » ça marche au collège, ça marche au lycée. Ca peut encore marcher à la fac. Après c’est fini. Mais à l’inverse le gars super gentil mielleux (appelé le « nice guy ») devient plus intéressant.
    C’est pour ça que les parents préfèrent que leur fille soit avec un « nice guy » qu’un « bad boy » car ils ont de l’expérience et savent qu’un « bad boy » a vraiment peu de chance de changer.
    D’ailleurs on dit « bad boy » => « boy » a une connotation « gamin » alors que « guy » de « nice guy » il y a quand même un côté adulte.

  5. En effet nous avons le même avis sur le sujet ^^ C’est dingue quand même, on a beau s’en rendre compte, c’est plus fort que nous, on met les 2 pieds dedans. En même temps, si je prends mon cas, ce coté inaccessible et cette relation un peu « Dangereuse » étaient vraiment excitants. ça met un peu de piment dans la vie (moi qui est une vie de grand mère, j’avoue qu’un mec comme ça à séduire et voir que ça fonctionne au risque d’en souffrir après, ça me sortait un peu (beaucoup) de mon quotidien). Un mec trop gentil, trop facile … y’a pas de challenge alors on se fait chier, mais peut-être qu’avec le temps, en gagnant en maturité et en stabilité, on finit justement par se tourner vers les mecs gentils. Je vais essayer de réfléchir à deux fois pour ma prochaine relation quand même, car j’ai beaucoup souffert avec le dernier et je n’ai plus envie de galérer autant (on va dire que j’ai été soigné, en tout cas jusqu’à présent ^^)
    Bisous ma belle et super ton article.

    1. oh tu as vraiment cherché mon article ! la vache il date deja d’il y a un an ! c fou comme le temps passe, jpense effectivement qu’avec la maturité on cherche le mec gentil, j’ai souffert , j’aurais pu avoir des mecs gentils mais non, ça ne m’interessait pas, je crois que je cherche encore un bad boy finalement, jsais pas si j’évolue !! ^^

      1. Ah oui oui j’ai vraiment cherché ^^ J’aime beaucoup tes articles, donc quand tu m’as dis que tu avais écrit un sujet similaire, je suis allée voir =) Moi aussi j’ai bien peur actuellement d’être toujours très attirée par les bad boys malgré ma mauvaise expérience. Mais je vais essayer d’écouter un peu plus ma tête et un peu moins mon coeur (si j’y arrive) car souvent, on ne peut simplement pas s’empêcher de suivre son coeur. =) Bref on verra bien xD Affaire à suivre pour toutes les deux haha. Des Bisous ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.