J’écris des histoires…

écrire des histoires

J’écris des histoires pour oublier la mienne. Pour oublier le vide, l’ennui et la routine décadente de ma vie. Il me manque encore le courage. Le courage d’agir et de faire de ma vie ce dont j’ai envie qu’elle soit. Car la prise de conscience a eu lieue et le décalage entre mes envies, mes aspirations et ce qu’est réellement ma vie est énorme.

Alors, j’écris des histoires. J’ai écrit mon histoire. Je vous ai conté mes blessures, mes joies, mes peines… Mais la plupart de mes articles « humeurs » se résument à des sentiments et non à des choses que je vis… En fait, j’ai comme la vague impression de ne rien vivre justement. Le boulot, le sport, la lecture, les séries et ce blog. Voilà ce qui résume ma vie…

Il n’y a pas de grandes péripéties ni de grands rebondissements. Moi, j’aimerais vivre à cent à l’heure et ne plus jamais avoir le temps de m’ennuyer. Car dans ces périodes d’ennui, je ressasse. Et je ressasse l’ennui mortel de ma vie. C’est un véritable cercle vicieux…

inventer des personnages

Alors j’écris des histoires. Des personnages que j’invente. Que je m’invente. Des personnages que je peux façonner à mon idée, mes désirs… Je peux m’inventer des histoires. Des histoires où je peux choisir d’être l’héroïne. Je peux choisir ma vie. Oui, je peux choisir qui je suis et ce que je fais. Je peux enfin me faire vivre ce dont j’ai toujours voulu vivre.

Les histoires d’amour sont mon moteur. J’aime écrire des histoires d’amour. Des histoires étonnantes, passionnantes surtout… La passion me fait vibrer. J’écris des histoires d’amour pour oublier que ma vie amoureuse est un désert…

Je sais que je peux réécrire mon histoire. Que malgré ce que je pense, à bientôt 30 ans, je suis encore jeune et que j’ai encore tout ma vie devant moi. Je vais continuer à m’armer de courage et apprendre à prendre confiance en moi pour pouvoir diriger ma vie là où je veux qu’elle aille… Et un jour, la belle histoire sera mienne…

Rendez-vous sur Hellocoton !

J'ai l'idée ! L'histoire de mon roman trotte dans ma tête . . .

Il y a quelques mois de cela, je vous révélais mon envie profonde d’écrire un roman. Depuis, je dévore des livres à vue d’œil en essayant de lire de nouveaux genres. J’ai toujours aimé lire et écrire. Quand j’étais petite, j’écrivais des petites histoires d’une ou deux pages seulement et que je regrette aujourd’hui d’avoir jeté.

J’ai également écris des paroles de chanson durant mon adolescence que j’ai toujours cette fois. Je crois que j’ai toujours aimé inventer des histoires et les retranscrire par écrit. Ce blog m’a énormément conforté dans cette idée, même si j’ai eu un gros passage à vide ici et que l’euphorie n’est plus à son paroxysme, je pense qu’écrire sur ce blog contribue à mon épanouissement personnel.

woman-792162_640

Alors depuis que l’idée d’écrire mon roman s’est faite de plus en plus profonde, je suis passée par plusieurs histoires puis j’y suis revenue en me disant que c’était du déjà-vu. Je me suis enfin arrêtée à une histoire, j’ai la trame globale dans ma tête et je n’ai plus qu’à l’écrire. Je pense l’écrire de but en blanc… Ce n’est sûrement pas la meilleure façon de procéder mais je ne vois que celle là. Je ne me vois pas faire des plans ou construire cela comme une dissertation.

Je vais écrire comme j’écris les articles de ce blog, je commence la première phrase et les autres s’enchainent à la suite les unes des autres parfois sans grande réflexion, comme si les mots se tapaient tous seuls sur le clavier.

J’ai toujours rêvé d’écrire en tapotant mes mains sur un clavier d’ordinateur, le bruit des touches qui se suivent me confortant dans l’idée que les idées fusent et ne s’arrêtent pas. Je rêve également d’écrire attablée à la terrasse d’un café, seule et tout en regardant ce qui se passe autour de moi, ce qui me donnerait d’autant plus d’idées.

Le bruit ne me fait pas peur car écrire un roman, c’est aussi s’évader, et en se laissant distraire par ce qui se passe autour de soi, quoi de plus distrayant ?!

letters-801755_640

L’histoire ressemblera sûrement à d’autres mais je ne sais pas pourquoi, cette histoire s’est arrêtée et je ne ressens pas le besoin de la modifier, espérons que ça continue comme ça. C’est une histoire qui n’est pas personnelle mais qui s’inspire un peu de mon vécu, peut-être même de mes sentiments. Et si c’est vraiment le cas, elle risque d’en surprendre au moins un.

Mais je ne peux pas en dire plus alors que je viens à peine de commencer à l’écrire. Peut-être qu’un jour, lorsque vous flânerez entre les rayons d’une librairie, vous verrez mon roman et j’espère alors qu’en lisant le résumé, vous aurez envie de l’acheter.

Bref, maintenant faut que je trouve du temps pour l’écrire !

Et toi, tu veux écrire ? Tu as déjà écrit ? Été publié ?

douniajoy

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :