Je ne suis pas ceux que j’aime…

Ces derniers mois avec Secret Story, je m’en suis pris plein la gueule. J’aime commenter l’émission sur Twitter comme chaque année. J’ai toujours des personnes dans l’émission que je ne supporte pas et d’autres que j’adore. Je clashe parfois les candidats mais jamais les téléspectateurs, sauf quand on commence à m’attaquer personnellement. En effet, je ne comprends pas les proportions que peuvent prendre certaines personnes dans leur propos pour une émission.

Je me suis permise de critiquer certains candidats. C’est le jeu, on regarde une émission, on critique la façon de jouer de certains. Par contre, recevoir des insultes ou des jugements sur ma personne juste à cause de ça, je ne l’accepte pas. Je ne me permets pas de critiquer un téléspectateur quand bien même il n’a pas la même opinion que moi. Je ne supportais pas Kamila, ce n’est pas pour autant que j’ai eu envie d’insulter toutes les personnes qui lui portaient les louanges… J’en aurais voulu de même de l’autre côté en préférant Barbara.

Raccourcis de merde…

Parce que Barbara est une jeune fille impudique, libre, à l’aise avec son corps. Parce qu’elle a une fois montré ses seins devant la télé, les gens la catégorisent de suite comme la salope de service. Elle a aussi fait une sextape alors qu’elle était en couple bien avant de rentrer dans le jeu et son ex l’a ressorti… Et ce n’est pas ce connard qu’on blame pour cet acte puéril et malsain. Oui cet acte malsain de sortir ça alors que ça a été fait dans un cadre privé.  Non c’est elle que l’on blâme. Et aussi, parce-qu’il y a 10 ans elle a fait l’île de la tentation, c’est une pute. Alors qu’elle l’a fait dans le cadre d’un article pour un journal en plus…

Bref les gens et leurs fameux raccourcis de merde. Pendant 3 mois, les insultes ont fusé. Plusieurs mais vraiment plusieurs fois, on m’a moi même cataloguée comme une salope. De un, non tu ne peux pas te permettre de juger Barbara de salope, tu ne l’as pas vu payer un homme pour coucher. Elle n’a d’ailleurs couché avec personne durant cette putain d’émission. De deux, le fait d’apprécier une personne que TU penses être une salope, fait de celui ou celle qui l’aime bien une salope ?! Donc en fait comment te dire que les gens qui t’apprécies sont tous cons ?!!! Non !

Quand est-ce qu’ils comprendront qu’on attend de connaître une personne avant de juger ?

Quand je lis « les filles qui sont pour Barbara sont toutes des putes », ou délurée ou encore complètement décoincée voir coquine. Bin je dois être en étant vierge, l’exception qui confirme la règle alors ! Non, juste je ne m’arrête pas à un premier regard, à un premier jugement. Je vais au delà de ce que les gens nous montrent d’eux au premier abord. Oui Barbara est une fille impudique, qui peut se promener à poil sans pudeur, sans honte, qui assume son corps, son pouvoir de séduction et sa féminité. Non, ce n’est pas pour autant une salope. Et elle est tellement bien d’autres choses : une fille sensible, drôle, à l’écoute des autres, généreuse…. Ce sont ces traits de caractère qui m’ont touchée et qui ont fait qu’elle est devenue la personne que j’avais envie de défendre contre tous ces cons…

Pourquoi juger sur des faits passés dont on ne sait rien ?

On ne peut pas juger une personne sur des faits passés. Comme le fait d’avoir jugée Kamila dans ce jeu, je l’ai jugée pour des actions de jeu. Parce qu’elle avait pour moi un mauvais jeu que je trouvais pas fair-play tout simplement. Et le fait que Secret Story et de vouloir gagner la rendait mauvaise. Quand il y a eu les histoires avec sa famille, je n’ai pas relevé. Parce-que ça ne me regarde pas, ça ne nous regarde pas, ça n’a rien à voir avec Secret Story. Et on n’a aucune preuve de quoi que ce soit, je ne me suis jamais permise de la juger pour cela. Alors j’attendais de même avec Barbara.

