Humeurs

Mon hypersensibilité m'emmerde !

L’hypersensibilité désigne une sensibilité accrue, plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, voire exagérée ou extrême.

L’hypersensibilité émotionnelle se traduit par un état anxieux, à fleur de peau. C’est une réactivité accrue aux émotions, à l’affectif.

L’hypersensibilité n’est pas une maladie mais un trait de caractère qui concernerait 15 à 20 % de la population.

rose-615282_640

L’hypersensibilité est souvent mal vécue par la personne qui en « souffre ». En effet, les personnes hypersensibles ont beaucoup de mal à gérer leurs émotions et peuvent passer du rire aux larmes en une fraction de seconde. Elles sont extrêmement sensibles au stress et peuvent être particulièrement très stressées, perturbées par des changements ou des imprévus. Ces personnes sont également très empathiques et donc sensibles aux humeurs des autres. Elles sont également timides, susceptibles et très sensibles au regard d’autrui.

Au travers de cette définition, je peux donc en déduire que je suis une personne hypersensible. Enfant, j’étais déjà très timide et très réservée, très introvertie. J’ai été élevée de façon hyper-protectrice par ma maman qui a élevé ses trois enfants toute seule. J’étais la petite dernière, chouchoutée et choyée bien au-delà du nécessaire.

J’étais déjà très souvent anxieuse et j’ai développé beaucoup de peurs. Le changement m’a toujours rendue nerveuse. A chaque rentrée scolaire, l’arrivée au collège, au lycée, à la fac, dans mes jobs… J’ai une grande faculté d’adaptation pourtant, mais l’inconnu me fait peur, m’angoisse et me stresse.

eyes-394176_640

Je pleure facilement aussi. Et bien plus qu’avant, je trouve. Je pleure devant ma télé trop facilement. L’autre soir, rien qu’en regardant « SOS, ma famille a besoin d’aide » suivi d’un reportage sur des personnes qui entament des démarches pour retrouver des proches disparus. Je ressens la douleur et la joie des autres comme si leurs émotions, leurs ressentis m’atteignaient moi.

Quand une personne est triste, je le ressens. L’autre jour, un collègue apprenait la maladie d’une amie à lui et j’avais les larmes aux yeux. Je ne connais pas ces gens mais ça m’atteint.

Dans mon travail aussi, je suis hypersensible. Il m’est déjà arrivé de pleurer suite à des remarques d’administrés. Travaillant à l’accueil, je subis leurs mauvaises humeurs et leur « engueulades » avec un peu trop de poids. J’ai parfois beaucoup de mal à prendre du recul face à tout ça.

Être hypersensible a tout de même quelques avantages. Il parait que notre côté artistique est plus développé que les autres et que notre empathie nous pousse à une très bonne écoute des autres. Pour mon côté artistique, j’écris, je fais de la photo et je chante…

microphone-626618_640

Pour mieux vivre cette hypersensibilité, il faut s’entourer de personnes positives, travailler sur le lâcher-prise, utiliser des techniques de relaxation comme la sophrologie, faire des activités comme le yoga. Pour ma part, le sport m’aide beaucoup, je pense ! Vivre dans un environnement sain, avoir une hygiène de vie saine, dormir 8h par jour, avoir une alimentation saine. Pratiquer une discipline comme la méditation peut aussi aider. Je devrais penser à tout ça ! On peut aussi recourir à des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ou à des thérapies interpersonnelles (TIP) pour apprendre à mieux gérer nos émotions. Au quotidien, se ménager des moments de calme dans la journée, essayer le plus possible de prendre du recul face aux événements, entretenir sa créativité, pratiquer une activité physique (30 minutes 3 fois par semaine). Personnellement, je dois faire au moins 5h de sport par semaine !

Le sport m’aide à canaliser mes émotions comme mon agressivité, mais il reste encore du chemin pour l’hypersensibilité, je devrais le conjuguer avec une autre activité !

Et toi, es-tu hypersensible ? Comment le gères-tu ?

logo-fondrose-150x50

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , , ,

20 thoughts on “Mon hypersensibilité m'emmerde !

