Humeurs

Lâchez prise, ne plus avoir peur . . .

On me le dit souvent en ce moment. Il faudrait que je lâche prise. Et ceux qui me le disent n’ont très certainement pas tort. Mais je n’y arrive pas. Comme si j’étais bloquée. Comme si j’étais l’unique spectatrice de ma vie sans pouvoir la modifier.

J’ai peur. De beaucoup de choses. De tout en fait, je dirai. Peur d’oser. C’est surtout ça. Peur de prendre les choses en main, je pense. Peur de me gaufrer. Peur de prendre des risques. Alors, je reste dans mon coin. Et je ne fais rien. Alors que je voudrais en faire des choses.

Par exemple, j’aime la photo. Faire de la photo. Et pourtant, je n’en fais presque plus. Parce-que déjà, j’ai peur d’aller dans des endroits que je ne connais pas. Parce-que, je suis nulle en orientation, que je pourrais me perdre et que si c’est le cas, je vais paniquer et ne pas réussir à retrouver mon chemin de façon sereine. Parce-que j’ai peur de me faire agresser si je suis toute seule. Et que je n’ai personne pour m’accompagner. Pas beaucoup d’amis. Peur de déranger.

Je voulais essayer « On va sortir » aussi. Le site pour faire des sorties avec des gens qui nous sont inconnus au premier abord. Et j’ai jamais osé. Peur toujours. De ne pas plaire aussi. Je ne parle pas beaucoup. Il faut que je me sente suffisamment en confiance pour le faire.

Je suis inscrite sur les sites de rencontre, je me suis souvent désinscrite, mais en fait j’y suis toujours. Et parfois, j’aimerais rencontrer des mecs, mais je n’ose pas. Pareil, j’ai peur.

Et puis, j’ai l’impression que je suis intéressée uniquement par des mecs inaccessibles ou pas faits pour moi, que je sais qu’ils me feront du mal. Et puis moi, ceux qui s’intéressent à moi, généralement, ne me plaisent pas au premier abord. Et j’ai du mal à faire abstraction de cela. Peut-être que j’accorde trop d’importance au physique en fait… Ou alors je m’intéresse à des gens avec qui je sais que ça ne marchera pas pour ne pas angoisser, puisque je me dis dès le départ que de toute façon, ça ne marchera pas. (Et pourtant, j’angoisse quand même).

Hier, un ami m’a fait comprendre que peut-être que j’avais peur d’aller vers des gens avec qui ça pourrait marcher parce-que j’aurai peur de l’engagement. Peur que les choses deviennent trop sérieuses peut-être. Que je me pose beaucoup trop de questions. (ça c’est sûr). Et que je devrais apprendre à lâcher prise, laisser les choses se faire.

Ne pas se mettre la pression, ne plus avoir peur, ne plus se focaliser sur ce qui nous empêche d’avancer, se laisser porter. Oh, comme j’aimerais y parvenir.

Mais comment faire quand on est bloqué par ses peurs ? Trop de peurs ! Je voudrais tellement écrire encore mais je vais rentrer dans des choses trop personnelles qui ne concernent pas forcément mes lecteurs / lectrices.

J’aimerais apprendre à lâcher prise, oser, prendre la voiture un jour, et partir à l’aventure avec mon appareil photo. Accepter une rencontre, sans penser que ça va finir par un couple ou pas, juste voir, se laisser porter par ses envies. Car je les bloque, bien trop souvent. Je suis trop dans le contrôle, je ne me fais pas assez confiance. Se déconditionner. Oublier le passé. Oublier ces peurs. Se dire qu’elles ne sont pas éternelles et que le meilleur moyen de ne plus les avoir, c’est de les affronter. Se débarrasser de ces poids inutiles et qui m’empêchent d’avancer. Au moins, je suis lucide, je suis consciente sur ce que j’ai à faire. Mais je ne sais pas comment faire. Comment me débarrasser de mes peurs ? Qu’on me guide. Qu’on me donne des pistes pour y parvenir.

Et toi, te fais-tu suffisamment confiance pour lâcher prise ?! Et comment tu y parviens ?!

1653864_1513626038866367_4221337237315962528_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged ,

0 thoughts on “Lâchez prise, ne plus avoir peur . . .

  1. Le meilleur moyen pour dépasser ses peurs et les diminuer, c’est de se confronter à elles et de travailler sur ses pensées spontanément négatives pour ne plus en avoir et arrêter de tout anticiper négativement…

  2. nos vies sont guidées par la peur.
    Il y a la bonne peur, celle qui nous fait réfléchir, anticiper, qui nous évite de nous fourrer dans des situations alambiquées.
    Mais il y a cette peur qui paralyse et qui empêche de vivre pleinement, parcequ’on voit l’environnement comme hostile, et que c’est difficile de sortir de notre zone de confort.
    Je me reconnais assez dans ton descriptif !

    Je découvre ton blog, et j’ai l’impression que chacun de tes articles vont m’interesser …
    Je n’ai pas le temps ce matin de tout parcourir et commenter, alors je t’ai ajoutée en amie sur Hellocoton pour pouvoir revenir un peu plus tard et suivre tes prochaines publications ^^

    a bientot

    1. bonjour ! sois la bienvenue sur mon blog, j’espère alors que les autres articles te plairont ! 🙂 merci bcp !
      oui c’est super difficile, il faut se faire violence pour enfin oser 🙂
      des bisous

  3. Je suis en train de lire le livre « Tremblez mais osez! » qui aide à surmonter ses peurs, je te le conseille!
    Comme toi, j’ai des peurs, beaucoup de peurs!
    Le truc, c’est de les affronter une à une en commençant par les plus faciles. Fais une liste de tes peurs et choisis celle qui paraît la plus facile.
    À partir de là, à toi de te jeter à l’eau! Dis-toi qu’en ayant fait un pas, tu passeras à la seconde peur, puis à la 3ème et petit à petit, tu élargis ta zone de confort et tu grandiras de plus en plus!
    Avant, j’avais peur de rencontrer des gens virtuels en réel. Mais j’ai décidé que j’en avais marre de pas avancer alors j’ai accepté une rencontre et tout s’est bien passé! Les peurs ne sont que des illusions! Maintenant, j’accepte sans souci les rencontres car je sais que je vais passer un bon moment!
    Dis-toi que si tu as ces envies-là, ce n’est pas pour rien, c’est parce que tu es capable de les accomplir et que si tu as des peurs, c’est parce que tu es capable de les affronter.
    C’est comme une porte avec serrure, il doit bien y avoir la clef quelque part et ici, la clef est en toi! 😉

    Par contre, moi aussi, j’ai envie d’aller faire des shootings avec mon réflex mais j’ai peur de sortir seule avec mon appareil… Si jamais tu es dans le coin parisien, fais-moi signe, on pourrait faire des shooting ensemble. =)

    1. Je ne suis pas parisienne et c’est bien dommage! La proposition me tentait ! Je suis très contente de ton petit com qui me redonne des forces, et me permet de me dire que je ne suis pas la seule et que tout s’affronte avec un peu de courage ! Je vais de suite voir sur amazon.com le livre conseillé ! Merci bcp! Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.