Humeurs

2017, aide-moi, ne me laisse pas tomber. . . !

Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions. Je n’aime pas tellement ce mot. Je préfère parler d’objectifs ou même carrément d’envies, comme ça si ça ne se concrétise pas, ça fait moins mal… Alors, je ne vais pas énumérer une liste de résolutions que je ne suis pas sûre de pouvoir tenir. Ou qui serait tellement impossible qu’elles seraient irréalisables, juste une petite série d’envies que j’aimerais bien que 2017 accomplissent…

Quand je fais le bilan de ma vie, je n’ai pas l’impression d’évoluer ni d’avancer, en même temps, c’est quoi évoluer et avancer ? Je ne me vois pas non plus comme tout le monde, avec à l’aube de mes 30 ans, un enfant, un mari et un chien qui m’attendent chaque soir à la maison. Ce n’est pas dans mes envies. Pas encore. On me dit tout le temps que je fais jeune, alors mon cerveau est en adéquation avec mon visage, car ce n’est pas du tout dans mes aspirations.

Alors on pourrait me dire aussi que c’est bien évidemment parce-que je n’ai pas trouvé le bon et qu’une fois que je serais bien en couple, j’aurais forcément envie d’enfants car de toute façon, c’est impensable qu’une femme puisse ne pas vouloir d’enfants… Comme si le seul but dans la vie d’une femme était de procréer… Il est grand temps d’évoluer les mentalités et de s’ouvrir et de comprendre que chacun est différent et que non, avoir des enfants n’est pas une vocation pour toutes les femmes…

balloons-388973_960_720

Mes relations

Mais je m’égare là ! J’ai 29 ans, des histoires d’amour éphémères, courtes et tellement peu nombreuses. Deux. Un flirt et une histoire un peu plus dure, passionnelle, une de ces histoires d’amour qui auraient pu se terminer par un fait divers que l’on lit dans les pages d’un journal en se demandant comment il est possible d’en arriver là par amour… Je ne vais pas expliquer, ou réexpliquer d’ailleurs (car ça a déjà fait l’objet d’un article), c’est sûrement incompréhensible pour ceux qui n’ont pas vécu une histoire aussi tumultueuse…

Je n’ai plus d’amis. Enfin, pas de ceux que l’on peut appeler à tout heure pour demander de venir parce-que ça ne va pas… Je n’ai jamais réussi à garder des amitiés au fil des années, les seules encore c’était deux amies du lycée, mais je ne leur parle plus. Depuis un an ou deux peut-être. De toute façon, ça faisait depuis bien plus longtemps que ça qu’on s’était éloignées et qu’un fossé nous séparaient. Je ne sais même pas si j’ai réellement envie de les revoir aujourd’hui…

Il faut dire que moi les amitiés, elles sont virtuelles. Enfin « virtuel », ça aussi c’est un mot qui me fait rire, car ces personnes derrière mon ordinateur, elles existent réellement, je ne parle pas à un robot non plus… Là j’en compte quelque uns. Qui me connaissent, connaissent ma vie, mon vécu, me comprennent… Parce-que ça a été plus facile pour faire connaissance. Ces personnes elles sont là, seront là quoi qu’il arrive même si elles sont loin physiquement. Pareil pour certaines blogueuses que j’ai pu trouver ici. J’ai pu me confier à certaines, recueillir leur aide, et ça m’est très précieux…

gothic-1317139_960_720

Mes aspirations

Mais, je vous mentirais, si je vous disais que je ne me sens pas seule. J’ai mes séries, j’ai mes lectures, j’ai l’écriture, j’ai le sport et tout ça me prend déjà beaucoup de temps avec le boulot, mais je ne suis pas épanouie à 100 %… Je sens qu’il me manque quelque chose. Pas forcément un amoureux, mais peut-être des connaissances avec qui traîner de temps à autre, et puis de la confiance, et surtout un boulot qui me botte et qui me donne envie de me lever chaque matin et non pas de me cacher sous la couette…

Alors, voilà ce que je voudrais pour 2017, c’est tout simple : continuer ma stabilisation du poids voir en reprendre si c’est uniquement en muscle ! Écrire encore et toujours, sur ce blog, me lancer des objectifs, avec Fyctia ou autres et surtout continuer l’écriture de ce roman que j’ai trop longtemps repoussé… Trouver ma voie professionnelle, je sais ce que je ne veux plus, maintenant j’aimerais trouver ce que je veux car je sais que je ne suis pas à ma place dans le genre de poste où je suis… Prendre quelques risques, élargir ma zone de confiance et surtout gagner encore un peu plus confiance en moi… Et puis, nager parfaitement bien ! On continue et on lâche pas ! Quitte à prendre un cours particulier avec un maître nageur si les cours collectifs ne suffisent pas !

Je ne vais pas faire une liste de 15 kilomètres… Si déjà, j’arrive à avancer dans ces projets, où avoir des débuts de réponses, ça me semblera bien… Doucement peu importe, mais sûrement, je l’espère ! Moi tout ce que je veux c’est simple : être heureuse, mais j’ai compris que le bonheur c’est à moi de le définir, de le chercher, et de casser un peu les briques et oser ! Et si je me faisais un peu violence ? Après tout, à chaque fois que je le fais, ça fonctionne plutôt bien… Ma perte de poids et l’affront de ma peur de l’eau en sont deux belles preuves…

life inspilia

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged , , , , ,

14 thoughts on “2017, aide-moi, ne me laisse pas tomber. . . !

  1. les bonnes résolutions je n’y crois pas trop, il faut jour après jour réviser son jugement s’il le faut, selon les circonstances, être ouvert, à l’écoute des autres qui peuvent nous apporter beaucoup…. Bonne année!

  2. Tout d’abord, je tiens à te souhaiter une excellente année 2017. J’espère vraiment qu’elle t’apportera ce que tu souhaites et ce dont tu as besoin.

    Plus je te lis plus je me retrouve dans tes écris.Une vie sentimentale composée de 2 histoires dont une passionnelle, des relations amicales rares, superficielles, courtes.

    Entre 2015 et 2016, j’ai eu la chance de trouver ma voie professionnelle et je ne te cache pas que ce fut un sacré soulagement. Alors je te souhaite d’y arriver également. Ca sera peut-être le point de départ du reste !

    Bisous

  3. Des voeux, des envies, je crois que c’est plus constructif que des résolutions dans lesquelles on met tous nos espoirs (et la barre trop haut!)
    Trouver son équilibre prend du temps, il faut être patient et surtout prendre confiance en soi. Je te souhaite d’avancer sereinement cette année et de laisser la vie te guider. Trente ans c’est jeune Dounia!

  4. Haha, l’envie viscérale d’enfant en couple .. Tu sais ce que j’en pense.
    Et pour les amis … aussi !
    Je te comprends. C’est normal de se sentir seule et d’avoir besoin de compagnie.
    Ca arrivera. Il faut parfois plus de temps.
    Je te souhaite de trouver le métier dans lequel tu t’épanouiras. Je te souhaite un bon 2017 !
    Tu as déjà le courage de prendre toutes ces résolutions, ou plutôt d’avoir toutes ces envies .. Tu ne t’ennuieras pas, c’est sûr ! 😉

  5. Je lis souvent tes articles, c’est fou à quel point je me reconnais dans ceux-ci, à 80% au moins ?.
    Je te souhaite de la force et aussi motivation pour atteindre ces objectifs
    Au plaisir de te lire

  6. Comme tu le dis, c’est dur de tenir des résolutions, disons qu’il ne faut pas formuler cette chose de cette manière. Je te souhaite en tout cas de bonnes choses (et comme tu peux on n’a pas toutes le délire d’un mère !) et je pense que tu peux les avoir, parfois même sans les attendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.