Je n’ai pas juger tous les gens qui étaient pour Kamila de mauvais joueurs et de personnes mauvaises non plus. A l’inverse, tous ceux qui défendaient Barbara étaient traités de tous les noms et on n’avait rien à dire, qu’à fermer nos gueules parce-qu’on défendait « la salope de service », c’est qu’on valait pas mieux ! Déjà, revoie la définition du mot car ce n’est pas ce qui l’a définie. Elle est juste libre, indépendante et impudique, confiante en elle et en ses atouts. Et non, tout ce que je ne suis pas. Comme quoi ce n’est pas parce que j’aime Barbara que je suis moi-même impudique, libre et aussi indépendante, à ce niveau, je suis bien tout le contraire d’ailleurs !

Une polémique de merde

Pour sortir du sujet Barbara, hier, j’ai été attaquée, ou du moins je me suis sentie attaquée par la répétition, et le fait que tout le monde vienne m’en parler, parce-que là encore j’aime un personnage. Antoine Griezmann. Antoine qui a fait une erreur en publiant un tweet où il s’est déguisé en joueur de basket noir, en se grimant complètement le corps en noir. Les gens se sont indignés, injustement ou justement, je ne vais pas polémiquer là-dessus.

Les gens lui ont reproché d’avoir fait une « blackface ». Le «blackface» renvoie à une pratique théâtrale qui s’est développée à partir du XIXsiècle aux Etats-Unis. Durant des spectacles appelés «minstrel shows», des acteurs blancs se peignaient le visage en noir pour interpréter des personnages caricaturaux de noirs attardés, toujours hilares et portés sur la danse et la musique. Je dirais juste que l’intention n’était à mon avis pas mauvaise dans le sens où la moitié de ses potes étant noirs, je ne pense pas qu’Antoine soit une personne raciste. Le geste était très certainement plus maladroit qu’autre chose et il s’est d’ailleurs excusé. Mais ce n’est pas là où je veux en venir et je n’ai pas l’intention de polémiquer là-dessus.

La bonne excuse pour venir te faire chier avec une personne que toi tu aimes mais qu’ils n’aiment pas ?

Là ou par contre, j’en ai eu grave ma claque, c’est parce-que j’aime ce joueur de foot que je soutiens dans pas mal de ces projets, on est venu m’en parler, genre « alors tu l’aimes toujours après ça ? ». Déjà après quoi, tu me parles d’un truc, je n’avais même pas vu son tweet à la base, j’ai juste vu son mot d’excuse et j’ai compris après. Mais je ne suis pas responsable de ces actes. Et le fait que je le kiffe, ne veut pas non plus dire, que je cautionne tous ses actes ! Alors quand toute la journée on vient te parler de ça alors que tu n’y es pour rien, tu finis par te sentir toi même attaquée, comme si c’était toi qui avait fait cette propre faute !

Mais surtout beaucoup de jalousie…

Surtout, que ça me fait rire, la plupart des gens qui l’ont clashé sont des personnes même pas indignés de ce qu’il a fait mais des personnes jalouses, exactement le même genre de personnes jalouses de Barbara parce-qu’elle s’assume. Pour Antoine, cette erreur est une bonne occasion pour ces dé-traqueurs de pouvoir le critiquer encore plus !

Désolée, mais non, je ne suis pas ceux que j’aime… Et si je les aime, c’est sûrement aussi parce-qu’ils ne sont pas ceux que vous pensez qu’ils sont… Méditez 😉 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi Barbara doit gagner Secret Story 11 ?

Vous le savez, j’aime la téléréalité. Et mon émission de téléréalité préférée est Secret Story. Je n’ai jamais loupé une saison et au fil des quotidiennes, je m’attache toujours à un voir plusieurs candidats que je rêve de voir remporter l’aventure. Il y a deux ans, j’étais pour Emilie. Cette année, je soutiens, et ce depuis le début, la belle Barbara Opsomer.