  1. Moi c’est l’inverse en fait… je me fout totalement des émotions des autres. J’y suis réceptive, sans doute plus que la moyenne car je suis très observatrice, mais je m’en fiche juste complètement. Je suis du genre à lever les yeux au ciel devant une nana qui pleure devant tout le monde. C’est même souvent du mépris que je ressens envers ceux qui étalent leurs émotions à ciel ouvert. Et ce n’est pas moi que l’on verra pleurer d’émotion devant un film ou autres, pour me faire verser une larmichette faut vraiment me pousser à bout.

      1. De la chance, oui et non. Ce sont les épreuves que j’ai traversées qui m’ont rendue ainsi, et parmi les épreuves en question, il y en a que je ne souhaite à personne.

  2. Je me reconnais très bien dans ton texte. Je vis mal d’être hypersensible. A certains moments, j’ai l’impression que je vis les émotions des autres. Avec la même intensité. Je prends tout à coeur. Je regarde une série, j’écoute une chanson, regarde une émission et je pleure. Une remarque un peu sèche, je pleure aussi. Coté, angoisse ça va mieux maintenant mais il reste encore du travail. Mon coté artistique, était beaucoup plus dévellopé avant (danse et dessin).
    J’aime beaucoup te lire et je me reconnais dans pas mal de tes articles.

  3. Je me retrouve beaucoup dans ton texte, je suis une (trop) grande sensible ! J’essaie au quotidien de m’entourer de belles personnes, et fuis les égoïstes, les manipulateurs (trices), les gens qui peuvent me faire du mal, et généralement, je les repère assez vite ! Je n’ai pas la tv et refuse de regarder les infos quelles qu’elles soient, car je suis une véritable éponge et les images, mots, émotions, restent en moi très longtemps. Comme toi, le yoga m’a beaucoup aidée notamment face au stress du travail. Je me concentre sur mes rêves, les jolies choses, les petits bonheurs qui font mon quotidien. Bravo pour tes jolis articles Dounia, à bientôt 🙂

  4. Je suis hypersensible, et pour moi c’est un cadeau empoisonné. Mais dans cette expression le mot que je retiens c’est « cadeau ». Si toutes ces émotions t’atteignent c’est que tu es douée d’empathie, et l’empathie est un des plus beaux sentiments humains à mes yeux… Et ne te vois pas comme une éponge, une éponge absorbe l’eau et quand on la presse elle rejette tout. Nous on apprend constamment des autres !

  5. Tu verras avec le temps tu apprendras à gérer ton hypersensibilité ^^
    Je suis aussi hypersensible comme toi donc je sais de quoi je parle 😉
    ps : j’avais fait un article sur ce sujet mais tu as dû déjà le lire^^’

  6. Je me reconnais totalement dans cette définition ! Pour ma part je suis partagée entre l’idée que c’est un cadeau, une chance, et que parfois aussi, ça me pourrit la vie … ça la « complique », du moins … J’aimerais savoir mieux gérer mon hypersensibilité, et je pense me tourner vers les huiles essentielles. Je me documente sur le sujet ! 🙂

  7. Bonjour tout le monde,
    Quel bonheur de m’apercevoir que je ne suis pas seule dans cette situation!
    Contrairement à vous : les gens ont plutôt tendance à me fuir car j’éponge tellement leurs émotions que j’en viens presque à être leur propre miroir ; j’arrive à me contenir la majorité du temps mais dès que je suis seule tout ça me chamboule et ça accentue mon manque de confiance en moi ce qui aide pas pour trouver un partenaire….
    Tellement ça me pourri la vie j’en suis venue à faire des recherches sur le net sur la dépression,les maladies psy et sur la thyroïde et Ouff ! je suis tombée sur votre site : Merci à vous!! je ne suis pas folle!
    Je vais me renseigner sur la sophrologie, me mettre au sport avec quelques séances de hammam et de massage pour une bonne fatigue et un meilleur sommeil car j’en ai marre de pleurer ou de vivre la joie ou la tristesse des autres à ce point !

    1. oh ce commentaire me ravit ! je suis contente d’avoir pu vous aider et non vous n’êtes pas seule ! je vous conseille un bouquin : « hypersensibles, trop sensibles pour être heureux » de saverio tomasella 🙂 . vous avez des pbms de thyroïde ??? bonne soirée

  8. Non je n’ai pas de problème de la thyroïde mais on sait quelle gère l’humeur.je vais m’offrir ce livre. Merci pour tout encore! Bonne soirée à vous aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.