Humeurs

Pourquoi je suis plutôt contre l'arrêt des notes à l'école ?!…

Cette histoire d’arrêt des notes à l’école, c’est cacher le vrai problème ! On a tous eu des notes. Ça n’a empêché personne de réussir et je ne pense pas non plus que nous avons tous été traumatisé par ce système de notation.

boy-286240_640

Il faudrait juste que les professeurs ne disent pas les notes tout haut. Je me souviens d’une fois où en physique-chimie au collège, notre prof avait pour habitude de rendre les copies de la meilleure note à la plus basse. Un jour, il m’a appelée en dernier, car oui, ils nous appelaient tour à tour pour que nous nous levions chercher notre copie. Il m’a donc appelée en dernier mais parce-que j’étais la seule à avoir eu 20 ! Là, j’avoue avoir été un peu traumatisée en attendant car j’ai bien cru avoir 0 !

La notation en couleur ou paye ton retour à la maternelle avec le système de gommette ! Non et non ! En gros, plus de demi-mesure comme avec une note. Rouge : t’es nul, orange : t’es moyen et vert : tu es bon ?! Ok, mais genre tu mets un 2 et un 8 dans les rouges ?! Il y a une sacrée différence entre un 2 et un 8 quand même pour ma part ! Je ne trouve vraiment pas qu’une couleur puisse situer un élève comme le fait une note.

school-543041_640

Mettre une note ou un système de couleur ou autre ne changera rien au véritable problème ! Ça ne fera pas progresser les mauvais élèves.

Il faut surtout, je pense, prendre plus de temps pour aider les élèves en difficulté. Faire en sorte que leurs mauvaises notes se transforment en de bonnes notes !

Réformer les notes, c’est cacher le fond du problème ! C’est tout le système scolaire qu’il faut réformer ! Nous sommes bien loin en France de l’exemple que sont les pays nordiques en cette matière.

Et sinon, tu me donnes quelle note pour cet article ?! ^^

 signature blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , ,

14 thoughts on “Pourquoi je suis plutôt contre l'arrêt des notes à l'école ?!…

  1. Moi aussi je suis contre. Comme tu le dis, on se voile la face. Résultat : on est en train de donner le bac (car on sait que le bac est surnoté) à tout le monde histoire de cacher un malaise et on fout des gens à la fac alors qu’ils ne sont pas faits pour. Notre système éducatif est en train de s’écrouler, les politiques n’ont même pas l’air de s’en rendre compte, je trouve cela dramatique et déplorable.

  2. Je suis d’accord. Et un 20 ne vaut pas un 16. Pourtant, les 2 seront verts. Mais l’attitude du prof joue beaucoup.Il y a des profs qui en plus de donner les notes tout haut, font des commentaires du type « travail baclé, nul », alors qu’ils ne devraient pas.

  3. Je te donne un 8/10 parce que je ne vois pas tes images perso lol
    Cette histoire de code couleur c’est de la connerie en boite. Plus ça ira et plus on fera en sorte de neuneuiser (oui le verbe correspond au terme neuneu, tu as bien compris) les enfants. Faut arrêter de les prendre pour des cloches. Quand c’est rouge en général c’est pas bon signe, que ça soit matérialisé par un point ou un 2. Tsss !

  4. De ce que j’observe auprès de mes élèves c’est que seulement deux notes permet de situer leur travail : le 20 (j’ai tout fait comme il fallait) et le 0 (j’ai rien su du tout). Entre les deux, les notes ne servent à rien, je ne vois que des élèves perdus. Ils ne savent pas remonter leurs lacunes, pour ceux en difficultés. Ils ne savent pas faire mieux, pour les déjà bons élèves. Les notes servent simplement à classer les élèves. Lui est mieux que l’autre car il a eu un point ou deux de plus. En supprimant les notes, ne disons-nous pas simplement stop à la compétition entre les personnes ?

    1. bonsoir ! moi ça a au contraire tjs permis de me situer, et puis un autre système de notation ne changera rien au fond du problème dans ce cas…. avoir un rouge , comment l’élève sera il mieux faire face a ses difficultés ?! en tout cas merci pour ton avis !

  5. Je crois qu’il faut voir les choses de façons différentes si l’on se situe en primaire ou secondaire. Ton anecdote se passe au collège. Les collegiens, les lycéens ont une vision et une compréhension des notes tout à fait différente par rapport aux enfants d’âge primaire.
    Je suis pour la disparition des notes au primaire, mais je suis pour aussi un grand changement au sein de nos méthodes d’instruction et d’éducation. Ce qui est pointé par les médias : la disparition des notes. Alors qu’il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg, beaucoup d’autres choses sont en mouvement et en premier les programmes, les compétences.Seulement en France, tout est long à mettre en place, à décider.

    Sinon, la comparaison systématique avec les pays nordiques commence à me gonfler de plus en plus, je ne parle pas de toi, mais encore et toujours des médias ! Oui, c’est mieux ailleurs, seulement en Finlande, en Suède etc, ils n’ont pas forcément la même population que chez nous, ni les memes moyens (et donc pas les mêmes effectifs dans les classes). Cela m’amuse toujours de voir les classes de ces pays : on se demande si il s’agit vraiment d’une classe ou d’un groupe de travail , ben oui, ils n’ont pas 28 ou 30 élèves par classe. C’est cela qu’il faut aussi changer en France.
    Et puis, si les médias veulent des comparaisons, qu’ils fassent ces comparaisons aussi à propos des salaires des enseignants français et des autres enseignants… d’où vient la difficulté d’avoir des candidats au concours de profs des écoles maintenant?
    Bon, j’arrête de m’énerver, mais ce n’est pas contre toi que je m’énerve 🙂

    1. t’inquiète pas ! mais je ne pense pas que la disparition des notes si elle ne se fait que seule changera grand chose au problème… personne n’est mort d’avoir eu 2/20 que ce soit au primaire ou à la fac… m’enfin ce n’est que mon avis 😉 merci pour le tien

  6. Ping : Lecture à l’école, pratique élitiste ? |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.