Je n’ai pas reconnu tout de suite la chanteuse d’une chanson que j’adorais il y a deux ans et que j’avais même reprise sur ma chaîne Youtube. Je vais vous épargner la vidéo, parce-que ma voix dessus n’était vraiment pas au top ! Et puis, un jour j’ai vu sur un tweet et effectivement, ça m’a tout de suite fait tilt, cette chanson je l’avais vraiment kiffé !!! Je sors ce soir !

Son portrait pour Secret Story

Dans son portrait, Barbara l’avait pourtant dit qu’elle était chanteuse. Elle avait également ajouté qu’elle était garçon manqué sur les bords, avec du caractère et n’hésitant pas à être cash. Elle se définit comme une fille n’ayant pas peur de grand chose, sauf des insectes ! En amour, elle dit être une fille passionnée, sans limite et prête à tout quand elle est amoureuse. Elle dit qu’elle a plus fait souffrir que souffert en amour et évoque le fait de tout donner puis de partir du jour au lendemain.

Ensuite, la jeune fille évoque le fait qu’elle n’a pas eu de papa et qu’elle ressent le besoin d’avoir sa propre famille : un mari et des enfants. Elle a souffert de ce manque quand elle était petite. Et avoue avoir beaucoup recherché son père dans les relations qu’elle a eu avec les hommes. Elle se sent prête aujourd’hui à rencontrer quelqu’un. En effet, à présent, elle sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus.

© barbaraopsomer.com

Barbara dans la Maison des Secrets

Dans la maison, Barbara a beaucoup été détestée au début. Tout ça car elle n’a pas hésité à dragouiller plusieurs mecs de la maison. Elle a d’abord jeté son dévolu sur Alain, qui étant en mission avec Tanya, la repoussait malgré qu’elle lui plaisait également. Puis sur Benoît dont elle ne savait pas qu’il était en couple avec Charlène et qui ne semblait pas insensible à son charme également. Puis enfin, elle a eu une mission avec Jordan, son ami de l’aventure, auquel elle a du faire croire qu’elle tombait amoureuse, alors que lui était réellement piqué.

Joueuse mais coeur sensible, elle a décidé d’arrêter cette mission quand elle a vu que les sentiments de Jordan prenaient une grande proportion et sachant que de son côté, il ne se passerait rien. Elle souhaitait garder intact leur amitié, mais celle-ci a volé en éclat dès lors et il y a eu beaucoup de clashs entre les deux. Ils se sont pardonné en prime lorsque Jordan a pu permettre à Barbara d’avoir un appel de sa mère… On voit que les deux s’apprécient, Jordan bien plus qu’il ne le dit et Barbara qu’elle sent en lui un grand sensible, et c’est ça qui la touche l’étant elle-même énormément.

© barbaraopsomer.com

L’acharnement sur les réseaux sociaux

Ensuite, les réseaux sociaux étant ce qu’ils sont et le fait que Barbara papillonne dans la maison, beaucoup de rageux, de haters et de jalouses ont commencé à critiquer la belle fortement. Un ex de Barbara a même contacté Jeremstar pour qu’il sorte une sex-tape. J’en parlais ici. Un geste minable, petit, et un bon moyen de faire parler de lui tombé dans les oubliettes et de se faire du buzz dans le dos d’une autre.

Je soutenais déjà Barbara, mais voir cette déferlante de haine sur les réseaux m’a sidérée. Un jour, j’ai lu que ça ne devait être que des « putes » qui votaient pour qu’elle reste à chaque fois qu’elle était nominée. Comment dire, étant loin d’être une pute comme certains d’entre vous le savent très bien, j’étais un peu énervée. Déjà, elle est loin d’être une pute ! C’est juste une fille comme un million de filles qui aime plaire et qui a un besoin d’amour! C’est un véritable petit électron libre. Et de plus non !, les gens qui votent pour Barbara sont simplement les gens qui aiment la sincérité, la joie, la fille joueuse, franche, honnête, fidèle en amitié (elle et Laura sont juste excellentes !) et toujours souriante, et tellement rigolote ! Celle qui cherche les secrets chaque jour !

