Humeurs

L’inconnue à qui il doit la vie . . . – Comment ça commence #3

Dehors la lumière baissait déjà. Il n’a jamais su comment elle s’appelait… Elle lui avait pourtant sauvé la vie mais un don d’organes est anonyme et soumis au secret médical. Jamais il ne saura grâce à qui son cœur battait de nouveau. Elle lui avait non seulement redonné la vie mais aussi fait don d’un nouveau souffle de vie. Il se sentait différent, plus fort, plus armé aux aléas de la vie. Il lui semblait que plus rien ne pouvait lui arriver.

Pourtant, il y a quelques mois, il a bien cru que le ciel lui tombait sur la tête. Suite à des douleurs au niveau du cœur de façon aléatoire depuis plusieurs semaines, il s’était enfin décidé à consulter un médecin. Après plusieurs analyses médicales de toute part, le couperet était tombé. Il souffrait d’une insuffisance cardiaque suite à une maladie du muscle cardiaque qui ne remplissait pas bien sa fonction de pompe.

On lui avait dit qu’il faudrait une transplantation. Il ne pourrait pas vivre longtemps sans et on ne pouvait lui donner de date précise de durée avec laquelle il pouvait faire confiance à son cœur. Il était rentré chez lui hagard, abasourdi, sonné par cette affreuse nouvelle. Jamais il ne pourrait revivre de grand amour ou devenir père. Sa vie s’était arrêtée dès qu’il avait su qu’il devait attendre un don d’organes. Il n’allait plus vivre mais survivre.

Il a attendu quatre mois avant qu’on ne l’appelle pour lui fait part d’un don. Une jeune femme, victime d’un accident de la route et hospitalisée pour diverses fractures et un traumatisme cranien, déclarée morte cérébralement moins de deux heures après son accident à l’hôpital. C’est tout ce qu’il a su d’elle. Il n’a jamais su son nom, son âge, ni même les circonstances exactes de l’accident dont elle avait été victime.

Trois mois après sa transplantation, il se sentait plein de vie, en pleine forme et prêt à revivre un grand amour, le vrai. Il écumait boîtes de nuit et sites de rencontre mais ne tombait que sur des femmes bien plus jeunes que lui et pas encore prêtes à s’engager et entendre parler de bébés. Leur rencontre fut tout à fait le fruit du hasard et complètement fortuite. Ils se sont rencontrés au supermarché et elle lui a demandé d’attraper un article trop haut pour elle.

Le coup de foudre a été instantané et réciproque. Il n’avait pas voulu la laisser filer alors il l’avait invitée à boire un café et elle avait accepté. Ils discutèrent de tout et de rien et au moment où il lui parla de sa transplantation, il vit son visage se fermer et lut de la tristesse dans ses yeux. Elle commença à pleurer en lui racontant l’histoire de sa sœur jumelle. En écoutant le récit l’un de l’autre, en redécoupant les dates et la ville, ils se rendirent rapidement compte qu’elle était la jumelle de celle dont il avait à présent le cœur…

Elle s’était endormie sur ses épaules, un bon feu de cheminée crépitait et ils étaient blottis devant leur film préféré… Ça faisait désormais quatre ans qu’ils étaient ensemble, leur histoire n’était pas banal. Finir par rencontrer la jumelle de celle qui vous fait un don d’organes, c’est plutôt rare mais tellement beau. Il n’a jamais posé plus de questions sur sa sœur. Il ne voulait rien gâcher. Dehors, la lumière baissait déjà. Il n’a jamais su comment elle s’appelait…

Cet article a été écrit dans le cadre du projet d’Agoaye « Comment ça commence? » Cliquez sur l’image ci-dessous pour de plus amples informations !

commentcacommence

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , ,

8 thoughts on “L’inconnue à qui il doit la vie . . . – Comment ça commence #3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.