© barbaraopsomer.com

Une fille sensible qui mérite succès et victoire

Elle est allumeuse ? Et elle aime plaire ? Elle aime draguer ? Oui et alors !!! Elle n’a couché avec personne, et quand bien même ! Elle fait ce qu’elle veut de son cul et elle assume parfaitement qui elle est ! Les gens que ça dérange sont les gens frustrés, aigris et jaloux ! Et Barbara mérite de gagner rien que pour l’acharnement qu’il y a eu sur elle dans les premières semaines de la part de ces haters. Et également pour l’acharnement qu’elle subissait dans chaque prime où elle recevait une mauvaise nouvelle à chaque fois !

Cette fille est terriblement touchante et sensible. En témoigne son album sorti cette nuit… Ce 10 novembre 2017. Je sors ce soir, disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal telles que Google Play, Itunes etc etc… Les chansons racontent sa vie, ses peurs, ses espoirs, des doutes, ses joies. Barbara se livre telle qu’elle est, une fille sensible avec un grand cœur. On ressent à travers les textes, une fille forte et fragile à la fois avec une grande sensibilité. Elle a une voix magnifique et très sensuelle. Et j’espère que l’album rencontrera le succès qu’il mérite. Et j’espère que Barbara gagnera cette onzième édition de Secret Story !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La prostitution dans la téléréalité : un nouveau motif pour du slut-shaming de candidats ?

L’autre jour, je vous dévoilais ce que j’avais aimé dans le livre de Jeremstar et pourquoi je me sentais par moment, proche de lui. Aujourd’hui, je vais vous évoquer les passages du livre que j’ai moins apprécié. Jeremstar a toujours eu la réputation de sortir des dossiers sur les candidats de téléréalité. Que ce soit des dossiers de coucheries, de puteries etc etc… Il a contribué à l’acharnement des réseaux sociaux contre certains candidats par ces articles.

Aujourd’hui, Jeremstar a compris qu’il devait s’affranchir de l’image un peu putassière qu’il avait et qu’il pouvait aussi être apprécié pour parler de sujets plus profonds. Son rôle de chroniqueur chez Thierry Ardisson dans « Les terriens du dimanche » sur C8 depuis la rentrée contribue à lui changer son image de mec uniquement fasciné par la téléréalité ne sachant par parler d’autre chose.

L’acharnement des réseaux sociaux sur les candidats

Jeremstar dénonce aujourd’hui l’acharnement des réseaux sociaux sur certains candidats de téléréalité. Telle que par exemple, Barbara de Secret Story 11 dont je parlerais plus loin. Il demande aux jeunes d’être conscient de ce que l’acharnement peut impliquer et des conséquences désastreuses qui peuvent avoir lieues après cela.

Pourtant, dans son livre, Jeremstar contribue lui même à cet acharnement sur certains candidats de téléréalité ainsi que sur les personnages qu’il nous a fait connaître via son Snapchat. Des personnages qu’il a encensé, qu’il présentait comme des êtres devenus ses amis. Et qu’aujourd’hui, il dénonce d’avoir voulu gagner de l’argent ou des vues sur son dos, via sa notoriété.

Ce que je n’apprécie pas, c’est qu’il révèle les noms de ces trois personnages qu’il l’ont décu. La plupart des gens qui le suivent et l’adulent ont suivi également ces personnes. Il sait que ça peut engendrer de la part de ses « Jeremstarlettes » comme il les appelle, des commentaires haineux sur ces personnes. Que ce qu’il dénonce soit fondé ou non, personne ne mérite autant d’acharnement et de haine viscérale sur les réseaux.

Un réseau de prostitution dans la téléréalité

Dans son livre, Jeremstar dévoile également les coulisses d’un réseau de prostitution dans la téléréalité. Il ne dénonce aucun nom mais veut juste soulever ce phénomène. Dans l’émission d’Ardisson, il a interviewé une candidate anonyme qui fait de choquantes révélations sur la prostitution et l’escorting dans la milieu de la téléréalité.

Ces accusations ont eu l’effet d’une bombe. Plusieurs candidates ont, soit démenti, soit approuvé en disant qu’elles avaient refusé des propositions. Je regarde la téléréalité depuis quinze ans et, naïve comme je suis, je ne me suis jamais doutée d’un tel business. Cela ne m’étonnerait pas mais je ne peux pas juger de ce que je ne sais pas, je ne peux pas parler sans preuves concrètes.

Certaines candidates auraient été approchées à la suite d’émissions. Mais il dénonce également le fait que certaines candidates seraient déjà escort-girl à la base et se serviraient de ces émissions pour pouvoir augmenter leurs cachets à leur sortie. Il accuse également les dirigeants de chaînes qui fourniraient des candidats « à de vieux cochons fortunés et puissants ».

D’autres personnalités proches des candidats de téléréalité ont parlé à ce sujet. Mathieu Delormeau confirme que la prostitution existe dans la téléréalité car ce sont des filles qui font vendre. Mais il dénonce alors Jeremstar de n’avoir cherché qu’à faire du buzz pour la sortie de son livre et de non-assistance à personne en danger sur les histoires qu’il aurait vu. Mais dans ce cas là, lui aussi puisqu’il avait l’air au courant des pratiques douteuses…

Une chasse aux sorcières qui s’amorce

Je dénonce la chasse aux sorcières que tout cela engendre. Que le phénomène existe ou non, c’est un fait. Rien ne se passe devant nos yeux, ni derrière les caméras. Ce qui se passe au-delà et après une téléréalité ne nous regarde plus. En cherchant des noms, en accusant sans preuves, c’est de la diffamation. Beaucoup de bruits mais qu’elles seront les répercussions ? Toute cette histoire peut nuire à la réputation des jeunes femmes dont les noms circulent à tort ou à raison.

Faire des accusations à tort ou à travers n’est correct ni envers les candidats ni envers leur famille. Dénoncer est une chose. Mais il ne faut pas que ça devienne un motif pour clasher encore plus la téléréalité et se permettre d’insulter ou de cracher sur les candidats. Après tout, que cela existe ou non, chacun fait ce qu’il veut de son cul tant qu’il ne nuit à personne.

© barbaraopsomer.com

Le cas Barbara de Secret Story 11

Je voulais reparler de Barbara de la saison actuelle de Secret Story. Il est apparu qu’elle aurait embauchée une société d’E-réputation pour faire virer les photos d’elle nue avant sa participation. Elle a fait l’Ile de la tentation et une sextape a été envoyée à Jeremstar de la part d’un ex cherchant à lui nuire.

Jeremstar a fait un article en disant qu’il ne la sortirait pas et qu’il dénonçait l’acharnement sur elle sans se rendre compte qu’il y contribue de ce fait tout de même. Barbara apparaît dans Secret Story comme une fille non pudique. Elle se change et se met à poil devant les mecs sans problème et une habitante sortante a même dit qu’elle aurait tenu des propos comme quoi elle aurait voulu se faire « bip » dans les toilettes par un autre candidat.

Que tout ceci soit vrai ou non, je ne supporte pas l’acharnement des gens sur les réseaux sociaux. Ils parlent à tort et à travers, sans preuves. Il ne faut pas oublier qu’on ne voit qu’une heure sur 24. La production fait des arrangements à sa sauce pour qu’on aime ou déteste tel ou tel candidat. De plus, ce que l’on voit peut être complètement sorti du contexte.

Bref, tout cela pour dire que j’adore Jeremstar mais il ne faut pas qu’il oublie qu’il a commencé en montrant ses fesses à tout va. Que c’est cela qui l’a rendu célèbre à ses débuts. Que c’est bien aujourd’hui de vouloir sensibiliser les jeunes à la réalité de la téléréalité et de ses travers, mais il a également contribué par tous ses articles à cet acharnement sur certains candidats.

PS : tous commentaires insultants ou haineux ou dénonçant des candidats ne seront pas approuvés.

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :